Plaidoyer pour la démocratie…

Vous êtes nombreux à ne pas comprendre le sens donné au mot démocratie, tel que nous le présente, les oligarques au pouvoir, qui l’emploient tellement souvent à mauvais escient, qu’ils en arrivent à persuader ceux qui les écoutent. Je vous propose de lire un texte qui vous expliquera ce qu’est la véritable démocratie. Le pouvoir au peuple, par le peuple et pour le peuple! Lisez le autant de fois que nécessaire, pour en comprendre l’utilité, lisez les auteurs, qui démontrent que notre système est très loin d’être démocrate. Le concept est si simple que, personne parmi les tenants du pouvoir, ne vous incitera à l’envisager. Bien au contraire, pour vous maintenir dans la servitude, ils feront tout, pour vous dissuader d’y avoir recours, en vous démontrant par A + B qu’eux seuls, sont les garants de votre esclavage consenti bien être et de vos droits (qu’ils bafouent tous les jours). Pilule bleue ou pilule rouge? Le choix vous appartient, et vous avez tous les éléments pour faire le bon.  Comme je suis pour la liberté entière de tous, je ne vous mettrais que le préambule à ce plaidoyer, libre à vous de lire la suite. Devenir citoyen responsable et solidaire, mérite quelques efforts, rester mouton électeur n’en demande aucun, il suffit de suivre le troupeau et écouter les promesses. Vos avis sont vivement souhaités, le débat est ouvert…

large_Titre-TAS-Democratie-1429106769

Le dictionnaire Larousse donne la définition suivante du terme « Constitution » : « Ensemble des lois fondamentales qui établissent la forme d’un gouvernement, règlent les rapports entre gouvernants et gouvernés et déterminent l’organisation des pouvoirs publics. » Dans son manifeste intitulé Manifeste pour la vraie démocratie, André Tolmère a écrit (MVD, p. 5) : « La politique est au cœur de tous les problèmes. On ne peut rien changer sans changer la politique, et on ne peut changer la politique sans changer les règles du jeu politique. » C’est pourquoi nombre de Français sont convaincus de la nécessité impérieuse d’obtenir la formation d’une Assemblée constituante au moyen du principe du tirage au sort afin que la France soit enfin dotée d’une Constitution démocratique au sens étymologique du terme (du grec dêmokratia, « souveraineté du peuple »).

Nous savons pertinemment que des représentants élus au suffrage universel pour former une Assemblée constituante seraient pour la plupart des membres des partis politiques et, partant, inaptes à servir les intérêts du peuple français et à le protéger des abus de pouvoir des gouvernants.

« Ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir », comme l’a si bien dit Etienne Chouard. Autrement dit, ni les hommes et femmes des partis politiques, ni les parlementaires, ni les ministres, ni les juges ne doivent avoir le droit d’écrire ou de modifier la Constitution. Il faut séparer le pouvoir constituant des pouvoirs constitués ; ils ne doivent surtout pas être entre les mains des mêmes personnes. Si c’est le cas, les individus susmentionnés pensent avant tout à leur intérêt personnel lorsqu’ils rédigent les articles de la Constitution, et non à l’intérêt général : il y a un conflit d’intérêt patent. Enfin, il est impératif que les gouvernants craignent la Constitution. Or, comment pourraient-ils craindre un texte qu’ils auraient écrit eux-mêmes ?

1. LE PROCESSUS CONSTITUANT
Il existe un processus véritablement démocratique (sans doute en existe-t-il d’autres) permettant d’obtenir la formation d’une Assemblée constituante démocratique qui aura pour mission de rédiger la première Constitution démocratique de la France. Ce processus constituant est fondé sur le principe du tirage au sort. Le voici :
Lors des premières procédures de tirage au sort, cinq mille personnes majeures, de nationalité française et jouissant de leurs droits civils et politiques, seront tirées au sort parmi les inscrits sur les listes électorales des départements de France métropolitaine, d’outre-mer, des collectivités d’outre-mer et de la Nouvelle-Calédonie (collectivité sui generis française). Le nombre de personnes tirées au sort dans chaque division territoriale sera proportionnel au nombre d’inscrits sur les listes électorales dans chacune de ces divisions territoriales. Ainsi, si quarante-six millions de personnes sont inscrites sur la totalité des listes
électorales et que trois cent mille personnes sont inscrites sur les listes électorales de tel département, il faudra tirer au sort trente-deux personnes dans ce département.
On obtient ce résultat de la façon suivante : …/…
LIRE LA SUITE (vous pouvez télécharger le document)
Note Volti: Il y a dans le document un lien vers le manifeste pour la vraie démocratie d’André Tolmère. NE CLIQUEZ PAS sur ce lien qui a été bloqué par mes logiciels de protection. Vous pouvez néanmoins télécharger le document sur la page Wiki des gentils-virus.
Vous pouvez voir aussi l’article décapant de « Baba » sur le « monde libre » sur le site vuncf.org (Vers Une Nouvelle Constitution Française)
Exemple d’un changement traître de notre constitution, qui absout la présidence….
Vous pouvez écouter l’intervention de Sylvain Baron sur les traîtres
1)EXEMPLE D’APPLICATION D’UNE LOI SUR LA TRAHISON

