Dans deux mois, Valls sera renversé. D’ici-là, deux mois de chienlit. Préparez-vous !!

C’est la prévision de Jean-Luc Mélanchon reprise ici par Charles Sannat, sans garantie que cela se produise vraiment, mais il y a de quoi espérer, ne serait-ce qu’un petit peu! Le petit souci, c’est que ce n’est pas uniquement Valls qui doit tomber, mais l’ensemble de ce gouvernement, Hollande, Macron, et l’ensemble de cette clique de soumis à des intérêts autres que ceux de la France et de ses citoyens!

Mais pour les remplacer par quoi exactement? C’est aussi là la grande question, encore faudrait-il une alternative crédible qui soit soutenue par l’ensemble des français, mais au vu de l’éveil de certains, à moins de mettre Zidane en président…

Il nous reste quand-même l’espoir.

n-VALLS-large570

Dans deux mois, Valls sera renversé, tel est le pronostic livré par Jean-Luc Mélenchon dans les colonnes du JDD (source à la fin de cet article comme à chaque fois) – ce qu’il explique très bien et son analyse tient parfaitement la route puisqu’il manquait juste deux voix pour faire passer une motion de censure de gauche et au mois de juillet, la loi El Khomri reviendra à l’Assemblée nationale et pourra à nouveau faire l’objet d’une motion de censure engageant l’avenir du gouvernement et de son chef de file Manuel Valls, véritablement détesté par une grande partie de sa « majorité ».

En attendant, la CGT, qui bloque déjà un paquet de raffineries – enfin elle ne les bloque pas, elle les a éteintes –, appelle désormais à la grève illimitée à compter du 2 juin à la RATP.

Nous allons donc vivre une fin de printemps et un début d’été chaotique qui aura bien évidemment des répercussions sur la croissance et notre économie déjà vacillante.

Mon analyse est que cette fois, la cristallisation des rancœurs et des revendications va se faire. Notre pays semble avoir besoin d’une grande séance de défoulement collectif et les débordements pourraient cette fois être assez difficiles à contrôler tant les tensions sont vives dans notre pays totalement fracturé.

Préparez-vous à vivre des moments où il se pourrait que la vie quotidienne soit quelque peu chaotique. Avoir quelques provisions pourrait être une excellente idée et cela vous évitera de vous trouver à devoir faire la queue plusieurs heures pour quelques litres d’essence mais appliqué à tout le reste !

Charles SANNAT

Source pour Mélenchon ici

Source: Charles Sannat sur Insolentiae

 

43 commentaires

  • Balou

    La plume de Valls est membre du Crif

    22 avril 2014

    INFO PANAMZA. L’homme chargé d’élaborer les discours du Premier ministre
    est un militant communautaire et sioniste. Révélations.

    Suite : http://www.panamza.com/220414-valls-crif-djiane

  • Balou

    Manuel Valls a secrètement rendez-vous avec le leader de l’extrême droite israélienne

    Hicham Hamza
    Panamza
    13 février 2014

    Deux poids, deux mesures. À la tête du combat politico-médiatique contre « l’extrémiste »
    Dieudonné, Manuel Valls s’apprête à rencontrer -loin des caméras- Avigdor Lierberman,
    ministre israélien des Affaires étrangères et dirigeant d’un parti d’extrême droite.

    Suite : http://fr.sott.net/article/19531-Manuel-Valls-a-secretement-rendez-vous-avec-le-leader-de-l-extreme-droite-israelienne

  • Balou

    Détournement d’argent public – Manuel Valls, Cahuzac meme destin ?
    13 janvier 2014

    http://www.youtube.com/watch?v=Uj7YXU1aPV4

  • kalon kalon

    Valls serait’il parti « négocier » son retrait avec netanyaou ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Balou

    Manuel Valls se défend d’être sioniste

    Voilà qui est nouveau. Après avoir été honoré à l’université de Tel Aviv comme « l’un des seuls Premiers ministres qui ait soutenu Israël et qui soit sioniste », Manuel Valls essaie d’atténuer ce nouveau titre devant les journalistes. Que se passe-t-il chez notre Premier ministre ? Renierait-il ses déclarations enflammées d’amour et d’attachement éternel à Israël ? Au-delà de ses relations personnelles avec Israël, ce qui est important dans cette déclaration c’est que l’antisionisme n’est plus synonyme de l’antisémitisme, bien que, selon lui, le premier ouvre la porte au dernier. C’est tout de même une nuance de taille dans la bouche d’un Manuel Valls, quand toute une campagne est menée pour confondre les deux notions.

