Ces ONG financées par un milliardaire américain qui chuchotent à l’oreille de l’Union européenne pour encourager les migrants à s’y installer

Je ne sais pas quoi en penser : Faites-vous votre propre opinion !!

Article publié sur : Atlantico.fr par Bernard Carayon qui est  :
avocat et maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Paris, député UMP du Tarn de 1993 à 1997 et de 2002 à 2012,  et maire de Lavaur (Tarn).

Alors qu’une grande crise migratoire traverse l’Europe depuis de longs mois, certaines ONG jouissent d’une influence non négligeable auprès des instances décisionnelles de l’Union européenne. Derrière plusieurs d’entre elles se cache l’ombre de George Soros, le spéculateur et philanthrope américain.

Atlantico : D’après vous, les ONG qui préconisent l’installation des migrants en Europe reçoivent leurs directives et leur financement du spéculateur américain George Soros et de l’Union européenne. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Bernard Carayon : Ce qu’il faut rappeler avant tout, c’est que l’Europe connaît un bouleversement humain, politique et social sans équivalent depuis 1945, avec l’arrivée de ce que l’on appelle les « migrants » dans notre novlangue collective : des étrangers en situation irrégulière et des réfugiés qu’on ne peut distinguer les uns des autres.

Une centaine d’ONG soutiennent l’installation de ces migrants en Europe. Un tiers d’entre elles sont subventionnées par l’Union européenne et par l’Open Society de George Soros. Le milliardaire spéculateur américain s’est fait connaître dans le passé pour avoir fait sauter la Banque d’Angleterre en 1992 et récupéré, au passage, plus d’un milliard de dollars, fait exploser les monnaies thaïlandaise et malaisienne en 1997, et spéculé contre le franc en 1993 ! Sa fortune est immense : près de 25 milliards de dollars ! Les revenus de ses capitaux ont été ou sont utilisés pour financer les « révolutions colorées » et des ONG, notamment pro-migrants : un milliard de dollars par an.

 

7 commentaires

  • Nevenoe Nevenoe

    Ce n’est pas nouveau mais je suis surpris que cela sorte des sphères « complotistes ».

    Soral balance depuis longtemps sur Soros et on retrouve dans cet article tout ce qu’il dit depuis des années.

    C’est une bonne chose

  • john galt

    Comment pouvez-vous qualifier cet homme de « philanthrope » ? Alors, qu’il n’agit que pour le NWO et le Sionisme !

    La philanthropie (du grec ancien φίλος / phílos « amoureux » et ἄνθρωπος / ánthrôpos « homme », « genre humain ») est la philosophie ou doctrine de vie qui met l’humanité au premier plan de ses priorités. Un philanthrope cherche à améliorer le sort de ses semblables par de multiples moyens.

    • voltigeur voltigeur

      Ce sont les propos de Bernard Carayon, c’est bien dit dans l’intro…
      Article publié sur : Atlantico.fr par Bernard Carayon qui est :
      avocat et maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Paris, député UMP du Tarn de 1993 à 1997 et de 2002 à 2012, et maire de Lavaur (Tarn).

    • Merci ami lettré de nous éclairer !

      Reste avec nous, nous avons besoin d’intelligence sur ce blog … mais apprends à lire avant de poster

      (surtout NOS intros ; Merci Volti )

    • Le veilleur

      Je suis d’accord john galt, cet homme n’a rien d’un philanthrope. Depuis fort longtemps, l’action et l’argent de Soros sont devenus des instruments pour démanteler la souveraineté des Etats, en remplissant les caisses d’organisations « philanthropiques » ou« droitdelhommistes ».

      Dans ce but, Soros dote ses organisations philanthropiques de liquidités financières, qui achètent ensuite d’importants secteurs de la population, qui se déchaîne à son tour pour faire tomber tout gouvernement qui essaie de maintenir une société fermée. Si une nation souhaite contrôler ses propres ressources naturelles, c’est une société fermée. La tactique de cet ennemi invétéré des nations souveraines rappelle étrangement celle du Plan Marshall d’après-guerre.

      George Soros est lui aussi obsédé par l’idée d’une centralisation totale du pouvoir en Europe, il soutient sans réserve la chancelière allemande Angela Merkel, estimant qu’elle est la seule capable de sauver l’Europe, ce qui est loin d’être vrai car l’Europe ne peut pas être sauvé et la politique migratoire encouragé par Angéla Merkel finira par donner à l’Europe son coup de bambou fatal.

      Il a notamment déclaré dans une récente interview que l’Allemagne devait assumer la direction de l’Europe. Son ambition n’a d’autre but que d’instaurer le « nouvel ordre mondial » et l’assujettissement des peuples européens. Derrière ce qui semble être de la philanthropie, se cache en réalité les dessins du Diable.

      George Soros et le CFR exploitent la crise des migrants pour imposer le Nouvel Ordre Mondial

      http://reinformation.tv/crise-migrants-nouvel-ordre-mondial-george-soros-cfr-peles-50560-2/

    • dredger

      @John : c’est de la novlangue – profite en pour relire 1984 ca te sautera aux yeux. Ou tu peux dire aussi « c’est orwélien »