Explication entre: Vote Blanc, Vote Nul & Abstention….

Il semble qu’il y ait confusion sur les termes, concernant le vote, aussi, pour vous permettre d’y réfléchir, voici les explications du Parti du Vote Blanc.

Vote-moutons-vote-ou-couteau

Le vote Blanc

Le Vote Blanc consiste pour un électeur à déposer dans l’urne un bulletin blanc dépourvu de tout nom de candidat ou une enveloppe vide.

Voter blanc indique une volonté de participer au débat démocratique mais marque un refus des choix proposés.

Ce type de vote est clair et n’autorise – selon nous – qu’une seule interprétation :

“Je veux participer
mais ce que vous me proposez
ne me convient pas.”

En d’autres termes, le vote blanc doit posséder un pouvoir invalidant permettant de révoquer une offre politique qui serait jugée inappropriée.

Le vote nul.

Le Vote Nul est souvent le résultat d’une erreur de manipulation.

  • Bulletins de vote déchirés, raturés, annotés ou griffonnés.
  • Autre contenu qu’un bulletin officiel.
  • Enveloppe contenant plusieurs bulletins.

Mais, il arrive également que l’électeur ait volontairement déposé un bulletin nul pour manifester son opposition aux différents choix présentés. Il rejoint ainsi, dans l’intention, ce qu’exprime un vote blanc.

L’abstention.

L’abstention consiste à ne pas participer au scrutin, c’est-à-dire à ne pas voter. Elle exprime principalement un désintérêt total pour la vie politique. L’abstention est devenue ces dernières années un acte politique, pour certains, consistant à ne pas se prononcer afin de montrer son désaccord : l’abstentionnisme militant.

Hélas on ne dispose d’aucun outil permettant de distinguer cet abstentionnisme militant du simple désintérêt (ou du beau temps qui éloigne les électeurs des bureaux de vote.)

Autre inconvénient majeur de l’abstention, c’est qu’elle est toujours interprétée par le pouvoir politique comme une simple non-participation et n’a aucun effet sur les résultats.

Les adeptes de l’abstention soutiennent qu’une abstention massive aurait plus d’impact que des votes blanc massifs. Cette position n’est pas soutenable puisque les règles de notre système représentatif ne prévoient pas de quorum aux élections (le quorum est un seuil minimal de voix qui doivent être représentées ou présentes pour qu’une élection soit valide). Ainsi une abstention massive aurait une influence médiatique, mais ne serait aucunement un levier pour remettre en cause le résultat.

Des votes blancs massifs n’auraient pas plus d’influence sur les résultats, mais transmettraient un message unifié et clair : les citoyens refusent en bloc une offre politique qui ne leur convient plus.

Bref, l’abstention, on la déplore, et puis c’est tout.

Vote Blanc et Suffrages Exprimés

Comptabiliser le Vote blanc est une chose, l’intégrer dans les suffrages exprimés en est une autre.

Pour les Citoyens du Vote Blanc, il est en effet impératif d’inclure les votes blancs parmi les suffrages exprimés pour les confronter aux scores des candidats en lice.

Exemple : Lire la suite

Source Le-Parti-Du-Vote-Blanc

Conformément à la loi de 2014, le vote blanc ne sera pas pris en compte lors des élections présidentielles 2017. Petit rappel sur un joli tour de passe-passe.

Nous l’avions commenté, la loi de 2014 sur le vote blanc n’a contribué qu’à brouiller les cartes.

Ses principaux changements sont :

  • Les votes blancs désormais comptés à part des nuls.
  • Une enveloppe vide = un vote blanc.

Passé relativement inaperçu, un article prévoit que le Vote Blanc soit utilisé ensuite pour toutes les élections, exceptées la présidentielle et les référendums locaux. Pour y remédier, une loi organique devrait passer avant 2017. A ce jour, pas de nouvelles.

En clair, en 2017, si vous votez blanc aux Présidentielles : vote blanc = vote nul = abstention = pas d’influence sur les résultats = pas de changement dans nos vies.

Raison de plus pour aider les Citoyens du Vote Blanc à récolter les signatures pour présenter un candidat blanc aux présidentielles 2017.

Télécharger le pdf.  download as a pdf file

Source PVB

25 commentaires

  • Blackice

    bien jolie tout ça. chez moi, j’ai la « chance » d’avoir a faire a des machines électronique a voter.
    pour le bulletin nul, c’est raté!. pas de proposition non plus de vote blanc. pire! au dernière régionale, pas de bulletin UPR au 1er tour sur l’écran tactile. nada.
    donc la solution c’est l’abstention. (forcée). ce que je vais faire dorénavant.

    • whackangel

      Bonjour :)
      Deux choses : 1) pouvoir voter blanc est une obligation légale, ce n’est donc pas normal que la machine ne puisse pas le faire => le signaler à votre mairie.
      2) pouvoir voter UPR devrait être permis partout, mais c’est au parti de s’assurer que tous les moyens sont correctement utilisés pour ça. Il faudrait leur envoyer un petit mail pour signaler que votre mairie n’a pas fait son boulot, et l’UPR s’assurera (normalement) que cette erreur ne se reproduise pas dans le futur – pour cette mairie.

  • Et Bêêêêh ! Quelle superbe arnaque !

    Je vous invite à prendre le temps de lire le projet du Chevalier Blanc…

    Être élu, organiser un référendum pour intégrer le vote blanc dans la Constitution, démissionner, et laisser le pouvoir aux oligarques qui nous mentent, nous trompent, nous escroquent, nous volent et nous spolient.

    Voter blanc, c’est déjà voter.

    Donc, c’est cautionner l’escroquerie du système électif qui transforme les Citoyennes et Citoyens, en simple Zélectrices et Zélecteurs.

    Le vote blanc, n’est qu’une escroquerie de plus. L’important étant d’amener les moutons à l’abattoir et qu’il dépose leur chèque en blanc dans l’urne funéraire de la Démocratie.

    Ce qu’oublient les partisans du Vote Blanc, dans leur critique de l’abstentionnisme militant, c’est la possibilité d’organiser une Grève de l’élection.

    Et une grève, cela se manifeste ouvertement, et est l’expression d’une revendication.

    La Grève de l’élection, doit se manifester devant les mal-nommés Bureaux de Vote, et n’avoir qu’une seule et unique revendication : La convocation d’une Assemblée Constituante représentative du Peuple.

    Donc, issue d’un Tirage au Sort, avec les mêmes critères que pour les Jurys de Cour d’Assises.

    C’est cela la véritable Démocratie.

    • boco

      Un référendum comme pour la constitution européenne et le traité de lisbonne ?
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    • Musashi Musashi

      Fenrir,

      Avant de repenser tout un système politique, il serait peut être intéressant de penser à la formation d’un Parti Des Abstentionnistes (non pas comme cet espèce de blog qui existe sur le net mais un vrai).
      La seule revendication : notre existence !
      Ce parti doit donc prendre en compte les raisons pour lesquelles une personne décide de ne pas voter.

      • Bonjour Musashi http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        Personnellement, je suis contre le fonctionnement des Partis politiques, surtout s’il ne sert qu’a affirmer son existence en tant qu’individu politique.

        Et quelle serait le thème de mobilisation d’un Parti, voire d’une association prônant l’Abstention ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

        Attention ! Ne mélangeons pas tout.

        La Grève de l’élection, n’est pas de l’abstention.

        C’est un outil, support d’une revendication.

        La convocation d’une Assemblée Constituante issue d’un Tirage au Sort.

        Nous ne prônons pas l’abstention systématique, mais uniquement lors des élections, et éventuellement sur les textes qui pourraient nous être soumis.

        De toutes façons, nous savons ce qu’ILS font dès lors que le peuple ne votent pas ainsi qu’ILS le veulent….

        « Virons les Tous ! Le Diable reconnaîtra les siens… »

        Et construisons ensemble la 1ère Démocratie Républicaine Française, et au Monde.

        • Musashi Musashi

          Sauf que certains travaillent sur le vote obligatoire et pourquoi un parti plus qu’une assos, c’est qu’au moment des élections on ne peut pas voter pour une assos mais seulement pour un parti et un rassemblement des abstentionnistes ne peut pas faire passer une raison avant une autre.

          • Le vote obligatoire, c’est un débat à mener entre tous.

            Et ce sera déjà aux membres de l’Assemblée Constituante de plancher dessus.

            Perso, je n’ai encore d’avis argumenté sur le sujet.

            Autant je suis partisan d’un Tirage au Sort, ne permettant pas de se récuser, hormis pour les mêmes motifs que pour les Jurés de Cour d’Assises : santé, conflit d’intérêt,… (voir la réglementation actuelle), autant la question du vote obligatoire peut prêter à réflexion.

            Par contre, je suis formellement contre l’élection obligatoire.

            Et je suis contre les Partis, et je dénonce l’escroquerie entretenue par le système électif, fondement et justification du fonctionnement des Partis, et de leur confiscation du fonctionnement de notre prétendue démocratie.

  • Musashi Musashi

    Petit détail qui a son importance sur l’abstention : Etre inscrit sur les listes électorales .
    Toutes les élections montrent une chose, peu importe le moyen que vous choisissez, vous participez quand même aux élections car le mode de classification post électoral nous transforme en électeurs.
    Quant au parti du vote blanc, le mode de scrutin à deux tours fait de lui un réservoir de voix dont l’idée unique s’apparente à du lobbying émanant d’une association ou d’un « think tank » .

    • Bonjour Musashi http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      Tu me fais là, percuter sur un détournement de terme fort révélateur : listes électorales.

      Au lieu de « listes Citoyennes »…

      Car je suis effectivement inscrit sur cette liste dans ma commune, étant prêt, selon le cas à participer à un vote sur un texte.

      Mais le terme de « listes électorales » est la pure démonstration que nous devons rester à notre place de simple Zélectrices et Zélecteurs…

      La démocrature au service de l’oligarchie ne voulant surtout pas disparaitre au profit d’une Démocratie de Citoyennes et Citoyens.

      • boco

        listes citoyennes ? Il y a des « citoyens » pas citoyens ?

        Larousse : Personne jouissant, dans l’État dont il relève, des droits civils et politiques, et notamment du droit de vote (par opposition aux étrangers).

        • Bonjour Boco http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

          C’est bien là, ce que je dénonce : le fait de limiter le droit de vote à l’élection…

          Tu as la nationalité Française, donc tu es Citoyen Français.

          Pas simplement un Zélecteur…

          CQFD

  • So So

    L’abstention, de même que le vote blanc, est un choix effectué dans le cadre de l’offre proposée (je me prononce « pour », « contre », je m’ « abstiens » = je n’ai « pas d’avis tranché sur la question posée » ou je vote « blanc » = je sors mon Jocker), mais par le fait même de choisir dans le cadre de cette offre, je reconnais implicitement la validité des règles du jeu.
    Le nul, qu’il soit ou non délibéré rentre également dans le cadre du jeu (au titre des options validées par les règles dudit jeu).
    Et les règles actuelles du jeu définissent que, bien qu’elles soient toutes comptabilisées, les options « blanc » et « nul » ne sont pas prises en compte dans le calcul du résultat final où seules vaudront les options « pour » et « contre ».

    Quid ? si je les refuse, ces règles du jeu (qui ne me conviennent pas car perverses/perverties) ?
    Comment traduire le « refus » de jouer ? Ne pas participer ? Mais là aussi, selon les actes posés – ou non (je choisis délibérément de ne pas voter ou je profite d’une belle journée pour aller jouer au bac à sable), la signification varie.

    Fenrir propose la « grève de l’élection », le libellé me fait tiquer tant le terme me semble impropre (définition de grève : [P. réf. aux chômeurs en quête de travail, qui se rassemblaient sur la place de Grève, à Paris; v. grève1HIST.] 1. [Dans une entreprise] Cessation collective, volontaire et concertée du travail (généralement avec préavis et pour une durée déterminée) par des salariés qui cherchent ainsi à contraindre leur employeur à satisfaire leurs revendications professionnelles. (…) ) car rattaché à la notion de travail, incompatible avec l’acte de choix politique (notamment du fait de la dichotomie fonction/mandat), et, qui plus est, désormais péjorativement connoté (effet secondaire de l’anti-syndicalisme accru associé à l’assaut itératif de novlangue ? ).

    Il conviendrait de réfléchir à un autre intitulé pour désigner le refus délibéré de participer à un scrutin donné.

    Petite parenthèse : sur le thème du vote blanc, deux très beaux romans de José Saramago : La lucidité (précédée de L’aveuglement)

    • Musashi Musashi

      Celui qui ne veut pas participer au jeu ne s’inscrit pas au jeu .

      • So So

        une conception vraiment intéressante de la démocratie… « Celui qui ne veut pas participer ne s’inscrit pas au jeu » : n’a pas le droit de jouer ? T’es pas content, alors ferme ta gueule et va voir ailleurs ? Jamais entendu parler des jeux coopératifs ?

        Rien ne permet de dire que je n’ai pas envie de participer au jeu (même si choisis actuellement de ne pas le faire faute de règles acceptables) ! Et vu les enjeux, je crois nécessaire de contester ces règles inacceptables et de les faire évoluer de façon la plus efficace possible afin que le plus grand nombre (y compris moi-même) ait de nouveau la possibilité/l’envie de jouer.

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

      • Je suis inscrit au jeu, car enregistré sur les « listes électorales ».

        Mais je revendique le fait de ne plus jouer et de dénoncer les Tricheurs à la solde de la Banque…
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

        Et de réécrire les règles du jeu avec l’ensemble des joueurs. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

        • rouletabille rouletabille

          On vote pas en France occupée .
          C’est quoi ce cirque,même sous l’occupation Allemande on vote pas,pourquoi sous l’occupation de traitres et alliés à des Pays criminels on voterais ???
          http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • Bonsoir Clovis,

      Mais, Bêêêên dis donc, t’en as encore beaucoup des zozos de ce type là ?

      Je veux bien passer du temps à récuser point par point les arguments d’Asselineau contre le Tirage au Sort, mais là, face à un intégriste catholique, je ne peux rien… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      Je laisse les Citoyennes et Citoyens se repentir face au péché originel et à ce ramassis d’inepties.

      Ni Dieu ! Ni Maître !

      Vive la République et à bas la Monarchie !

      Sachant que le Tirage au Sort permettra « Quand même » aux partisans ultra-minoritaires de ce type de propos d’être représentés…

      C’est cela aussi la Démocratie. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • Musashi Musashi

      Il est bien fumé le lascar sur la vidéo ….

  • rouletabille rouletabille

    Parce que le régime au pouvoir demmande d’aller voter .
    J’appelle cela DE LA COLLABORATION.
    Laissez les guérites et les urnes VIDES.
    Résistez
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • rouletabille rouletabille

    VOTER pour QUI ?
    En RÉGIME d’occupation un vote ???;pourquoi pas un Référendum ??
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif