Stage d’écologie intérieure…..

Nous le disons sans arrêt, pour changer le monde il faut d’abord changer soi même. C’est peut être l’occasion de permettre, à l’occasion du stage proposé, d’extérioriser votre « moi intérieur », de trouver la voie vers les moyens de concilier, écologie et bien être. Notre ami, Le Russe nous avait proposé des vidéos de Yann Thibaud sur l’écologie intérieure, vous pouvez les visionner, pour vous familiariser avec le concept. Le programme complet et les tarifs, sont disponibles, en suivant le lien vers le site en fin d’article.

A la fois stage et festival, le festi-stage proposera d’aborder chaque jour un thème ou aspect différent de l’écologie intérieure, chacun(e) participants aux journée(s) de son choix.

Mais qu’est-ce que l’écologie intérieure?

L’écologie intérieure consiste à explorer, accueillir et laisser s’épanouir sa propre nature ou son monde intérieur, et à développer tous les aspects de soi, sans contraindre son corps, sans réprimer ses émotions, sans combattre ses pensées, afin de retrouver et manifester son plein potentiel, son être véritable, sa sagesse oubliée, son pouvoir et son savoir cachés.

Autrement dit, l’écologie intérieure conduit à devenir ou redevenir celui ou celle que l’on est vraiment, profondément et de toute éternité: spontané, authentique, vivant, puissant, conscient, libre et éclairé.

(textes ICI et vidéos ICI sur l’écologie intérieure)

Le Festi-stage se donne ainsi pour objectif de mettre l’écologie intérieure à la portée de tous, grâce à des tarifs très accessibles et à un programme riche, diversifié et approfondi.

Si cet événement vous paraît intéressant, vous pouvez en informer vos amis et vos réseaux.

Programme en pdfafficheFacebook

Lire la suite

Source Ecologie-Intérieure

 

14 commentaires

  • Euh ! Il faut suivre des stages pour vivre ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    • voltigeur voltigeur

      Comme le russe nous avait montré les vidéos, on m’a demandé de relayer les stages. Tu sais que je suis mimi quand on me demande un coup de pouce. Il y a des intéressés donc… :)

      • Kikou Volti http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

        Ben à lire les coms de l’article sur le satanisme, je conçois mieux que certains en aient besoin…

        Toujours mieux et plus sympa qu’un séjour en HP… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

        • voltigeur voltigeur

          Ça m’interpelle ce sujet, il a des religions où le diable est inconnu… Faut il donc un Dieu ou un diable pour justifier notre incapacité à nous gérer seuls??

          • engel

            …Faut être cohérent, faute d’être croyant.

            – Soit on croit en rien…. et même pas en nous-même.
            Et là, « sa beigne ».

            – Soit on croit en nous-même et là, la notion d’égrégore s’impose comme une possibilité « rationnelle ».

            Dés lors, la notion de bien*/ mal** investissent notre monde matériel et ces forces pourraient interagir avec nous.

            * Bien: Positif, vie, bonheur, construction, respect, tolérance, etc…
            ** Mal: Négatif, mort, malheur, destruction, égoïsme, rejet, etc…

            • AH ! Là, tu me mouches en beauté, Engel. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

              Mais si je ne suis pas « Croyant », je suis « Vivant ».http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

              Concernant le Bien et le Mal, nous devrions lancer un sujet en la matière.

              Ou plutôt, sur le Libre Arbitre, car chacun de nous sait intérieurement lorsqu’il choisit et pratique l’un ou l’autre. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

          • Coucou les zamis !

            Cela dépend Volti, il n’y a que dans les religions qu’on justifie ses actes de cette façon…En spiritualité on conçois le mal sous forme d’égrégore qui justement se nourrissent de nos doutes et peurs mais en aucun cas ça ne les excuses car il y a la notion de karma. Encore plus quand on accepte la réincarnation vu que l’on risque d’extirper ses fautes dans sa vie ultérieurs. De plus le diable s’identifie sous tellement de trait et tous aussi faux les un que les autres d’autant plus le diable biblique qui n’est qu’une forme pensée. Pour retrouver ses vraies origines il faut remonter à l’époque sumérienne et babylonienne comme je l’explique sur le sujet « Satan ». Ensuite il faut bien réaliser que nos élites sont plus luciférien que satanique, le satanisme est réserver pour le folklore populaire qu’on retrouve beaucoup dans l’industrie du divertissement et pendant se temps-là que la plèbe est occupée, les initiés de tout bord organisent des rituels lucifériens et ou aux démons de la Goéties. Sinon même si dans certaines religions on ne parle pas de diables, on retrouve toujours la notion bien/mal sous une forme ou une autre. Peu comprenne le le bien et mal son interdépendants et complémentaire.

            Akasha.

    • Pinpin

      Peace mes freres renrir et engel, love ma soeur volti…..

      Sentez vous la bonne odeur du jasmin emmanant de ma barbe fleurie…?? Haaaa ce bon vieux parfum hyppie qui flotte ici …

      Que votre journee sois douce….