Une nouvelle recherche a démontré qu’il y avait mieux que le dentifrice pour se brosser les dents

Il est toujours intéressant de connaitre les meilleures astuces pour sa santé, surtout si celles-ci permettent dans le même temps de faire des économies intéressantes, et dans le domaine, il y a tout ce qui touche aux dents. Se brosser les dents est indispensable, avoir une bonne hygiène est capital, mais nombre de dentifrices contiennent du fluor alors que celui-ci est ouvertement considéré comme étant dangereux à fortes doses, quant à se fabriquer le dentifrice soi-même, beaucoup ne prendrons pas le temps.

Il y aurait une alternative intéressante suivant une nouvelle étude de l’Institut de Technologie d’Athlone en Irlande, l’huile de noix de coco, étonnant et à tester:

832505-coconut-oil

 À l’institut de technologie d’Athlone en Irlande, des chercheurs ont comparé les effets de l’huile de coco et du dentifrice dans la bouche pour voir lequel obtenait les meilleurs résultats.
Ils ont découvert qu’en prenant une cuillerée d’huile de noix de coco au lieu d’utiliser du dentifrice peut être beaucoup plus efficace pour l’hygiène buccodentaire.

En quoi l’huile de coco est-elle meilleure que le dentifrice ?

L’huile de noix de coco a la capacité de prévenir les caries dentaires mieux que n’importe quelle marque de rince-bouche / dentifrice au fluorure que vous pourriez trouver dans votre supermarché. En outre, il n’y a pas d’effets secondaires lors de l’utilisation de l’huile de noix de coco car c’est une substance naturelle, elle ne contient pas de produits chimiques.

En outre, l’huile de noix de coco s’est révélée efficace pour tuer les souches courantes de bactéries présentes dans la bouche, beaucoup mieux que le dentifrice, y compris l’élimination de certaines souches nuisibles appelées Candida albicans.

Si vous faites partie de ceux qui utilisent régulièrement l’huile de coco ces derniers temps, il est important que vous sachiez qu’on l’utilise pour une variété d’autres corrections simples dans la vie quotidienne, comme le brossage des dents.

L’huile de coco peut être utilisée dans les produits de beauté, la cuisine, les remèdes maison, les solutions de premiers soins, pour les cheveux, etc.

L’étude recommande d’utiliser seulement une cuillerée d’huile de noix de coco lors du brossage des dents.

Le processus est appelé « huile de traction » ce qui signifie essentiellement que vous « rincez » votre bouche avec l’huile de noix de coco pendant 20 à 30mn, puis vous recrachez dans l’évier. Veillez à ne pas avaler l’huile pour éviter de consommer la totalité des déchets indésirables qu’elle vient de retirer de vos dents.

Source :  www.ait.ie

Traduction: Sain et naturel

Le seul véritable souci est le temps de rinçage, c’est à dire 20 à 30 minutes, impensable surtout pour nombres de femmes incapables de rester sans parler durant un tel délai… (Humour, je précise).

Et pour ceux qui souhaiteraient réaliser leur huile de coco eux-même, là encore, il y a moyen, et c’est Melissa du blog Nappy diary qui nous explique la méthode:

