Faut-il supprimer les fêtes des mères et des pères?

Ce Dimanche, c’est la fête des mères, une petite pensée à toutes les mamans sans lesquelles nous ne serions pas grand chose. Mais voilà, peut-être qu’un jour ces deux fêtes qui maintenant sont plus commerciales qu’autre chose vont disparaître. Pourquoi? Car tous les enfants n’ont pas « un papa et une maman », mais peuvent avoir deux pères ou deux mères, qu’ils peuvent être élevés par leurs grand-parents, ou par un seul des deux parents.

Si la base part d’un bon sentiment, il n’est pas certain pour autant que cela soit bien accueilli par tout le monde, certains traditions étant jugées importantes. Cette fête pourrait devenir la « fête des gens qu’on aime », tout simplement, avec deux cadeaux de confectionnés par les enfants, sans garantie aucune que ceux-ci soit destinés à l’un des parents.

Fete des mèresSource de l’image: Instagram.com

Comme l’explique un article du journal l’Express au travers d’un témoignage:

Et pourtant, je trouve ça génial. Pourquoi? Parce que je me dis que tous les enfants n’ont pas un papa et une maman. Certains ont deux papas. D’autres deux mamans. Et certains ne sont pas élevés par leurs parents (ou seulement par l’un d’entre eux), mais par leurs grands-parents ou par des éducateurs en foyer. Imaginer ces petites bouilles tristes qui préparent un cadeau pour un « papa » ou une « maman » qu’ils n’ont pas me brise le coeur.

Avec cette nouvelle appellation, ça ne sera plus un problème. On valorise l’amour, et personne ne se sent à l’écart, marginalisé, parce qu’il n’est pas dans une structure familiale « classique ». Les enfants ont la satisfaction de préparer le cadeau en pensant à la personne à qui ils le destinent et quelqu’un à qui l’offrir sans que ça soit le cadeau de fête des mère/père, mais pour untel ou une telle « faute de mieux », pour « remplacer ».

Article en intégralité sur Lexpress.fr

Cela pourrait donc s’adapter à pratiquement tous les enfants, pratiquement, car suivant un article de France Info de 2011, 20 000 familles seraient polygames en France, pas évident lorsqu’il y a trop de mamans…

Maintenant, si l’idée de cadeaux créés avant tout par les enfants reste importante, seriez-vous prêts à abandonner la fête des mères et des pères pour que cela soit une « fête des gens que l’on aime » qui soit célébrée? Quelle est votre opinion sur le sujet?

28 commentaires

  • Étienne Chouard a bien raison de dire que les Zélecteurs ont besoin d’un papa et d’une maman pour leur tenir la main.
    Tant qu’a faire autant convertir ces deux fêtes en « fêtes des Zélus »…..,

  • Zugzwang

    L’aspect commercial des fêtes (en général) me gonfle, mais je n’ai rien contre les travaux pratiques à l’école ou à la maison pour préparer des cadeaux. Globalement, je trouve cette idée excellente, avec malgré tout un petit pincement au coeur :

    Je trouve que notre société tend à démolir tous les piliers qui permettent au gens de partager des valeurs communes : les associations, la religion (j’ai été choqué par exemple qu’on retienne le mot « mariage » pour désigner l’union d’homosexuels, le mot est historiquement religieux et aucune religion je crois ne reconnais l’union de 2 homosexuels), les régions, la nation, la notion de famille…

    Ce n’est qu’une conséquence logique, puisque la notion de famille a beaucoup évoluée depuis la création de ces fêtes, une conséquence qui renforce mon sentiment à travers lequel je vois encore une notion de famille partir en fumée.

    Le grand point positif, c’est qu’on n’est plus limité à « Papa » et « Maman », qu’on va renforcer le message que dire « je t’aime » peut se faire avec n’importe qui. Je me demande si cette fête ne devrait pas être quotidienne et obligatoire.

  • john galt

    Et puis c’est une fête, celle des mères, créée par Philippe Pétain !!!
    Alors …

  • Grand marabout Grand marabout

    il faudrait supprimer tous les traitres ,
    qui défèquent sur les traditions familiales
    aux prétextes divers et fallacieux..
    ça serait déjà un début.

