Génial ! Il transforme nos vieux vélos en appareils ménagers…

Pour les résilients ou autres amis qui veulent faire des économies et conserver la santé en faisant du sport, un article de nos partenaires LesBrindHerbes à partager sans modération. Si l’idée vous branche, vous trouverez en fin d’article un lien vers des plans techniques… Sur le site de cet inventeur, il y a même des stages proposés.

Au Guatemala, Carlos Enrique Maroquin recycle de vieux vélos pour produire de carcassevelol’énergie et les transformer en appareils électroménagers : les bicimáquina.

Avec un bon coup de pédale, vous pourriez pomper de l’eau, moudre du café, traiter les grains de maïs, fabriquer du shampoing à l’aloe vera ou même préparer un bon jus de fruits avec un blender. Et tout ça, sans utiliser d’électricité ! La recette ? Vous prenez de vieux vélos, vous les recyclez et le tour est joué ! Facile ? Non, sauf pour un expert comme Carlos Enrique Maroquin. Il vit au Guatemala à San Andrés Itzapa.

Depuis 2001, il recycle de vieilles bicyclettes que personne ne voulait aux Etats-Unis, au Canada, en Italie et en France.  Ils les transforment en des machines utiles et efficientes pour réaliser de nombreuses tâches du quotidien. Il les appelle des bicimáquina :

« Chaque bicimáquina est faite à main dans notre laboratoire en utilisant de vieilles bicyclettes, du ciment, du bois et du métal. Nous avons créé des modèles originaux, pratiques et économiques. »

Bien sûr, ces machines fonctionnent sans électricité et utilisent l’énergie produite par le pédalage. C’est un jeu d’enfant !

Source : Maya Pedal

Source : Maya Pedal

Source : Maya Pedal

Source : Anna Kortschak

Source : Bicitec

« Nous travaillons avec des partenaires locaux, des ONG, des coopératives agricoles et des producteurs biologiques. Nos dessins techniques avec les instructions sont disponibles et tout le monde peut les télécharger gratuitement. Notre but est de devenir un centre de recherche et de développement pour le recyclage des vélos et une source d’informations pour les ONG qui désirent promouvoir ces technologies à une petite échelle. »

Source : Bicitec

Source : Bicitec

Source : Bicitec

Source : Bicitec

Source : Bicitec

Il y a mille façons d’aider les populations des pays en voie de développement. Celle de Carlos Enrique Maroquin est particulièrement intelligente, adaptée, facile, altruiste et écologique.

Source : Maya Pedal

Il a même ouvert une école pour les enfants du Guatemala, mais aussi des étudiants internationaux. Plus d’informations sur son site.

Source : Bicitec

Vous pouvez donner des bicyclettes et les aider financièrement en participant au programme I Support Bikes Not Bombs !

Source : Anna Kortschak

En préparant ce sujet, je n’ai trouvé aucun article en français qui traitait des initiatives de Carlos Enrique Maroquin. Je vous encourage à partager celui-ci afin que ses projets soient mieux connus en France.

A lire aussi : Une heure sur ce vélo = 24h d’électricité pour la maison. L’invention géniale de Manoj Bharvaga.

Un article en anglais sur Anna Kortschak

Le site de BICITEC

MayaPedal gallery

Article proposé par Denis Gentile – relayé par LesBrind’Herbes

66 commentaires

  • gerard51

    Quelques commentaires instructifs ici sur le côté désuet de ces bricolages:
    http://lesbrindherbes.org/2016/06/08/genial-transforme-nos-vieux-velos-appareils-menagers/

    • voltigeur voltigeur

      Bonjour,
      Il n’est pas question de remplacer une centrale nucléaire, mais de dépanner et survivre, quand il n’y a pas de réseau, ni d’autres moyens. Relativiser ces détournements d’objets, c’est décrédibiliser ceux qui s’ingénient à trouver des solutions, au lieu de se lamenter. Il faudrait être neuneu, pour imaginer remplacer l’énergie « bouton » fournie par nos chères centrale, en pédalant. Mais c’est mieux que le pilon pour réduire du grain en poudre. Il faut se mettre à la place de ces populations qui n’ont rien! Et ne pas
      raisonner en nantis des pays dit « riches » qui sont surtout riches, en super gaspillages et hyperconsommation, bien souvent au détriment des pays, qui se satisfont de deux bouts de ficelle pour améliorer l’ordinaire. Donner des leçons de faisabilité, pour un expert ça peut aider, mais lutter contre la boulimie sur-consommatrice et gaspilleuse d’énergie, d’argent, qui pollue etc etc… Ce serait beaucoup mieux! « beaucoup de choses étaient impossibles, jusqu’à ce qu’un « fou » prouve le contraire »

      • gerard51

        Je suis d’accord sur la consommation boulimique de nos sociétés. J’en suis conscient, et très peu de gens comprennent que cela représente environ l’énergie produite par environ 400 cyclistes. Ce qui m’interpelle, c’est que l’intermédiaire mis en avant « un vélo », n’apporte pas grand chose. Seul point positif, il peut récupérer l’énergie des jambes, bien plus puissante que celle des bras. Maintenant passer du poivre au pilon via un vélo, ne présente pas (ou peu en utilisant donc ces jambes au lieu de sa force du poignet) d’intérêt.
        Le vélo peut aider à faire tourner une petite dynamo, qui produira quelques watts pour alimenter un éclairage à diode : OK, à la main c’est pas possible.
        Ce que je maintiens, c’est qu’il ne faut pas faire croire aux gens qu’un vélo va résoudre leur problème énergétique, je vais même plus loin, s’il faut nourrir le cycliste (qui se dépense, ne l’oublions pas), il faudra lui fournir 50 fois plus d’énergie (sous forme alimentaire) que ce que l’on récupérera en énergie mécanique, le rendement du corps humain étant catastrophique de ce côté.
        En d’autres termes, nous sommes mal barrés si l’on coupe le courant et le tuyau de la pompe à carburant.
        Un litre d’essence c’est l’énergie pouvant être produite par un homme qui pédalerait pendant environ 5 à 6 semaines. (42MJ/kg). Le rendement d’un moteur est d’environ 20% (0% à 50%, …/… long à exposer) et même environ 2% si l’on compte la masse utile déplacée par rapport à la masse du système, et les énergies grises : en d’autres termes, tout est transformé en chaleur. Toute notre société s’appuie sur cette colossale énergie. Si l’on ne trouve rien d’autre pour remplacer les énergies fossiles c’est le retour à l’âge de pierre. Voir la théorie d’Olduvaï.

        • nux nux

          eh ben dis donc , je ne m’attendait pas a te voir encore sur ce post et ici , Gérald / gerard51 .

          cette article te perturbe vraiment http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

          • verisheep

            Ben Gérard, personne n’a prétendu qu’un vélo produisait de l’énergie ex-nihilo!
            Et personne non plus pour affirmer que c’est la seule énergie qu’on doive utiliser…

            L’argument vélo, comme tu dis ne t’apporte pas grand-chose… A toi! Mais le monde ne tourne pas autour de toi, Gérard, bien confortablement raccordé au réseau EDF.

            Ce n’est pas le cas de tous, et ça ne concerne pas que le tiers-monde: je suis sur une installation solaire légère, hors réseau, et ce genre de bricolage m’est très utile.

            Je ne peux pas utiliser un lave-linge électrique, par exemple. Ou alors il faut que je sacrifie le frigo.
            Par contre un lave-linge à pédale, pas de problème. Dans mon cas personnel ton affirmation: « il ne faut pas faire croire aux gens qu’un vélo va régler leur problème énergétique » est donc complétement fausse; le lave-linge-vélo à parfaitement résolu mon problème énergétique.

            Les gens n’étant pas tous des abrutis, malgré ce que tu sembles croire, le con qui pédale sait qu’il dépense de l’énergie… On savait déjà avant ton intervention que la bicyclette ne remplacerait pas le pétrole et le nucléaire.

            Par contre panacher intelligemment les énergies solaires thermiques et photovoltaïques, éoliennes, hydrauliques ou musculaires permet d’atteindre l’autonomie énergétique sur le plan individuel.
            Et si c’est possible individuellement, ça l’est aussi à plus grande échelle, il suffit de promouvoir et favoriser ce type de solution. Ce n’est qu’un choix politique.

            @Volti:http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
            Un grand merci pour cet article, j’ai découvert un lien hautement instructif que je ne connaissait pas et qui, de plus, me sera utile immédiatement: je vais enfin pouvoir faire de l’huile de coco en quantité SANS moteur de machine à laver!!!

            Il y a longtemps que je n’avais pas vu un contenu si intéressant sur le blog!
            Et avec les modèles sketchup en plus, que demande le peuple?

            • gerard51

              Là tu as un panachage de sources d’énergie : un peu de photovoltaïque (100W/m2, 350 en Wcrête), d’éolien (? 200, 500 1000W ou plus j’ignore la taille, et quand il y a du vent), un peu d’hydraulique (là ça va vite, j’ignore le débit, la pression… 500, 1000W ? ou plus) et (ET) 20W en pédalant… pour faire du sport.
              Cette configuration n’est pas inintéressante simplement le vélo n’apporte quasiment rien , c’est simplement ce que je dis par-ci par-là. (Certes, je n’ai pas tous les chiffres de cette installation). Ce mix, avec une utilisation alternative, arrêt du frigo si mise en route d’une machine à laver -en principe à l’eau froide-, etc… je dis OK. Post cohérent.

            • verisheep

              Si, le vélo apporte que, quand tes batteries sont au ras des pâquerettes, tu peux quand même laver tes caleçons, tes draps, etc…
              Et quand tous tes caleçons sont crados, tu veux juste des caleçons propres!
              Ça va plus vite et c’est moins énergivore que d’aller au lavoir du village avec ton battoir et ton savon de marseille.

              Et contrairement à ce que tu dis, le rendement énergétique EST meilleur que les méthodes traditionnelles, car la consommation d’énergie musculaire est optimisée grâce à d’ingénieux procédés mécaniques (tout comme un moulin à café manuel te permettra de boire ton expresso plus vite et plus facilement qu’un mortier et un pilon, tout comme l’arbalète à poulie est infiniment plus puissante que la lance préhistorique, tout comme la machine à coudre mécanique singer à pédale a révolutionné le métier de couturière, sans parler du métier à tisser longtemps avant, etc…).

              Rien d’autre, personne ne prétend y voir une source d’énergie autre que musculaire.

              Concernant mon installation, la mienne n’est pour l’instant que solaire (thermique et photovoltaïque), et relativement sous-dimensionnée. Dans ce cas précis le coup de pédale est parfois très utile. Mais je préfère pédaler un peu que d’avoir un fil (EDF) à la patte. C’est un choix.

              Va plutôt te défouler sur ce genre de chaîne youtube pour simples d’esprit, là il y a quelques principes physiques élémentaires à rappeler:
              http://www.youtube.com/channel/UC5LON_0-xF1_23lGivEuZZQ/videos

        • voltigeur voltigeur

          Il n’est pas question de remettre en question ton « expertise »!
          Il est question de permettre à des gens qui n’ont que dalle, d’alléger
          leur travail journalier.
          Si tu allais sur place leur dire qu’ils se lèvent l’âme pour rien, tu serais reçu
          à la mesure de ta prétention « d’homme de pays riches » à donner des leçons,
          sans rien proposer, par ceux qui n’ont rien, et que le peu qu’ils possèdent représente toutes les richesses.
          entre un vélo bricolé et une boite de kleenex (qu’ils n’ont pas), le choix est vite fait.
          Tu parle de régression, ce n’est pas régresser que d’aller vers la décroissance,
          quand on sait où nous mène le tout énergie fossile ou nucléaire.
          Entre durer ou se détruire à plus ou moins brève échéance, il n’y a pas photo!

