Déprogrammation du concert de Black M: pas vraiment une histoire de racisme ni même un scandale…

Cela fait plusieurs jours que l’on nous explique que Black M devait faire un concert pour la commémoration de Verdun, ce n’était même pas une bataille mais une véritable boucherie, combien de personnes décédées pour la simple connerie de quelques généraux et politiques bien planqués dans un bureau? 339 000 morts allemands et 378 000 morts français. Et l’on nous explique bien sûr que c’est la fachosphère qui en est responsable, et que de ce fait c’est le racisme qui a gagné. Argument classique, habituel, tellement utilisé qu’il n’en est plus crédible.

13178625_975148592592163_5704297103410494307_nCar en fait, il n’y a pas de véritable scandale, des personnes ont jugé qu’il n’était pas le mieux placé pour rendre hommage, qu’il a eu des propos plus que polémiques dans certaines de ses chansons, comme cela arrive avec certains rapeurs (petits exemples ici). En effet, Black M a tenu des propos qui auraient largement été condamnés suivant qui les aurait tenus:

C’est à la même époque que Black M se fait épingler via Sexion d’Assaut par plusieurs polémiques. La première survient avec le tube Désolé dans lequel il s’adresse à ses parents et leur dit « J’me sens coupable/ Quand j’vois tout ce que vous a fait ce pays de kouffar ». Un terme péjoratif qui signifie « mécréant » en arabe, et qui est utilisé aujourd’hui par les groupes jihadistes pour désigner les Occidentaux. Un non-retour pour ses détracteurs, même si « le single est sorti en 2010, bien avant l’arrivée de Daech sur le devant de la scène du conflit syrien en 2012 », nuance L’Obs.

Black M est aussi accusé d’homophobie à travers la chanson On t’a humilié, dans laquelle son collègue Maître Gims chante « Je crois qu’il est grand temps que les pédés périssent. Coupe-leur le pénis, laisse-les morts, retrouvés sur le périphérique ». « On est homophobes à 100% et on l’assume », affirme le groupe en 2010 au magazine International rap. Attaqué sur les réseaux sociaux, le groupe avance une mauvaise transcription d’interview, et finit par présenter ses excuses en affirmant qu’il ne connaissait pas la définition d’homophobie. Malgré ce mea culpa, l’épisode continue de ternir la réputation des membres du groupe.

 

En 2015, lorsque le chanteur reprend en solo Dans ma rue de Doc Gynéco, il y évoque des « youpins » qui « s’éclatent et font des magasins ». « Des paroles antisémites » qui lui valent d’être boycotté par les radios belges la même année, même s’il n’est pas à l’origine de ce texte.

Plus sur Francetvinfo.fr

Mais il faut croire que les propos tenus sont moins graves pour le coup que ceux de Orelsan avec sa chanson « sale p**e » ou celle de Dieudonné avec « Shoananas », et ces deux derniers ont été condamnés pour cela.

Alors pour clore la polémique, deux choses, la première est un texte de « Marsault » qui m’a été proposé via Facebook sur cette page, texte dont je ne partage pas l’intégralité des propos mais qui mérite toutefois d’être mis en avant:

Ah bon? C’est la « fachosphère » qui a fait déprogrammer Black M à Verdun? Bande de minables, prenez mon coup de gueule en pleine tête et accrochez-vous: il pèse plus de 300.000 morts.

Je vais commencer par parler du rap dans sa majorité. Je ne parle pas des rapeurs intelligents qui produisent une œuvre constructive, je parle de la racaille qui se fait sucer par les médias.

Que des rapeurs dégueulent sur la France, sous le prétexte éternel de son passé colonialiste, en n’ayant eux-mêmes vécu ni la colonisation et encore moins l’esclavage, c’était déjà gonflant.

Que ces mêmes rapeurs insultent tranquillement les « sales français » coupables de voter à droite parce qu’ils en ont marre que deux tonnes de shit transitent chaque semaine dans leur hall d’immeuble, c’était pénible.

Qu’ils demandent le respect et se placent en victimes d’un pays soi-disant intolérant, tout en faisant gaiment l’apologie du braquage, des règlements de compte à l’arme de guerre et des trafics en tout genre, c’était dérangeant.

Que la bienpensance valide les horreurs racistes, misogynes et homophobes d’une majorité de rapeurs sous couvert de liberté d’expression et de création, quand le moindre « dérapage » émanant de n’importe qui d’autre est considéré comme un appel à la résurrection physique de Pétain et aux heures les plus sombres de ta mère, ça commençait à devenir énervant.

Que toute cette merde soit relayée par des présentateurs/trices télé qui hochent la tête bêtement pendant qu’un rapeur explique que les femmes c’est des putes et que la France c’est de la merde, c’était presque trop.
En clair, on était à peu près habitués à se faire cracher à la gueule, mais fallait pas nous chauffer davantage.

Black M à Verdun, c’est la République qui accepte officiellement tout ce que je viens de décrire. Black M à Verdun. Qu’on ne vienne pas me parler de son grand-père mort pendant la bataille: avoir un ancêtre héroïque, méritant et respectable n’excuse rien.

A présent, je m’adresse au gouvernement.

Très mauvais calcul, les mecs.
Quoique même pas. Je suis sûr que vous savez ce que vous faites, et c’est encore plus dégueulasse, plus lamentable, plus immoral.

En programmant l’autre idiot à Verdun, vous saviez parfaitement que ça allait énerver beaucoup de gens, faire de la peine à d’autres et monopoliser les réseaux sociaux. La preuve: j’en parle. Et pendant ce temps-là on oublie les vrais problèmes.

C’est aussi un bel exemple de tapinage électoral: la Présidentielle approche, la France entière vous conchie intégralement, alors plutôt que d’essayer de récupérer les patriotes qui sont tous partis chez Marine Le Pen par dégoût pour vos sales gueules, vous vous adressez discrètement aux deux-trois abrutis qui n’auraient pas encore compris à quel point vous êtes des m****s. « Eh, regardez: on a mis un rapeur qui dit que la France c’est un pays de koufars, c’est frais hein? Votez pour nous, s’il vous plaît… Pardon? C’est contradictoire de programmer un rapeur qui vient d’un groupe ultra-homophobe alors qu’on a mis en place le mariage pour tous? Euh…Bon bah votez pour nous quand même et on s’excusera pour un truc, genre la colonisation ou autre chose, promis. »

Là où je vous en veux sévèrement, c’est que cet écran de fumée, vous l’avez créé en jouant avec des cadavres.

C’était qui, les soldats de la Grande Guerre? C’était pas des « natios » ou des « racistes », désolé. C’était des paysans, des ouvriers, des gamins de 20 ans, mobilisés et envoyés à la boucherie, à la haine, au froid, à la boue, aux rats, à la faim, à la maladie, à la désolation, et pour finir à la mort.

Et voilà comment vous leur rendez hommage.

C’est une honte totale, absolue.
Vous me dégoutez, bande de charognes.

Au nom de tous ceux pour qui le respect des morts veut encore dire quelque chose, je vous jure qu’on n’oubliera pas de si tôt cet acte de haute trahison.

Marsault

Source: Facebook

La seconde chose, c’est que ce coup de gueule dit vrai, au niveau polémique, la véritable polémique reste le 49.3 et la loi Macron2/El Khomri ! Black M fait partie de ces chanteurs populaires qui d’ici 5 ans risquent de ne plus exister, mais cette loi, dans 15 ans, dans 35 ans, nous la paieront encore, c’est la mise en place d’un système dans lequel les travailleurs n’auront pratiquement aucun droit, c’est bien un écran de fumée que l’on nous présente comme étant un scandale national, alors que l’utilisation du 49.3 pour faire passer de force les lois d’un financier ex-Rothschild dont les buts ne sont pas des plus engageants, là, c’est un vrai scandale, et une trahison!!!Les français ne sont pas racistes, ils en ont simplement marre d’une certaine politique imposée comme étant la seule et unique qui soit bonne pour le pays, alors que les faits prouvent le contraire.Et pour les utilisateurs de Facebook, n’hésitez pas à visiter la page de Marsault, ses créations sont superbes et son talent graphique mérite un détour…

11 commentaires

  • Le veilleur

    Les français ne sont pas racistes, on cherche encore à les culpabiliser pour leur faire accepter n’importe quoi mais la culpabilité est un gros sac de briques que les Français ont commencé à poser, ça ne marche plus.

    La France à toujours était un pays d’accueil qui a fait énormément pour les étrangers, les as nourri, protégé, respecté, quel pays dans le monde peut se venter d’avoir autant accueilli d’étrangers ? alors parfois les Français ont le droit de dire que certains propos vont trop loin.

    Monsieur M Black ne respecte pas les Français alors que ce sont les Français Mécréants qui lui ont permis de réussir sa vie dans la musique ,mais comme tout, il y a des limites que certains feraient mieux d’accepter sans traiter les Français de racistes, un peu facile comme argument et ces arguments n’ont aujourd’hui, plus aucune raison d’exister.

    • clarita

      +1
      Les français forment un peuple très accueillant. Pour preuve : sa diversité et toute la protection sociale accordée à tous (HLM, écoles gratuites, allocs familiales, sécurité sociale etc…)

      Et bravo à Marsault (que je ne connais pas). Il y a des choses qu’il faut dire parfois ! Ce sont ceux qui se taisent qui font le lit du FN, ceux qui laisse l’exaspération grandir sans oser l’ouvrir, de crainte d’être immédiatement traité de raciste… Tous ces énervés, agacés, malheureux, qui pensent trouver dans les jupons de Marine le pen une oreille attentive…

  • engel

    Pourquoi s’acharner à mettre une loi en balance avec une décision artiste ?
    …A fortiori quand les deux sont odieuses.

  • Pour moi cette histoire a été monté de toute pièce à dessein…Il faut pas prendre les gens pour des cons, ils savaient très bien comment ça allait tourné, ensuite ils ont instrumentaliser toute la polémique et monté ça en nœud de boudin pour de un, noyer un peu l’info (loi du travail et tout ça) et de deux, taper de nouveau sur les mêmes.

    Akasha.

  • Meursault : très bien .

    Un petit détail technique, si le grand-père de Black M a fait une guerre c’est au mieux celle de 40 , vu l’âge de la bavure.

  • Oh ! Les pauvres petits rappeurs censurés par de gros vilains méchants …

    Perso, Je déteste, je hais, je méprise le Rap !!

    comme je dis souvent (proverbe © MoiMême ) :

    – Le Rock, c’est le cri de la révolte
    – Le Rap, c’est le cri de la haine

    Et de plus, pour en revenir au sujet, je trouve son analyse très bien faite …
    et c’est aussi une connerie de la part des « organisateurs »
    et c’est aussi un faux problème (détournement d’attention)

    • FreeMan FreeMan

      le rap, a la base n’est pas a tendance haineuse, il y a eu et il y a du très bon rap qui dénonce objectivement tout les sujets que nous traitons ici, mais ce mouvent a été récupéré et étouffé par le système, ceux qui font dans le rap la promotion du capitalisme, matérialisme et de la haine sont mis sur le devant de la scène et ceux qui dénoncent ce que nous dénonçons, ne sont pas promut par celui ci

      par exemple, voici un texte :

      http://genius.com/Keny-arkana-jeunesse-du-monde-lyrics

  • Pyramidion

    Oui mais les poilus s’en foutent un peut des commemoratons sachant à quel jeu ils ont participé volontairement ou non. La guerre est farce les commémorations tout autant alors pourquoi Black M ? Les africains ont bien été au front par deux fois pour un pays dont ils ne connaissaient rien. L’idée par cet acte c’est de ratisser la voix de la jeunesse de la diversité de la france 2.0 aux prochaines élections de faire en sorte de certain se sentent plus concerné qu’ils délaissent ce goût amer qu’ils ont de la France et Black M est l’exemple a suivre dans ce basculement idéologique. L’élite sait une chose c’est que la fachosphère est minoritaire, qu’elle est tapis dans les lieux à densité moindre donc électoralement le risque est encore faible. C’est vrai tout est su à l’avance par le système les sciencee humaines sont les outils qui lui permet de prendre des décisions alors agissons de manière humaine, reflechi et non plus en bêtes prévisibles, instinctives comme ceux qui se font manipulé pour comettre des actes de cruautés