    http://reseauinternational.net/manuel-valls-se-defend-detre-sioniste/

  • gerard.gutknecht

    Enfin, un appel interfédéral à la grève reconductible…

    http://leraildechaine.org/post/144868877340/enfin-un-appel-interf%C3%A9d%C3%A9ral-%C3%A0-la-gr%C3%A8ve

    Plus de deux mois après le début du mouvement, les fédérations syndicales CGT, SUD-Rail et FO disent enfin toutes les trois qu’elles appellent à la grève reconductible ; ce sera à partir du mardi 31 mai au soir ! L’UNSA et la CFDT ont aussi déposé un préavis pour une durée illimitée à partir de cette date.

    Il faut arrêter avec les grèves de 24 ou 48 heures qui ne servent plus à rien dans le contexte où nous sommes aujourd’hui. Pire, elles nous divisent, nous font perdre inutilement de l’argent et nous affaiblissent.

    La semaine passée, la fédération CGT s’est employée à empêcher que des assemblées générales décident de poursuivre la grève au-delà de 48 heures ; les fédérations SUD-Rail et FO étaient pour la reconduction mais sur plusieurs régions leurs syndicats y étaient opposés. De la CGT, de SUD-Rail, de FO ou non syndiqué-es, les grévistes qui, sur plusieurs sites, ont reconduit le mouvement en Assemblées Générales ont eu raison : ils et elles ne sont pas pour rien dans l’appel des fédérations à la grève à partir du 31 au soir !

    Avec les raffineries qui sont maintenant en grève, les routiers qui continuent dans certaines régions, la RATP à compter du 2 juin, et bien d’autres encore, la donne est en train de changer. Pour nos revendications dans le secteur ferroviaire, pour l’abandon de la loi Travail, organisons-nous pour gagner !

    Partout, préparons la grève reconductible, organisons les A.G. au plus près du terrain pour qu’un maximum de cheminots et de cheminotes y participent, prenons part aux actions interprofessionnelles (manifestations, blocage, rassemblements…)

  • gerard.gutknecht

    Pour les Belges, la « loi peeters » explication « une fois »

    http://www.fgtb.be/web/guest/news-fr/-/article/4663252/

  • gerard.gutknecht

    En Belgique, la Loi El Khomri s’appelle la loi peeters. (c’est une directive des crapules technocrates de bruxelles)

    Non à la loi Peeters de réforme du travail !
    mardi, 24 mai 2016

    http://www.frontsyndical-classe.org/2016/05/nous-ne-sommes-pas-seuls-meme-combat-en-belgique.html

    Même cause : les directives européenne de précarisation, de flexibilisation et de casse du droit du travail de l’Union Européenne. Il s’agit comme en France de mettre en place une soit disant « réforme structurelle » pour faire baisser les salaires. Faire travailler plus les salariés pour moins les payer et ainsi remplir les poches de l’oligarchie capitaliste.

    Loi El Khomri, loi Kris Peeters ces deux loi répondent aux directives de « flexibilisation du marché du travail » édictée par la Commission Européenne et réclamée par le grand patronat. Illustrant le caractère de classe de l’Union Européenne, instrument du pouvoir dictatorial et totalitaire des multinationales, des banques, de l’oligarchie capitaliste contre les peuples. On y retrouve ainsi également l’inversion de hiérarchie des normes avec l’individualisation des négociations avec l’employeur pour contourner le fort contrôle syndical en place en Belgique. La loi Peeters prévoit l’annualisation généralisée du temps de travail et l’imposition de 100 heures supplémentaires non-récupérables et sans négociations préalables. Ces mesures feraient bondir la semaine travaillée de 38 heures aujourd’hui, à 45 heures demain. Cela ne vous rappelle rien si ce n’est la loi travail ? Le ministre – ex dirigeant d’un syndicat patronal – veut également la mise en place de contrat de travail zéro heure comme en Grande Bretagne avec l’instauration de contrats à temps partiel sans indications d’horaires de travail, pour des salarié.e.s « à la demande » ; un contrat intérimaire à durée indéterminé, pour une précarité à vie. Très logiquement la réponse de la classe des travailleurs en Belgique est la mobilisation.