  • Big brother Big brother

    Et pourquoi « les gens qu’on aime »?
    Cela constitue une discrimination flagrante envers les animaux de compagnie qui ont une part dans la majorité des cellules familiales.
    D’autre part cette appellation peut inclure un voisin ou un ami ce qui outrepasse le concept de famille.
    Tout ce tralala est d’un ridicule navrant et patenté… Vous le voyez bien.
    De toute façon avec la lecture assidue en primaire de « papa porte une robe » les enfants savent fort bien que le travestissement de papa ou de maman peut suppléer à ces fausses problématiques de fêtes des mères et pères! Un déguisement coquin et le tour est joué !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
    http://www.images-chapitre.com/ima3/original/759/696759_9139525.jpg
    Pauvres gosses.

    Pour rappel 1 :Aristote dans sa théorie politique place la famille comme brique fondamentale de la société. Avec cette confusion et cet éclatement généralisé vous comprendrez naturellement que la société perde pied…

    Pour rappel 2 : les premiers résultatsséreiux d’équilibre psychologique et cognitif chez les enfants de couples homosexuels
    http://www.dailymotion.com/video/x46ubg9_les-difficultes-des-enfants-de-couples-homosexuels-evoques-par-un-docteur-sur-lci-20-01-2016
    (soit dit en passant je me fiche bien de toutes ces fêtes, mais si leur maniement servent de bourrage de crâne pour les enfants là ça me concerne)

  • Là où je trouve ça génial, c’est pour les orphelins !

    Il pourront ainsi offrir un cadeau aux éducateurs et aux éducatrices qui leur servent de papa et maman de substitutions.

  • Yanne Hamar

    Encore une branche coupée !
    Arrêtons de penser par rapport aux malheurs et aux dérives; un enfant à des parents, normal qu’on lui apprenne à leur réserver un jour spécial. Serait-il possible de penser aux gens qui vivent naturellement ?
    Ensuite, libre à chaque famille de fêter ou pas en fonction de sa composition ou décomposition, c’est selon.

    Cette histoire pour faire pleurer dans les chaumières n’est qu’un prétexte supplémentaire pour casser l’image de la famille.

  • Natacha Natacha

    Bonjour, :)
    Dans l’Antiquité, on fêtait les déesses mères des Dieux et avant cela les peuples dits primitifs célébraient la Terre Mère. Peut-être les maîtresses et maîtres pourraient-ils encourager les enfants à observer, respecter, aimer cette dernière qui est notre mère à tous et l’exemple parfait.
    Pour beaucoup la fête des mères est difficile. N’est-ce pas la relation fondatrice la plus délicate ? Quelle qu’elle soit, ait été, elle détermine un certain nombre de comportements durant toute la vie sur lesquels un travail perpétuel sera nécessaire pour ajuster ce lien, pour s’ajuster sans ce lien.
    L’échec originel de la relation peut être réparé par un tuteur rencontré tôt ou tard et permettre ainsi de poursuivre sa route, plus léger. :)
    D’abord on aime, ensuite on juge , un jour on pardonne. Et je ne crois pas que c’est en effaçant cette célébration du calendrier qu’on fera disparaître les Mamans, présentes, absentes, aimantes, maltraitantes …

    • Pour te répondre : J’ai toujours adoré ma mère, et la fête des mères …

      Une mère on n’en a qu’une … le père, bof : il tire son coup, mais c’est pas lui qui fait le travail
      Et surtout, il n’y a pas ces échanges chimiques (dû au cordon ombilical)
      Les mères sont beaucoup plus protectrices que les hommes !

      Si je me laissais aller, je te posterais la vidéo de « Yannick Noah – Les Lionnes » … mais je suppose que tu connais …

  • Yanne Hamar

    Natacha, je suis d’accord avec toi; cette fête pourrait devenir plus spirituelle, presque chamanique , en incitant les grands et les petits à fêter la terre mère en plus de la maman si elle est là .

  • Pazoozoo

    La Fête des gros, c’est pour quand?

  • Nez

    Il faut juste comprendre que tout cela n’a de sens que pour perturber les enfants. Les cadeaux cela se donne quand vous avez envie de donner … mais si cela devient une institution : Noël, 1er mai, fête des mères
    changer la symbolique bouscule tout :
    – pourquoi deux personnes et pas trois ? Si vous avez deux mamans et un papa cela devient discriminant aussi
    – pourquoi donner un cadeau à maman à cette date si je l’aime moins que d’autres personnes ?