          • gerard51

            re,
            je n’utilise pas le mot « régression » il me semble. Retour à l’âge de pierre c’est quasi inéluctable en l’absence d’énergie en abondance (quel qu’en soit sa forme). Maintenant qu’est-ce que le bonheur, qui sont les plus heureux (bonne vidéo à méditer : lesbrindherbes.org/2016/06/08/primitifs-de-foret-amazonienne-decouvrent-monde/ ) les hommes modernes ou les primitifs. Où y a t-il le plus de suicides?
            Bonne citation de Kafka : « Croire au progrès ne signifie pas qu’un progrès ait déjà eu lieu ». Quid de notre évolution (médecine face au darwinisme)?
            Ce préambule pour indiquer que je ne suis pas éloigné de votre manière de voir les choses.
            Que ceux qui lisent ce post comprennent qu’un vélo ne crée pas d’énergie (il augmente éventuellement la force, mais en diminuant la vitesse ou l’inverse), qu’un homme ne peut pas produire grand chose (une vingtaine de watts, plus ponctuellement : jusque plus de 500 pendant quelques secondes) c’est à dire que, notre mode de vie par ses côtés délirants (pollutions diverses, terre saccagée etc…) ne peut pas durer si l’on coupe le robinet énergétique actuel. Le retour de bâton sera insupportable pour la grande majorité des gens, ignorants sur ces questions. Oui, je sais que l’on va laisser un boxon inimaginable à nos descendants.
            Je n’ai pas la solution, oui, je ne l’ai pas, pour avoir de l’énergie facile, abondante, propre. Tesla (Searl, moteurs à aimants, etc…), je veux voir d’abord avec écobilan complet : la porte reste ouverte.
            Je suis coupable ayant l’électricité à la maison, j’ai une voiture et j’ai déjà pris x fois l’avion. Que changerai-je au monde à rester cloîtré chez moi à surveiller ma basse-cour, vivre le plus possible en autarcie, quand 99% s’en fichent royalement. Que pouvez-vous faire face à ceux qui contrôlent le monde? Réaliste, désolant, affligeant, lucide, qualifiez ces propos comme vous voulez.

            • voltigeur voltigeur

              Je comprends que tu veux nous donner des cours de physique hors, il est question d’un moyen détourné, pas d’une fin en soi! Qu’importe si un humain produit « XX » watts en pédalant ou qu’ils en failles des dizaines d’autres pour atteindre guère plus. Ici on cherche des moyens pour pallier à une pénurie, on essaye de faire preuve d’imagination, de survivre avec des moyens simples. Il n’est pas question de concurrencer les ingénieurs. Revenir à l’âge de pierre est impossible, donc ton exemple n’est pas le bon, nous avons des acquits qui ne se perdront pas (j’espère). Tout autant qu’oubliant les bombes et le frics, on cherchera vers d’autres énergies moins polluantes et moins chères pour TOUS!!.
              Personnellement j’en ai rien à faire, de revenir un poil en arrière, respirer un air pur, voir des poissons dans les rivières claires, ou d’aller voir la mer, sans que des ordures flottent, du mazout pourrissent tout etc….Tu dis avoir conscience de notre fragilité énergétique, mais tu démontes en hors sujet, un article qui permet à des gens d’être mieux, avec de simples solutions. c’est sûr qu’avec un réacteur, ils ne se casseraient pas la tête :)
              Le sujet ce sont les solutions, pas la charge énergétique que l’on peut développer avec bras ou jambes :) puisque pour ceux qui utilisent ces « engins » ÇA FONCTIONNE!!

            • gerard51

              @boco : j’ai un beau lopin de terre, du bio y pousse, mais j’ai pas encore posé les barbelés.
              Bonne soirée boco.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

          • Pinpin

            @gerard,

            L’incomprehentiin vient du postulat de départ… Le tien est de remplacer une energie classique par de l’énergie mécanique et dans ce cas, effectivement le rendement et l’efficacite sont douteux….
            L’article lui part du postulat que tu n’as ni acces aux energies classique. Ni les moyens de les mettre en oeuvre…. Dans ce cas, la rentabilité tenant compte des moyens est Tres bonne….

            Proverbe inventé :  » l’échéance de progres que tu t’es fixé représente l’echec et le recul de celui qui l’a dépassé… »

            • gerard51

              Si on part de rien on arrive à pas grand chose. Donc, mathématiquement le progrès est infini.
              Blaque à part, si le vélo est intéressant pour se déplacer (Cf. Illich) car il demande 4 fois mois d’énergie au corps que la marche à pied, ces bricolages n’apportent pas grand chose à nos utilisateurs. C’est mieux que rien, je vous l’accorde.

          • Planete bleu Planete bleu

            Pourquoi dépenser des fortunes quand des solutions géniales, gratuite ou peu chère sont à notre porté!

            Eco cooler : un climatiseur gratuit, écolo et sans électricité !

            http://reseauinternational.net/eco-cooler-un-climatiseur-gratuit-ecolo-et-sans-electricite/

            • gerard51

              C’est l’effet venturi, mais la perte de chaleur due à la chute de pression et regagnée quand l’air retrouve naturellement la pression atmosphérique. Pas besoin de sortir de polytech. pour comprendre ça. C’est bidon.

            • engel

              Non Gèrard,
              c’est pas bidon !

              En plus tu exposes la bonne loi thermodynamique.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

              1°° – L’air se compresse à l’entrée du venturi et cède donc ses calories à l’extèrieur.
              2°) – Puis elle se décompresse à la sortie du venturi, dans la pièce et capte donc les calories de l’air ambiant, rafraîchissant ainsi la pièce.

              Par-contre, le positionnement de la chose ne doit pas être aisée.
              Entre les vents dominants et les faces surchauffées par le soleil tournant…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

            • gerard51

              ../.. L’air se comprime et cède ses calories à l’extérieur…/… En écoulement permanent, je vois mal. Pour céder des calories faudrait passer dans un échangeur (principe du condenseur derrière les frigo). Je vois mal où est le gain dans ce bricolage.

            • gerard51

              Ça c’est pas idiot. Principe utilisé dans l’autre sens par les pompes à chaleur puisant la chaleur de surface d’un terrain.

        • @ gerard/gerald
          Est ce qu’un jour tu a inventé ou amélioré quelque chose de positif?
          au vu de tes commentaires je ne le pense pas.

          • nux nux

            roh toi tu es un gros vilain !! mort de rire

            le pb de gerard/gerald , c’est que …. heu non je laisse tomber j’ai passer un temps fou hier soir sur les brins d ‘herbe avec cette histoire , cela suffit c’est stérile et sans intérêt .

            nous devons continuer a chercher des alternatives , et améliorer celle dejas existante / adapter notre matos , MÊME si certaines personnes sont la juste pour nous décourager et nous Dé-crédibiliser ..

            du coup il m’a redonner envie de refaire des tuto ….

            http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

          • boco

            un rasp à 30 euros c’est également sympa

        • Planete bleu Planete bleu

          Il y a des solutions pour sortir du nucléaire mais ça il faut le vouloir. Par exemple en France les villes sont construite au près des rivières, alors utilisons les pour produire localement de l’électricité comme le fond déjà certain

          Production d’électricité avec un moulin à eau

          http://www.moulin-de-boiron.com/indexnl.html

          Elleo, le moulin à eau du XXIe siècle qui produit de l’électricité !

          http://www.les-industries-technologiques.fr/actualite/innovation/elleo-le-moulin-a-eau-du-xxie-siecle-qui-produit-de-lelectricite-/

  • Pinpin

    Joli rebondissement benji… Le velo est mieux que la clim de cette nuit… J’aurais du te le proposer….. En systeme d par exemple… Hum !

