Des graines d’herbes rares réintroduites dans les vignes

5 NOV CHINON CPIE PROJET AMBRE - 1Sortir les graines des résidus de fauche… Le projet Ambre rassemble des personnes volontaires. Ces graines de plantes sauvages sont semées dans les interrangs des vignes. Ici, 2 ha 1/2 ont été faits. Le CPIE souhaite que le réseau de bénévoles s’étoffe. Avis aux amateurs…

Projet original du CPIE : des espèces végétales des zones protégées sont prélevées et semées dans les rangs de vigne pour plus de biodiversité.

Le projet s’appelle Ambre, comme Actions pour le maintien de la biodiversité et la restauration des écosystèmes. Financé par la région Centre, il est conduit par le CPIE Touraine – Val de Loire, basé à Seuilly. Déjà mis en œuvre au cours de quatre journées de travail, ce projet s’est poursuivi avec une cinquième et dernière journée, jeudi, dédiée à l’ensemencement d’espèces végétales locales dans les vignes au Puy du Perrou.

Clément Corroler et Catherine Pelon, animateurs, ont rassemblé une dizaine de salariés et de bénévoles, Kévin Fontaine, viticulteur à Sazilly et propriétaire de la vigne, rejoignant le groupe l’après-midi.
« Initié en 2011, reconduit en 2014, ce projet vise à réintroduire de la biodiversité dans les vignes » résume Clément Coroller, qui continue : « Suite à un inventaire des vignes, nous avons choisi les puys chinonais en zone Natura 2000 pour prélever ces semences (1 à 2 km autour des vignes choisies)

avec un fauchage raisonné après le 15 octobre, valorisant ainsi les résidus de fauche. Nous sommes en coopération avec des viticulteurs qui travaillent en agriculture biologique ou en conversion AB ».

Les sols pauvres, secs et drainants de ces hauts de coteau rassemblent de nombreuses plantes aromatiques à l’identique des pays méditerranéens.

Quand la main de l’homme devient alliée de la nature

Comme l’explique l’animateur du CPIE, « ce sont ainsi plus de 500 espèces végétales répertoriées comme l’alysson des montagnes, l’hélianthème des Apennins, les orchidées sauvages… », que l’opération peut aider à préserver.
Un microclimat favorise ce terroir unique.
« Avec ce projet, nous avons pris conscience des qualités de notre terre. C’est un éveil à une grande richesse. Renforcer le lien entre l’espace et la vigne est important. Jachères et bois au côté des vignes forment un tout »

Article en intégralité sur Lanouvellerepublique.fr via Humanosphère

8 commentaires

  • Graine de piaf Graine de piaf

    quelle excellente idée, je suis ravie d’apprendre cela, merci Benji.

  • SOFTCONTACT

    Benji a ton intention.

    Madame Carole Delga suite au rapport du 08/04/2015 qui préconise le développement des monnaies locales complémentaires.

    Je ne saurait trop vous conseiller d’introduire des monnaies local pleine (argent) ou médaille au regard de la loi,a un poids bien défini et sans valeur facial le poids de la matière la composant définissant par la même sa valeur.

    Je rappel que seul une monnaie local protège un PAYS et le PEUPLE et qui plus est quand celle ci est en monnaie pleine.

    Rappel de certain faits?

    A plusieurs reprises les USA ont fait pression sur la chine et on comprend bien pourquoi.

    Les Etats-Unis pressent la Chine d’intensifier la réévaluation du yuan.

    La chine ne sait pas soumise en argumentant que le yuan était une monnaie local.

    Ne pas oublier aussi République de Weimar ou une brouette de papier monnaies ne valait rien.

    L’histoire de FRANCE en est aussi une belle illustration avec les assignats.

    Sans remonté si loin la Yougoslavie en 1990 et son hyperinflation 3800% a telle point que Le 6 janvier 1994, le gouvernement yougoslave déclara le Deutsche mark monnaie officielle en Yougoslavie.

    Le 24 janvier 1994, le gouvernement créa le super dinar valant dix millions de nouveaux nouveaux dinars.

    Bien d’autre pays en font les frais de l hyperinflation a travers toute sorte de spéculation :En un été, le Zimbabwe va se débarrasser de sa monnaie officielle, victime de l’hyper inflation. Le célèbre billet de 100.000 milliards de dollars zimbabwéens, qui ne vaut plus que 40 centimes de dollars américains, est déjà vendu comme souvenir aux touristes.

    Je me permet aussi de vous rappeler qu’un investisseur peut jouer bien plus que son capital et cela jusqu’à 80 fois son capital et bien plus pour certain en fonction de leur notoriété.

    Pour RAPPEL :1992 : George Soros fait sauter la Banque d’Angleterre.

    Un autre fait doit être porté a votre connaissance depuis l’annonce de Mario Draghi, La Banque centrale européenne prend des mesures exceptionnelles pour relancer la croissance permettez moi de me marré….

    La BCE injecte au moins 1100 milliards pour aider la zone euro….

    La zone euro va vivre une révolution de sa politique monétaire. La BCE annonce un programme de rachats d’actifs de 60 milliards d’euros par mois. Résultats attendus : une baisse de la valeur de l’euro, qui doit permettre de relancer les exportations, donc la croissance, et in fine, de lutter contre le chômage.On est donc tombé de 1.25 dollar a 1.07 dollar pour 1 euro actuellement depuis cette politique soit une perte de 15 % du pouvoir d’achat des PEUPLES mais < là où il y a de la gêne il n'y a pas de plaisir> nous le valons bien.

    Mario Draghi en bon petit soldat de plomb et de paille de la banque GOLDMAN SACHS va continuer le http://www.economie.gouv.fr/rapport-monnaies-locales-complementaires

  • Natacha Natacha

    Bonjour :)
    Super !
    Les sols revivront, la vigne n’en donnera que mieux.
    Ils penseront sûrement à replanter des rosiers à l’entrée des rangs également.

  • Belle initiative, et pourquoi pas quelques belles sauvages comestibles ?

  • Graine de piaf Graine de piaf

    j’ai aussi pensé aux pesticides, mais sans relire l’article je crois qu’il s’agissait de culture en bio. Donc ce risque est nul, au moins en partie.
    Ce que je trouve ahurissant, c’est qu’après avoir tout détruit, l’homme essaie de rendre sa place à la Nature, il est bien temps, et encore une fois ce sera fait à sa convenance et non comme la Nature l’a prévu !..