Marcher dans la forêt pour se soigner

bain-de-foretJ’ai toujours été un amoureux de la nature, qui apprécie de passer du temps à l’extérieur et de m’imprégner de l’énergie positive des environs verdoyants. Il y a une pratique populaire au Japon appelée « Shinrin-yoku » qui signifie « s’imprégner de l’atmosphère de la forêt » également connue sous le nom de « bain de forêt« .

Passer du temps dans la nature est une énergie de guérison pour l’esprit, le corps et l’âme. L’idée avec le Shinrin-yoku, un terme inventé par le gouvernement en 1982, mais inspiré par des pratiques shintoïstes et bouddhistes anciennes, est de laisser la nature entrer dans votre corps à travers les cinq sens, et se sentir en harmonie avec la forêt. Il s’agit d’être conscient de votre environnement et de l’expérience.

Il ne s’agit pas de sports extrêmes en plein air ou d’être seul dans la nature sauvage, mais de permettre à votre corps et votre psyché de se détendre dans la paix des bois, de manière comparable à une aromathérapie naturelle. La sagesse et les tribus anciennes, qui vivent en harmonie avec la nature, ont préconisé cela depuis longtemps, et c’est seulement au cours des dernières années qu’il y a eu des études menées pour prouver les bienfaits pour la santé des bains de forêt.

Les chercheurs ont montré que les bains de forêt peuvent abaisser significativement le taux de cortisol, une hormone de stress, ainsi qu’abaisser le taux de sucre dans le sang, la pression artérielle et le rythme cardiaque, réduire la dépression et la colère. Une autre recherche souligne que marcher dans les bois peut stimuler le système immunitaire en augmentant les protéines anti-cancer et en améliorant l’activité des cellules tueuses naturelles.

Les êtres humains ont évolués dans la nature, qui est notre maison, et c’est l’une des raisons pour laquelle nous y sommes tellement à l’aise, même si beaucoup de gens ne le réalisent pas. Examinons certaines des études menées pour valider ces affirmations, connues de l’homme depuis longtemps.


Réduction du stress – Une étude menée par Yoshifumi Miyazaki de l’Université de Chiba, sur 260 personnes sur 24 sites en 2005 et 2006 a révélé que la concentration moyenne de cortisol salivaire, une hormone de stress, chez les personnes qui regardait des paysages forestiers pendant 20 minutes était 13,4 pour cent inférieure à celle des personnes en milieu urbain.

Miyazaki a étudié plus de 600 sujets dans les bois depuis 2004. Lui et son collègue Juyoung Lee, également de l’Université de Chiba, ont constaté que les promenades en forêt, comparativement aux promenades urbaines, montrent une diminution de 12,4 pour cent du cortisol, l’hormone du stress, une diminution de sept pour cent de l’activité du nerf sympathique, une diminution de 1,4 pour cent de la pression artérielle, et une diminution de 5,8 pour cent du rythme cardiaque

Trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) – Dans une étude contrôlée de l’Université de l’Illinois, 17 enfants diagnostiqués d’un déficit de l’attention / hyperactivité (TDAH) ont été exposés à des environnements différents. Ils ont constaté que les enfants ont eu une concentration sensiblement meilleure après une promenade de 20 minutes dans un parc de la ville par rapport à 20 minutes à pied au centre-ville ou en milieu résidentiel. Les chercheurs ont conclu que les résultats positifs étaient comparables aux effets de la Ritaline.

Créativité – Une étude pilote par les psychologues Paul et Ruth Ann Atchley de l’Université du Kansas et David Strayer, de l’Université de l’Utah a constaté que, après trois jours de randonnée et de camping dans le désert, les participants à un stage de survie ont amélioré leurs scores aux tests de créativité de 50 pour cent.

Augmente les cellules tueuses naturelles – Les cellules tueuses naturelles (cellules NK) sont un type de globules blancs qui joue un rôle important dans la défense contre les bactéries, les virus et les tumeurs. Avec le vieillissement, un niveau de stress élevé, et les pesticides, le nombre de cellules NK peut réduire.

En 2005 et 2006, Qing Li de l’École de médecine Japonaise à Tokyo, a emmené un groupe d’hommes d’affaires d’âge moyen dans les bois pour une randonnée de trois jours. À la fin, les tests sanguins ont montré que leurs cellules NK ont augmenté de 40 pour cent. Un mois plus tard, leur nombre de cellules NK était encore 15 pour cent plus élevé que quand ils ont commencé. Mais lorsque les mêmes personnes ont marché en ville, leur niveau de cellules NK n’a pas changé.

Une des théories pour expliquer pourquoi la thérapie forestière fonctionne est que les arbres émettent des senteurs d’huiles volatiles, connues sous le nom de phytoncides dont il a été prouvé qu’elles augmentent l’activité et l’efficacité des cellules NK.

Abaisse la glycémie – Le bain de forêt peut aussi aider à contrôler la glycémie. Une étude japonaise a suivi 87 adultes diagnostiqués du diabète de type 2 pendant six ans. Ils ont marché dans la forêt neuf fois au cours de cette période sur 3 ou 6 kilomètres, en fonction de leur capacité physique. À la fin de l’étude, les chercheurs ont constaté que les promeneurs en forêt avaient une glycémie inférieure, une sensibilité à l’insuline améliorée et une diminution du taux d’hémoglobine A1c.

Toute forme d’exercice peut aider à améliorer la régulation de la glycémie chez les personnes atteintes de diabète. Quand vous considérez la fréquence des promenades (seulement neuf fois en six ans) et le fait que les taux de sucre dans le sang ont significativement diminué, mais n’ont pas été vraiment différents entre ceux qui ont marché sur une longue et une courte distance, les chercheurs ont conclu que ces facteurs, en dehors de l’exercice, ont conduit également à des résultats positifs à long terme, y compris des changements dans la sécrétion hormonale et la fonction du système nerveux associés au métabolisme du sucre dans le sang

Marcher régulièrement dans la forêt conduit également à –
Une intuition plus profonde et plus claire
Une augmentation du flux de l’énergie
Une capacité accrue de communiquer avec la terre et ses espèces
Une augmentation du flux de prana / force de vie
Une amitié qui s’intensifie
Une augmentation globale du bonheur

C’est un processus si simple, il suffit de marcher dans la forêt, écouter les sons des oiseaux qui gazouillent, des ruisseaux sinueux, de se laisser absorber par la verdure autour de vous et les arômes de la forêt. C’est seulement quand nous nous déconnectons de la nature que nous sommes confrontés à des problèmes de santé et des maladies. Le biologiste E.O. Wilson a inventé le terme « biophilie », qui signifie « l’amour de la vie ou des systèmes vivants » et qui décrit ce besoin humain inné.

Si vous menez une vie bien remplie ou restez en ville, prenez des congés et renouez avec la nature, allez dans un parc au moins quelques fois par semaine, ou promenez-vous dans les bois. Je me suis souvenu d’une citation que j’ai lue de Frank Lloyd Wright, « Etudiez la nature, aimez la nature, restez proche de la nature. Elle ne vous abandonnera jamais ».

Références:
The physiological effects of Shinrin-yoku
Forest Bathing in Japan
Benefits of Forest therapy

Source image:
Michael Hanson – Olympic National Park, Washington

Par Bhavika – Source : Fractal Enlightment

Traduction: Sante-nutrition
Trouvé sur Fawkes News

 

24 commentaires

  • c’est malheureux qu’on en soit arrivé la …

  • vico

    « Ils ont marché dans la forêt neuf fois au cours de cette période sur 3 ou 6 kilomètres, en fonction de leur capacité physique. À la fin de l’étude, les chercheurs ont constaté que les promeneurs en forêt avaient une glycémie inférieure, une sensibilité à l’insuline améliorée et une diminution du taux d’hémoglobine A1c.

    Toutes formes d’exercices peut aider à améliorer la régulation de la glycémie chez les personnes atteintes de diabète. »

    L’homme est fait pour bougez physiquement, j’en connais les douleurs dorsales ! avec de l’étirement et abdos voilà que tout rentre dans l’ordre biologique, tout en adaptant une vie la plus modeste!

    N’oublions pas d’où nous venons . millions d’années…

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Oui c’est sur que l’on mène vraiment une vie contre nature ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Je comprends mieux pourquoi je me sentais aussi bien après avoir passé une demi-journée à travailler en forêt avec mon papa quand j’étais jeune ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif …c’était le bon temps, j’adorais ça en fait ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

  • Bonjour,
    Tout les dimanche on va faire notre promenade dans le bois près de chez-nous. C’est notre façon de renflouer nos énergies, de se recharger et se détendre de notre semaine de labeur, et du sport qu’on pratique. En plus la forêt en automne, c’est magnifique, toute ces couleurs et feuilles mortes qui jonchent le sol c’est agréable et reposant.

    On a la chance aussi d’avoir un petit bois juste derrière chez-nous et communique même avec notre propriété, on a un sous bois sur la fin. C’est d’ailleurs mon endroit préféré, on a deux bancs avec tables à cet endroit. Le petit bois c’est créé tout autours d’un ancien terril au fait. C’est un véritable poumons vert, et c’est une aubaine vu qu’on vis dans une banlieue industrielle. Anciens bassin métallurgique le long de la Meuse.

    Orné

  • rhubarbe

    Les forêts au Japon,oui mais en France c’est le domaine des chasseurs:tu risques ta peau avec les gros cons;pas plus tard qu’hier il y avait dans la forêt proche de chez moi,une battue aux sangliers d’une soixantaine de connards en furie avec chiens et trompettes…pas très zen.Bon j’ai cassé l’ambiance…

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Habituée aux longues balades dans les bois de pins qui sont à ma porte, je ne peux qu’applaudir des deux mains à la lecture de ce texte.

    Mais… car il y a un mais, il faudrait pour cela abolir la chasse les fins de semaine ! moi, je peux sortir tous les jours, mais les citadins, nombreux, qui font environ 50 kms pour venir se ressourcer ici sont à la merci d’un coup de feu maladroit, alors pour se garder de tout danger ils viennent en famille et hurlent à qui mieux mieux, dérangeant ainsi toute la faune, nombreuse en ces bois.

    Ces pauvres animaux pris entre les forcenés du fusil et les hordes déferlantes de citadins, ne savent plus dans quelle direction aller et sont stressés au dernier degré.

    En plus et là je suis indignée, que ce soient les chasseurs ou les promeneurs-pique-niqueurs, les déchets en tous genres jonchent le sol après leur passage.
    Au moment des champignons, en ce moment donc, je ne compte plus les papiers, les sacs plastiques qui se sont envolés, les cannettes vides, les paquets de cigarettes, quand ce ne sont pas couches sales ou garnitures hygiénique, sacs renfermant les reliefs des repas, et pq, disséminés ici ou là, et les bois ravagés par des hordes dignes d’Attila.
    Aucun respect de la nature ! et dire que la majorité, la main sur le cœur, vous assurera qu’elle la respecte ! Mon œil oui !
    Alors vous qui lirez ces lignes et qui, j’en suis sûre, faites attention à la Nature, parlez autour de vous, afin que vos connaissances et amis, prennent conscience du mal qu’ils peuvent lui faire par leur négligence.

  • Baltazar Baltazar

    Une foi j’ai chercher des champignons dans une belle forêt
    et un abruti de chasseur a tirer au dessus de moi dans les arbres pensant me faire peur et bien sa bagnole a pris un drôle de coup il doit certainement regretter son geste mais trop tard a l’époque je n’était pas encore en age de raison maintenant j’aurais certainement poser une plainte direct au procureur .http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

    • Graine de piaf Graine de piaf

      Des personnes que je connais ont perdu leur fils, tué par un chasseur sur leur propriété ! ils ne s’en sont jamais remis.
      Une fois, j’étais dans mon jardin, là où j’habitais avant avec mes enfants près de moi, quand une volée de plombs s’est abattue près de nous.
      Ni une ni deux, j’ai pris la carabine, et je suis allée dans le bois – un grand champ séparait le bois de la propriété – et j’ai fait déguerpir le chasseur. je lui ai dit de tout et je l’ai menacé avec mon arme, comme il rigolait et ne me prenait pas au sérieux, j’ai armé et j’ai tiré à ses pieds l’avertissant que le prochain coup serait pour lui. Il n’a pas demandé son reste…je crois que s’il avait atteint l’un des gosses il ne serait plus de ce monde et tant pis pour les conséquences pour moi.
      Je ne sais pas ce que je vaux maintenant au tir, mais j’étais très bonne à cette époque là.

      • Planete bleu Planete bleu

        Bonjour Graine de piaf,

        Quand je me balade le dimanche avec mon chien (qui s’appelle Beethoven) dans le parc, on entend les coups fusils des chasseurs et parfois c’est tellement fort qu’on a peur lui et moi, car on a l’impression que c’est prés, à mon avis la chasse devrait être interdit le dimanche et pendant les vacances, c’est trop dangereux

        BEETHOVEN – VIOLIN ROMANCE No 2 Op 50 – Autumn Leaves –

        http://www.youtube.com/watch?v=uBwpvbPjZo4

      • Coucou les copines :)

        Par chez-nous des parties de forêt sont considéré comme lieu de promenade et les chasseurs y sont strictement interdit. Et c’est sur une très grande surface de plus, et d’ailleurs il n’est pas rare d’y croiser, sangliers, biches, et chevreuils..Du temps ou je courais encore, je pouvais me faire mon circuit de 20 km sans risque de tomber sur les chasseurs.

        Akasha.

      • Graine de piaf Graine de piaf

        @ Bonsoir Planète, merci pour ce morceau magnifique que j’adore;

        La chasse ne sera jamais interdite car tous les pouvoirs en place successifs ont peur de ces gens armés, qui, plus d’une fois, ont menacé de représailles !
        Mes fils craignent souvent pour moi pendant les périodes de chasse, car je ne me prive pas de faire des réflexions plutôt hardies – parfois – et désobligeantes – toujours – Ils me disent qu’un jour je prendrai un coup de fusil en retour. Bah ! on verra bien…
        Je comprends que tu aies peur. J’ai eu bien souvent affaire avec eux et ce n’est que mon sang froid et ma façon de crâner qui m’ont sortie de pas difficiles. Je me souviens en avoir parlé une fois ici.

        @ Akasha, je ne sais où tu habites mais tu as bien de la chance.
        Ici aussi je croise des chevreuils, biches, parfois même un cerf, mais c’est rare, les sangliers sont nombreux car régulièrement alimentés tout au long de l’année par les chasseurs, donc ils ont beaucoup de petits la nourriture abondante facilitant de grandes portées.
        J’aime bien ces animaux, car je les respecte et ils en font autant à mon égard, il m’est arrivé plusieurs fois d’avoir des petits marcassins autour de moi, alors que la mère se croyant cachée par quelques branches, m’observait. Je ne les crains pas et ils le savent, donc n’ont pas peur non plus.

      • voltigeur voltigeur

        Une espèce hybride prolifère au nord du continent américain: née du mélange entre le coyote, le loup et le chien, le « coyloup » se montre si résistant qu’il se compte désormais par millions.
        http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2015/11/une-nouvelle-espece-qui-s-etend-le-coywolf.html

      • Planete bleu Planete bleu

        Cette nouvelle espèce et belle en tout cas

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Magnifique ! comme quoi la Nature n’a pas besoin de l’homme pour se transformer si nécessaire !

      • rouletabille rouletabille

        Il est mangeable ?
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • voltigeur voltigeur

        Les paroles d’un enfant après la mort de son chien
        Il a dit, “Les humains sont là pour apprendre comment vivre une bonne vie – aimer les autre tout le temps, être gentils et généreux, pas vrai ?”
        Et le petit garçon continua, “ Eh bien, les chiens savent déjà faire toutes ces choses, alors ils n’ont pas besoin de rester aussi longtemps.”
        Lire l’histoire
        http://topretrievers.com/2014/11/les-paroles-dun-enfant-apres-mort-chien/

      • Planete bleu Planete bleu

        Magnifique ce qu’à dit ce petit garçon, un grand sage dans un petit corps. Les jeunes enfants sont extraordinaire et nous réserve de sacré surprise

        À 3 ans il se rappelle de sa vie passée et identifie son assassin

        http://www.espritsciencemetaphysiques.com/3-ans-il-se-rappelle-de-sa-vie-passee-et-identifie-son-assassin.html

      • vico

        oui ! une incarnation?
        ya des tonnes de témoignage sur ces faits étranges et si curieux !
        L’âme voyage de corps en corps…

  • C’est bizarre….pour aller travailler à BXL, il me faut 3/4 heures, 65 km . Pour aller remplir les même missions à Rochefort, c’est 100 km et 1h mais dès que j’ai quitté l’autoroute, c’est comme si une chape de plomb s’enlevait de mes épaules… .

  • Atlante

    Ce n’est pas nouveau, déjà en 1985 paraissait un ouvrage sur la question, et en français… Allant même plus loin d’une certaine manière, puisque chaque essence (type d’arbre) était détaillé pour son influence sur la santé et le caractère…

    Forêt et santé : guide pratique de sylvothérapie : découvrez les effets bienfaisants de la forêt sur le corps et l’esprit

    Auteur : Georges Plaisance
    Éditeur : St.-Jean-de-Braye : Dangles, 1985.
    Collection : Ecologie et survie