Plus il y en aura, plus il y aura dl’huile donc à vous de voir pour la quantité de noix. Moi j’utilise 4 ou 5.
Il faudra :
1. Retirer la coque et  râper ou passer au mixeur la chair (la partie blanche). Vous obtiendrez une sorte de pâte ou poudre blanche .
2. Ajouter de l’eau propre à la pâte et bien mélanger. De préférence bien malaxer avec les mains propres pour que le lait sorte du coco râpé et se mélange à l’eau. Vous obtiendrez un lait blanc avec les résidus de coco râpé dedans.
3. Tamiser le lait à l’aide d’un torchon propre. Le lait va passer mais le coco râpé va rester dans le torchon . Rassembler les bouts du torchon et presser au maximum, vous verrez que tout le lait qui est resté dans le coco va sortir. Vous obtiendrez donc un lait de coco, pur frais et sans résidus de coco.
Ps: Petite astuce, à cette étape de la fabrication vous pouvez servir un peu de lait que vous utiliserez pour vos masques au lait de coco ou pour faire du toofy de coco ^^ miam
4. Enfermez le lait de coco obtenu dans un bocal propre et garder bien au chaud (dans un four éteint par exemple pendant 24h mais pas plus), le temps pour le lait de fermenter.
6. Quand vous reviendrez le lendemain le lait aura fermenté. Ça sent un peu la bière je trouve lol.
Vous remarquerez que la partie crémeuse du lait sera en haut à la surface et l’eau que vous aviez ajouté lors de la préparation du lait sera en bas. C’est une sorte de mousse genre du beurre, vous pourrez déjà voir l’huile même dans la crème .
 7. Ensuite, il faudra délicatement retirer la partie crémeuse à l’aide d’une spatule ou une cuillère sans prendre d’eau avec. En tout cas faites un effort pour prendre la crème a la surface de l’eau en prenant le minimum  d’eau possible.
Ca devrait être facile même parce que la crème se sépare vraiment de l’eau car elle est grasse et comme vous le savez l’eau et l’huile ne se mélangent pas.
8. Mettre la crème retirée dans une casserole , une marmite ou une téphale. Mettre la crème au feu et la laisser bouillir. Diminuez le feu au fur et à mesure et surveillez bien pour ne pas que la crème brûle.
L’eau qui est restée dans la crème va s’évaporer, la crème va fondre en brunissant et vous verrez l’huile apparaître.
Ensuite il faudra attendre en surveillant la préparation jusqu’à ce qu’il ne reste plus d’eau et que toute l’huile soit sortie.
Notez que l’huile de coco est très fluide et transparente! On pourrait la confondre à l’eau donc il faut être vigilant, et s’assurer que toute l’eau s’est bien évaporée et éteindre le feu.
9. Attendez que l’huile refroidisse un peu pour ne pas vous brûler et faire passer l’huile dans une passoire à mailles très fines ou un mouchoir de sorte que les résidus de crème y restent et que l’huile obtenue soit bien propre.
10. Voilà vous avez votre huile de coco :)

P.s : Ne vous inquiétez pas si l’huile de coco durcit et devient blanche! C’est normal quand il y a une baisse de température.

Article en intégralité sur Ivorianappies.blogspot.fr

Petit bonus, quelques informations et astuces pouvant être utiles au sujet de la noix de coco et de l’huile qui peut en être extraite:

  • Une noix de coco mûre peut être reconnue facilement à sa coque marron et dure. Les noix de coco qui n’ont pas encore tout à fait atteint leur maturité sont d’un brun plus clair. Les noix de coco jeunes sont petites et vertes. Une noix de coco mûre donnera plus d’huile qu’une jeune noix de coco.
  • Plus de 200 bienfaits sont attribués à l’huile vierge de noix de coco. En prendre une cuillerée par jour renforcerait le système immunitaire, réduirait la pression artérielle, apaiserait les douleurs articulaires et aiderait même au traitement des cancers. L’huile peut aussi être appliquée sur les cheveux et la peau pour les hydrater et réparer les cellules et follicules abîmés. Par exemple, vous pouvez l’appliquer sur les irritations de couches des bébés, la peau sèche ou les piqûres de moustique. L’huile de noix de coco améliore également la circulation, normalise les fonctions thyroïdiennes, booste le métabolisme et aide à perdre du poids.
  • L’huile vierge de noix de coco extraite par la méthode du procédé à froid est faite sans chaleur. Cela permet à l’huile de conserver davantage de ces bienfaits, antioxydants et vitamines.
  • Congeler puis décongeler les morceaux de noix de coco avant de les placer dans le robot de cuisine rendra la chair plus souple et pourrait vous permettre d’extraire plus de lait.
  • L’huile vierge de noix de coco peut être utilisée pour cuisiner, pour des pâtisseries feuilletées merveilleusement légères, comme des scones ou pâtes à tartre. Elle ajoute un léger arôme de vanille et est bien plus saine que les graisses classiques comme le saindoux ou le beurre.
  • L’huile de noix de coco a été un tabou dans le passé, à cause de ses 90 % de graisses saturées. Cependant, ses bienfaits sont aujourd’hui mondialement reconnus, car contrairement aux huiles hydrogénées, elle n’est pas traitée ou transformée chimiquement et de ce fait conserve tous ces nutriments naturels bienfaisants. Consommée avec modération, l’huile de noix de coco pourrait même avoir plus de bienfaits actifs que l’huile d’olive.

