Visa et Mastercard envisagent les paiements par la biométrie pour très bientôt, en 2016 pour Mastercard !

141098013854815083567498_556e47e0f9_bSource de l’image: Newsroom.mastercard.com

Nous vivons désormais dans le monde de la biométrie et des paiements.
Visa et MasterCard travaillent tous les deux sur des spécifications qui auront un impact consommateurs du monde entier.

Voici les pays qui sont déjà rendus aux paiements biométriques:
– Au Nigeria, les données biométriques sont prélevées par le gouvernement et centralisées, ce qui permet aux banques de vérifier l’identité du client.
– Plus de 80 000 distributeurs automatiques biométriques de billets [guichets d’argent] sont utilisés à travers le Japon obtenant l’identification du détenteur de compte via la numérisation de la palme de la main ou de la veine d’un doigt.
– En 2013, Citibank a introduit les guichets automatiques biométriques à Singapour, en Malaisie et aux Philippines et ils sont également disponibles au Brésil et en Pologne .
– Plus de 400 000 clients du USAA (United Services Automobile Association) ont opté pour utiliser leurs empreintes digitales, la reconnaissance du visage ou vocale avec l’application mobile de l’entreprise.


– La Barclays utilise les lecteurs de la veine du doigt pour authentifier les clients-clé de l’entreprise.

Beaucoup d’autres sociétés de services financiers et les fournisseurs FINTECH sont sur le point de faire la transition vers la biométrie.
Visa travaille activement pour ajouter la sécurité et la commodité à la biométrie: palme de la main, empreinte de la voix, scan de l’iris et reconnaissance du visage pour les transactions par carte à puce.

Cela signifie que les utilisateurs de 3,3 milliards de cartes à puce EMV à travers le monde pourraient bientôt oublier de devoir faire leur NIP.

MasterCard prévoit lancer les paiements biométriques en Amérique du Nord dans le courant de 2016 et une expansion mondiale suivra en 2017. En milieu d’année, les institutions financières américaines seront en mesure de participer à MasterCard Contrôle d’identité, une suite de solutions qui exploite des technologies de pointe pour prouver l’identité d’un consommateur et pour simplifier les transactions en ligne.

. MasterCard est également aussi en train de lorgner sur les wearables (« portables » objets connectés, ndlr)  et le rôle qu’ils peuvent jouer dans les paiements. « Nous pensons qu’il y aura des scénarios où les gens ne voudront rien faire  pour s’authentifier», dit Reany. « Ils voudront mettre leur montre ou bracelet dans la matinée, et ils vont s’authentifier une fois et se promener toute la journée et les choses vont tout simplement se produire. Leurs portes de voiture se débloqueront, leur PC vont se connecter sur et ils vont acheter des choses.  »

Pour l’instant, l’objectif immédiat semble carrément axé sur la biométrie. La société propose déjà un système de paiement sans contact en utilisant la communication en champ proche (NFC) qui peut être utilisé avec une empreinte digitale sur un appareil mobile pour authentifier un utilisateur.

Mais Reany a de grands espoirs :
«À un certain moment, vous marchez jusqu’à une épicerie, prendrez des choses dans l’allée, et vous serez en mesure de vérifier, sans avoir à passer par personne. Nous appelons cela le in-aisle shopping. « Reany dit que le magasin du futur sera possible en grande partie grâce à la biométrie. « ils vont tout simplement vérifier votre identité et vous consultez. »

La source Lire tout (anglais): Secureidnews.com

Traduction par un internaute souhaitant rester anonyme.

 

2 commentaires