Certaines dispositions du TTIP déjà imposées en Europe, l’Action 21 de l’ONU dans les dernières négociations

TTIP_leaks2

Avant même sa ratification, les autorités de plusieurs pays qui participent aux négociations sur le traité transatlantique (TTIP) font déjà secrètement respecter certaines dispositions de cet accord, au profit de plusieurs multinationales puissantes. C’est ce qu’ont révélé plusieurs articles dans la presse européenne ces dernières semaines. Dans le même temps, on a appris que « l’Action 21 » de l’ONU sur le « développement durable » a fait son entrée dans la dernière version du TTIP.

Le 17 octobre dernier, The Guardian écrivait : « Les négociateurs de l’Union européenne reprendront leurs pourparlers commerciaux controversés avec les Etats-Unis lundi, alors que selon certaines informations des multinationales ont brûlé les étapes en important sur les marchés européens des marchandises qui sont actuellement interdites, parmi lesquelles des végétaux génétiquement modifiés et du bœuf chimiquement lavé. »

L’Union européenne capitule devant la pression américaine et met en œuvre certaines dispositions du TTIP

Des groupes hostiles à la signature de l’accord soulignaient de leur côté que la presse américaine publie des articles affirmant que l’Union européenne a déjà capitulé devant l’immense pression américaine en autorisant l’importation de produits interdits avant toute signature de l’accord.

Le lendemain, le blog Common Dreams constatait lui aussi que certaines normes du TTIP font l’objet d’une mise en œuvre accélérée malgré l’absence d’accord : « Les autorités américaines ont utilisé avec succès la perspective du TTIP pour contraindre l’Union européenne à abandonner l’interdiction de 31 pesticides dangereux, dont certains ingrédients peuvent causer des cancers ou l’infertilité. Même chose pour les régulations interdisant le traitement de la viande de bœuf à l’acide lactique. Ce traitement a été interdit en Europe de crainte qu’il ne serve à masquer des pratiques peu hygiéniques. L’interdiction a été levée par des députés de la commission de l’Environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire du Parlement européen, après que la Commmission de Bruxelles a publiquement annoncé craindre que les négociations du TTIP ne soient menacées par cette interdiction. »

 

Le TTIP au service de l’intégration totale imposée à l’UE et aux Etats-Unis

Le vote du TTIP avait été repoussé en raison d’une opposition populaire massive et inattendue : beaucoup se sont rendus compte que la souveraineté des pays européens, mais aussi celle des Etats-Unis sont en jeu. En effet, le TTIP propose une intégration « profonde et complète » entre les Etats-Unis et les 28 Etats membres de l’Union européenne.

Le lobby Transatlantic Policy Network rassemble des responsables politiques de l’UE et des Etats-Unis, mais aussi des représentants des grosses multinationales (wikipedia en langue allemande en donne une liste relevée sur des stands organisés par le TPN) que le site officiel évoque sans nommer. Il œuvre depuis plusieurs dizaines d’années à cette « intégration ». En 2008, il publiait un rapport on ne peut plus clair : « Le processus de création d’un Marché transatlantique constituera une étape intégrale dans l’évolution vers un éventuel Accord de partenariat transatlantique qui embrasse la totalité économique, politique et stratégique de la relation UE-Etats-Unis. »

Etant donné la menée parallèle de négociations tout à fait semblables en vue d’un Traité transpacifique entre les Etats-Unis et les nations orientales, il faut ajouter qu’il s’agit d’une étape vers une intégration encore plus large.

Source et suite sur Reinformation.tv

 

4 commentaires

  • dereco

    L’épidémie d’obésités, de diabètes, de cancers, d’autismes Américains, va s’accélérer en France avec ce TTIP , et ses poisons, mis dans la nourriture partout, cachés systématiquement, sous peine de condamnation judiciaire, si on les révèle les dangers dans les infos et les blog !!
    Lorsque 80% de la population sera obèse malade, diabétique, bourrée de médicaments dangereux pour soigner (aspartame partout ), alors on changera les autorisations de mettre des poisons partout, après un siècle de poisons, comme pour l’amiante !

  • dereco

    Bientôt pour poster sur les moutons, voir youtube, facebook, Uber, etc.., écrire n’importe quoi sur un blog, il faudra montrer sa carte d’identité avant :
    http://www.breitbart.com/london/2016/06/02/former-commie-ec-commissioner-calls-people-log-onto-youtube-national-electronic-id/

    http://www.breitbart.com/london/2016/06/02/former-commie-ec-commissioner-calls-people-log-onto-youtube-national-electronic-id/

    Ils déraillent totalement !!!

    Révéler trop son identité est dangereux, vu les usurpations d’identité dont on peut être victime, et les hackers qui s’insinuent dans les serveurs, pour faucher les carte d’identité aussi bien que les cartes bancaires !!

    google gmail fait déjà trop cela, révéler son identité et aussi, j’ai renoncé à donner mon avis de nombreuses fois via google, car après n’importe qui de malveillant peut vous pister et vous voler !!

    • kalon kalon

      Vu sous cet angle, tu as raison et cela pourrait signifier la fin de tout les blogs !
      Un espèce de « face book » obligatoire ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Bon ben cette fois c’est clair; …c’est même plus la peine qu’ils viennent nous parler de droit de l’homme, de Démocratie, ou de trucs du genre, …et si c’est le cas, il faudra direct leur rentrer dans la gueule quoi ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif