Contrairement à la France, pour la justice italienne, voler pour manger n’est pas un délit

Il y a quelques jours, un SDF français s’est vu condamné à deux mois de prison ferme pour avoir pénétré dans une habitation pour y voler des pâtes et du riz, et officiellement, il a été condamné pour le vol en lui-même, pas pour l’effraction. C’est une condamnation qui pourrait ne plus tomber en Italie puisque la a cour de cassation du pays a estimé que le fait de voler de la nourriture pour un faible montant n’était pas un délit, et de ce fait, elle a acquitté un sans-abris le 03 Mai.

_89550162_gettyimages-459241278Photo d’illustration

L’histoire a commencé en 2011 à Gênes, un jeune SDF d’une trentaine d’année du nom de Roman Ostriakov tente de voler dans un supermarché des saucisses et deux morceaux de fromage, un petit larcin à 4,07 euros.

Son arrestation s’est terminée avec une condamnation de 6 mois de prison et une amende « virtuelle » de 100 euros en rapport avec ses conditions très précaires.

En appel, le parquet à tenté de faire alléger la condamnation argüant le fait qu’il n’avait pas volé la nourriture mais tenté de le faire, ce qui a mené à l’acquittement.

La juridiction suprême italienne a donc conclus qu’il avait agît en état de nécessité, et qu’il n’avait donc pas eu d’autre choix.

Le plus ridicule de l’histoire, c’est qu’une simple tentative de vol à 4,70 euros a dû passer trois degrés de justice, la première instance, l’appel et la cassation, avec tous les frais que cela implique.

Alors, cette condamnation? Réelle prise en compte de l’état d’urgence de certains étant dans une nécessité absolue ou simple calcul pour faire économiser certains frais à la justice dans l’avenir?

Il y avait 50 724 sans-domiciles recensés entre Novembre et Décembre 2015 en Italie, en 2014, 10% des italiens étaient dans une pauvreté absolue.

La pauvreté de certains italiens résumée en quelques secondes:

12 commentaires

  • Jadis

    Bonsoir,
    j’ai un problème avec cet article, le problème n’est pas le droit (c’est un problème à lui seul), mais le fait que des gens aient le besoin de l’enfreindre pour subsister.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • Le veilleur

    Franchement il faut qu’ils arrêtent de faire marcher la justice pour si peu, ça en devient ridicule. Au 21 éme siècle et dans une civilisation qui se dit civilisé (on se demande bien de quoi ?) personne ne devrait avoir à voler pour manger.

    Pendant ce temps, des tonnes de nourritures sont incinérées chaque année par les grands magasins pour que personne ne les récupère. Quand l’homme commencera à penser au bien être des pauvres avant le sien ? en tout cas ce jour-là, il pourra vraiment se dire civilisé !

  • Bonsoir.

    Je peux comprendre qu’un voleur, même pour manger, soit réprimandé par la justice, mais pas au point comme dans l’article de Benji sur l’homme qui a pris de la prison « Ferme » pour des pâtes et du riz… L’Italie comprend la désespérance de son peuple, mais ce n’est pas gagné avec notre gouvernement-dictature.

    Nous savons tous ici quelles sont les aberrations abjectes de certains hommes politiques ou des élites, des multinationales, qui eux, volent des milliards d’euros sans aucune pénalité ni prison… « Ce n’est pas grave, c’est vous qui payez et remboursez… De plus vous êtes heureux et d’accord, puisque vous votez pour eux ! Voir ce qu’en dit, entre autre, Philippe Pascot avec ses livres, ou dans les vidéos où il s’exprime sur ce sujet…
    Si on devait tous les mettre en prison, il faudrait toutes les vider, en construire d’autres pour pouvoir tous les mettre, tellement ils sont nombreux par rapport aux détenus actuellement en prison… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif
    Mais eux, votent des lois pour s’auto-protéger…

    Que ce soit en Italie ou en France, la pauvreté augmente… Les pays européens vont vivre la même austérité que la Grèce, c’est à mon avis inéluctable… J’espère que non, mais c’est mal barré !!

  • Chez moi en Italie le travail au noir n’est pas non plus condamné, pire dans certaines régions il est même vivement encouragé ! Le gouvernement a compris que malgré tout cela permet à l’argent de circuler et de favoriser le pouvoir d’achat. Après tout il est juste que l’argent pris non déclaré est quand-même réinjecter dans l’économie du pays.

    Noi gli italiani si è furbo col denaro http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    Akasha.

    • Mata Hari Mata Hari

      Ma i francesi sono anche furbi ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    • kalon kalon

      Sans savoir en vérifier le fondement, j’ai, un jour, lu que plus de la moitié de l’économie Italienne était basée sur le travail défiscalisé !
      Et la chose doit être vraie pour d’autres pays !
      Je ne serait, par ailleurs, pas plus étonné que cela que plus de la moitié de l’économie générée dans le monde est de l’économie libre et défiscalisée.
      Alors, parler de « travail au noir » me semble plus un anachronisme qu’autre chose !
      Parlons plutôt de « revenus défiscalisés » et songeons que sans ceux çi, aucune activité humaine ne serait possible face à la voracité de ceux qui n’ont d’autre alternative que de vivre largement au détriment du travail des classes laborieuses !
      L’oisiveté de nos « élites » est la mère de tout leurs autres vices ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • kalon kalon

    De fait, les lois ne sont là que pour codifier la VIE en société
    La SURVIE, par essence même, ne peut être codifiée par la loi vu que pour la respecter, il est d’abord nécessaire de VIVRE !
    Vouloir exiger d’une personne en danger de mort ou en situation de survie de respecter la loi au détriment de sa vie est un non sens ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • engel

    Différences ! …. les nuances vous connaissez ?

    Dans le cas français :
    – Le voleur pénètre par effraction.
    – Viol un lieu privé.
    – Fait l’objet de poursuites concomitantes pour d’autres affaires.

    Dans le cas italien:
    – Le voleur ne casse rien.
    – Est dans un lieu recevant du public.
    – L’affaire à du aller jusqu’en cassation pour avoir ce jugement clément.

    …Heureusement que la justice n’est pas rendu par certains, l’arbitraire aurait total droit de cité.
    Une cata pire qu’actuellement…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif