Lutte contre la haine sur internet: le compte Twitter d’un candidat à la présidentielle 2017 suspendu

Lutter contre la haine sur internet est indispensable, si le web est un bel outil, on ne peut pas non plus laisser dire n’importe quoi, et la haine, la vraie, n’y a pas sa place. Pour y parvenir, un « code de conduite » a été passé entre Bruxelles, Facebook, Twitter, YouTube et Microsoft, reste à savoir ce qu’ils entendent par le mot « haine »…

henry-de-lesquen-uneHenry de Lesquen censuré sur Twitter, à tort ou à raison selon-vous?

Pour lutter contre les contenus haineux, il n’y a pas mille solutions. Ou bien les intermédiaires se retrouvent plus directement responsables des contenus transmis, ou ils adoptent un code de conduite gorgé d’engagements. Cette voie a été consacrée hier par la Commission européenne.

Un code de conduite (PDF) a été dévoilé hier par l’institution bruxelloise avec quatre acteurs importants du Net :  Facebook, Twitter, YouTube et Microsoft. Ce dispositif a pour ambition d’ « empêcher la propagation des discours haineux illégaux en ligne ».

Dans un contexte de menace terroriste, Vĕra Jourová, commissaire européenne pour la justice, estime en effet que « Les médias sociaux font malheureusement partie des moyens utilisés par les groupes terroristes pour radicaliser des jeunes, et par les racistes pour répandre la violence et la haine ».

La Commission note d’ailleurs que « les récentes attaques terroristes et l’utilisation des médias sociaux par les groupes terroristes pour radicaliser les jeunes ont conféré une urgence particulière à ce dossier ».

Avec cet engagement, « les entreprises des technologies de l’information signataires de ce code de conduite s’engagent à continuer la lutte contre les discours de haine illégaux en ligne ». Suite sur Nextimpact

Mais ce qui peut nous inquiéter, c’est que ces poursuites n’aillent véritablement que dans un seul sens, car il y a toujours une part de subtilité dans le discours qui favorise les amalgames, une spécialité pourtant française mais qui pourrait bien s’étendre au niveau européen. Pour exemple, s’il faut lutter contre l’antisémitisme, amalgamer cela avec l’antisionisme est une erreur grotesque puisque les deux sont totalement différents et que la pratique est courante venant de certains, mais les critiques envers la politique d’extrême-droite d’Israël est considéré comme étant de la haine. De plus, lutter contre les discours de haine peut-être une bonne chose, surtout si cela est fait de manière intelligente et honnête, ce qui n’est pas encore garanti jusqu’à preuve du contraire.

Au nom de cette lutte, le compte d’un candidat à la présidentielle s’est ainsi vu suspendu, nous aurions pu penser qu’il s’agissait d’une atteinte à la liberté d’expression, mais dans ce cas précis, on peut aisément comprendre et encourager la décision, il s’agit du compte du dirigeant de Radio Courtoisie, Henry De Lesquen.

Peu le connaissent réellement, mais le président du Parti national-libéral (PNL) candidat à l’élection présidentielle de 2017 a quelque peu justifié la clôture de son compte, surtout lorsque l’on prend connaissance de son programme assez hallucinant. Je vous propose ici le Top7 de ses propositions électorales:

#1 Mettre les « immigrés-envahisseurs » dans les bateaux
Henry de Lesquen prône la réémigration, ce concept qui veut renvoyer les populations étrangères dans leur pays d’origine. Mais attention, le candidat à la présidentielle reste sympa : « Des millions d’immigrés-envahisseurs seront déportés légitimement dans des conditions humaines et pacifiques », est-il écrit sur son blog.

#2 Supprimer le droit à l’avortement
Au Front national, certains voudraient supprimer les subventions publiques accordées au planning familial. Henry de Lesquen va plus loin et propose purement et simplement d’abolir le droit à l’avortement, qui est selon lui « un crime ». Tant qu’on y est, le candidat d’extrême droite veut aussi supprimer le mariage homosexuel –et démarier les couples unis depuis 2013, évidemment.

#3 Brûler le Code du Travail
Dans son optique de restaurer « la paix sociale », Henry de Lesquen veut libérer l’économie. Et alors là, autant vous dire qu’il ne compte prendre aucun gant. Le président de Radio Courtoisie veut en effet « brûler » le Code du Travail, abolir le SMIC, privatiser à tour de bras, etc. Simple, précis.

#4 Mettre en place un « racisme positif »
Le racisme, c’est mal. Enfin, pour Henry de Lesquen, ça dépend lequel. Le « racisme positif » par exemple, c’est plutôt bien selon lui. Mais au fait, qu’est-ce-que c’est que ce « racisme positif » ? Hé bien c’est, selon Henry de Lesquen, la « conscience des races ». En résumé, il faut combattre le cosmopolitisme et l’égalitarisme car « l’espèce humaine est divisée en races et celles-ci ne sauraient être égales, car l’égalité n’est pas dans la nature », écrit-il. Il ajoute :

#5 Interdire la « musique nègre » des médias publics
Homme de radio, Henry de Lesquen semble aussi être un homme de culture. Enfin, d’une certaine culture. Car il est certaines mœurs qui ne plaisent pas du tout au candidat d’extrême droite. Parmi toutes ses propositions pour organiser « la renaissance culturelle de la France », il entend ainsi bannir « la musique nègre » des médias publics. Alors là, évidemment, on se demande ce qu’il entend par « musique nègre ». Henry de Lesquen précisait à L’Obs mi-avril : « Cela concerne le Jazz, le Blues, le rock’n roll et bien sûr l’immonde rap. La musique nègre s’adresse à notre cerveau reptilien et provoque un ensauvagement de la culture occidentale. »

#6 Démonter la Tour Eiffel
Culturellement, il n’y a pas que la « musique nègre » qui hérisse le poil d’Henry de Lesquen. Il y a aussi la Tour Eiffel. Bon et là, pas de chichi : le candidat à l’Élysée propose tout bonnement de démonter l’œuvre de Gustave Eiffel.

#7 Autoriser le port d’arme
Parce que la France a peur, Henry de Lesquen veut s’inspirer des États-Unis et autoriser « les honnêtes gens » à porter une arme. Malheureusement, il ne dit pas ce que recouvre cette expression des « honnêtes gens ». À noter aussi que la peine de mort sera rétablie. « Elle est si bonne qu’il faut en faire un large usage », indique-t-il.

Source et article en intégralité sur Lelab.europe1.fr

Quant à son blog, il n’est guère mieux!

Reste à connaître l’opinion des internautes sur ce pacte entre Bruxelles et les géants du web, la censure de certains propos et la lutte contre la haine avec la vision qu’ils en ont est-elle une bonne chose? Ou au contraire est-ce le début d’une dérive dangereuse qui risque de nous impacter tous dès que l’on a une opinion différente du « discours officiel » des autorités? Reconnaissons néanmoins qua dans le cas de Henry De Lesquen, c’est quand-même un peu justifié…

Quant à la lutte contre les discours radicaux, s’ils le font sur internet comme ils le font dans la réalité, pas sur que les résultats soient probants.

22 commentaires

  • Toute censure pour des motifs politiques est forcément mauvaise et anti-démocratique. Par définition, les propos de l’opposant ne plaisent pas. La seule limite que j’y mettrais seraient les appels au meurtre.

    Kim Il Jung l’avait rêvé, les dirigeants européens sont sur de point de réaliser la censure d’internet.
    A nous la joie d’acheter en ligne et de lire les nouvelles sur 20 minutes et consorts .

  • Ahlala !!!

    Et dire que ce particulier n’est là que parce que Fouquier-Tinville ne s’est pas correctement occupé de tous les « Ci-devant »…

    Marrant qu’il soit partisan du rétablissement de la peine de mort…

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • kalon kalon

    A mon avis, il ne faut plus rien attendre de bon de la part de « ceux d’en face » http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
    Définition « wikipédia » du mot « haine :
    « La haine est une hostilité très profonde, une exécration et une aversion intense envers quelqu’un ou quelque chose. »
    Il est évident que cette définition cadre parfaitement avec mon aversion envers les gens ayant actuellement le pouvoir !
    Serions nous, tous, assimilable à des terroristes potentiels ?
    Pour « ceux d’en face », c’est une évidence ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • laspirateur

    Dans ce cas de figure la censure semble toute indiquée! Ce type prône la guerre civile mais dans un sens si les français sont pris en tenaille par l’économie et les forces de police, un moment donné la question de l’armement face à des gens violents, démunis et sans avenir se posera fatalement! A moins d’une instauration d’un salaire universel de base ou d’une sortie de l’Europe, tout ça peut dégénérer très rapidement. Si les incivilités augmentent en permanence il ne faudra pas s’étonner que la génération dorée souhaites se protéger, je pense que ce discours vise aussi une certaine classe d’âge.
    La question des migrants devient bouillante avec la mise en place de camp sur Paris! Paris et ses bidonvilles lira-t-on dans 10 ans?
    Anne Idalgo se réjoui de donner là une chance à Israël de donner court au mixage des races! La France a bombardé la Libye et la Syrie, il ne faudra pas s’étonner de représailles à compter de l’instant où des groupuscules auront pu s’organiser et s’établir en France. Je pense que la CIA aide à cette manœuvre en ce moment même car la volonté d’écraser l’Europe est certainement beaucoup plus forte qu’on voudrait l’imaginer. Des psychopathes sanguinaires sont au pouvoir en Europe et au Moyen Orient, comment voulez vous que les choses se passent?
    La vengeance est dans les esprits et le mal est fait, ça n’est plus qu’une question de temps pour voir apparaître ce à quoi personne n’est préparé!

    • bonjour

      revenu universel imposé par les assassins et voleurs que sont les dirigeants des

      peuples est l’ouverture du puçage obligatoire…

      revenus universel mis en place par le peuple pour le peuple … d’accord….avec

      suppression intégrale des revenus des anciens présidents, sinistres, députains,

      banksters et tout autres pantins à la solde des dirigeants du peuple élu

  • Norbert

    Pire que les discours haineux,ce sont les films de violence hollywoodiens qui devraient etre interdits.

    La violence psychologique, des images accompagnes de scenario toujours plus sanguinaires, plus detailles et toujours plus horrible avec surenchere ………
    est mille fois pire que la violence des mots sur internet qui ne ressemble qu’a du pipi de chat.

    Qu’attendent ils pour les interdire?
    Ah merde…c’est le fond de commerce de propagande des americains……pas touche.

  • JBL1960 JBL1960

    On est qquns à se demander si ce gars n’est pas tout simplement un candidat troll pour permettre aux pouvoirs en place, comme aujourd’hui avec la Commission de Bruxelles, hier l’AN qui votait de nouvelles règles pour l’élection présidentielle 2017, etc ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/03/27/candidat-troll-2017/ Ce type est dingue à n’en pas douter mais il est là pour faire diversion non ?
    Ils sont en train de baliser la piste pour amener les gens à voter dans les couloirs…

    • chris68

      Bien sûr que non il n’est pas dingue. C’est facile de le caricaturer avec un programme en 7 tirets. Il est infiniment moins dingue que tous les dirigeants socialistes en tout cas, qui pensent qu’un homme nouveau va surgir du chaos qu’ils organisent…

  • FreeMan FreeMan

    L’anti sionisme est une opinion, donc les gens doivent pouvoir s’exprimer

  • engel

    Que de chose à dire !

    1) – La haine est un sentiment humain.
    Personne ne peut l’interdire.
    Elle est au plus profond de chacun, au mieux ensevelie.
    La meilleur chose à faire est d’essayer de ne pas la réveiller.
    …Mais malheureusement certains gouvernements s’évertuent à nous la réveiller…

    2) – Interdire le racisme est aussi con que de prôner la supériorité d’une race.
    Ou aussi con, que d’affirmer « les races humaines n’existent pas ».
    Comme si nier une chose*, que tout le monde peut voir, pouvait rendre les cons violents plus doux.

    3) – Ce n’est pas au pouvoir politique de décider de ce qui est bien ou mal.
    Cette notion en droit n’existe pas.
    Il y a ce qui est autorisé, ce qui est interdit et ce qui n’est pas précisément défini est considérer comme autorisé.
    Et c’est au tribunaux d’en convenir !

    Quand le politique se met à définir sa morale et à condamner en son nom, cette nation est sous le joue d’une dictature.
    Dictature dure, si elle impose ses décisions par la force policière.
    Heureusement,…. chez nous ce n’est pas le cas…tralala!

    * L’ensemble de traits communs morphologiques extérieurs visibles et inscrits dans les gènes d’un groupe d’individus.
    Ensemble de trait qui répond à une contrainte(pour l’instant d’origine naturelle) extérieure géolocalisée.
    ..Un asiatique ayant quelques différences originelles avec un européen.

  • Pazoozoo

    Comme aurait dit un acteur bien connu suicidé par l’équipe de Mitterrand:
    « Je suis ni pour ni contre, bien au contraire! »

  • gneu

    Bonjour,

    Indépendamment de ce gars là, je souhaite dire plusieurs choses.

    Déjà, il me semble qu’il faudrait distinguer le racisme individuel et le racisme d’état.
    Il y a beaucoup de formes de racisme étatisés, organisés dans tel ou tel but, et s’il y en a un qui devrait être censuré, c’est celui-là.

    Quant au racisme au niveau du simple individu. Je crois qu’il ne faut justement pas le censurer.
    Car une personne raciste est souvent une victime. Eh oui, un bébé à la naissance est-il raciste ? Bien sûr que non. Alors pourquoi certaines personnes deviennent racistes ? Très souvent, parce qu’elle baignent dans des quartiers populaires à forte immigration et qu’elles n’en peuvent plus de cotoyer des personnes à la culture différente. Est-ce vraiment de leurs fautes ? Je ne pense pas ; je suis presque sûr de devenir comme elles si j’étais dans leurs situation. Ces personnes qui deviennent ainsi racistes subissent la double peine : déjà, elles souffrent d’être envahies par ce sentiment d’hostilité, et ensuite, on les fait culpabiliser d’être racistes et on cherche à les empêcher de s’exprimer. Cela ne fait que les renforcer dans leur position. Pas bon !