    Le plus simple est de noter ce changement pressenti par la « Manif pour tous » dès le début de la loi Taubira, et de rappeler aux maîtresses que le mieux est l’ennemi du bien !
    https://fr.wiktionary.org/wiki/le_mieux_est_l%E2%80%99ennemi_du_bien

    … mais comme le but ultime est de faire mal !

  • Jadis

    Faire des enfants dans une French comme la notre, reste un homicide par omniscience.
    Je résume, on sait tout, mais on sait rien.
    Comprendra qui pourra http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • yanomami

    Je suis maman et je n’ai aucune affinité avec la fête des mères.
    Quant à la décision des instits… Je rappelle que la fabrication d’un cadeau à l’école n’a rien d’obligatoire de toute façon. Donc qu’on fiche la paix aux maitres et maitresses. Faire un cadeau pour les gens qu’on aime, ça va pas traumatiser les enfants.

    • Nez

      Cela ne le traumatisera pas …. si c est à une autre date que la fête des mères …. car les symboliques sont différentes …. il peut y avoir des incompréhensions, puisque l entourage sera resté au cadeau pour maman et l enfant pour autre chose.
      Pour presque toutes les mamans, elles sont uniques … et c est leur fête et non celle d une autre …. alors deux cadeaux ! (surtout si ce sont les mêmes !)
      Au nom de l exception, vous posez des problèmes de compréhension pour la majorité car vous voulez casser un symbolique unilatéralement.

  • N’oublions pas que toutes ces (nouvelles) fêtes sont surtout lancées dans un but commercial …

    Il y a eu la fête des mères … bon, ok, cool … puis la fête des pères, des grand-mères … puis la fête des voisins, etc …

    Viendront celles des tantes & oncles, cousins & cousines, neveux & nièces, etc …

    Paske Noël, c’était pas suffisant pour remplir les caisses …

    Alors moi je dis : Fêtez les gens que vous aimez quand vous le voulez, mais le plus souvent possible ! et pis c’est tout !

  • rouletabille rouletabille

    Question idiote
    je cite
    « Faut-il supprimer les fêtes des mères et des pères? »
    hahahah
    On peut remplacer par
    « Faut il laisser les fêtes des mères et des pères? »
    Ce qui revient au mème .
    Pourquoi ?
    Bas ,s’il faut un gouvernement pour fêter sa mère /père ,on est tomber BIEN BAS
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

    • Nez

      Bonne question mais passé un certain stade la fête n est plus commerciale … mais fait société, la fête des mères l était devenue justement grâce aux maîtresses et aux magnifiques cadeaux faits en macaronis que les maîtresses faisaient faire aux enfants !
      La symbolique avait donc changé et chaque maman attendait le cadeau fait par les enfants.

  • Ukubi13

    Que dire alors de la fête du travail!
    C’est vrai quoi imaginer ces petites bouilles tristes qui pointent à pôle emploi et qui ne savourent pas cette journée, ou tous ces citoyens bafoués par la loi el connerie.. Ça me brise le coeur sérieux je propose à la place :
    -la fête des gens non privilégiés que l’on prend pour des cons, avec ou sans emploi
    -la fête du slip

    Ce qui me fait penser aussi à la fête nationale.. ça veut plus dire grand chose et c trop triste, à la place je propose:
    -la fête des gueux
    -la fête du nouvel ordre mondial et personne, je dis bien personne, ne pourra s’y opposer

    Sur le sujet pourquoi pas effacer la mémoire d’un enfant qui aurait perdu un des ses parents (on lui vole ses souvenirs), ou lui laver le cerveau pour lui faire croire que 2 parents du même sexe peuvent se reproduire.. Comme ça on est tranquille, c’est vrai c pas comme si l’entourage avait déjà anticipé les questions ou trouver une façon à eux de célébrer la fête (ou pas). Moi j’ai envi de dire merci maîtresse de mettre tes « bons sentiments » de côté et de rester à ta place.

    Bref aujourd’hui je vais manger chez ma ptite maman c l’occaz de passer un moment en famille, une pensée pour les gens qui se foutent de cette fête parce que la vie..