Le 21 janvier 1793.
-Lien:
https://fr.wikipedia.org/wiki/France
« Louis XVI, condamné pour trahison, est guillotiné par jugement de la
Convention Nationale le 21 janvier 1793″

2) LA LOI TELLE QU’ELLE ÉTAIT AVANT
La Constitution du 4 octobre 1958 – Article 68
-Lien:
Loi n°93-952 du 27 juillet 1993 – art. 2 JORF 28 juillet 1993

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=15A917AD2C2839D663DC3843135AA5A8.tpdjo04v_3?idArticle=LEGIARTI000006527563&cidTexte=LEGITEXT000006071194&ateTexte=20050514

« Le Président de la République n’est responsable des actes accomplis dans
l’exercice de ses fonctions qu’en cas de haute trahison. Il ne peut être mis
en accusation que par les deux assemblées statuant par un vote identique au
scrutin public et à la majorité absolue des membres les composant; il est
jugé par la haute Cour de Justice. »

3) LA LOI MODIFIEE; (sous Sarkosy)
Loi constitutionnelle n°2007-238 du 23 février 2007 – art. 1
-Lien:

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=15A917AD2C2839D663DC3843135AA5A8.tpdjo04v_3?idArticle=LEGIARTI000006527564&cidTexte=LEGITEXT000006071194&dateTexte=20130514
« Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement
à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La
destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.
La proposition de réunion de la Haute Cour adoptée par une des assemblées du
Parlement est aussitôt transmise à l’autre qui se prononce dans les quinze
jours.
La Haute Cour est présidée par le président de l’assemblée Nationale. Elle
statue dans un délai d’un mois, à bulletins secrets, sur la destitution. Sa
décision est d’effet immédiat.
Les décisions prises en application du présent article le sont à la majorité
des deux tiers des membres composant l’assemblée concernée ou la Haute Cour.
Toute délégation de vote est interdite. Seuls sont recensés les votes
favorables à la proposition de réunion de la Haute Cour ou à la destitution.

— Une loi organique fixe les conditions d’application du présent
article. »–

4) APPLICATION DE LA LOI
— Comme il manque la loi organique l’article 68 en question reste
inapplicable:

Jusqu’en janvier 2012:
– ou l’Assemblée Nationale a adopté le texte en première lecture.

Jusqu’au 24 novembre 2014:
– ou le Conseil Constitutionnel a ensuite validé le texte pour qu’il soit
promulgué.
– Lien:
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=550FE04DBFA22D8A821EC1C03CCFE16B.tpdila15v_1?cidTexte=JORFTEXT000029796562&dateTexte=20150306

REMARQUES:
Depuis 2014 le terme « trahison » n’est plus à utiliser.
221 ans exactement séparent donc le passage d’une expression à l’autre. Pour
plaisanter nous pouvons peut être prochainement « espérer » au minimum que des changements majeurs pour le citoyen s’effectue au moins aussi rapidement,

http://www.vuncf.org

En clair, il font leur petite cuisine entre eux, sans l’avis du peuple!

Voir la liste des Youg leaders formés aux méthodes ultra libérales US, pour influencer la politique française, ils sont ou ont été TOUS, au gouverne-ment. N’y cherchez pas Dupont Aignan qui c’est fait/ou a été rayé de ces « zélites ».

P. Hillard : Dupont Aignan faux dissident

 

47 commentaires

  • Le veilleur

    Il faut séparer le pouvoir constituant des pouvoirs constitués puisque ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir ! mais alors je ne comprend toujours pas pourquoi le peuple ne peut toujours pas faire appliquer les Lois constitutionnelles puisqu’elles sont dans le droit ?

    Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour. Mais là aussi le manquement à ses devoirs a été mainte fois prouvé mais personne ne demande sa destitution même pas la Haute Cour.

    A la question: il est impératif que les gouvernants craignent la Constitution. Or, comment pourraient-ils craindre un texte qu’ils auraient écrit eux-mêmes ? Je répondrais car ce monde est surtout libre de vous trahir en toute impunité !

    Le Parlement a adopté définitivement les modalités de destitution du chef de l’Etat. De la science-fiction !

    François Hollande n’est plus juridiquement à l’abri. Le Parlement a en effet adopté définitivement, mardi soir, les modalités de destitution du chef de l’Etat par le Parlement, réuni en Haute Cour, qui découlent de la réforme constitutionnelle de 2007, mais n’avaient pas encore été mises en place. Interrogé sur ces « manquements », Philippe Blacher dénonce « un texte flou. Cela remplace un autre mécanisme, « la haute trahison ».

    http://www.europe1.fr/politique/oui-il-sera-possible-de-destituer-hollande-mais-2267639

    L’UPR demande au parlement d’engager la procédure de destitution de François Hollande.

    L’UPR relève que l’attitude antidémocratique de François Hollande saute aux yeux si on la compare à celle du Premier ministre italien Matteo Renzi.

    http://www.upr.fr/communiques-de-presse/suite-au-viol-constitution-president-republique-lupr-demande-procedure-destitution

  • Paix à nous mes frères et soeurs car le SAIGNEUR est notre berger

    Nous, troupeau avons démocratiquement élu notre saigneur.
    Cette présidence comme tous les autres il la voulait,
    a largement menti fidèle à la coutume et à l’habitude c’est aujourd’hui admis.
    Au dire des journalistes, cela est normal la vérité ne peut être annoncée.
    Il voulait briguer ce mandat, et pour ce faire comme un bon brigand
    n’a pas hésité à enjoliver, nous conter programmes et promesses.

    Dans le troupeau une minorité s’émeut, regardée par la majorité qui avec un
    air lointain et dégagé mâche l’herbe lentement de gauche à droite,
    de gauche à droite, de gauche à droite
    sans changement.
    Cette majorité du troupeau se demande d’ou vient cette agitation ?
    Laisse tomber dit un boeuf, c’est juste quelques vaches qui se posent des questions,
    elles sont folles.

  • Le tirage au sort … mouarf
    les gars, on est à l’heure d’internet, y a tout de même un petit peu mieux qui se fait aujourd’hui qu’un truc qui a marché à moitié dans une petite ville il y a des siècles pour une élite (les esclaves, nombreux, étaient exclus de la vie politique, réservée aux citoyens).

    On a aujourd’hui la démocratie liquide, et il y a plein d’initiatives pour avancer avec les outils internet, on peut construire ce qu’on veux pourvu qu’on ai un minimum de compétences en programmation.

    Le tirage au sort, c’est pas la bonne voie à suivre.

    Quand au pouvoir « du peuple », c’est une abstraction et ce n’est pas forcément la panacée.

    La vraie question c’est comment reprendre le pouvoir. Ce n’est pas forcément par la politique que ça se fait, j’ai même tendance à penser le contraire. Mais c’est matière à débat il est vrai.

    Pour moi, la politique c’est que la surface du pouvoir. Tout se joue bien en amont.

    • engel

      …Tout ça dépend de ce que l’on entend par le terme « politique ».

    • lebancduvillage

      D’accord sur le fait que la vrai question c’est « comment reprendre le pouvoir ». Sauf que tu dis bizarrement juste avant « le peuple » c’est une abstraction. Alors tu souhaites que qui reprenne le pouvoir ? Quelqu’un qui l’a déjà eu donc si il doit le « reprendre ». Un Roi ? Tu sais quoi, je pense que ça ne serai pas une mauvaise chose une monarchie combinée à une démocratie directe.
      Moi le tirage au sort je suis pour à certains postes de contrôle, et non de décision bien sûr. Il n’y a que ceux qui veulent conserver et développer encore le système actuel, comme les Attali, qui colportent des clichés comme ça.

    • vico

      va falloir en revanche un leader un représentant !! tiré au sort de par nous même ! c’est à dire que il y auras toujours un chef une hiérarchie logique http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif comme dans une famille ou clan ^^ les sujets et concernant la vie sociétale, géré son territoire, son peuple nationale > ce joue d’une politique non ? bref une fonction d’une importance !
      sans le consentement des avides hein… de la gruge il y en auras tjr hélas !

      • voltigeur voltigeur

        Le moins que l’on puisse dire, c’est que le sujet est moins
        passionnant que les trahisons attendues par les maîtres,
        ou la destruction de votre carte d’électeur.10 interventions + la mienne (pour l’instant?)
        Masochistes jusqu’au bout les moutons?
        Incapables de poser des questions, mêmes si elles semblent
        cons! (moi aussi je n’ai pas compris du premier coup)
        juste comparer l’idée, au tirage du loto (aucune réflexion pour sortir ça)
        @Vico
        NON il n’y aura pas de « berger » si les moutons sont responsables!
        @ Le veilleur!
        L’UPR n’est pas contre le tirage au sort, mais il pense qu’avant il faut sortir de l’Europe, l’euro et l’Otan!..(?)
        A Sametonne
        Ben voilà!! tu as tout compris: bêêêêê!!! On
        continuera dans le « pessimism-porn » puisqu’en fait
        les moutons sont comme les oies, ils se gavent d’infos
        stressantes et n’envisagent pas du tout le moyen d’en sortir.
        Quoi que ça soit qui soit proposé, c’est toujours avec des « oui mais » mêêê!!
        C’est plus facile de faire la grenouille, que le bélier en prenant
        des responsabilités et des risques!
        Heureusement! qu’en dehors il y en a qui se bougent, qui réfléchissent,
        qui se réunissent, pour le bien commun.
        J’espérais un débat avec plein de questions, ou pourquoi pas
        d’autres propositions pour sortir de ce merdier, bêêêê j’attendrais
        que les moutons arrêtent de brouter et de s’auto-flageller.
        Merci à ceux qui ont participé :)

      • vico

        tu crois Que les moutons vont ce procuré le titre de la gouvernance ! comme çà .. déjà s’occupé de soit et sa famille!
        on vie une vie à cent à l’heure à l’heure du dictats.. les gens, sont pas éduqué moralement la plupart, on désignera un futurs leader ressortissant point barre! et non des anticapitaliste anarchiste à la besancenot le renégat tapis dans l’ombre ou du moins une utopie à faire brayé les chèvres tatoué Charlie.

        Faut bien un représentant :) mais à notre sauce !
        Chacun à son poste dans une démocratie non laïc pour le coup ;) la différence à relevé.

      • voltigeur voltigeur

        Tu écris:
        tu crois Que les moutons vont ce procuré le titre de la gouvernance ! comme çà .. déjà s’occupé de soit et sa famille!
        Et oui! nous en sommes tous là, à gérer le quotidien, ce qui sous entend
        qu’il faut rester sur les rails, dans ce train sans freins, qui fonce droit
        dans le mur?….
        Bel avenir pour « soi » et la « famille » non? :(

      • Il me plait beaucoup se sujet, j’en veux pour preuve, je l’ai édité chez-nous. D’ailleurs en générale tout ce qui a pour trait Etienne Chouard, je prends, car si on devrait en retenir qu’un seul dans la dissidence (qui n’existe plus), ce serai bien lui. Des questions, j’en ai pas vraiment à poser, vu que se sujet je le suis depuis longtemps déjà, on en parlais déjà sur Planètes Révélation il y a de ça deux ans. Et participer à un sujet, ça dépend pourquoi. Si ce n’est pour rien dire, ou critiquer, encore autant s’abstenir.

        Agir ? Je pense qu’on est actif, bien plus que beaucoup de beaux parleurs ou de personne qui justement critiquent beaucoup.

        Je préfère rester positif être dans l’action et de m’améliorer encore et encore. Et surtout m’émanciper de plus en plus de se pouvoir que l’on rejettent en force.

        Car internet c’est bien, la vraie vie, c’est mieux. Internet doit rester un outil qui nous aident dans la vie, et non un endroit où l’on y vis.

        Orné

      • vico

        ué ce train à Grande vitesse (TGV/LGV/EUROSTAR) qui ne cherche qu’à défilé en temps et en heures point a..à point B.

        La Locomotive là celle là on peut apprécier son charme, son bruit de fonctionnement, une mécanique belle durable !
        d’autant on auras le temps d’apprécié et contemplé le paysages qui défile sous nos yeux ! tout en part habitation que foret, campagne et ruelle sauvages ! le temps digéré intuitivement.

        Ce que je veut dire, on NE prend un train mondialiste ! mais régionale http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif chacun sa destinations étatique respectif!!!

      • engel

        T’énerves pas Volti,
        Depuis le début, je te dis que rien ne se fera tant que l’obligation ne nous sera pas imposée.
        En clair, pas avant l’effondrement.
        Dés lors, la « mission des éveillers » est de préparer les esprits pour que le « jour du choix » le peuple ne tombent pas bêtement par ignorance et par facilité dans le piège du coté obscur,… une fois de plus.

      • engel

        Volti,
        Tu l’as regardé celle là: http://www.youtube.com/watch?v=edQz11XhhYY
        …Parce qu’avant de vouloir une démocratie directe faudrait-il qu’ils veuillent bien nous laisse un « territoire » sur laquelle l’exercer!

      • voltigeur voltigeur

        Vu hier et il a raison, mais rien n’est fait pour nous laisser
        « un chez nous » sécurisé! plan Kalergi en action, mais personne
        n’a l’air de s’en émouvoir et pas prêts à s’élever, sur ce qui
        a fait que nous en sommes arriver là..
        Entr’aide et solidarité c’est la solution, mais personne n’est capable
        d’appliquer le concept, embourbés dans la compétition.
        Tout est voulu pour maintenir le système en place.

      • voltigeur voltigeur

        Je ne m’énerve pas, je me demande si personne ne se pose
        de questions, si rien ne les interpelle quant à leur vie et
        surtout celles de leurs enfants et leur avenir.
        Qu’est ce que penseront ces générations de la passivité
        de leurs parents?
        Nous sommes même d’une inculture affligeante à ce niveau, de vrais moutons
        qui mélangent tout! demande à Yoananda…
        Il est vrai que les moutons, sont des béliers castrés, rien
        d’étonnant que les couillus soient en minorité et les loups en
        embuscade… wink

  • engel

    Çà c’est de la discrimination!
    Si maintenant en plus, il faut comprendre pour avoir un avis,… mais où va-t-on!!!

  • probe

    Et le référendum révocatoire a la mi-mandat, pour tous les élus, du président de la République au conseiller municipal: proposition du Fdg

  • pierrefronse

    Projet louable que celui d’améliorer le fonctionnement démocratique de nos sociétés mais concrètement ces inititatives ont quand meme du mal à se mettre en place et à porter leur fruits. Seul l’appareil médiatique permet de soulever ce genre de débat, et il n’y est pas favorable. Selon moi, l’UPR est le seul mouvement concret, à la porté du citoyen, qui réussi pour l’instant le tour de force de se faire connaitre suffisament pour rétablir la démocratie, ou du moins pour constituer la première étape concrète qui permettera de reprendre ce qui a été volé aux citoyens lors de l’adoption du traité de Lisbonne en 2007, ce qui serait déjà un grand pas en avant. Si d’autres ont de meilleurs idées, je suis évidement preneur … L’UPR sera présent aux régionales dans la quasi totalité des régions de France.

  • 20 commentaires et 12 participants au débat…

    C’est finalement assez curieux au premier abord. Cela pourrait même être désespérant si nous nous limitions à cela.

    Venant de revenir chez moi hier soir, et n’ayant pas d’accès à internet depuis une semaine, je n’ai pas participé, mais je vais me rattraper.

    Ainsi que l’évoque Volti, nous nous heurtons avant tout à une absence de connaissance sur ce qu’est la démocratie.

    Et je conçois fort bien, que certains préfèrent un système aristocratique, ou un système monarchique.

    Notre véritable problème est simple.

    La majorité des individus croient vivre en démocratie.

    alors que le principe du vote pour des individus est un système aristocratique.

    C’est une superbe manipulation, et l’un des plus bel exemple de Novlangue, et de désinformation, pour ne pas dire de conditionnement.

    En effet, le droit de vote a été assimilé à la démocratie.

    Ainsi que le disait un excellent slogan : « Votez ! Votez pour qui vous voulez, mais votez ! »

    N’est-il pas révélateur ?

    Du fait que cela ne sert à rien, hormis à choisir les oligarques qui décideront pour nous de tous les aspects de notre vie…

    Nous sommes de plus en plus nombreux à prendre conscience de cette situation, à la refuser, et à proposer une solution.

    Cela continue son petit bonhomme de chemin dans les esprits.

    Et, Nous avançons malgré le pessimisme et surtout le défaitisme, pour ne pas dire la résignation de certains.

    Un petit rappel sur un fil de discussion sur le Forum :

    http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=9260

    Et vous, qu’en pensez-vous ? Que proposez-vous ?

  • Nevenoe Nevenoe

    La démocratie est loin d’être la panacée on le voit bien.
    Il y a un aspect qui n’est pratiquement jamais abordé c’est la taille critique de l’Etat et u nombre d’électeurs au delà duquel la démocratie devient inefficiente car responsabilisé complètement diluée et nombre d’électeur tel que la voix de chaque individu ne pèse absolument plus rien.
    Nous prenons souvent l’exemple de l’Islande et de sa révolution mais l’Islande c’est 320 000 habitants !
    Impossible de faire la même chose en France.
    J’ai toujours estimé que la taille idéale d’un état se situe au plus à environ 4 / 6 millions d’habitants.
    Au delà plus personne n’est responsable de rien et la voix de chacun ne pèse plus rien.

    • Bonjour Nevenoe,

      La véritable démocratie n’ayant pas été expérimenté dans notre société moderne, difficile de savoir s’il existerait un seuil au fonctionnement du principe du Tirage au Sort.

      Du niveau communal, au niveau national, en passant par les départements et les régions, nous pouvons utiliser le Tirage au sort afin d’avoir le contrôle des pouvoirs et des institutions.

  • Nevenoe Nevenoe

    « La véritable démocratie n’ayant pas été expérimenté dans notre société moderne »

    Bien sûr que si et ça ne marche pas.
    C’est comme ceux qui disent que le communisme n’a jamais été appliqué.

    • Ben non, Nev.

      Tout ce que nous avons jusqu’à présent avec le système électif, n’est qu’un système aristocratique à dominance oligarchique.

      De même pour le communisme qui n’a été soi-disant mis en oeuvre que par un système aristocratique à dominance gérontrocratique ou sous la forme de système totalitaire autocratique.

      La véritable démocratie, c’est le Tirage au Sort parmi les Egaux…

      • Nevenoe Nevenoe

        « La véritable démocratie, c’est le Tirage au Sort parmi les Egaux »

        Non parce que tu prives le peuple de la possibilité de décider à qui il confiera les responsabilités.
        Ce n’est plus le peuple qui décide qui gouverne mais le hasard .

      • voltigeur voltigeur

        Tu n’as pas compris
        Le tirage au sort désigne des citoyens, qui feront ce
        que la majorité des autres citoyens, ont décidés ensembles!
        Il n’est pas question de changer de maîtres, ni de mettre n’importe
        qui à faire n’importe quoi :)

      • Nevenoe Nevenoe

        Le tirage au sort désigne l’exécutif ?
        Mais l’exécutif ce n’est pas des fonctionnaires, ils doivent prendre des décisions tous les jours.
        Et qui légifère alors ?

      • voltigeur voltigeur

        C’est le peuple qui écrit sa constitution et ses lois,
        puis il désigne un exécutif pour l’application de ces mêmes lois,
        qui doivent être appliquées dans le respect de la constitution.
        C’est une commissions de citoyens, qui surveille que tout soit
        fait comme décidé par le peuple. En plus les mandats sont prévus
        de courtes durées, ce qui évite la corruption et les prises d’intérêts.

  • Nevenoe Nevenoe

    Le peuple vote les lois mais comment ?

    • voltigeur voltigeur

      Tout est soumis au référendum populaire! c’est simple
      C’est le peuple qui propose les lois, qui doivent être acceptées à la majorité
      Le peuple désigne ses représentants, qui sont chargés de les faire appliquer.
      Donc le peuple écrit SES lois pour LUI même, qu’il applique et
      n’est pas soumis aux lois écrites par d’autres sans consultation.

      • Nevenoe Nevenoe

        Un référendum par loi ?
        Les lois proposées par le peuple ?

        C’est impossible techniquement et même chose en terme de délai et de réactivité et je ne parle même pas des connaissances nécessaire en terme de droit.
        Autant je suis favorable au référendum pour des décisions importantes autant ce n’est pas imaginable comme mode de fonctionnement quotidien.
        En France c’est 45 lois votées par ans plus les traités et les conventions.
        Ensuite vient le problème de la compréhension et de la connaissance des sujets en cause et encore une fois de l’aspect juridique.

        Ce serait un immense bordel

      • AHAHAHA !!!

        Cela ne m’étonnes pas que tu réagisses ainsi, Nev.

        Mais comme tu me donnes ainsi l’occasion d’expliquer encore une fois.

        Tout d’abord, ni Volti, ni moi, n’avons les réponses à tes questions de fonctionnement des institutions.

        C’est au peuple, ainsi que tu l’évoques de décider.

        Mais qu’est-ce que le peuple ?

        Des citoyennes et citoyens tirés au sort, ainsi que pour les jurys d’Assises ?

        Ou des oligarques prétendant le représenter après l’escroquerie de l’élection qui ne laisse que la liberté de choisir parmi les candidats des Partis ?

        T’es-t-il donc si difficile de concevoir un système ou des jurys de Citoyennes et Citoyennes seraient présents tant dans le législatif, que l’exécutif, et le judiciaire (où ils sont déjà) ?

        Contrairement à ce que tu sembles croire, ce ne serait pas le bordel.

        D’ailleurs, cela l’est-il en France à cet instant, alors que nous devons faire fonctionner cette société, malgré les parasites-politiques professionnels à la solde des Banksters&Co, qui ne font que nous diviser.

        Cela afin de se maintenir aux pouvoirs et de continuer à nous exploiter.

        Quelques liens afin d’étoffer ta réflexion :

        http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=9260

        http://etienne.chouard.free.fr/Europe/

        http://www.le-message.org/?lang=fr

        http://gentilsvirus.org/

        http://lescitoyensconstituants.com/

        http://www.vuncf.org/

        NB : Et si vous avez connaissance d’autres sites, merci de les rajouter…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • voltigeur voltigeur

        Il y a des juristes et avocats dans les assemblées constituantes
        où les citoyens apprennent à écrire leur constitution
        Voilà un exemple, il n’est pas encore parfait mais…
        http://www.vers-une-nouvelle-constitution.com/documents/Constitution_def.doc

      • Organisez et/ou participer à des Ateliers Constituants.

        Vous serez surpris des résultats obtenus en quelques heures avec des individus curieux venant de tous les horizons, et sans connaissance particulière en Droit Constitutionnel.

        C’est à la portée de n’importe qui de réfléchir dans l’intérêt général.

        Il existe bien sur des exceptions, mais elles sont minoritaires, pour ne pas dire marginales.

      • @Nevenoé : c’est déjà le bordel mais le peuple ne le sait pas encore, il commence tout juste à le percevoir …

        Crois tu qu’il est possible que celà soit plus le bordel si c’est le peuple et non une toute petit partie du peuple qui décide en fonction de ses intérêts et pas ceux du peuple ? Moi pas…

      • Nevenoe Nevenoe

        Ok pour l’asemblée constituante mais pour après ?

        Comment on fonctionne ?
        On ne peut pas faire voter toutes les lois par référendum.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    J’ai lu tous les commentaires avant d’écrire.
    Tout cela est bon et beau sur… l’écran, mais dans la réalité c’est tout autre chose !
    Mettez, disons 10 personnes prises au hasard, dans une même pièce avec un sujet, peu importe lequel, et attendez la suite. Si au bout d’une heure, que dis-je 1/2 heure, ils ne se sont pas tous étripés, c’est qu’avant vous les aurez triés sur le volet afin qu’ils voient les choses de la même façon.
    Autant il y a d’individus, autant il y a d’opinions divergentes, même si parfois, un petit noyau semble être d’accord, mettez le à l’œuvre, et vous verrez vite les couteaux sortir des poches.
    je ne crois donc pas à une démocratie par le peuple telle que décrite plus haut. En théorie, oui, ce serait parfait, mais je me répète, en pratique c’est impossible.
    Donc il faut trouver autre chose déjà au niveau local pour nous sortir de ce mer*** ! ça c’est faisable parce qu’à petite échelle, mais à celle d’un pays c’est irréalisable !

    • Désolé GdP,

      mais tu as une vision bien sombre des individus.

      C’est simplement une question d’organisation. Il est parfaitement loisible d’avoir des opinions différentes,voire divergentes, et d’échanger sans s’étriper.

      Le tout est simplement de fixé un cadre.

      C’est identique à l’échelle d’une réunion entre voisins, d’un atelier Constituant, d’une commune, d’un département, d’une région, ou de la Nation.

      Nous voulons l’ordre, ainsi que tous les individus.

      C’est simplement à NOUS de NOUS prendre en main, et d’AGIR !!!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • Nevenoe Nevenoe

        Il a raison et c’est ce que je reproche aux gauchistes : soient ils voient l’homme plus beau qu’il n’est soit ils veulent le changer ce qui conduit à des catastrophes.
        L’humanité est ce qu’elle est avec ses qualités et c’est défauts et il faut faire avec, être réaliste.
        Imaginons que le hasard donne la main à des Nationaux Socialistes comme moi.
        Toujours bien ton tirage au sort qui aura introduit la bête immonde ?

      • Mais le Tirage au Sort ne donnera la main à aucune idéologie minoritaire.

        Simplement, elles seront toutes présentes…

        Et là, c’est l’intérêt général qui prend la main.

        Il y aura des Nationaux Socialistes, tout comme des Gauchistes, des individus plus ou moins proches des idées de tel ou tel parti, quelques militants, et une majorité de braves gens de toutes les opinions…

        Et cela ne me gène pas que Nous ayons enfin une véritable proportionnelle à l’image de notre société et de sa population.

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Exact Fenrir, mais j’ai la preuve très, trop, souvent de ce que je dis, simplement en écoutant des débats à la radio, c’est très instructif et édifiant ! si les gens n’en viennent pas aux mains, c’est sans doute parce que les studios sont trop petits !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif Dans mon coin j’observe et je note, et ce que je vois me donne une vraiment mauvaise opinion de mes concitoyens actuels. je sais que tous ne sont pas ainsi, mais quand même…

        J’ai participé aux commentaires sur plusieurs journaux sur le Net, et je suis écœurée quand je constate la hargne, la haine, le côté revanchard, tout un monde d’hostilité, de rancunes etc… qui sont déversés dans les lignes,sans chercher à comprendre une situation ou attendre qu’une autre s’éclaircisse, c’est ahurissant et navrant ! aussi maintenant je m’écarte de tout cela. Il y a trop de haine…triste époque et pauvres gens !

      • C’est peut-être exact sur le Net, GdP.

        Mais qu’en est-il dans la vie quotidienne de l’énorme majorité des Françaises et Français ?

        Désolé, mais les individus ne s’égorgent pas dans la rue à ma connaissance.

        Sortez le nez de vos écrans et aller faire un tour en étant ouvert aux autres individus.

        C’est Notre quotidien, et cela fonctionne suffisamment pour entretenir nos Pourriticiens et nos Bankster&Co…

      • Dans toute les grandes actions par le peuple et pour le peuple, ont été mené par un leader charismatique. C’est pour cette raison qu’il n’y a plus rien eut de significatif depuis des lustres.

        Personne ne sort du lot, et du coup toutes les actions menée ont été un fiasco totale, L’ennui c’est que le pouvoir l’a bien comprit, ils nous ont à l’œil, et dès qu’une personne sort du lot et à se qu’il faut pour mener les hommes, il est soit récupéré, soit éliminé. Pas toujours physiquement, mais il est mis hors d’état de « nuire » C’est vraiment devenu difficile de monter quelque chose contre le pouvoir.

        Je suis pourtant de nature optimiste et combative, et je ne dis pas non, d’ailleurs j’agis beaucoup à mon petit niveau, mais constituer un groupe d’action, c’est pas du tout évident, mais il faut y croire.

        Orné

      • Nevenoe Nevenoe

        Exact : les hommes ont besoin d’un leader.

      • Peut être que toutes les grandes actions ont été menées par des leaders charismatiques, mais pour quels résultats ?

        Soit ils sont morts, et le pouvoir à été récupéré par de nouveaux oligarques.

        Soit ils sont devenus des autocrates…

        Ce qu’il Nous faut, ce sont des Initiateurs.

        Qui initient les Zélectrices et Zélecteurs à leurs responsabilités de Citoyennes et de Citoyens.

        Et qui prennent l’initiative d’organiser les choses autour de chez eux. Sur place.

        Et cela, Nous pouvons toutes et tous le faire, y participer, et contribuer à développer les mises en actions locales.