    HS : il n’y a plus de clic droit autorisé sur le site des ME ? Je trouve cela gênant (ouvrir un article dans un nouvel onglet, corriger l’orthographe d’un mot, etc)

  • Panurgie

    Ba je vois pas l’intérêt de « censurer » quoi que ce soit d’un programme comme celui la. Au mieux ce genre de personne récolte 0,4% des voix, et ceci dit son programme m’as fait bien rire.
    Pour ce qui est de la haine sur internet il est sûr que l’anonymat permet à pas mal de personnes de se défouler, aujourd’hui dans les collèges et lycées les bagarres commencent toujours à cause d’Internet. La haine virtuelle est quand même ressentie par ceux qui la subissent donc bon c’est sur que cela pose problème (depression, mise au ban de la société, etc…). Après si on ne veut pas s’exposer à la haine on ne se met pas en ligne.

    Pour ce qui est de la haine dites raciale que celle-ci se retrouve en ligne est normale (car présente dans la société) après doit on l’autoriser ou non des pages Facebook, Twitter ou autres incitant à la haine raciale ou autres. Je ne pense pas mais le sujet est délicat et cela peut être la porte ouverte à une censure bien trop grande.

    • Nez

      Si justement, vous prenez une personne à laquelle peu de personnes se comparent ou s’identifient pour commencer par casser un principe :
      – de liberté d’internet (voulue par l’exécutif depuis longtemps puisque Najat-Vallaud Belkacem en parlait dès 2012)
      – de séparation des pouvoirs (car comme le dit Engel, s’il y a possibilité de sanction c’est au juge de le faire et non au pouvoir exécutif … sinon nous arrivons très vite dans la dictature

      Si la réaction n’a pas été trop grande, au fur et à mesure vous élargissez à d’autres opposants de plus en plus emblématiques. C’est toujours comme cela qu’ils font :
      « Quand ils sont venus chercher les communistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas communiste.
      Quand ils sont venus chercher les Juifs, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas Juif.
      Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas syndicaliste.
      Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas catholique.
      Et lorsqu’ils sont venus me chercher, il n’y avait plus personne pour protester. » »

      http://yonnelautre.fr/spip.php?article325

      Donc le principal est de protester, de dire combien ces méthodes sont liberticides et antidémocratiques.

      « Le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes »

  • Big brother Big brother

    Manifester des opinions racistes n’a rien à voir avec le fait d’inciter à la haine, et à la violence.
    Comprenons nous bien, j’estime que le racisme est par essence stupide, du fait de sa propension généralisante qui, au moindre contre exemple, perd toute crédibilité.
    Toutefois je trouve légitime de manifester son antipathie envers une race ou une communauté surtout quand elle devient surreprésentée par rapport à la population souche d’un territoire lambda.
    Après tout, si demain arrivait brutalement 15 millions d’indous sur le territoire français il serait légitime de leur faire savoir qu’ils sont indésirables. Non? Voir même de les renvoyer manu militari s’ils persistaient à squatter? Et ceci par ce que la nation est aussi un chez soi pour un peuple donné.

    Par ailleurs, on peut ne pas aimer telle ou telle culture du fait de ses moeurs, de ses coutumes de sa langue; etc…
    Moi par exemple je n’aime pas les britanniques, je les trouve arrogants, je déteste leurs comportements sociaux… Bref.
    Seulement ma meilleure (et unique) amie est d’origine britannique et fière de l’être, elle connaît mon antipathie pour les anglais et je la chambre joyeusement à ce sujet. (ce qui accessoirement, me permet de travailler les esquives et parades martiales). Aussi je dois bien admettre que musicalement il y a des choses qui me plaisent et qui émanent de cette culture… Et puis il y a Shakespeare…
    Donc, si je dis que je déteste les anglais au moins autant qu’un irlandais de souche, est ce que j’appelle à les maltraiter d’une quelconque manière?
    Aucunement.
    Bref, l’amalgame entretenu entre opinion raciste et incitation à la haine est un pur produit de la LICRA (et autres organismes sympathisants). Il vise notamment à censurer les protestations identitaires légitimes pour assoir un remplacement/brassage culturo-ethnique. Tout ceci pour faire des peuples un magma indifférencié et parfaitement soluble dans le projet du NWO. En effet, détruire l’identité d’un peuple revient à détruire ce peuple par ses racines.

  • chris68

    Je ne partage pas la plupart de ses idées, et pourtant je l’écoute plusieurs fois par semaine, et je dois dire que ça fait un bien fou !!!

    Il existe au moins une personne qui dit ce qu’elle pense sur les ondes ! C’est tellement rare… je devrais dire unique ! Merci à lui pour ça !