Surpopulation : Et l’on tuera tous les affreux…

Cet article, qui date d’un an est pourtant d’actualité. Il soulève le problème de la gestion des ressources, face à la surpopulation. Merci à Galadriel

population-mondiale

Les affreux, c’est nous, les serfs, la valetaille grouillante qui telle une nuée de sauterelles s’abattant sur un champ, épuise, salit, dévore cette planète qui pourrait être notre paradis.

SURPOPULATION, le débat qui fâche.

D’ici 40 ans, nous serons 11 milliards sur cette petite boule bleue perdue dans l’infini. Considérant le drame écologique déjà généré par une population de 5, il y a du soucis à se faire.

Une prise de conscience mondiale à tous les niveaux et une restriction volontaire et assumée du nombre d’enfants semble nécessaire.  Mais surtout, un bouleversement total de la répartition et de la gestion des ressources serait indispensable et  urgent.

Si nous considérons la société humaine, que savons-nous ?

1) Que le confort et la satisfaction des besoins entraîne une baisse de la natalité

2) Que ce sont les régions les plus pauvres qui font le plus d’enfants

3) Que les plus gros consommateurs de ressources, les plus pollueurs sont, et très largement, les pays développés.

La solution la plus logique serait donc de  faire un reset et de changer le système d’exploitation.

Ceci est un doux rêve.  Les gavés de la terre ne sont pas prêts à quitter le banquet.  Pour ces élus ou auto-proclamés tels, la masse grouillante de la plèbe, ces affreux, sales et bruyants dont les échos braillards montent vers eux, en gâchant ce qui pourrait être leur paradis est LA CAUSE. Pas le  système qu’ils ont mis en place.  Et ce n’est pas une accusation gratuite. (1)

Nous nous interrogeons sur la politique ou l’absence de politique volontariste vis à vis de l’Afrique, ce continent miné par la faim et les maladies ? Cet  article devrait vous fournir une indication : (2)

Nous nous interrogeons sur l’éventualité d’une guerre planétaire ?

Nous nous interrogeons sur les chemtrails, sur le contrôle insuffisant de l’alimentation ou des substances chimiques et autres poisons délétères sur l’organisme ?

Nous nous interrogeons sur les vaccins ?

Sur ces pandémies qui surgissent de nulle part ?

Sur ces guerres meurtrières allumées et attisées un peu partout ?

Et soyons carrément paranoïaque… A quoi pourraient bien servir les installations du type HAARP, installées en Alaska  (officiellement fermées cet été), en Australie, et probablement en Chine et en Russie,  sinon hors applications spécifiquement militaires à créer de puissantes perturbations dans les équilibres électro-magnétiques terrestre ? On a pas de preuves, mais on soupçonne ce système de pouvoir déclencher des catastrophes apparemment « naturelles ». Et si c’était vrai ?

« Ces objectifs ne sont pas bien sûr avoués par les américains, car ils sont contraire à la convention ENMOD de 1977 qui interdit les modifications de la biosphère à des fins hostiles. Notons cependant que les nations-unis ont récemment, sur l’instigation des américains, exclu de leur ordre du jour les changements climatiques résultant des programmes militaires. Cependant, les USA n’ont pu empêcher quelques informations de filtrer, et cela a commencé à alarmer les autorités de certains pays. En février 1998, le Comité des affaires étrangères, de la sécurité et de la politique de défense du parlement européen a tenu une audience publique à Bruxelles au sujet de HAARP. Ce comité à présenté au parlement européen en 1999 une motion stipulant que « HAARP… en vertu de son impact étendu sur l’environnement , constitue une préoccupation mondiale… [le comité] demande que ses implications légales, écologiques et éthiques soient évalués par un organisme international indépendant… [le comité] regrette le refus réitéré des États-Unis d’apporter des preuves à l’audience publique concernant les risques pour l’environnement et le public du programme HAARP ». Cette requête fut rejetée sous le prétexte que la Commission Européenne ne disposait pas de la juridiction nécessaire lui permettant de s’immiscer dans les liens entre l’environnement et la défense. La vérité, c’est que Bruxelles ne souhaitait pas entrer en conflit ouvert avec Washington…  (3)

Asseyez-vous juste quelques minutes sur les trônes des « maîtres du monde ». Vous comprendrez à quel point ce que nous croyons être des folies  sont ,sous cet éclairage, parfaitement logiques et raisonnables à leurs yeux.

