François Hollande l’a annoncé: la loi El Khomri, on l’aura et puis c’est tout!!!

Hollande l’a bien expliqué ce matin à la radio, la réforme du travail, nous allons l’avoir et il n’y a pas d’autres choix, c’est comme ça! Qu’importe la contestation, il se fout des « nuits debout », des milliers de manifestants, des 70% de français contre, des syndicats, de la contestation en général, la réforme sera imposée quoi qu’on en pense, c’est que que les socialos osent appeler la démocratie, et mon cul sur la commode c’est pour décorer?

francois-hollande-argentMais il faut bien comprendre que le résident élyséen qui n’a de président que le nom est persuadé que le socialisme n’a fait que du bien depuis 4 ans, même si en France quatre millions de personnes sont allocataires de minima sociaux, sachant qu’entre 2008 et 2015, ce nombre a augmenté de près de 600 000, une hausse de 45 %. Il est tellement déconnecté qu’il ose même un clip de propagande réellement affligeant, difficile de faire pire, ou alors peut-être en Corée du Nord…

Hé oui, le Flambisident est donc passé à la radio, un endroit protégé des éventuels jets de tomates ou des hurlements des français mécontents, pour une interview dans laquelle les propos tenus étaient assez hallucinants, jugez par vous-même, entre autres sujets:

La loi El Khomri:

Offensif et combatif, François Hollande s’évertue à briser les derniers espoirs des opposants au texte : «Je ne céderai pas, parce qu’il y a eu trop de gouvernements qui ont cédé […] pour que moi-même, dans des circonstances qui ne sont pas faciles, je puisse céder dès lors qu’un compromis a été trouvé, un équilibre a été obtenu, que les syndicats réformistes sont derrière ce texte et qu’il y a une majorité de socialistes qui sont en sa faveur». Cette loi, «elle va passer, parce qu’elle a été discutée, a été concertée, a été corrigée, a été amendée».

Le chef de l’Etat a dit vouloir conduire la France vers une «social-démocratie à la française, où il sera possible que l’Etat ait toute sa place et où les partenaires [sociaux] pourront jouer tout leur rôle». Le projet de loi travail va «y contribuer», selon lui.

Une détermination que l’hostilité de l’opinion publique ne semble pas entamer : «Je préfère qu’on garde de moi l’image d’un président de la République qui a fait des réformes, même impopulaires, plutôt que celle d’un président qui n’aurait rien fait.»

Nous aurions surement plus apprécié un président qui ait des testicules pour que la France prennent des décisions autres que celles soufflées par le FMI, la Goldman Sachs, les lobbys, Bruxelles, les Etats-Unis, l’OTAN ou Israël, bref, qu’il prenne des décision pour la France et pour les français qui financent son salaire et sa future retraite!

Pour les casseurs:

Là encore, c’est la fermeté qui prime. François Hollande veut donner l’image d’un chef de l’Etat qui ne laissera pas la situation lui échapper : «Manifester c’est un droit, casser c’est un délit.» Il a rappelé  qu’il y avait eu depuis le début du mouvement «plus d’un millier d’interpellations, 60 condamnations», et «350 policiers blessés».

Il s’est notamment inquiété que des étrangers puissent faire partie de ces groupes. «Toutes les consignes ont été données : interpellations, interdictions de manifester pour un certain nombre» de personnes, et «s’il y a des étrangers car c’est un mouvement qui vient des zadistes et qui quelques fois peut comporter des personnes qui sont étrangères, européennes le plus souvent, il y aura reconduite à la frontière».

N’oubliant pas sa gauche, il a eu un mot pour le camp d’en face et les violences policières : «Il y a aussi eu de graves incidents qui ont pu toucher des jeunes qui n’avaient rien à voir avec ces casseurs.» «Nous devons faire très attention, c’est ma responsabilité de président de la République, a-t-il dit, je ne peux pas accepter qu’un jeune puisse perdre un œil et demain qu’un jeune puisse être victime d’un accident meurtrier.»

Je ne me souvient pas qu’il ait été aussi ferme avec les bonnets rouges ou les taxis qui eux non plus n’ont pas fait dans la dentelle, mais ce sont là d’autres histoires bien vite oubliées… Quant aux casseurs, lorsque ce ne sont pas de simples manifestants poussés à une telle alternative, notre cher résident (qu’est-ce qu’il nous coute cher d’ailleurs…) parle de délit, par ce qu’il condamne les délits maintenant?

Alors il devrait peut-être s’intéresser aux 57 CONDAMNÉS toujours EN POSTE au Gouvernement ou au Parti Socialiste, ou alors à l’ensemble des élus dénoncés par l’excellentissime Phillipe Pascot dans ses livres, mais non, là, le mot « délit » ne doit pas avoir le même sens…
Au sujet de la politique étrangère et du conflit israélo-palestinien:

Le conflit israélo-palestinien est à nouveau dans toutes les têtes au sommet de l’Etat. Et François Hollande s’est fendu d’une annonce inattendue. La conférence internationale prévue le 30 mai à Paris pour tenter de relancer le processus de paix israélo-palestinien est «reportée à l’été».

En savoir plus : Manuel Valls regrette le vote d’une résolution pro-palestinienne à l’Unesco

Officiellement, c’est l’absence du chef de la diplomatie américaine John Kerry qui est invoquée pour évoquer ce report. Officieusement, Israël serait en colère du fait du vote par la France d’une résolution controversée de l’Unesco sur la sauvegarde du patrimoine palestinien. François Hollande a jugé ce vote «fâcheux». Pour l’Etat hébreux, il remettrait en cause l’impartialité de la France pour son initiative de relance du processus de paix.

Le Qatar comme les saoudiens ont toujours la possibilité de dilapider leurs milliards en France, et surtout de financer l’islam dans le pays, au niveau Israël la LDJ a toujours pignon sur rue même après avoir scandé des messages de haine, les repas s’enchainent au CRIF, les Etats-Unis peuvent continuer à imposer tout et n’importe quoi… Bref, au niveau géopolitique, il n’y a pas pire que ce gouvernement!

Vous pouvez retrouver l’ensemble des sujets abordés dans cet article de Russia Today.

Au final, le point le plus important est que nous allons avoir la loi El Khomri de gré ou de force, et cela sera surtout la force qui sera utilisée, alors, on passe à la vitesse supérieure??? Alors faisons tourner l’ensemble des conseils donnés ici, surtout au niveau de la finance, c’est notre dernier espoir!!!

 

 

21 commentaires

  • laspirateur

    Ensuite on fera des abattoirs pour les humains, comme ça les gens qui n’auront plus de moyens financier pour vivre dignement on mangera!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Tyr

    Je ne le dis pas autrement depuis bien longtemps.

    Tu vois, Benji, la lutte contre cette loi est un échec d’avance. Ils la veulent et ils la feront.
    Il y a eu grand maximum (ce sont les chiffres des syndicats) 55 000 personnes dans les rues de Paris.
    Combien y en a-t-il eu contre le mariage homo? 20 fois plus? Et qu’est ce que ça a empêché? Rien.

    Si le pouvoir appartenait au peuple, les manifestations dudit peuple seraient prises en compte. Il n’en est rien.
    Si le pouvoir appartenait au peuple, un mec qui représente encore 15% (grand maximum mais il y a des cons) ne serait plus au pouvoir depuis longtemps.

    Jouer selon les règles du système, c’est perdre.

    Le système a plus fait dans son froc avec les veilleurs et la manif pour tous qui vient les huer à chaque sortie officielle qu’avec toutes les manifs de leurs copains syndiqués.

  • suzanna

    Il est est honnête Hollande, on peu manifester autant que l’on veut, il fera ce qu’il doit faire, il peut pas être aussi clair que ça.
    Donc la manif n’est pas la solution, mais ici, ça, on le sait.

    Image and video hosting by TinyPic

  • Pazoozoo

    L’année prochaine, il pourra fièrement annoncer à son maître: « Mission accomplie, Maître. »

  • Yanne Hamar

    Et au dernier moment, quand l’électeur réfléchi, on va voir Flambounet arriver joyeusement en annonçant que si on vote pour son petit museau mignon, il renonce à sa loi idiote. Devinez la suite !
    Ce serait un beau tour de passe passe. Les libérations d’otage ne sont plus à la mode.

  • gneu

    Bonjour,

    Personnellement, je pense que la loi « belle connerie », on ne l’aura pas…
    En ce moment, ils font tout pour qu’on se mobilise contre cette loi DANS LA DUREE.
    Leur priorité n’est pas cette loi mais le TAFTA.
    En mobilisant durablement les gens vers un autre combat bidon, on détourne leur attention du véritable enjeu actuel, le TAFTA, qui lui va passer en douce sans que personne ne manifeste contre…
    Concernant la loi « belle connerie », ils reculeront dans quelques mois, pendant la période électorale…
    Entre temps, le TAFTA sera passé comme une lettre à la poste sans que personne ne râle.
    Tout ça me parait évident.

  • Le veilleur

    «Je préfère qu’on garde de moi l’image d’un président de la République qui a fait des réformes, même impopulaires, plutôt que celle d’un président qui n’aurait rien fait.»

    Il n’a vraiment honte de rien, comment peut-on parler comme ça, avec 13 % d’opinion favorable, François Hollande continue sa descente au enfer en se foutant ouvertement des Français, mais tant pis pour lui, après tout, si il ne tient pas à être réélu en 2017 ça le regarde.

    Il peut toujours continuer à aller contre les intérêts de son peuple, mais son peuple saura s’en souvenir l’année prochaine. A mon avis les socialistes ne sont pas prêts à repasser au pouvoir avant des années et se ne sera que justice.

    Popularité : Hollande frôle son plancher historique à 13% d’opinions favorables.

    http://www.actu-news.com/popularite-hollande-frole-son-plancher-historique-a-13-dopinions-favorables-yougov/

    Rémunérations des patrons : Hollande menace de modifier la loi.

    http://www.leparisien.fr/une/remunerations-des-patrons-hollande-menace-de-modifier-la-loi-17-05-2016-5803257.php

    • Tyr

      Erreur d’analyse:
      On avait dit la même chose quand Mitterrand avait enfin quitté l’Elysée, que les socialistes n’étaient pas prêts de revenir aux commandes.
      Le rad soc Chirac fut alors élu.
      Avec soit disant une majorité de droite. Une majorité dans les deux chambres.
      Il avait comme âme damnée un certain Juppé (le meilleur d’entre nous, disait-il, ce qui montre le niveau).
      Que fit ce génie? Dissolution de la haine, et comme par hasard retour des socialos-communistes (avec ministres communistes, le très partisan de la liberté d’expression Gayssot par exemple)
      Mais comme ça, le socialo Chirac avait lui aussi sa cohabitation, pour faire comme son modèle (qui au fond fut peut-être plus à droite que lui).

      Ce sont des faits, pas des théories, regardez les événements, c’est pourtant clair.
      Sarkozy est de droite, soit disant? Bam on a des ministres de gauche sous son règne.
      Hollande est de gauche? On a des ministres de gauche sous son règne.

      Elle est où, la différence entre les deux?
      Hengel, le copain de Marx, n’était-il pas un grand patron?
      Trostky vivait dans un palace de combien de chambres, déjà?
      Combien de millionnaires au gouvernement socialiste?

  • Le veilleur

    Hollande et le champ de ruines.

    Avec le rejet de la motion de censure, la loi El Khomri a donc été adoptée sans avoir été votée. C’est le « miracle » de l’article 49-3 de la Constitution. Mais, le Premier-ministre tout comme le Président, M. François Hollande, peuvent désormais contempler leur œuvre : ils ont fait de la politique française un champ de ruines.

    https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201605161025026982-france-hollande-loi-travail/

    Les mille et un malheurs de François Hollande

    Le 15 mai, François Hollande a fêté ses quatre ans à l’Elysée. De toute évidence, il est peu probable qu’il y revienne après l’élection présidentielle de 2017.

    https://fr.sputniknews.com/france/201605171025056057-francois-hollande-echecs/

  • Blackice

    sans défendre flambi, dans un an la droite va reprendre les affaires. oui c’est comme ça. les gens votent avec leurs pieds. et croyez moi, le programme social, risque d’être blindé. attendez vous a bosser au moins jusqu’à 65 piges ou plus. et avec Bruno Lemaire et autres ultra libéral, la loi El Komri ça va être du pipi de chat a coté..
    au moins avec eux, on sera a quoi s’attendre. c’est leur rôle . liquider tout les acquis effacer une bonne fois pour toute l’esprit de révolte de Mai 68..
    ce qui est dur c’est de voir que ce sont les « socialos » qui ont préparé le terrain.
    Juppé la annoncé. »je serais très clair. je vais annoncer mon programme, et le le ferais »
    il faudra bien ouvrir les yeux,lire et analyser ses intentions. ça risque de faire mal.
    allez! dans 2 ans, sur que certains regretterons déjà flambi le mou du genoux.

    • Nevenoe Nevenoe

      Tu rigoles !

      Hollande est pire que Sarko .

    • Tyr

      L’esprit de révolte de mai 68…
      Tu veux dire les socialos qu’on a eu au pouvoir pendant les années 80 et qu’on a toujours?
      Ou les mecs qui bossaient pour la CIA pour punir le gouvernement français d’avoir voulu être un peu indépendant?

  • Nevenoe Nevenoe

    Nos dirigeants ne dirigent plus : ils obtempèrent

    Ce que la loi El Khomri doit à l’Union européenne.

    Nous devons en grande partie la «Loi travail» à notre appartenance communautaire, explique Coralie Delaume. Les Grandes Orientations de Politique Économique de la Commission européenne en sont à l’origine

    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/05/17/31001-20160517ARTFIG00137-ce-que-la-loi-el-khomri-doit-a-l-union-europeenne.php

  • Dante GT

    « même si en France quatre millions de personnes sont allocataires de minima sociaux, sachant qu’entre 2008 et 2015, ce nombre a augmenté de près de 600 000, une hausse de 45 %. »
    J’ai pas fait mathsup’, mais 45% de 4 000 000 ca fait pas 600 000.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif