Un expert dément la découverte d’une cité maya par un jeune québécois

Nous en avons parlé ici, un jeune canadien de 15 ans aurait découvert un temple maya inconnu en s’appuyant sur la constellation d’Orion. Mais voilà, cette découverte est remise en cause par des experts qui démentent non seulement l’existence de cette découverte, mais également certaines inexactitudes. Alors, info ou intox ? Car dans les faits, ce jeune homme de 15 ans a peut-être commis des erreurs, mais nous pouvons également prendre le problème à l’envers avec certains experts qui peuvent de leur côté se sentir insultés par une telle découverte, nous avons déjà vu des découvertes de remises en causes simplement par ce que certains « experts » n’avaient pas eu la possibilité de s’attribuer le mérite de la découverte…

william-gadoury-640x428

Eric Taladoire est professeur émérite d’archéologie pré-colombienne et spécialiste des civilisations mayas. Il dément la rumeur très médiatisée de la découverte d’une cité maya par un adolescent québécois de 15 ans.

«Cette histoire commence à nous fatiguer! Tout est faux. Tout. La presse a foncé sans vérifier quoi que ce soit…» clame l’archéologue et enseignant Eric Taladoire. Effectivement, la nouvelle s’était répandue comme une traînée de poudre dans la presse et Le Figaro.fr, lui-même, s’était laissé convaincre par l’anecdote insolite selon laquelle un jeune québécois de 15 ans, William Gadoury, aurait découvert une cité maya grâce à l’étude des constellations. Aujourd’hui, Eric Taladoire, auteur notamment des livres Les Mayas ou La Mesoamérique ; archéologie et art précolombien et comptant à son actif 40 années de fouilles au cœur de la jungle d’Amérique centrale, dément l’information.

Une cité maya au cœur de la jungle mexicaine

 

L’histoire était trop belle, bien trop belle, pour être vraie. Le Journal de Montréal publiait samedi la découverte par William Gadoury, un jeune adolescent passionné par les civilisations mayas, d’une cité perdue au cœur de la jungle mexicaine. L’article détaille la beauté de la découverte: le jeune québécois a fait le lien entre les emplacements de constellations et ceux de cités mayas et réalisé qu’une ville n’aurait pas encore été découverte. Le jeune chercheur a alors fait appel à la Nasa et à l’agence japonaise Jaxa qui lui ont fourni les images satellites nécessaires pour tenter d’observer la présence de temples mayas au cœur d’une jungle «reculée et inaccessible» dans la péninsule du Yucatan, au Mexique.

Interrogé par Le Figaro, le professeur Eric Taladoire n’en revient pas du «buzz» autour de cette découverte dont il assure qu’elle n’en n’est pas une et dont il aimerait juste comprendre les origines. «Quand un prétendu archéologue ne connait ni la chronologie, ni les frontières, ni le pays, on peut émettre un doute. William Gadoury compare des cités qui ont 600 ans d’écart!».

Hésitations suspectes sur le lieu exact

 

Halluciné par la vitesse de la rumeur «qui galope», l’archéologue émérite explique qu’il a rapidement contacté les auteurs, notamment après la publication d’une carte. «Quand on a signalé que la carte était fausse, elle a disparu et été remplacée par une autre carte, le site maya s’était soudainement déplacé de 200 ou 300 kilomètres… On passe du Bélize au Mexique, s’étonne ironiquement Eric Taladoire. Nous travaillons depuis 20 ans dans cette région, une équipe de chercheurs slovènes a ratissé toute cette jungle, et on aurait rien trouvé? On a été jusqu’à 80 ouvriers sur place!

Article en intégralité sur Le Figaro

 

14 commentaires

  • Ah Merde ! Je suis déçu … cette nouvelle m’avait tellement fait rêver …

    J’ai envie de continuer à y croire quand même un petit peu …

    Et puis, des fois y’a des histoires vraies aussi : ce jeune hollandais qui a réuni des tas de scientifiques autour de lui pour son projet de « dépollution des océans »

    Ne perdons pas espoir …

    ** MODÉRÉ par Captain FLAM ** :
    Avec mes nouvelles fonctions, je n’ai guère de temps … sinon je serais parti illico à la recherche des sources, et d’infos contradictoires …
    Aussi je compte sur vous, mes petits amis moutons, pour faire ce travail d’investigation à ma place (et à la place de Benji, aussi)
    Prenez-le comme un jeu, une chasse au trésor … devenez des archéologues amateurs, des Indiana Jones de l’info !!

  • Paul-Emic

    Il ne reste plus qu’à attendre le démenti du démenti. Peut-être que Nabila ou Hanouna nous éclaireront.

    Comment ce savant « officiel » peut-il connaitre l’âge d’une cité non encore explorée ?

  • engel

    Vrai ou faux, le doute persistera… même après les cris d’orfraie de la mégère émérité professeur expert 40 ans de carrière.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
    Cela nous démontre bien, à quel point tous ces experts(et peu importe le domaine!) ont perdu toute aura auprès de la multitude.

    ….Faut dire que lobbies et orgueil ni sont pas étrangers.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    • Tyr

      Cette histoire m’a semblé louche dès le début.
      Montée en épingle un peu partout, c’est un exemple typique de promotion minute d’un pseudo événement dans un domaine de spécialité qui n’est pas très connu du grand public.

      Le fait que la NASA soit citée comme confirmation de la « découverte du génie de quinze ans » m’a laissé sceptique:
      En quoi cela concerne-t-il l’agence spatiale américaine?
      N’ont-ils pas de choses plus importantes ou en relation avec leur mission officielle à faire, plutôt que d’aller voir si les dires d’un ado sont vraies ou pas?

      Bref, opération de communication pour la NASA, pub pour un gamin qu’on aura oublié dans une semaine, mais message subliminal bien passé: les spécialistes ne servent à rien, la jeunesse fait des découvertes sensationnelles sans études ni diplôme, la NASA montre la vérité.

      • engel

        Moi perso, je n’ai pas d’avis.
        Je préfère me taire que d’explorer le domaine des supputations.
        Attendons, le temps nous dira qui dit vrai.
        …Car, difficile de cacher l’existence d’une cité, si il y a.

  • Nevenoe Nevenoe

    Un autre article qui montre les 2 cartes dont il est question.

    http://www.arretsurimages.net/breves/2016-05-11/Cite-maya-le-Journal-de-Montreal-change-sa-carte-id19875

    Je pense que la première carte publiée était erronée, c’est pourquoi le journal l’a changée. Probablement une erreur du journal.

    Si vous regardez la vidéo de l’article du Figaro à 0’26 le jeune homme indique la cité sur une carte, et celle-ci correspond à la 2ème carte.

    La réaction du spécialiste, Eric Taladoire, est quant à elle tout simplement pitoyable, une réaction de caste.

  • gnafron

    comme lu ailleurs, dès qu’il y a un appel aux dons, méfiance !!!

  • hop

    Bonjour à tous

    Il y a eu un emballement médiatique.
    Certain média on transformer le possible en certain !
    ça fait du buzz ça fait du clic !

    Entre William Gadoury aurait peut-étre trouvé une cité Maya, et William Gadoury a trouvé une cité Maya.
    il y a nuance!!!

    Canadian Space Agency
    http://www.asc-csa.gc.ca/eng/search/images/watch.asp?id=5256
    William Gadoury discovered what could be the remains of a lost Mayan city
    Photo taken on November 13, 2014

    Trouver un plausible site archéologique avec passion, livres, google maps, Canadian Space Agency
    sans étre aller sur le terrain, je peux comprendre la colère des archéologues

    https://www.google.com/maps/@17.9478733,-90.1669511,2901m/data=!3m1!1e3

    http://www.smh.com.au/technology/sci-tech/canadian-teen-william-gadourys-discovery-of-mayan-city-debunked-as-junk-science-20160511-gosa26.html
    But David Stuart, an archeologist who is also famous for his Mayan discoveries as a teenager, described the discovery as « false ».

  • rouletabille rouletabille

    Sa mère est décue .http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

  • Sur 7sur7.be : Non, un ado n’a pas découvert une cité maya: « Tout est faux »

    En fin d’article :
    Le jeune Québécois, lui, n’en démord pas et compte continuer ses recherches. Un survol de la zone en question dans les prochains jours permettra d’en savoir plus sur cette curieuse affaire qui égratigne également au passage l’emballement systématique irréfléchi de la presse (nous y compris) à l’égard des phénomènes viraux.

    Têtu autiste ou Vrai découvreur ?
    En tout cas, s’il découvre quelque-chose, y’en a qui vont se prendre une claque …

    ———

    Sur Sciences & Avenir : Non, un adolescent n’a pas découvert une cité maya

    dans cet article, y’a la carte :

    et aussi en bas de page, la vidéo de son interview (1 min 34) : il est tout mimi et c’est un vrai passionné !!

    J’espère qu’il a raison …