Source: Wikihow

 

6 commentaires

  • Ce qui est évoqué dans l’article s’appelle en anglais « oil pulling ». C’est une technique ayurvédique qui devient à la mode en occident. Par contre, elle ne remplace pas le lavage des dents.

    http://www.lesoir.be/1136256/article/victoire/beaute-bien-etre/2016-02-29/oil-pulling-nouvelle-hygiene-buccale-l-huile

    https://www.santenatureinnovation.com/lhuile-qui-blanchit-les-dents-et-donne-lhaleine-fraiche/

    C’est aussi un bon déodorant quand on associe l’huile de coco à du bicarbonate de soude (testé et approuvé ;) .
    ça n’évite pas la transpiration par contre hein, mais il n’y a strictement aucune odeur. A part si on sue comme un goret, ça fait un déo pas cher, non toxique et très efficace.

  • Il est vrai que l’huile de coco est intéressante aussi bien en cosmétique qu’en diététique. Par exemple après un bain de soleil c’est parfais, elle hydrate bien, rend la peau douce comme de la soie et un léger parfum que les hommes adorent, ça les éclate^^

    En nutrition elle est particulièrement adaptée pour les desserts. Ce n’est peut être pas la meilleurs en diététique mais peut faire l’affaire de temps à autre. Les graisses sont importante pour régénérer les tissus, les tendons, les muscles, les articulations et empêche l’acide lactique de se répandre après les efforts sportifs et réactive les hormones comme la testostérone.

    Sinon pour le brossage des dents, je serai assez d’accord avec Guy ce n’est pas l’idéal. Choisissez plutôt un dentifrice bio à base d’argile douce, de bicarbonate de soude et de racine d’Iris. Du reste il est important de se faire détartrer les dents tout les six moi, et se faire blanchir les dents au moins une fois par ans.
    Le brossage se fait matin, midi et soir ! D’autant plus si vous fumez si vous voulez conserver un beau sourire.

    Akasha.

  • Lyl

    En réalité cette recette est commune à tous les pays tropicaux et équatoriaux notamment en Afrique, en ce qui concerne cet article. L’eau, l’huile et le lait de coco, dans tous les pays de l’hémisphère sud, est une huile de base, en soin du corps et en cuisine. Fruit très riche, il reste fatiguant pour le foie, à consommer donc avec mesure.

  • verisheep

    La méthode proposée en faisant bouillir le lait de coco produit une huile de très mauvaise qualité, plus proche de l’huile de coprah. C’est tout juste bon à faire du savon.

    Pour obtenir une huile vierge extraite à froid, bien plus bénéfique, préférez cette méthode:
    http://bi-ne-drehu.over-blog.com/2014/12/faire-de-l-huile-de-coco-vierge.html

  • .article35.

    Bonjour à tous.
    Je ne suis pas au courant de tous les bienfaits de l’huile de coco, mais je sais que les cocotiers ne poussent pas vers chez moi. Du coup je préfère consommer local et pour les soins de bouche, je mâche des feuilles de plantain dont je garde le suc en bouche avant de le recracher . C’est un bon désinfectant et un cicatrisant .

  • Graine de piaf

    Utiliser l’huile de Sésame a les mêmes effets.
    vous pouvez lire l’article sur mon blog

    http://altitudes06.canalblog.com/archives/2008/08/14/10233977.html

    Sésame et soins naturels des dents, par le Dr Estelle Vereeck