La fausse polémique du jour: Un policier refuse de serrer la main de Hollande et Valls lors de l’hommage à ses collègues tués à Magnanville

Ce n’est qu’une fausse polémique, du vent, un geste symbolique monté en épingle alors qu’il se passe des choses infiniment plus graves à l’heure actuelle! À tous les niveaux, le système se fissure, et l’on nous focalise sur une poignée de main refusée par un policier en béquilles, mais au vu du respect que nos politiques nous montrent, nous pouvons aisément penser qu’il s’agit-là d’un juste retour de bâton.

C’est donc LE scandale du jour, le geste qui n’aurait jamais du avoir lieu, surtout pendant une commémoration officielle pour deux policiers injustement tués.

Comme le signale à juste titre le blog Fawkes News, cela ne pose pas trop de problème à François Hollande qui est habitué, personne ne lui serre jamais la main, ou si peu…

enhanced-buzz-wide-24601-1388703271-7

Manuel Valls quant à lui est plus à cheval sur les protocoles, et n’accepte pas ce refus, béquilles ou pas béquilles, en tant que premier ministre, il considère avoir droit à plus de respect.

Mais le pire reste la manipulation autour de ce geste, car selon BFMtv (haaaaa du vrai journalisme), le policier aurait agit « pour marquer son ras-le-bol de voir les policiers pris pour cible, notamment pendant les manifestations« .

Il faut s’adresser à la presse étrangère qui a osé interroger le policier en question pour en savoir un peu plus, et étrangement, les raisons de ce refus sont toutes autres: « Hors caméra, il a expliqué avoir voulu signifier son ras-le-bol du manque de moyen dans la police. Selon lui, il «y a trop de problèmes dans la police» et ses collègues voudraient «des actes». »

Alors que se tenait une cérémonie pour rendre hommage au couple de policiers assassinés lundi 13 juin par un djihadiste dans la banlieue parisienne, un policier a refusé de serrer la main du président et du Premier ministre. La toile s’enflamme.

Dès le début de l’hommage, la tension était palpable. Exténués par des mois de services difficiles semés d’attentats, manifestations qui dégénèrent et maintenant l’Euro, certains membres des forces de l’ordre en veulent beaucoup à l’exécutif. Un de ces policiers, qui était porté par ses béquilles, a refusé de serrer la main de François Hollande ainsi que celle de Manuel Valls. Si le locataire de l’Elysée a préféré continuer sa route, le Premier ministre l’a visiblement mal pris. Il s’est positionné, droit devant le policier, très proche de lui et lui a demandé des explications.

Pas la première fois

Impossible, pour le moment, de savoir précisément ce qu’ils se sont dits. Un journaliste de TF1 est toutefois parvenu à retrouver le policier une fois l’hommage terminé. Il est en poste à Mantes-la-Jolie dans le même commissariat que la policière assassinée lundi. Hors caméra, il a expliqué avoir voulu signifier son ras-le-bol du manque de moyen dans la police. Selon lui, il «y a trop de problèmes dans la police» et ses collègues voudraient «des actes».

Le policier aurait cité l’exemple de son lieu de travail : «Nous avons trois véhicules pour quarante, que faire avec ça ?» Il aurait également déclaré «regretter» que le Premier ministre soit parti sans écouter la fin de son explication.

Source et suite sur Russia Today

Soutien total à ce policier! Il faut bien rappeler que suivant les médias, ces deux policiers ont été tué par un islamiste, celui-ci aurait-il pu sévir ou aurait-il été endoctriné si en France le financement de l’Islam et de certaines mosquées par des pays du golfe était interdit?

11 commentaires

  • Grand marabout Grand marabout

    “Un homme doit avoir une certaine ignorance intelligente pour arriver à faire progresser les choses.”

    “Il faut feindre la faiblesse, afin que l’ennemi se perde dans l’arrogance.”

  • nuronuro nuronuro

    Bonsoir

    excusez moi mais il me semble apercevoir comme des béquilles sur la personne qui ne serre pas la flasque a flamby. ou est ce moi qui voit mal ? on a peut être une bonne raison a ne pas lâcher ses quibolles , des fois non??

  • patou04

    ben oui le gars est en bequilles et au garde a vous, donc impossible de serrer une main.
    que BFM en fasse une polemique soit …
    mais que cela fasse un article des moutons enragés je commence en penser qu on fait dans le sensationnalisme ici aussi

  • rançois Hollande qui est habitué, personne ne lui serre jamais la main, ou si peu…

    Mais pourtant beaucoup voudraient le prendre par le cou :)

  • gneu

    si un jour vous êtes en situation de serrer la main de valls, voici comment faire :

    * enduire vos mains de merde
    * les mettre dans votre dos
    * quand valls arrive, faire « non » de la tête
    * laisser valls vous intimider
    * et finalement céder à l’intimidation et lui serrer la main

    vous jure que la fois suivante, le petit valls fera moins l’arrogant !

  • Jadis

    Bonjour, le plus abjecte est la récupération politique. A ce niveau, je ne sais plus quoi dire… la loi Godwin! ^^
    Note pour les sbires du système, une fois mort, vous êtes la légion d’honneur.
    Moralité, un bon citoyen est un citoyen mort.
    Happy! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

    !

  • LETURK

    Pour faire bonne mesure ce gardien de la paix aurait pu lui dire  » Casse toi pôv con « 

  • On voit que ce policier en a gros sur la patate. Rien que cela obligerait à le respecter. Il fait partie du même commissariat et a été visiblement affecté par la mort de sa collègue. Ce qui est bien normal. J’imagine comme il a du se retenir d’éclater, voire d’envoyer un bon coup dans la gueule de cet individu qui se plante devant lui, le défiant du regard !
    Valls se prend pour un petit roi ! Quelle état d’esprit lamentable !

  • .article35.

    Bonjour à tous .
    Petite déclaration de l’apprenti dictateur :
    « J’ai tout simplement dit à ce policier, parce qu’il me disait que ‘c’était dur’, que c’était difficile pour tout le monde, pour les familles. Que jamais un gouvernement n’avait fait autant pour soutenir les forces de l’ordre et de sécurité, que nous avions besoin de ces forces de l’ordre », a relaté le Premier ministre.
    source : http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/manuel-valls-s-exprime-a-propos-du-policier-qui-n-a-pas-voulu-lui-serrer-la-main-835845.html
    Fallait oser……. valls l’a fait .