  • Nez

    C’est le même principe que les vélos pour recharger les portables dans les aéroports !
    Mais ce qui est très intéressant est que ces vélos sont adaptés aux besoins de chacun, fini la normalisation retour à la réflexion spécifique, même si au fur et à mesure ils doivent trouver des solutions qui permettent une meilleure adaptabilité à de nombreux cas.

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Pour ceux qui comme Gérard51 buttent sur le fait que l’on dépense bien trop d’énergie en pédalant pour allumer quelques diodes ou rapper des carottes, alors optez pour le moteur magnétique surnuméraire qui vous permettra d’atteindre un coefficient de performance de 1,9 à 2,7 (vous récoltez 2 à 3 fois plus d’énergie que vous n’en consommez). A partir de là, en couplant ce moteur à un générateur, vous pourrez auto-alimenter votre moteur qui fonctionnera alors en totale autonomie et profiterez du surplus généré pour alimenter certains de vos équipements ou simplement recharger des batteries.

    Pour tout comprendre et télécharger le PDF pas à pas de 67 pages secret-energie-libre.com

    Mais bien sûr, certains vous diront que l’énergie libre ça n’existe pas …

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif M.G.

    • gerard51

      Un collègue agrégé de physique me faisait remarquer que ces moteurs utilisaient des aimants dits « permanents », mais qu’en fait les aimants perdent avec le temps l’intensité de leur champ magnétique. Donc faudra changer (quand?) un jour les aimants.
      Perso, je ne maîtrise pas ce sujet, mais ça me laisse perplexe . Ecobilan avec rendement supérieur à un… si un spécialiste pouvait éclairer ma lanterne, merki.

      • boco

        Si on éclaire ta lanterne avec notre turbine surnuméraire on va mettre edf en faillite, ne déconne pas !
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • verisheep

        Sur ce point, Gérard, tu n’as pas tord: théoriquement l’énergie produite n’a rien de surnuméraire, il s’agit juste d’une consommation de l’énergie magnétique, et le bilan devrait toujours être négatif par rapport à l’énergie ayant servi à magnétiser l’aimant.

        Après, je n’ai pas eu le temps de me pencher sur le lien de MG, peut-être que d’autres principes rentrent en ligne de compte…

        • gerard51

          Aucune transformation n’échappe effectivement à ce rendement inférieur à 1. (ou égale à 1, cas de la résistance électrique)

        • Pinpin

          le principe est de récupéré une énergie supplémentaire, l’energie magnétique gravitationnelle….. Quand tu laisse tomber un objet qui se fracasse sur le sol.. le total des energies déployées est il vraiment égal à l’energie necessaire à le maintenir en l’air et le lacher ?? Non tu fais intervenir g… qui pourtant n’est pas de ta propre ressource… g est un parametre terrestre qui intervient dans ton calcul de rentabilité 1 mais pourtant, tu ne l’a pas produit…..

          Il n’est donc pas stupide d’envisager une rentabilité réelle surnuméraire…

          Mais bon, a une époque, on était certain que la terre était plate, que le soleil tournait autour de la terre et que l’homme ne volerait jamais… Disons que si les érudits ont DECRETE que ce n’était pas possible, c’est ‘surrement vrai’ (je ne voudrais pas finir au buchet des ME…!)

          • verisheep

            La gravité n’est qu’une force d’attraction, qui plus est directionnelle, pas une énergie (qui sous-entend un déséquilibre).

            Ton objet qui se fracasse sur le sol ne remonte pas à son point de départ, il ne rebondit pas ad vitam æternam; on ne peux donc pas parler de mouvement perpétuel.
            Si l’objet est posé sur le sol, tu constateras qu’il ne bouge pas, et pourtant la gravité s’applique toujours; mais elle est compensée par la force de réaction du support.
            Et quand tu parles de l’énergie déployée lorsqu’il se brise, tu omets les contraintes internes au matériau, résultant de sa fabrication.
            Sur une roue de masse déséquilibrée, le point le plus lourd se retrouvera toujours en bas, après quelques oscillations d’amplitude décroissante. Tu peux y ajouter tous les aimants que tu veux, le système finira toujours à son point d’équilibre que tu auras seulement déplacé…

            D’après les lois de la physique actuelle (conservation de l’énergie), l’énergie sur-numéraire utilisant la gravité est donc impossible dans l’état actuel de nos connaissances.

            Nos connaissances ne sont pas indépassables, je te l’accorde… Un mouvement perpétuel est possible tant qu’il est alimenté en permanence par une énergie extérieure inépuisable (c’est le cas d’une éolienne par exemple). Alors pourquoi pas l’énergie du vide, une interaction matière / anti-matière ou autre, tout est possible dans le domaine de la science-fiction (ou dans les officines militaires).
            Mais le coup des aimants et de la gravité, ça ne marche pas en théorie, et j’attends toujours de le voir vraiment fonctionner en pratique!

            • boco

              Un mouvement perpétuel ce n’est pas un mouvement avec un apport permanent d’énergie !
              bêhhhhhhhhhhhhhhh http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

            • verisheep

              Bah si, obligatoirement: comme son nom l’indique c’est juste un « mouvement » qui est « perpétuel ».
              A moins que tu n’accordes des vertus magiques au terme « mouvement perpétuel »…

              C’est ce que je tente d’expliquer dans mon message précédent: quand il ne s’agit pas d’une imposture, un mouvement perpétuel DOIT jusqu’à preuve du contraire faire appel à une énergie extérieure! Et pour que le mouvement soit perpétuel, cette énergie doit être inépuisable.

              Je n’ai pas parlé de mouvement « surnuméraire » ou « auto-alimenté », là!

            • boco

              https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_perpétuel

              Si tu apportes de l’énergie c’est un moteur.
              :-(

            • verisheep

              C’est bien ce que je te disais, tu te bases sur la définition magique du « mouvement perpétuel », qui est physiquement impossible (sauf dans le vide).

              Dans mon message je dis qu’un mouvement ne peut être perpétuel qu’avec un apport d’énergie extérieure, et je précise qu’il est possible que des sources d’énergie gratuites et inépuisables soient encore à découvrir (et certaines sont déjà découvertes).

              Nous sommes donc d’accord sur le fond, sauf que tu refuses de séparer le terme de « mouvement » de celui de « perpétuel », et en ce sens tu fonces tête baissée dans ce piège de la novlangue: ce n’est pas parce que le « mouvement perpétuel » comme tu l’entends (sans apport d’énergie) est impossible qu’un « mouvement » ne peut pas être « perpétuel ».

  • engel

    B’ein moi je donne raison à Gérard…

    C’est juste un bidouillage utile pour récupérer l’énergie des jambes, plutôt que celle des bras.

    C’est fort utile, mais quand même, de là à clamer au génie.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    Sinon à la base, je ferai remarquer qu’il faut le cœur du système pour faire ces adaptations.

    …Alors, je mare quand j’entends parler de décroissance appliquée pour nous.
    En cas de krach, combien d’entre vous possèderont le cœur des systèmes tel qu’un moulin?
    Ouais pour des conneries comme le blender je n’ai pas de doute, mais est-ce fort utile…
    Par contre pour la machine à laver, c’est pas mal, surtout avec un volant inertiel conséquent.
    De plus, combien d’entre vous ont le matériel nécessaire pour ce type de transformation ?
    De plus, ce beau matériel devrait fonctionner à mains, faute d’électricité.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
    Simple question subsidiaire, combien d’entre vous savent souder à la forge, combien savent cintrer au sable ?
    …J’arrête là. Mais il y a encore bien d’autres choses à dire.

    En conclusion.
    Ce type de bidouillage est fort utile dans le contexte évoqué par l’article.
    Mais aucunement pour nous occidentaux (à par quelques marginaux fort prévoyants) qui n’avons plus rien pour nous, si ce n’est notre arrogance et nos illusions.

    Ca va swinguer…

    • Bonjour Engel,

      Ce n’est pas faux ce que tu évoques là.

      Les populations fonctionnant sur des schémas de consommations occidentales (le Japon et certains pays asiatiques aussi), se trouveront fort démunies lorsque le collapse aura lieu.

      Tu remarqueras que je ne dis pas si, mais quand… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      Et ainsi que tu l’évoques, cela sera terrible pour les utilisateurs d’ ail-faune qui ne savent pas comment tenir un marteau.

      Ben, c’est pour eux, qu’il est déjà trop tard….

      Pour l’infime minorité que tu qualifies de marginaux, et que moi je qualifie d’originaux vivant dans la « Frange* », cela ne demandera que quelques ajustements.

      *il existe une différence entre la vie en Marge de la société, et la vie à la Frange de celle-ci.

      Que ce soit la théorie Olduvaï, ou les prévisions du rapport Meadows, nous avons encore de 15 à 35 années devant nous.

      Un homme averti en vaut deux…

      Et puis, nous pouvons être tellement plus heureux en vivant simplement, en étant « décroissant » par rapport à celles et ceux qui sont dans la frénésie de la consommation.

      Bien à toi, et bonne chance à toutes et tous. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • engel

        « Marginaux. »
        …Rien de péjoratif , …bien au contraire. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
        …Bonne chance à toi aussi.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        • verisheep

          On verra très bientôt qui des « marginaux » ou des conformistes occidentaux vivront le plus confortablement.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

          • Une fois de plus je suis d’accord (voir plus bas) et rien avoir avec être marginal. .On travail tout les deux et gagnons bien notre vie…Et pourtant on est pas du tout conformiste on ne fais plus tourner se système qu’on rejette en vivant différemment et en consomment autrement. C’est aussi une question de de mentalité et état d’esprit pour moi, c’est un tout ! .

            Akasha

          • @Verisheep.
            Je t’ai répondu par MP par l’intermédiaire du Forum. :)

    • boco

      arrogant illusionniste ? serait-ce un escroc ?

  • Jadis

    Bonsoir, en Afrique ils savent faire des instruments de musique avec des bouteilles d’eau et de la ficelle.
    Merci pour l’article.

    Et en plus ils savent en jouer, sans formation. Trop fort les Africains! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif
    PS: Dommage pour eux, il faut des bac+++ pour être intelligent, ballot :/

    • verisheep

      Les « certificats d’intelligence » ne sont que des preuves de docilité (ne surtout pas contredire la hiérarchie) et, passé un certain niveau, d’origine sociale (les longues études ça se paye).
      En ce sens les produits de l’enseignement supérieur sont parfaitement adaptés aux exigences du système capitaliste.

      L’intelligence n’a pas grand chose à voir dans tout ça.

      • Je suis bien d’accord avec toi mon Vericheep Je suis d’ailleurs un pure exemple de ce que tu dis, sans aune étude j’ai tout appris toute seule, mon métier actuel (chef de salle) et mon future métier (nutritionniste et stylisme). Pour tout vous dire j’ai arrêté l’école à 15 ans pour travailler et m’installer. Mais c’est pourtant sur le tard que j’ai pris conscience de mes compétences disons plus intellectuelles car jusque-là je basais tout sur mon physique vu que tous martelaient que c’était mon seul atout…C’est pour ça ne jamais écouter les autres, écouter votre cœur et lancez-vous, osez ! et affirmez-vous toujours. Avec la foi et de la créativité on arrive à pleins de belles choses !

        Akasha.

        • boco

          Il est clair les études ne rendent pas intelligent, c’est comme la culture !
          Si tu nais c.. tu reste c..
          Il est des analphabètes bien plus intelligents que des X et autres haine arcs
          http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif