L’exécutif menace d’interdire les manifestations!

C’est réellement la seule solution qu’ils ont trouvé pour calmer la contestation? Interdire à la CGT de manifester? Et pourquoi ne pas interdire les manifestations dans tout le pays tant qu’à faire,  associé à l’état d’urgence… Le droit de grève est la dernière chose qui nous sépare d’une DICTATURE, puisqu’il n’y a déjà plus de démocratie! Nous vivons dans un pays dont le gouvernement impose les lois à coup de 49.3, qui n’écoute plus la population, qui se permet toutes les magouilles, qui n’empêche ni l’évasion fiscale ni le financement des groupuscules radicaux par les pays du golfe, bref, c’est un foutoir total à tous les étages!

Et ils souhaitent interdire les manifestations par ce que des casseurs se sont attaqué à l’hôpital Necker à Paris??? Sauf qu’il n’y avait qu’un seul casseur isolé, pas une meute de casseurs… Bref, ils utilisent n’importe quel prétexte pour imposer leur politique, et sont prêts à raconter n’importe quoi. dictature.jpg

Manuel Valls et François Hollande ont affirmé que, suite aux débordements de la manifestation du 14 juin, de prochains rassemblements contre la loi travail pourraient être interdits, suscitant ainsi la colère de Philippe Martinez.

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez estimé mercredi que «menacer d’interdire les manifestations était le signe d’un gouvernement aux abois», en dénonçant les accusations «inacceptables» du Premier ministre Manuel Valls qui a évoqué une attitude «ambiguë» du syndicat à l’égard des casseurs.

L’organisation a souligné qu’il incombait «aux pouvoirs publics» dont Manuel Valls «a la première responsabilité, d’assurer la sécurité et le maintien de l’ordre», au lendemain de violences intervenues lors d’une manifestation nationale. La CGT assure avoir pris «les dispositions nécessaires afin de garantir la sécurité des participants à cette manifestation massive».

«Quand on n’est pas capable d’organiser une manifestation […] alors on n’organise pas ce type de manifestation qui peut dégénérer », avait déclaré Manuel Valls mercredi sur France Inter. Mais c’est en visite à l’hôpital Necker qu’il a été le plus explicite en affirmant que si les prochaines «manifestations font craindre de nouveau […] qu’elles se terminent comme celle d’hier, alors nous serons amenés à prendre nos responsabilités».

Du côté de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, s’est insurgé contre les menaces d’interdiction des manifestations émises par l’exécutif, suggérant que dans ce cas, «on interdise l’Euro» de football, «puisqu’il y a également des violences».

«Je ne trouve pas ça très responsable. Alors qu’on interdise l’Euro! Je rappelle qu’il y a également des violences», a ajouté le leader, rappelant les affrontements intervenus samedi à Marseille.

«Je ne comprends pas qu’un gouvernement de gauche puisse interdire des manifestations organisées par des syndicats», a-t-il déclaré à l’AFP, très remonté.

«Les organisations syndicales font leur travail dans les cortèges. Ce qui se passe en dehors de manifestations c’est de la responsabilité des pouvoirs publics», a-t-il relevé, insistant sur le fait que les casseurs «sont en marge» des cortèges.

Le Président reprend ces menaces à son compte

François Hollande a lui annoncé mercredi en Conseil des ministres qu’il n’y aurait plus d’autorisation de manifester si la préservation des «biens et des personnes»  ne pouvait être «garantie», a rapporté le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll.

Source et article en intégralité sur Russia Today

 

23 commentaires

  • Le veilleur

    Pourquoi ne pas interdire le 49.3 ou ce pouvoir rigide qui s’assoit sur la démocratie et refuse d’écouter car avec plus de souplesse et d’écoute nul doute que ces manifestations n’auraient jamais eu lieu. Il faut que ces politiques démissionnent ou les manifestations continueront, le peuple est déterminé à défendre ses droits. A mon avis aucune interdiction ne saura freiner la colère des citoyens à part le retrait pur et simple de la loi el Komri.

    • anatronack

      L’article 49.3 fait partie de la constitution Française qui a été approuvée par référendum le 28 septembre 1958 par une majorité d’électeur (79%) – abstention de 15%- On peut dire plein de chose sur cet article mais pas qu’il est anti-démocratique.

      • Eh oui ! Mais aucun des Zélecteurs ne s’est prononcé sur le 49.3 à l’époque.

        La question sous-jacente de la présentation du texte complet, était POUR ou CONTRE le Général De Gaulle…

        Qui à l’époque à réellement lu ce texte ?

        Et qui maintenant connaît l’Article 16 ?

        Le problème avec les référendums, c’est déjà de savoir QUI a écrit le texte…

        Et 2005, nous a démontré ce qu’ILS font de l’avis des Zélectrices et Zélecteurs, lorsqu’ils ne votent pas ainsi que l’attendent les oligarques de droite comme de gauche…

        Nous sommes dans une démocrature, ou selon la terminologie officielle, une démocratie représentative.

        Nous élisons donc parmi les candidats qui nous sont proposés par les Partis.

        C’est le principe même du système électif qui est la cause de tous nos maux.

        Etienne Chouard nous l’explique fort bien (simplement et rapidement).

        Vous avez tous les liens et éléments de réflexions dans ce sujet :

        Débat sur le Tirage au Sort :

        http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=7148

        Et la solution que NOUS pouvons y apporter dans celui-ci :

        Appel à la Mobilisation Générale :

        http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=9260

        216 réponses / 24 742 VUShttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

        NOUS PROGRESSONS !

        NOUS, PAR NOUS, POUR NOUS !

        • anatronack

          Tu vaux faire quoi de plus démocratique qu’un référendum ?

          « Qui à l’époque à réellement lu ce texte ? »
          Si les électeurs ne se renseignent pas sur les textes c’est leur problème ; à eux d’être responsable, mais ce n’est pas parce que les gens votent mal que ce n’est pas démocratique. A mon avis tu pourras mettre le système le plus démocratiques possibles rien n’empêche les électeurs de voter sans s’être informé.

          Le système de tirage au sort est intéressant mais perso cela me fait un peu peur.
          Explication : l’un de mes voisins est anarchiste, il ne support aucun règlement ou loi qui limite sa liberté. En conséquence de quoi il met sa musique à fond, met ses poubelles sur le trottoir quand il le souhaite, ne prend pas ses tours de ménage pour laver les escalier de la copro, etc… En résumé mon voisin est inapte à la vie en communauté. Si ce genre de personne est tiré au sort je pense que le vivre ensemble va être difficile !!!!

          • Bonjour Anatronack,

            Le référendum est effectivement une approche démocratique, mais la question demeure de savoir QUI écrit le texte soumis à référendum ?

            Quand à la question de l’information des participants, c’est effectivement de la responsabilité de chaque votant.

            Et nous avons vu ce que cela donnait en 2005, car là, nous avons été nombreuses et nombreux à nous renseigner, et effectivement à le lire.

            De même, nous avons vu ce que les oligarques aux pouvoirs ont fait de nos votes…

            Quand à ton exemple, ce n’est pas parce qu’un individu se réclame de l’Anarchie, qu’il est effectivement Anarchiste.

            Tu as affaire à un con qui refuse de participer à une vie communautaire où sa liberté s’arrête là où commence celle des autres.

            L’Anarchie, ce n’est pas le Chaos !

            C’est l’Ordre, sans le Pouvoir.

            Des individus, tels que tu le décrit, il y en a. Tout comme des individus de Bonne Volonté.

            Et ce sont derniers qui sont majoritaires, car malgré toutes les contraintes qui nous sont imposées, nous vivons bien dans une société qui fonctionne.

            Tu ne peux pas faire d’un épiphénomène une généralité.

            Et si quelques cons sont tirés au sort, cela ne changera rien au résultat final.

            Sachant qu’ils existent dans notre société, il est logique qu’ils soient également représentés, ainsi que toutes les opinions.

            CQFD

            • anatronack

              « Tu ne peux pas faire d’un épiphénomène une généralité. »
              D’accord avec toi. D’ou ma question suivante. Dans le système que tu proposes (tirage au sort). Comment tu assures la représentativité ? Est-ce que tu ne vas pas tirer au sort que des « cons ». ?

            • chris68

              Je ne sais pas si on va tirer au sort que des cons.

              Ce qui est sûr, c’est qu’on n’élira jamais autre chose !

              L’élection par nature promeut 99% de cons, dont 50% de psychopathes, y compris à l’échelon local. Tout le monde a pu le constater même pour élire des délégués de classe !

            • @ Anatronack

              Quoi de plus représentatif qu’un échantillon suffisant de Citoyennes et Citoyens tirés au sort ?

              Nous avons la une proportionnelle intégrale, non ?

              Tout n’est qu’une question de taille de l’échantillon.

              Et bien sur, de mandat unique et exclusif.

              Quand aux cons, et bien, il y en aura, (sachant que nous sommes toujours le con de quelqu’un…), de même qu’il y aura des individus de divers extrêmes, mais il y aura une majorité d’individus qui participent déjà du fonctionnement de notre société.

              La réelle ! Celle dans laquelle, toi, moi, et les autres, bref, toutes et tous vivons au quotidien.

              C’est notre société. C’est à NOUS d’y faire NOS lois.

              A commencer simplement par NOTRE Constitution.

              Je te renvoie vers les liens que j’ai mis plus haut, afin d’approfondir le débat, et d’avoir accès à tous nos arguments et démonstrations.

              NOUS, PAR NOUS, POUR NOUS !

              C’est cela la Démocratie.

            • rouletabille rouletabille

              100 % de voleurs,tricheurs,prévaricateurs,ils y en a avec un bracelet imposé par la justice tellement ils sont dangereux et ce sont EUX le RÉGIME.
              Prenez 100 personnes au HASARD et vous aurez 1 ou 2 % d’indésirables.
              Entre le Peuple et ceux qui le salissent on vote pour QUI ?
              Salut FENRIR
              http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • Pinpin

    C’est désespérant… Si le ‘coup du casseur’ ne passe pas, il sont foutu de nous mettre un ‘kamikaze’ dans le cortége… Il l’auront leur pretexte a interdire les manif….

    Peu importe les dommages colatéraux, valls a une guerre (contre le peuple) a gagner !!!

    • Pazoozoo

      Les casseurs sont souvent les flics eux-mêmes déguisés ou infiltrés ou commandités, appelez ça comme vous voulez…

  • Big brother Big brother

    Que dire… ?
    « karchériser » le gouvernement semble être l’unique « alternative » qu’il décide de laisser au peuple.
    La violence du pouvoir est telle que le peuple pourrait commencer à ouvrir les yeux sur la nature réelle de notre régime profondément antidémocratique.
    Visiblement, les gouvernants ne croient pas au mythe fondateur de l’épuration par la guillotine. A tort, ou à raison, nous verrons…
    Certains y croient encore :
    http://www.youtube.com/watch?v=yJPHAt6I3BA

  • Tout bon plombier vous le dirait. Resserer les boulons d une chaudière qui monte en pression , c est très con .

  • Norbert

    : Un plan complet de sécurité sociale et de santé publique

    http://www.youtube.com/watch?v=4dHL7T_b0p4

  • Pazoozoo

    Heureusement que les américains ont débarqué le 6 juin 1944 pour nous sauver et nous rendre notre liberté.
    Quelle fierté d’appartenir à la France, cette grande démocrature…

    Les réactions actuelles de notre bien aimé gouvernement sont la preuve que ce « pouvoir » est en phase terminale d’agonie.

    Et dire qu’il y a des crétins qui vont voter à nouveau pour ce tocard en mai prochain… Ça fait peur!

    • Le veilleur

      Oui à partir de ce jour, je décrète qu’il faut interdire la pauvreté et interdire les privilèges, il faut interdire de ne pas écouter ce que le peuple a à dire et interdire la fuite en avant, il faut interdire le mensonge et la propagande, interdire la corruption et la trahison. En réalité les politiques interdisent quand ça ne les arrange pas, c’est un peu facile ! d’autant que les gens qui manifestent ne sont pas des enfants qu’on doit punir ou interdire mais des gens qui défendent leur pain légitimement !

  • Yanne Hamar

    Si on ne peut plus manifester au grand jour, c’est simple , prenons le maquis !