    Même logique : comme en France avec la Loi Travail, la Loi Peeters est directement écrite par le patronat, en application des ordres de la Commission Européenne. En Belgique c’est la droite et l’extrême droite nationaliste flamande (NVA) qui sont à la manœuvre. En France, la droite (PS) est à la manœuvre, avec le soutien objectif de la droite extrême (LR) et du FN qui exigent une répression féroce du mouvement social et le renforcement de l’exploitation capitaliste.

    Même effets : les syndicats belges lancent un mouvement national pour obtenir le retrait de la loi Peeters. Avec une journée d’action ce 24 mai. Une manifestation nationale impressionnante (plus de 80 000 manifestants à Bruxelles) et des grèves très suivies notamment dans les transports publics. Et la FGTB prépare la grève générale pour obtenir le retrait de ce texte

    Voir le site du syndicat FGTB

  • Mème Euronews se mets, comme les autres médias, a raconter des conneries.

    Le site anglais de la chaîne Euronews a publié un tweet attribué à Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères. Le problème, c’est que ce dernier n’en a pas.

    https://francais.rt.com/international/21089-russophobie-inconsciente–euronews-justifie

  • Grognard

    Comment arrêter une gréve mode d’emploi:
    Distribuer les bénéfices, à ceux qui font les sacrifices.
    Yaka http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif A Marseille (et surement ailleurs) le commerce parallèle de carburant commence déjà à proliférer, j’imagine déjà que certains ont commencé à siphonner ou pire percer des réservoirs !
    …demain y vont pouvoir tourner Mad Max 5 en France ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • voyageurdelavie

    Bonjour Rouletabille, je ne pense pas que Macron décroche la timbale, parce qu’il n’y a aucune rupture avec le capitalisme marchand, et le mal-être qui montre son mécontentement est beaucoup plus profond qu’une simple demande de changement d’acteur, le décor est toujours le même. Ce serait plus une manœuvre pour piquer des voix de la droite au 1er tour , et que Hollande se retrouve au second tour face à Marine, pour tenter de passer en appelant au « sursaut démocratique ».

    Mais je peux me tromper.

    • rouletabille rouletabille

      Bien sur ,mais ca vient des conseillers de l’andouille au pouvoir ,il servira de Pare Feu assez minable ,convenons en ,mais le VALS ne passe plus les portes de l’Élysée avec son menton qui n’arrête pas de grandir et sa tremblote casse vaisselles.
      Manolo aurais voulut etre à la place de bébé Macron ,mais il aurais du démissionner dans l’état de grace qu’est la Nation c’est pas possible ,il est en Israel chercher de nouvelles directives.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif C’est sûr qu’avec l’approche de l’Euro de Foot les Vallseuses du bonhomme vont être de plus en plus serrés dans son string ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif …à mon avis le burne out est proche ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Tyr

    Comme déjà dit par d’autres; dans deux mois, nous seront dans la troisième semaine du mois de juillet.
    On aura le chassé-croisé des vacances et plus rien ne se passera.
    Je dirai même plus: le gouvernement n’a pas que quelques semaines à tenir pour que les gamins soient en vacances et ne risquent plus d’aller manifester pour éviter d’aller en cours.
    La pression sera-t-elle maintenue aussi longtemps? J’en doute, vu qui sont les organisateurs du bordel ambiant.

    Problème à la rentrée? Non puisque tous les médias vous répéteront à l’envie que six mois après ce sont les élections et que donc toute mobilisation est inutile.

    Bref, c’est maintenant ou jamais.
    Ça aurait dû être il y a quatre ans. Mais à l’époque il était de bon ton de se moquer de ceux qui voulaient lutter contre la destruction de la société traditionnelle française.

  • rouletabille rouletabille

    Pourquoi croyez vous que tout à coup il y a le bébé MACRON ,,allez ,faites un effort.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • voyageurdelavie

    Dans un pays où l’alternance existait, quand il y avait un gouvernement de droite, les syndicats mettaient le bazar et c’etait la gauche qui revenait. Aujourd’hui où gauche et droite sont indifférenciés, le bazar sert qui ? Melanchon suggère la chute du gouvernement, entrainant peut-être une dissolution de l’assemblée, donc on verra bien.

    Maintenant, le mécontentement contre la loi « travail » s’appuie sur un ras le bol de la population beaucoup profond que cette goutte qui a fait débordé le vase. Et si le bazar monte en intensité, les politiciens et les syndicats risquent d’être dépassés rapidement, et on pourrait se retrouver dans une situation comparable à « mai 68 » , où il n’y a aucune alternative politique « prête à l’emploi » , mais qui était aussi la crise d’un système d’après guerre complétement sclérosé ( c’était la première génération qui en avait marre du carcan social, et qui voulait profiter des fruits de la prospérité, en la colorant du  » peace and love  » de l’époque). Cela a filé un sacré coup de pied au cul aux rigidités de la société. Et il n’y a pas qu’en France que des mouvements comparables ont eu lieu.

    En fait, nous sommes peut-être dans une situation comparable, voyant et le ras-le-bol des gens pour le  » système capitaliste marchand », et le nombre de mouvements de protestation dans un grand nombre de pays.
    Alors je me pose deux questions :
    – est ce que, sans le savoir, la CGT est en train de lancer un mouvement de type révolutionnaire ( et qui va lui échapper) , au sens où la société doit « tourner  » vers un changement radical ? ( quel changement ? ça c’est une autre histoire !)
    – ou bien, qui est véritablement derrière cette mise en scène du chaos, qui tire véritablement les ficelles et dans quel but ?

    Un autre élément , qui apparemment n’a rien à voir, pourrait avoir son importance : il y a un nombre important de musulmans dans les armées et les polices, qui souvent posent problèmes à leur hiérarchie. Les luttes confessionnelles ne sont pas à l’ordre du jour, mais si, par une concomitance stochastique, cela se mélangeait au bazar en élément supplémentaire, comment se comporteraient ces fameux « corps constitués » ?

    L’avenir ne répétant jamais le passé, on risque d’avoir des surprises !!

  • Grognard

    Les effets d’annonce, je m’en méfie comme de la peste.

  • Graine de piaf

    Je pense que l’on peut toujours rêver ! mais si la valseuse se maintient au gou* cela sera une bonne chose car lorsqu’elle voudra se présenter à un poste plus haut, vous voyez ce que je veux dire, elle sera tellement impopulaire que son rêve se brisera tout net ! ce sera donc peut-être un mal actuel pour un bien futur.

  • Blackice

    remplacer Valls et sa clique? par qui ? par Sarkozy?, par Juppé? les plus jeunes ne se souviennent surement pas des grandes grèves de fin 1995. « droit dans ses bottes » a l’époque. ça fait 20ans?. les Français ont la mémoire courte comme le disait le grand Charles…
    en politique, c’est le vide total. .
    ce pays c’est le vide total. faut écouter les réactions des gens qui manquent d’essence. j’ose pas imaginer le jour ou se sera les supermarchés avec des rayons alimentaire vide . on se flinguera pour un paquet de pâtes.
    je commence a croire que ce sont les survivalistes qui ont raison..

  • Si la France prenait exemple sur la Belgique?
    Il a été démontré qu’un gouvernement ne servait a rien sinon qu’a ponctionner un peuple.
    Virons les tous. Ils ne servent a rien.

    • Norbert

      Thierry92,

      Ce n’est pas aussu simple que cela.
      Un pays sans gouvernement c’est comme une voiture en roue libre cela roule le temps que cela peut.

  • Panurgie

    C’est quand meme étonnant que Valls reste au gouvernement, au niveau politique il s’abîme irrémédiablement.
    Je sais qu’il a jamais était populaire sur les ME mais au début il était populaire notamment lors lorsque il était ministre de l’intérieur.
    Soit il aime vraiment trop le pouvoir soit il est pas tres fin.
    Mais quoi qu’il en soit je pense qu’il est grillé et c’est pas impossible que Hollande le fasse sauter en cas de problème.

    • Big brother Big brother

      T’inquiètes, il a déjà son plan de carrière tout tracé dans les milieux technocratiques de grande volée. C’est pour ça qu’il s’assoit complètement sur sa popularité et sur l’opinion publique en général… Il a rein à perdre le Manu et en faisant le sale boulot, il a même tout a gagné. (son âme étant déjà perdue depuis longtempshttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif)

  • Je trouve qu’en France ça bouge quand même cette année. Plus qu’à l’accoutumée il serait de se fait dommage de tout arrêter, cela doit au contraire continuer. Donc pourquoi pas après tout. ..En Belgique je ne sais pas ce qu’il leur faut franchement car je vous ferais remarquer qu’on se coltine le même projet de loi que celui de la El Khomri et personne ne semble vraiment le réaliser !

    Akasha.

  • gerard.gutknecht

    Par Jean Ortiz
    Mardi, 24 Mai, 2016 – 11:25

    Que la colère est belle ! Poussons plus fort !

    http://www.humanite.fr/blogs/que-la-colere-est-belle-poussons-plus-fort-607775

    On peut gagner. Une chose est sûre : si l’on ne se bat pas, on perd.

    Sur un ton martial, à défaut pour le moment de loi martiale , ils « sautent comme des cabris » et croassent comme grenouilles en rut : « libérez les sites !! », « libérez les otages !! ». Haro concerté contre la CGT pour la délégitimer et la casser. Oh le joli monde social des bisounours sans le grand syndicat de mobilisation, de rassemblement et de lutte des classes !

    Le pauvre FH, Sapin (« le mouvement est illégitime »), Sarko, Cazenave, Valls, « droits dans leurs bottes versaillaises » d’apostats, ils braient, ils menacent, ils hurlent à « la dérive de la CGT », à « la subversion »… Rengaines éculées. Vieux discours cradingues, déshonorants, aussi vieux que leur système. C’est l’Elysée qu’il faut « libérer », qu’il faut contraindre à retirer cette loi pétainiste.

    Le naufrage de ces minus qui jouent aux matamores est pathétique et dangereux. Ils sont en guerre contre les salariés, contre « l’ennemi intérieur », les « classes dangereuses », les routiers, les cheminots, les travailleurs des ports et des raffineries, ceux de la RATP, les jeunes, les pelés, les galeux, les pauvres, les gagne petit, les précaires, les chômeurs, les « riens ». Voilà leur tableau de chasse. Le Medef leur distribue citrons et réconfort à la mi-temps ; et il en redemande. Il se tape sur le ventre. Il n’a jamais trouvé de zélateurs aussi zélés pour faire le sale boulot : mater les travailleurs et les syndicats, les qui ne sont « ni vendus ni à vendre », les qui ne négocient pas « la grosseur des chaînes » qui enchaînent.

    Ce printemps 2016 d’éclosion populaire inédite, inattendue, salutaire, leur fait peur. Il nous rassure, nous stimule, nous réenchante. Il ouvre enfin l’horizon… Il est à nous. Lorsqu’ils ont peur, c’est bon signe. Poussons ensemble plus fort ! « L’estaca », le pieu, va tomber si nous poussons tous ensemble. Tous des Luis Llach ! Tous cheminots ! Tous routiers ! Tous « raffineurs » ! Tous pour tous. « C’est en croyant aux roses qu’on les fait éclore » (Anatole France). « C’est Maintenant… » « Sí se puede ! ». On peut gagner. Une chose est sûre : si l’on ne se bat pas, on perd.

    Ils auront beau réprimer, gazer, matraquer, enfumer, provoquer, cogner, menacer… l’espoir, le vrai, l’intarissable, celui des exploités, demeure irrépressible, résiste à toutes les répressions. « Répression ! Répression ! » (Colette Magny). Leur panique, leur agressivité, leur brutalité, met à nu leur faiblesse, leur fiasco, et la faillite du capitalisme. Leur monde.

    Que la colère est belle lorsqu’un peuple se lève et crie « Basta ya ! » !! « Basta » de leurs mensonges, de leur mépris! Dans leur esprit, le capitalisme est immuable et le seul système possible. Ils sont en train de prendre une sacrée baffe ! « Palante ! » « En avant ! ». Quelle que soit l’issue, ce printemps 2016 aura marié et marie le soleil, les éclaircies, le tonnerre, les aurores flamboyantes, l’envie d’un monde désirable. Oui c’est possible ! On peut retourner l’omelette. Rien ne peut effacer ce qu’écrivent les « olvidados », les damnés d’aujourd’hui. Comme ceux d’hier. Une « passion jouissive » est en marche. J’aime les rosiers de mon patio. Ils rougissent chaque jour davantage.

  • suzanna

    Dans deux mois, les français claqueront sous le soleil tout ce qu’ils ont mis de coté durant une année, à part ça, les français ne feront rien d’autre. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • whackangel

    On rappelle les prévisions de Mélenchon concernant la Grèce, en Juillet 2015 ??? Comme quoi Tsipras allait révolutionner tout le bazar ?

    Non, personne ?

    Ok…