Loi Travail: Le Medef appelle les entreprises bloquées par les grévistes à porter plainte…

13239134_1273864035961047_7561911733389452385_nLa CGT avec un « comportement de voyous » ou « comparée à des terroristes » dixit le sieur Gattaz et voilà une plainte en diffamation, déposée par la CGT. La riposte ne s’est pas faite attendre, c’est au tour du patron des patrons de déposer plainte pour « entrave à la liberté du travail ». Le match est engagé, qui aura gain de cause? La France dans tous ses états, à cause d’une minorité qui ne peut s’imposer, qu’à l’aide d’un artifice constitutionnel, le 49-3. Déjà employé quatre fois depuis quatre ans, ce 49-3 qui engage la responsabilité du gouvernement, permet de faire passer une loi sans vote, malgré la motion de censure déposée par les « contestataires » (carriéristes avant tout), de tous bords, incapables de se rassembler pour le bien du peuple, d’aller jusqu’au bout et de voter contre ce qu’ils disent réprouver . Est ce que le mouvement s’essouffle à la veille de l’ Euro et des menaces d’attentats ( nous prévient Washington)? Les factures s’accumulent, les jours de grève ne sont pas payés, la grogne de certains français devant les pénuries de carburant, les déclarations de Valls et du squatter élyséen, qui renvoient dos à dos les français (c’est bien pratique) laissent elles présager que la montagne va accoucher d’une souris?

Pierre Gattaz patron de Medef/ Wikipédia

Après la plainte en diffamation déposée par la CGT contre Pierre Gattaz, c’est maintenant au tour du Medef d’appeler ce mardi les entreprises touchées par les blocages liés à la fronde contre la Loi Travail à porter plainte. L’organisation patronale invoque « le délit d’entrave à la liberté du travail » pour justifier une éventuelle action en justice. « Face à la persistance d’une démarche assumée et revendiquée de blocage de l’économie française, le Medef incite toutes les entreprises de France dont le fonctionnement est perturbé voire paralysé par ces blocages, à déposer plainte au titre de l’article 431-1 du Code pénal qui prévoit le délit d’entrave à la liberté du travail », indique l’organisation dans un communiqué.

Lire la suite sur 20Minutes

Gattaz compare la CGT-Livre à « une dictature stalinienne»

La CGT porte plainte pour diffamation contre le président du Medef Pierre Gattaz

 

23 commentaires

  • Pazoozoo

    Les politocards et les gros patrons parachutés ont également des comportements de voyous et de terroristes. Leur phrase « bateau » va dans les deux sens.
    Il paraît qu’on a un président socialo (surtout bobo boubourse et bisournours) et qu’on est dans une démocrature…

  • ben… pourquoi nous ne porterions pas plainte à l’instance truc droit de l’homme pour
    atteinte à l’interdiction du droit de parole ? et du droit de grève ???

    TOUS ENSEMBLES (comme d’hab…)
    car en effet C pas le moment de lâcher le morceau RESTONS TOUS GROUPES

  • Salamanca33

    Article 35 des droits de l’homme, ça leur parle ?!
    « Article 35. – Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

  • JBL1960 JBL1960

    @Salamanca33 = Je crois qu’ils s’assoient dessus, surtout Valls : http://www.marianne.net/loi-travail-mouvement-va-s-effilocher-nuit-debout-foire-paris-gauchistes-100243315.html

    D’où ce billet de blog = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/05/31/sous-la-menace-du-49-3/

    Et l’autre Macron de Rothschild qui paye ses costards en TAFTA avec les sous qu’il ne déclare pas au Fisc ! Il a la même maladie que le Thévenoud (qui est toujours député, comme Balkany…)

  • JBL1960 JBL1960

    J’suis pas sûre qu’après ça Macron soit toujours le chouchou des français ? https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/17/les-enfants-dubu/ Quoique…

  • rhubarbe

    Pas de votre avis ni de celui du Medef je trouve qu’emmerder les gens de trois sous,privés de trains,de métros,de RER,de bus,d’essence est une méthode de scélérats anti peuple;ça ne dérangent pas les planqués,ça fout un désordre polluant à tous les niveaux ; pourquoi ne pas bloquer les députés ,les sénateurs etc ,la CGT organe puissant et richissime en a les moyens mais son fond d’affaire est le désordre et le marxisme appliqué aux seuls pauvres;la France va devenir un pays invivable et évité du monde,…non détruire ,polluer,foutre la zizanie dans le quotidien du travail,des maigres loisirs des pauvres gens et des travailleurs lambda ,non;les cheminots,les syndicalistes sont des destructeurs des casseurs tout comme les élus inconséquents,la Fifa,l’UEFA les pouvoirs financiers et occultes.quand on veut se révolter on n’emmerde pas le menu peuple

    • kalon kalon

      Salut, Rhubarbe http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
      Et lorsque tu seras privé de liberté, comment appellera tu ceux qui t’enfermeront ?
      une « une méthode de scélérats anti peuple » ?
      Les grèves ne sont pas faites pour emmerder les gens, elles sont faites pour emmerder le système économique crée par la finance, et cà, cà les emmerde beaucoup plus qu’aller bloquer des sénateurs qui, de toute façon, n’ont rien à dire ni à faire !

      • engel

        – Et pourquoi les cheminots ne font-ils pas tout simplement la grève des billets, tout en assurant les autres services ?…hein, pourquoi ???

        Pour la plupart, cela leurs permettraient de ne pas perdre leurs salaires et cela n’emmerderait que la direction, l’état et son gouvernement ainsi que Bruxelles pour le mauvais exemple donnée.
        En plus, la grève des billets pourrait être longue,.. très longue et serait soutenue par le peuple(ce qui est loin d’être négligeable!)

        – Ce principe est applicable dans bien d’autres corporations.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

        – D’autre part, la grève du zèle peut aussi être une arme terriblement efficace.
        – Comme bien d’autres choses, quand on décide RÉELLEMENT le combat pour la préservation d’un minimum social voir vital.

        Alors, oui rhubarbe à raison.
        Ils vont au plus facile, au plus spectaculaire, au plus médiatique, au plus habituel. Là où tout le monde les attendhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif, peu importe les résultats, l’essentiel étant d’occuper le terrain.

        Et oui, il faut bien que le miroir aux alouettes éblouissent encore les benêts manipulés….et emmerdés de surcroît.

        • @engel et @rhubarbe,

           » Et pourquoi les cheminots ne font-ils pas tout simplement la grève des billets  »

          Vous êtes des doux rêveurs.

          Bah parce que c’est interdit et que c’est pénalement punissable, ça s’appelle du détournement de bien. Alors que la grève est (pour l’instant) légale. Vous avez vu pour une chemise ? alors imaginez pour ça.

          Si 100 personnes font grève ça risque de durer longtemps et de mal se terminer pour eux.

          Si 300 000 font grève ça donne une chienlit générale.

          Si 2 millions font grève ça donne autre chose, et dans tous les cas ça ne dure pas longtemps.

          A force de ne plus a

          • engel

            Oui, continue de rêver au « grand soir » où des millions de gens se révolteront.
            Ça mange pas de pain et ça donne bonne conscience.

            Si non, avec un peu d’imagination, imaginons que juste le corps des contrôleurs fasse grève (…et ils en ont le légalement le droithttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif) que crois-tu que feront les usagers avertis ?
            …Bien sûr, avec le soutien et l’organisation des syndicats. Charge à eux de mettre en place un système de solidarité interne afin qu’ils puissent assurer une redistribution pécuniaire au profit des grévistes.
            Comme cela se fit il y a bien longtemps.
            Mais bon, ça c’était avant !!!
            Maintenant, comme tu le dis, on veut bien LÉGALEMENT faire chier l’usager, mais surtout « pas de couille pas d’embrouille » ….et pas d’imagination non plus.

            Ps: Reproduire inlassablement la même méthodologie et espérer subitement un résultat totalement différent est folie.
            Regarde autour de toi, tu l’as vois la réussite des syndicats depuis 1960 ???
            …Et ça traite les autres de doux rêveur.

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      Les méthodes de faire grèves prouvent que les syndicats sont vendus…ils ne s’attaques jamais au coupables et prèfère gesticuler avec des banderoles en faisant chier d’autres qui n’ont pas le choix que d’aller travailler.
      ils ne jouent que le rôle de cocotte minute pour lequel on les laissent exister.

      Parecequ’on veut bien bloquer le passant qui passe mais bloquer une coupe d’europe de foot bha noon c’est pas cool….
      Après peut-être qu’on leur a proposé de tester gratuitement le pute mineur fraichement importé d’ukraine en échange avant qu’elles soient offerte aux joueurs

      Tous ces représentants en cocottes minutes faudra pas non plus oublier de les tondre à la libération et comme ma tondeuse bon marché risque de surchauffer assez vite j’ai penser à restaurer une tondeuse à gazon…. je garantie pas que le travail sera propre mais j’ai pas de cap coiffeur non plus j’suis désolé…. en fait non

  • kalon kalon

    Faut pas demander ce que cela va donner avec le TTIP et ses arbitrages privés !
    Condamnation immédiate avec indemnités conséquentes à la clé pour les syndicats qui appuient les grèves !
    Ça, c’est du garanti pour les années qui viennent ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

  • cogitologue

    A porter plainte contre le Medef ? pas bien compris le titre, lol

  • rhubarbe

    Pour étayer mon com désagréable à certains (normal) je dirais de plus que les méthodes dures,violentes,destructrices des syndicats et lutteurs sociaux à l’ancienne sont comparables-en beaucoup moins violents OK je souligne ce point-aux agissements du terrorisme TOUJOURS contre des innocents et des pauvres;en moins abominable nos « lutteurs »façon 19e siècle ne s’en prennent qu’aux plus pauvres et innocents,en moins effroyable certes mais la théorie est la même.
    Comme Engel je crois que les luttes devraient BENEFICIER aux gens de la population toujours asservies,taxée,réduite au silence,exemple
    -occuper les péages d’autoroutes,tunnels etc pour la gratuité
    -grève des billets,super idée (sncf,ratp,bus etc) avec service garanti et sûr
    -écoles en grève: programmer des « études » sur l’écologie,le Tafta,la liberté de la presse bafouée etc mais service assurée car les moins riches n’ont pas les moyens de suppléer
    -au lieu de bloquer des routes,aux points de ralentissement offrir aux automobilistes de petites choses du coin et bio pour faire ch…la FNSEA
    – etc vous avez sûr d’excellentes idées à proposer à la base des « lutteurs » (le Haut préfère la chienlit qui rapporte)

  • Tout cela ressemble pour moi a une gigantesque mise en scene ou les syndicats sont complices du pouvoir.

    Lorsque l’on voit que pendant l’état d’urgence il n’y a jamais eu autant de grèves.
    A quand la déclaration de l’état de siège?

  • laspirateur

    Les psychopathes sont dans la place! A vos ordres bande de dégénérés! Hein quoi?http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • jardinfleuri

    J’suis d’accord avec Rhubarbe. Il faut trouver un moyen d’emmerder les riches. J’ai toujours râlé contre ces crétins de banlieue qui font cramer les bagnoles de leurs voisins ouvriers, mais qui ne risquent pas d’accéder à la BM ou la mercedes du député, qui est bien gardée dans un garage.
    Alors, à vos cervelles, essayons de trouver des trucs qui emmerdent les puissants.
    A part sortir son fric des banques, et ne plus acheter chez les industriels, je ne vois pas trop.
    Depuis toujours, les grèves se sont basées sur l’arrêt de la production (industrielle ou intellectuelle), mais le monde d’aujourd’hui est plus complexe, puisque la production peut être faite ailleurs. Ils ne s’en privent pas d’ailleurs avec leurs délocalisations.
    La seule voie pour nous, c’est: bloquer la production de ce qui ne peut pas être délocalisable (transport, services) mais surtout la non consommation de leurs produits.
    Quand les travailleurs auront compris cela (je ne parle pas des syndicats vendus), on gagnera.
    Et pour l’instant, comme tout le monde cherche de l’essence… c’est pas gagné.