11 milliards d’individus, ce sera devenu ingérable, et ça leur fait peur.

A quoi rêvent les élites  mondiales ?

Au regard de ce qui se passe actuellement dans nos société « dites évoluées » :

D’une planète dépeuplée,  dépolluée et  biotechnologiquement remodelée à leur goût,

d’une production entièrement robotisé,

d’une élite rendue inoxydable grâce à l’homme augmenté,

d’une plèbe  hyper-contrôlée  par des techniques sophistiquées  et soumise  à des lois d’airain.

Ce n’est pas de la Science-fiction. Si vous êtes attentifs à toutes les informations éparpillées qui circulent sur le net et que vous en faites la synthèse, vous l’aurez compris : tout se met déjà en place.

Auteur Galadriel pour Les-Brins-d’Herbe

(1) http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/09/les-elites-qui-considerent-que-les.html

(2) http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/08/12/en-2050-un-quart-de-la-population-mondiale-sera-africaine_4470663_3244.html

(3) http://sboisse.free.fr/technique/haarp.php

POUR CREUSER LE SUJET :

Trop d’humains sur Terre ? Le retour de la question démographique

http://www.reporterre.net/spip.php?article5492

Trois questions à Hervé Le Bras : La population mondiale n’est pas une menace

http://www.scienceshumaines.com/trois-questions-a-herve-le-bras-la-population-mondiale-n-est-pas-une-menace_fr_24894.html

RÉDUCTION DE LA POPULATION MONDIALE : FAIRE FACE À L’INÉVITABLE

http://www.terresacree.org/population.htm

Voir aussi:

Les impôts baissent pour les entreprises, pas pour les ménages (Crashdebug)

48 commentaires

  • CANADA= Les abattoirs en fin de vie : Le suicide assisté et l’euthanasie provoqueraient des dérapages au Canada et dans le monde

    http://www.brujitafr.fr/article-canada-les-abattoirs-en-fin-de-vie-le-suicide-assiste-et-l-euthanasie-provoqueraient-des-derapage-123225331.html

  • Michele

    nous sommes trop nombreux??? 7 milliards d’humains à 3 debout sur une surface d’1m2, ça occuperait l’espace du Luxembourg!!!!!
    ce sont les richesses qui sont mal réparties et le gaspi qui sont les problèmes actuels

    • AG

      Si on enlève la superficie des mers, peut-être qu’il faudrait rajouter la Suisse avec le Luxembourghttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • Michele

        mon explication c’est pour se rendre compte de l’espace qu’on occupe en tant qu’êtres humains sur la Terre, rien d’autre
        je ne vois pas pourquoi on devrait ajouter la Suisse à ça!!

    • Le veilleur

      Qu’on le veuille ou non, la nature est en train de nous réguler. On sait déjà qu’il y a de plus en plus de gens stériles, en cause la pollution, la mal bouffe, les médicaments, le stress et parfois même sans aucune raison particulière dans certain pays. Dans les pays sous développés, la contraception n’est toujours pas d’actualité alors que le problème de surpopulation aurait déjà du être réglé il y a longtemps en leur permettant l’accé à la contraception. Mais surtout, à tout moment les catastrophes naturelles nous guettent partout dans le monde et chaque catastrophe fait des millions de victimes.

      Mais le plus grave, c’est le pillage et le gaspillage des ressources de la terre, qui non seulement, affame des pays mais détruit la chaine alimentaire et sans chaine alimentaire l’avenir des humains est plus que compromise. Alors comment faire, je pense que la solution ne viendra pas de nous pour régler tous ces problèmes existentiels car nous n’en n’avons plus le temps. Mais il est clair que les ressources de la planète ne sont pas infinis et que l’être humain ne pourra pas continuer sans s’inquiéter de la surpopulation.

    • engel

      Comparaison un peu http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
      Il est vrai que 3/m2 est une situation viable dans un temps de plus que 24h, le tout étant de savoir se retenir…

  • AG

    Affreuse cette pub ou une mère de 53 ans s’astique le visage en 1ère page.Pouvez pas faire quelque-chose ? Je crois qu’on l’a assez vu, non ?

  • soubiemyriam

    Salut

    J’arrive pas à me mettre à la place de ses ….bip

    Je ne crois pas qu’ils considère la population docile et soumise comme une menace.

    Un jour quelqu’un m’a demandé comment autant de gens pouvaient travailler pour se NOM et si peu le dénoncer de l’intérieur.

    Tous simplement car le haut du panier ne sont pas humain mais sataniste possédé et que ceux du dessous sont manipulé par le diable qui est leur compagnon et qui leur chuchote le mal à accomplir.

    La petite main d’oeuvre du diable ne c’est pas protégé par les valeurs du cœur, celles enseignées par la bonne voie, l’ange.

    Alors il est évident que les diables n’ont pas peur de nous, ils savent comment nous faire perdre nos âmes. Mais il a un pari qu’ils n’ont pas gagné. Être des dieux, des dieux capables de gouverner un monde aussi parfaitement que Dieu.

    Un monde sans maladies, ni faim, sans guerre, sans rébellion. Et je parie que même avec 500000000 d’habitants, ils en seront incapable.

  • Si on parle de surpopulation, il faut bien être conscient que ce n’est dû qu’à notre système basé sur l’ultralibéralisme qui créent des inégalités et dysfonctionnements sociétales. Mais démographiquement parlant nous ne sommes pas encore en surpopulation. C’est donc un problème systémique, avec d’autres solutions on peu vivre décemment, même avec 10.000.000.000 d’habitants.

    Orné

    • engel

      Moi j »aime bien ce discours, mais…
      As-tu RÉELLEMENT DÉJÀ essayé le mode vie en perma-culture?

      Parce que, vue les espace et les « déchetsé necessaire , ta conviction risque dans prendre un sacré coup!

      Et je dis bien « faire »!
      ..Et non écouter tout ces illuminés qui te vendent la solution « retour et respect de dame nature » comme une secte le ferait.

      Oui oui, du réel, dans la vrai vie, avec les vraies contraintes bio-climatiques et surtout en imaginant que tous tes voisins font pareils!!!
      ..Un remake en beaucoup plus sanglant de « la guerre du feu » en « la guerre des « déchets ».

      • Attends Angel, quand je parle d’un sujet, c’est que j’ai un minimum étudier les différentes possibilités. La permaculture c’est géniale, mais je ne pense pas que se soit adapter à grande échelle. Mais plus pour une utilisation domestique. Par-contre, pour la culture à grande échelle, il y ba des solutions plus adéquate.

        – « On peut nourrir 10 milliards d’humains en bio sans défricher un hectare »

        http://tinyurl.com/ngdz67m

        – Bienvenue dans l’agriculture de demain, libérée des pesticides et du pétrole, et créatrice de dizaines de milliers d’emplois : http://tinyurl.com/pcnoxwl

        Un des nombreux exemples d’habitat alternatives qui peut facilement régler des problèmes de surpopulation.
        Wayne et Catherine ont bâti un charmant îlot pour vivre de façon autonome sans polluer (+PHOTOS)

        http://tinyurl.com/p4g2y6j

        – Agriculture : faire face à l’élevage intensif

        http://tinyurl.com/ofs2lrk

        Ensuite, je sais que cela fait bondir beaucoup de monde. Mais l’idéal serait de devenir végane : http://tinyurl.com/pnkxd4k

        Il est également évident que l’on doit changer de système, qui freine le progrès et empêchent les nombreux projets d’énergie propre et d’habitats d’énergie passive.

        Orné

      • Il a quoi mon commentaire qu’il tombe sous la coupe de la modération ? (dubitatif)

        – Pour info mon dernier commentaire est en attende d’approbation. (?)

        Orné

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Exact Orné il y a longtemps que je sais cela, la terre peut encore nourrir bon nombre de bipèdes, à la seule condition qu’on arrête de la rendre stérile !

      • engel

        Bon c’est ce que je disais.
        Tu as beaucoup lu et peu pratiqué.

        Comme je suis curieux et accepte de me tromper, j’ai donc ouvert ton premier lien et là, dans le premier paragraphe, patatrac tout s’effondre!
        .. De cas particuliers il est fait des généralités!!!

        Pour rappelle j’écrivai : »Oui oui, du réel, dans la vrai vie, avec les vraies contraintes bio-climatiques »
        …. »les vraies CONTRAINTES BIOCLIMATIQUES » hein!

        En France tu iras faire pousser des légumes sous des arbres hors climat méditerranéen, bonne chance! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

        J’arrête là, car MA PERSONNELLE MISE EN PRATIQUE(depuis plusieurs décennies) infirme cette croyance, qui veut que la solution viendra de ses nouveaux préceptes.
        …Qui en plus, n’ont de nouveau que le nom.
        Pour info, la culture sous couvert végétale est connu depuis l’antiquité, entre autres…

      • Oui je mentirai à dire que j’ai la main verte, d’ailleurs ‘ai deux mains gauches (rires). Mais par-contre je fais confiance à ceux ui savent de quoi ils parlent. Il ne parle pas du tout de cas particulier, mais il passe bien en revue différente zones bioclimatiques. Et le constant est sans appel, on peu augmenter la production par des anciennes méthode (ça aussi il le dit dans son bouquin, il ne prétend pas que se sont des innovations, mais d’anciennes méthode adaptable à nos besoins présent, ce qui est différent). sans augmenter la surface cultivable. De plus en créant de l’emploies, n’est-ce pas positif ?

        C’est plutôt ceux qui rejettent se genre d’idées qui vivent dans une époque reculée (sourire)

        Peut être qu’en France on ne pourra faire pousser certaines variétés, mais d’autre bien, selon la méthode utilisée justement.

        Pour la culture sous couvert, il est préciser que c’est une technique qui nous vient de l’antiquité. Mais remise au goût du jour.

        Orné

    • quantum

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      Sans doute!
      « Se tuer pour réguler »,façon Héraclite,c’était bon pour l’époque des javelots…
      Parcequ’arrivés à un certain seuil, les « choses » se feraient d’elles-mêmes,…la contagion…(et pas Ebola!)
      Plus le confort…
      Peut être le savent-« ILS »,et font en sorte que l’esprit n’ait pas le temps de se poser les bonnes questions…
      Allez,au bas mots(et pas Obama…),20 milliards de neurones ,donc…
      Sinon…!

  • leur rêve ne me dérange pas. Je pense que le destin collectif de l’humanité est plus important que ma petite personne et que tous les grouillants qui ne font que vivre leur petite vie sans se soucier de rien d’autre que leur gueule.

  • Simsi

    7.000.000.000 d’humains peuvent être contenus, sans être compactés, dans le même volume que l’Everest.

    Le nombre d’humain n’est pas le problème.

    Le problème est sa manière de vivre.

    Un seul humain peut détruire la terre mais 7 milliards peuvent y vivre en symbiose. C’est une question de choix de vie et de contrôle de la manière d’utiliser cette merveilleuse terre.

    • engel

      Le seul problème c’est que nous sommes 7 milliards et que l’humanité à fait de cette terre ce qu’elle est à l’heure actuelle.
      Et pourquoi, subitement soixante-dix centaines de milles milliers d’individus évolueraient-ils d’un seul coup d’un seul?

      C’est un beau rêve, mais ce n’est qu’un rêve.
      De par son histoire, l’humanité a toujours prouvée, qu’il faut qu’elle se fracasse contre le mur du réel, pour que quelques survivants en tirent des leçons profitable..pour un certain temps…
      …Car l’homme est ainsi fait.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • Simsi

        Vu ton constat, ce n’est pas 6.5 milliards d’individus qu’il faut éliminer mais tous les humains.

      • engel

        C’est ta conclusion, fort outrancière et surtout, sans fondement de par mes écrits, mais bon…

      • laspirateur

        « Le seul problème c’est que nous sommes 7 milliards et que l’humanité à fait de cette terre ce qu’elle est à l’heure actuelle. »

        Ce n’est pas l’humanité mais plutôt l’inhumanité qui a fait de cette Terre ce qu’elle est! C’est bien la folie de quelques supers élites qui ont conduit le reste dans la même direction!

        Les super puissances nous le prouverons une nouvelle fois!

      • Simsi

        Si tu considères que l’humanité est le problème et qu’il n’y a pas de solution selon ce que j’ai compris de ton post, alors il faut l’éradiquer … non?

  • engel

    La décroissance démographique n’est pas un mal, et même bien au contraire. ..Si elle est faite dans le respect de la vie des « déja vivants ».

    La vraie question étant plutôt: L’humanité va-t’elle, une fois de plus, faire l’autruche et laisser le problème aux mains de sanguinaires sans scrupule?

    • Simsi

      Les Ricains s’en chargent déjà en stérilisant les populations africaines et en obésifiant les occidentaux, incapable de bouger de leur sofa pour pondre.

      • engel

        Quel intérêt y aurait-il à sortir de son sofa pour « pondre » dans ce monde, qui comme une locomotive folle fonce, dans le noir d’un tunnel qui s’effondre?
        …Le besoin de faire une future victime, de plus?

      • Non …l’Amour …la seule « chose » pouvant ( a part peut être les e.t. Et encore …) sauver l’humanité…

      • Simsi

        Faire d’autres victimes dans le monde tel qu’il est, absolument d’accord avec toi.

        Je n’ai pas d’enfant et n’en veut pas a cause de ce monde. Mais s’il change tant que je suis apte, j’en ferai bien volontiers.

        Et pour couper l’herbe sous les pieds de ceux qui vont sauter ce mon post, je préciserai mon avis: Faire un enfant à âge Zéro aujourd’hui ne lui permettra et ne me permettra pas qu’il soit éduquer adulte selon ma vision de la moral et de la famille vu ce qu’on en fait aujourd’hui.

    • Graine de piaf Graine de piaf

      Le cher J. Attali parlait déjà il y a quelque temps de supprimer les personnes âgées ! bien sûr pas tout à fait dit comme cela mais presque !

      • laspirateur

        Le problème c’est qu’un être humain est aujourd’hui un nuisible du vivant et de la nature. ça n’est pas l’homme le problème c’est véritablement son modèle de développement. Le problème c’est que nous sommes enfermé dans cette machinerie qui ignore et casse systématiquement les alternatives de bon sens. Les lois universelles devraient être une bases de notre développement, faut-il savoir en tenir compte!

  • Mars Makers

    Je ne partage pas vraiment cet avis, même si cela va certainement chatouiller certains…
    Surpopulation ? Pas vraiment, en réalité. Il s’agit d’une idée préconçue et fabriquée de toute pièce par certains chercheurs que l’idée d’un nouvel eugénisme fait encore frissonner.
    Dans les années 1930, avec l’arrivée de la psychiatrie, les premiers rapports en ce sens voyaient le jour. Il fallait trier les humains, selon un type bien défini. Force est de constater, qu’à plus ou moins grande échelle, ce précepte continue sous diverses formes à hanter nos peurs ancestrales.
    Le problème n’est pas le nombre de personnes sur terre, mais notre déconnexion à notre environnement, comme s’il fallait à tout pris suivre l’idée que la science se doit d’être le rempart contre la jungle. Il suffit juste de réfléchir autrement, et je vous laisse un petit film, qui en plus d’être du CESE (Conseil Économique Social et Environnemental), donc tout à fait officiel, est conduit par un petit phénomène qui se trouve être un vrai scientifique qui bouscule les évidences et pour le coup, nous donne à réfléchir aussi sur la symbiose, la symbiotique et le biomimétisme.
    Lien de la conférence

    CeD des Mars Makers

  • Planete bleu Planete bleu

    Dans certain pays, il n’y aucun moyen de contraception pour les femmes. Les religions sont responsable aussi de la surpopulation car elle interdise la contraception, même pour ce protéger du sida, procréer, procréer comme ils disent une aberration. Les femmes subissent des grossesses n’ont désirer, jusqu’à épuisement, les religions les considèrent comme des usines à bébé

    Denis Garnier. « Il faut stabiliser au plus vite la population mondiale »

    http://www.breizh-info.com/27127/actualite-societale/denis-garnier-il-faut-stabiliser-au-plus-vite-la-population-mondiale/

    Mais il y a aussi des femmes dans les pays pauvres qui servent de cobaye pour les industries pharmaceutique, aux risques d’un nouveaux scandale sanitaire

    Sayana Press : quand les pauvres testent la contraception pour les riches

    http://belgicatho.hautetfort.com/archive/2015/09/25/sayana-press-quand-les-pauvres-testent-la-contraception-pour-5690090.html

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Mais au fond pourquoi s’en faire ? la prochaine guerre mondiale, déjà bien amorcée réduira drastiquement une bonne partie de ce que certains appellent « la surpopulation ». Les guerres ont toujours été un moyen radical pour cela, et celle-ci promet d’être encore plus active ! seulement comme nos pays européens ont fait peu d’enfants, il y aura beaucoup moins de « race blanche », les autres étant fort prolifiques…

    • engel

      Et bien voilà comment l’humanité abandonnera une fois de plus sa destinée à une minorité sanguinaire sans scrupule.

      ..Sauf que cette fois-ci on risque d’utiliser moins de pommade H et plus de H fortement bombés! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

  • Panurgie

    Bonjour à tous, bon je ne partage pas du tout le point de vue de l’article encore une fois exterminer la population c’est perdre du pouvoir pour nos élites et ils n’y ont aucun intérêt. La surpopulation permet de mettre les gens et les peuples dans une concurrence sauvage, soit tout bénéf pour nos élites !
    De plus, pourquoi réduire la population, les élites peuvent faire ce qu’ils veulent, même si les 3/4 de l’humanité sont pauvres eux auront toujours les ressources.
    Sinon je vous conseil de lire l’ouvrage d’Alfred Sauvy « Nord Sud dans 30ans », c’est un exellent universitaire français, et visionnaire par bien des aspects, notamment sur la crise des mirgrants , c’est démographe de talent qui vous donnreras plein de clé de compréhension sur la démographie !
    On peut le trouver en pdf gratuit sur internet. Tout ça pour dire que n’est pas démographe quii veut et que par conséquent si vous voulez en apprendre plus sur la démographie il faut liire des ouvrages de qualités.
    Bien à vous cher ME

  • la surpopulation est au centre des discutions parce que certaines élites pensent qu’on devrait réduire cette population pour justement régler les grandes question de l’humanité (pollution, crime, déficits des matières 1er’ dégénération de l’espèce,etc..). Mais c’est parce qu’il se base sur une société élitiste, comme le faisait les nazis à la recherche du super homme (race aryenne mais dans son sens mythologique et non réduite à un blond au yeux bleus comme l’on fait les historiens officiels). Il s’agit d’eugénismes, un concept dont les médias et historiens parlent peu et qui pourtant quand on se donne la peine de chercher, et fort développé parmi les élites. On peut voir des sommités telles que Bill Gates et sa fondation Bill & Melinda Foundation : http://www.gatesfoundation.org/fr Ou encore de son ami Ted Turner : son basé sur l’eugénisme qui tire ces origine jusqu’au grandes pensée platonicienne. : http://tinyurl.com/oxxmpjf (pdf) Quand on jette un regard sur l’eugénisme via les médias, il parle de retours, ce qui est faux, ou dune invention de la fin du 19ème siècle, encore faux. L’eugénisme fut développé depuis l’antiquité jusqu’à nos jours, une foule de grand penseur en avait fait leur fond de commerce ou point de départ d’une idée humaniste avant l’heure.

    Encore une fois, c’est un concept bien caché, qui n’est accessible soit aux initiés élitiste, soit aux chercheurs de vérité.

    Mais pour être clair, il y a bien une forme d’eugénisme qui elle est plus récente, et qui nous concernent tous directement, ainsi que cette question de surpopulation et de régler cette question de façon disons radicale. C’est l’eugénisme politique. Pour comprendre quelle est cette nouvelle doctrine inconnu du grand publique, il faut s’intéresser à Thomas Morgan (tout aussi inconnu du grand publique : https://www.google.fr/search?q=morgan+eugenisme (je vous laisse maître de vos recherche sur le bonhomme).

    Vous pouvez visionner se reportage qui a défaut de remonter aux sources parle très bien des temps modernes. Après tout c’est la partie la plus importante :

    – Bien né, mal né, loi et destiné (histoire de l’eugénisme) (partie 1 sur 3) :
    http://www.youtube.com/watch?list=PL7B00CB36CE3F287A&v=_GYUZZYDxV8

    Voir aussi, très intéressant : http://www.universcience.tv/video-qu-est-ce-qu-un-gene-o-2542.html

    La dame Ségolène nous expliques sans sourciller que notre avenir est inscrit dans nos gène, qui est une affirmation péremptoire basé sur du vent. C’est une pensée lié à l’eugénisme moderne (ou politique) plus particulièrement dans les « évaluations » un programme qui est appliqué dans nos école, pour évaluer ce qu’on ne pourraient prendre en compte ce que l’enfant deviendra suite à tout ce que la vie lui réservera comme ces événements qui peuvent changer sa vie à jamais…

    Je vous parlais plus haut du nazisme, l’eugénisme fut reprit par le 3ème Reich, car l’idée d’améliorer l’espèce humain leur plaisait beaucoup.. plus tard à Rockefeller et Cie et à l’ONU ! lire http://educate-yourself.org/cn/genociderockefellernazis2apr03.shtml

    On retrouve aussi les idées de l’eugénisme chez Darwin et sa fameuse évolution, c’est son cousin Francis Galton qui en jettera les bases et sera présente dans l’étude de Darwin..

    Savez-vous que le test de QI est une invention des eugénistes ? j’ai bon en avoir un bien élever^^ du coup j’en parle plus lol (voir Cyril Burt )

    Revenons à Platon (je cite) :

    L’eugénisme de Platon
    François-Xavier Ajavon
    La législation eugénique positive dans les textes politiques de Platon
    Dans la conception de sa législation eugénique positive Platon doit beaucoup de matière à la cohérence de cette tradition archaïque à laquelle nous venons de faire référence. C’est, de la sorte, un système de lois positives qui doit tout à la fois à la morale de Théognis et aux pratiques spartiates. Mais il y a assurément, aussi, une part de profonde originalité dans le projet eugénique platonicien – et dans les modalités de sa mise en œuvre, point qui nous intéresse pour le moment. (…)

    Source : http://agora.qc.ca/documents/eugenisme–leugenisme_de_platon_par_francois-xavier_ajavon

    Histoire de bien appréhender le concept dans sa globalité..

    Une autre citation intéressante pour bien comprendre que les nazis étaient à fond dans cette pensée pour développer leur propre concept du super homme (aryen).

    « Pendant près d’un demi-siècle, on a assimilé l’eugénisme (littéralement: science de l’«amélioration» du fonds génétique) aux horreurs nazies. Bien que des généticiens allemands comme Benno Muller Hill ait révélé la complicité de la communauté scientifique avec les nazis, on a longtemps évité de scruter systématiquement les politiques eugéniques d’autres pays.
    Des historiens ont récemment comblé ce vide et donné une image claire du soutien politique et culturel à l’eugénisme, du début du xxe siècle aux années 70, en Amérique du Nord et dans de nombreux pays européens. Barons de l’industrie et élites gouvernementales n’avaient guère de sympathie pour les milieux sociaux défavorisés que visaient les mesures eugéniques. Plus surprenant est l’intérêt considérable que l’eugénisme a aussi éveillé chez des réformateurs sociaux, des intellectuels de gauche ou des féministes, persuadés que la science devait aider l’Etat à développer une population génétiquement «apte». Certains préconisaient un eugénisme négatif cherchant à limiter les naissances d’«inaptes»; d’autres un eugénisme positif encourageant les «aptes» à faire davantage d’enfants. »

    Friedrich Nietzsche ou Aristote ou encore les Spartes étaient de fervents eugénistes…

    Akasha.