Des blocages et manifestations de grande envergure secouent la France, mais cela n’empêche pas de rire un peu (compil d’images)

Concrètement? C’est le bordel, purement et simplement! Pendant que certains décrochent des panneaux de signalisation routières à la recherche d’essence (giratoire ou interdit), d’autres préfèrent l’action et font grèvent, manifestent, bloquent, pour tenter d’empêcher que les ordres de Bruxelles soient appliqués par notre gouvernement, c’est à dire la mise en place de cette loi Macron2/El Khomri qui reviendrait « à s’aligner sur la productivité du Bangladesh« , c’est vrai que l’on s’en rapproche .

Nombre de français bougent, de la contestation en grandes pompes (à essence) en sommes…

Au delà du blocage et des nombreuses manifestations, vous avez la clique politicienne, celle qui a du carburant pour leurs véhicules et qui jamais ne sera concernée par cette foutue loi, qui fait partager ses opinions sur le sujet. Mais TOTALement déconnectés, ils ne sont pas capables de réellement comprendre à quel point ils mettent le feu aux poudres au réservoir.

Heureusement, il reste l’humour car même dans les pires moments, il faut aussi savoir se détendre, personnellement, jerrican…

CjP-YQNWkAE72xW

Transports en commun perturbés, raffinerie et centrales nucléaires bloquées, manifestations, c’est le point des mobilisations qui secouent la France ce jeudi contre le projet de loi travail, particulièrement fortes dans l’ouest

La journée de jeudi 26 mai 2016 est marquée par de nouvelles manifestations contre la loi Travail, partout en France. A Paris, Nantes, Rennes, Marseille etc., on redoute des violences.

L’Ouest est à nouveau très touché par cette 8e journée d’action nationale à l’appel de l’intersyndicale CGT-FO-Solidaires-FSU-Unef-Fidl-UNL, avec des barrages filtrants à Caen ou encore le blocage d’un dépôt de bus à Rennes

.

Près du Havre, les ponts de Normandie et de Tancarville sur la Seine, sont bloqués. Des dizines de milliers de manifestants défilent dans les rues.

Plus de 300 manifestants bloquent le pont de Normandie, coupant la circulation.

Environ 3.000 manifestants entrent sur l’autoroute A20 à Limoges.

A Rennes, au moins 1.500 personnes selon la préfecture, ont commencé à défiler contre la loi Travail. Quelque dizaines de manifestants bloquent depuis 04H00 heure de Paris le principal dépôt de bus de la ville.

Le sud du pays n’était pas en reste avec plus d’un millier de manifestants à Marseille et Montpellier ou encore le blocage par la CGT des dépôts de carburants d’Ajaccio et de Bastia.

Des incidents sont également notés. Ainsi un camion a tenté de forcer un barrage, blessant un manifestant.

La mobilisation contre la loi travail continue à travers la France depuis plus d’un mois. Jeudi dernier, entre 128.000 (selon la police) et 400.000 opposants à la loi (selon les données des syndicats) sont descendus dans la rue.

Presque partout les meetings et manifestations dégénèrent en émeutes: des jeunes incontrôlés déchargent leur haine en brisant des vitrines de banques, de grands magasins ou de sociétés d’assurance, en lançant des pétards, des pierres et des bouteilles sur les policiers qui répondent par des coups de matraque et des tirs de gaz lacrymogènes.

Source+images sur Sputniknews

Un peu d’humour donc pour ne pas voir uniquement que le côté négatif de la chose, avec quelques images. Seule l’image du centre commercial Leclerc n’est pas drôle, mais montre bien à quel point certains profitent de la situation de manière assez minable!

05-24aseclo 1858_effet_pervers 160525-penurie-essence-mutio 13239269_249205025439458_3328928443858011597_n 13241115_10153914485309597_3726989518038888134_n 13254273_249157488777545_5487205831583374947_n 13255903_249157088777585_5664474798193737034_n 285565603 2667408874 mister-blues_les-consequences-de-la-penurie-dessence_1464072545 penurie-carburant-affiches-films

39 commentaires