Histoire : retour sur les incroyables crimes de guerre Alliés méconnus, au lendemain de la seconde guerre mondiale…

Un retour historique et méconnu de ce qui c’est passé après la seconde guerre mondiale. On connaît les atrocités largement médiatisées commises par les nazis. Ce que l’on connaît moins, ce sont les atrocités commises en représailles par les « alliés ». Niveau horreur, personne n’a rien à envier à personne. Merci à Sott pour cet article, qui ne laissera pas indifférent.

« Other Losses », est un livre enquête de James Bacque sur la mort massive de prisonniers de guerre allemands aux mains des Français et des Américains après la Seconde guerre mondiale.

© Inconnu Un soldat américain surveille des prisonniers de guerre allemands, dans un camp près de Remagen, en Allemagne, le 25 avril 1945

Le colonel Ernest F. Fisher, ex-historien du US Army Center for Military History, a rédigé une préface à Other Losses : « A partir d’avril 1945, les armées américaine et française ont, de manière routinière, exterminé environ un million d’hommes, la plupart dans des camps de prisonniers américains ». A la suite d’enquêtes privées extensives aux États-Unis et en Allemagne, Merrit P. Drucker a expédié un e-mail au lieutenant-colonel Max Klaar, retraité de l’armée allemande et président de la Verband deutscher Soldaten (une association d’anciens combattants), regrettant les conditions de détention inhumaines dans les camps de prisonniers américains où, selon le colonel à la retraite Ernest F. Fisher de l’armée des États-Unis, environ 750000 Allemands sont morts parce qu’on leur a refusé la nourriture et les abris disponibles. Par ordre du commandant américain, le général Dwight Eisenhower, les civils allemands avaient l’interdiction, sous peine d’être abattus, d’apporter de la nourriture aux prisonniers.

Edité pour la première fois en 1989, « Other Losses » est devenu un best-seller mondial publié dans treize pays, mais n’a pas été diffusé aux États-Unis depuis vingt ans. Une nouvelle édition contenant de nombreuses nouvelles informations provenant des archives du KGB, à Moscou, a été commandée par Karl Siegler, le fils d’un ancien prisonnier d’un camp américain. Le 31 octobre 2011, à Washington, à l’occasion de cette réédition, Merrit P. Drucker (major à la retraite de l’armée des États-Unis) s’est excusé auprès de l’armée allemande pour la mort des prisonniers de guerre allemands. Merrit P. Drucker a constitué un comité de six personnes, en Allemagne, en Grande-Bretagne, au Canada et aux États-Unis, pour poursuivre d’autres enquêtes. Sur le site internet de l’association allemande d’anciens combattants, il a posté un questionnaire qui a reçu de nombreuses réponses.

Condensé d’un communiqué d’Ernst FRIEDEL

© Inconnu Des prisonnières allemandes dans un camp américain près de Regensburg, en Allemagne, le 8 mai 1945

Témoignage de Stephen R.

« J’ai entendu des histoires de ce genre de manière répétée, à la fin des années 1940. Certaines étaient bien pires quant au nombre de morts. J’étais un super-patriote et j’ai répondu à un enfant que celui qui lui en avait parlé était un menteur. Le dimanche, il a débarqué chez moi et m’a pris. et j’ai entendu le discours aviné de l’ami de sa mère, qui avait été gardien d’un camp. Il est devenu hystérique et a parlé de cent victimes enterrées chaque jour. Il faisait partie d’une sorte d’escadron de la mort itinérant. Ils arrivaient dans un camp de prisonniers de guerre allemands à la fin de 1945, emmenaient des prisonniers sélectionnés dans un champ et les surveillaient à tour de rôle jusqu’à ce qu’ils soient morts de froid. »

© Inconnu Des prisonniers allemands dans un camp près de Sinzig, le 12 mai 1945

Commentaire : Le livre Other Losses existe en français sous le titre Morts pour raisons diverses. Enquête sur le traitement des prisonniers de guerre allemands dans les camps américains et français à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Il est suivi de Crimes and Mercies, paru quelques années plus tard.

Commentaires de Eric Blair :

« Le livre Crimes et pitié, lui, se concentre surtout sur le triste sort de 60 millions de civils allemands dans l’après-guerre. Publié en septembre [1997], Crimes and Mercies fait plus de 300 pages. Cela inclut plus de 30 cartes, photos et illustrations ; un avant-propos d’un historien spécialisé, Alfred De Zayas, et une introduction de l’auteur; 8 chapitres, avec un index, une bibliographie, des notes, et des appendices. Mais c’est probablement à la page 131 que nous trouvons l’épicentre du livre, et sa thèse sismique ; c’est là, dans un petit tableau de statistiques, que les découvertes de Bacque peuvent être vues d’un seul coup d’œil :

Total de Morts

Image

Les « expulsés » désignent les 16 millions de personnes d’ethnie allemande qui furent chassés de leurs habitats ancestraux en Pologne, Hongrie, Tchécoslovaquie, et partout en Europe à la fin de la guerre. Ce chiffre comprend surtout des femmes, des enfants et des vieillards qui, avec quelques maigres bagages et soumis à la profonde hostilité des populations locales, se mirent en route vers ce qui restait de l’Allemagne.

Les « prisonniers » sont bien sûr les prisonniers de guerre allemands dont parle le premier livre de James Bacque.

Les « résidents » désignent ici la population civile allemande qui survécut à la 2ème Guerre Mondiale.

Selon Bacque, à cause des conditions extraordinairement dures imposées par les Alliés (c’est-à-dire les Britanniques, les Français, les Soviétiques et les Américains), au moins 9,3 millions d’Allemands, et peut-être jusqu’à 13,7 millions, étaient morts en 1950, sans aucune nécessité. Il écrit :

« C’est beaucoup plus d’Allemands qu’il n’en mourut dans les batailles, raids aériens et camps de concentration pendant la guerre. Des millions de ces gens moururent lentement de faim sous les yeux des vainqueurs chaque jour pendant des années ».

Ajoutant : « Ces morts n’ont jamais été honnêtement reconnues ni par les Alliés ni par le gouvernement allemand ». C’est cette malhonnêteté, qui est en partie du silence, en partie de l’indifférence, en partie de la haine anti-allemande, ainsi que de l’érudition corrompue, que Bacque veut corriger avec le présent volume. Dans la ligne conductrice du récit et à côté de celui-ci, il y a un grand nombre de motifs récurrents.C’est l’exposition de l’inhumanité sans pudeur des dirigeants alliés : Roosevelt, Churchill, Staline et De Gaulle.

Mais c’est le Secrétaire américain au Trésor, Henry Morgenthau Jr (1), qui est le grand méchant de la pièce, celui qui couva l’œuf du serpent : le Plan Morgenthau, vicieux et revanchard, visant à la « pastoralisation » (lire: la désindustrialisation et la subjugation abjecte) du peuple allemand.

Conçu, « annulé », mis en œuvre par la directive punitive JCS / 1067, le Plan Morgenthau ravagea l’économie allemande, et par extension la fragile économie européenne. A cause de lui, la reconstruction allemande de l’après-guerre fut reportée à la fin de 1948; à ce moment des millions de civils allemands avaient déjà péri. Par effet de contraste, le héros du livre — à qui le livre est dédicacé — est Herbert Hoover.

Ce fut Hoover qui, dans l’esprit de la charité chrétienne et fidèle à ses racines de Quaker [les Quakers forment un mouvement religieux protestant, connu pour son attachement à la non-violence et à la charité, NDT] conduisit un effort d’aide alimentaire à l’échelle mondiale pendant la période d’après-guerre ; sauvant par cette action, affirme Bacque, probablement jusqu’à 80 millions de vies ; un point final dans un livre d’histoire rempli de statistiques décourageantes.

Hoover fit aussi campagne pour un programme d’aide alimentaire pour améliorer les conditions désespérées régnant en Allemagne, ce qui, avec le Plan Marshall, aida à mettre fin au cauchemar Morgenthau et sauva littéralement des millions de gens d’une mort lente.

Bacque jette aussi un éclairage sévère sur les médias occidentaux, depuis le New York Times jusqu’en bas, pour avoir dissimulé ou nié injustement la complicité des Alliés dans de nombreuses atrocités ; pour leur trahison insensée de la résistance allemande anti-hitlérienne, des Cosaques anti-communistes et des Polonais Libres [anti-communistes]; et des hideuses cruautés qu’ils infligèrent, eux les vainqueurs, aux femmes allemandes sans défense, mais sans crainte, qui tentaient d’aider leurs maris malades et affamés, internés dans les camps de prisonniers des Alliés.

La détermination de Bacque à faire la lumière sur certaines vérités, cachées ou négligées depuis longtemps, concernant les Alliés occidentaux et leurs actions souvent peu glorieuses pendant et après la 2ème Guerre Mondiale, provoquera, aussi sûrement que la nuit succède au jour, l’animosité de la coterie de mythologues qui ont rabâché la notion simpliste de l’héroïsme et de la décence des Alliés — et de la méchanceté exclusive des Allemands — pendant le dernier demi-siècle. (…) »

Auteur Ernst FRIEDEL

Source SOTT

Voir aussi:

 

 

19 commentaires

  • Taz

    Qui dit camp (travail ou prisonnier), dit maladie, manque d’hygiène, malnutrition, carence voir mort. Ce n’est pas le pire, les bombardements sur l’Allemagne et les côtes Françaises (un grand merci) ont été massifs et meurtriers. Combien de photo après bombardement allié où l’on voit des centaines de cadavres mis en scène pour accuser l’ennemie. Il y a aussi le vol des réserves d’or, l’apologie du capitalisme imposé, l’opération « paper-clip », 220 000 morts civils tués ou irradiés par la bombe H, j’en passe….http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

    • Lilith Lilith

      ils non pas accusé l’ennemi, ils ont fait pire ils ons dis que c’était un mal nécessaire .

      c’est ce qu’ils appellent pudiquement des bombardements strategiques…

      Les langues commence a ce délier 70 ans après, beaucoup de viols ont également eu lieu par des GI’s ivre de sang et de violence, les pires étants les russes qui avaient pour ordre de violé tout ce qui portait un jupe sans distinction d’age lors de l’avancée vers Berlin..

      Finalement aucun camps ne sort grandi de la guerre il ni que destruction et violence de part et d’autre.

      en espérant jamais ne connaitre de tels horreurs!

      • Enki13

        s’est pour cela que je dit que ceux qui sont au pouvoir nous prennent pour des cons.
        et que le pouvoir soit russe , américains ou autre s’est exactement le même chose.
        ceux qui nous font la moral, que se soit le pape , Poutine , Obama ou le dallai lama and co et les mollah aussi bien évidement ont un compte en banque bien remplis.
        donc c’est ceux qui ont le pouvoir et qui n’ont pas faim qui te demanderont de donner a manger au pauvres.

        http://www.youtube.com/watch?v=660ZCEhvbnw

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Merci pour l’article Volti !

    C’est quand ils veulent, …que les allemands se libèrent de leur collaboration pro-US, z’en ont pas marre là ! …z’ont vraiment la mémoire courte ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

    • Nevenoe Nevenoe

      Non, c’est juste qu’on les matraque à coup de Shoah depuis 1945 pour qu’ils se repentent et payent les Juifs à perpétuité …
      C’est ainsi qu’on rabaisse un peuple vaillant et fier.

      Beaucoup diront, à la lecture de cet article, qu’ils ont eu ce qu’ils méritaient .

    • engel

      C’est normal. Vu que ceux qui ont écrit leur histoire sont les mêmes collabos de la première heure (et même d’avant..).

  • Grand marabout Grand marabout

    Le cinéma de propagande de la seconde guerre mondiale à la guerre froide…

    http://propagande-par-le-cinema.over-blog.com/pages/Le_cinema_de_la_seconde_guerre_mondiale_a_nos_jours-4450415.html

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif
    et la télé,maintenant?
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

  • Enki13

    dans le style propagande us :

    les rois du pétrole sont gentils , surtout les ewing …
    http://www.youtube.com/watch?v=rlfHcCLn4pk

    un méchant russe a fait du mal a appolo creed :
    http://www.youtube.com/watch?v=oWuhdLVSQtY

    les indiens sont des sauvages , John Wayne lui il est gentils :
    http://www.youtube.com/watch?v=VPHW_S0Gr94

    et la cerise sur le gâteau :
    http://www.youtube.com/watch?v=Y7cNcqKBURE

    etc…
    s’est une de leur plus puissante arme…
    le septième art.

    ps: j’ai oublié retour vers le futur 1 avec les terroriste libyens qui vont tiré sur le doc a la kalachnikov mais grâce a son chien Einstein et marty ils vont s’en sortir.(ouf)

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Chaque nation a son lot de crimes commis en toute impunité et dont les membres actifs se gardent bien de révéler les horreurs.
    L’homme est atroce dans ses actes.

    je défends souvent les animaux ici, et je suis persuadée que ceux qui les torturent dans des élevages intensifs, qui les tuent sans s’occuper de leurs souffrances, sans parler de tout ce qui se commet ailleurs pour les fourrures, les mauvais soins aux animaux familiers,la vivisection dans les laboratoires (alors qu’il est prouvé maintenant que c’est devenu inutile) ou par simple sadisme, sont tout à fait aptes à s’en prendre à leurs semblables simplement parce qu’ils ne sont pas du même bord ou de la même nation qu’eux !
    On ne peut même pas comparer l’homme à un animal comme je l’entends dire encore trop souvent, car l’animal tue pour se nourrir ainsi que ses petits, jamais pour faire souffrir et jamais pour le plaisir de tuer.

    Dans quelques jours la chasse va commencer ici et les hommes,et les femmes hélas maintenant !,vont tuer des centaines d’animaux pour le plaisir de faire un carton et de se vanter auprès de ses copains, car ce n’est pas la faim ( ce que je pourrais comprendre) qui les pousse ainsi au meurtre. Les « bien pensants » s’indignent pour un éléphant, ou un tigre, ou un lion, tué, mais souvent les mêmes vont se livrer aux « joies » de la chasse dans nos forêts,en toute bonne conscience ! quelle hypocrisie !

    • Le veilleur

      Un homme qui torture un animal par profit ou simplement par envie, est un monstre, il n’y a pas d’autre qualificatif pour cette espèce sans cœur, ni compassion. J’en arrive à me dire qu’il est temps que cette race d’homme (car c’est bien une race à part) disparaisse de la terre car il ne mérite pas ce que la vie leur apporte.

      Toutes les atrocités commissent sur les innocents seront un jour payé, certains peuvent continuer à l’ignorer ou fuir le problème mais un jour, ils seront obligés de rattraper leur monumentale erreur sous peine d’un retour douloureux.

      Nous sommes tous liés, lorsque un homme fait souffrir un animal, il ne fait qu’accentuer le karma de l’humanité, il est temps d’en prendre conscience et de créer des lois universelles qui punissent sévèrement les coupables de ces génocides gratuits.

      « On reconnait la grandeur d’un pays à la façon dont il traite ses animaux ». Gandhi.

      • Lilith Lilith

        « Un homme qui torture un animal par profit ou simplement par envie, est un monstre, »

        Cela s’appel la psychopathie ou sous sa forme la plus extrème des sociaupathes, malheureusement depuis quelques années il sont en recrudéscence et ce trait de caractère se révele encore d’avantage en temps de guerre…mais ce qui favorise la psychopathie c’est surtout et avant tout le terreau social dans lequel évolue l’enfant, c’est pourquoi dans un monde comme le notre ou le culte de la personalité/narcicisme est poussée a l’extrème ce genre de pathologie se développe de plus en plus.

        et fait curieux il ni pas de psychopathe dans le regne animal; prenez n’importe animal et baillez devant lui, observer sa réaction il se mettra a bailler lui aussi car l’animal contrairement a l’homme a forte propention a l’empathie ce que n’a pas un psychopathe.

  • A lire aussi:  » Six Millions de Civils Fuient Devant L’Armée Rouge  » de David Irving…CAUCHEMARDESQUE!
    Ben oui, l’histoire est écrite par les vainqueurs qui se donnent le beau rôle.
    Mais les moutons ne cherchent pas à en savoir plus, ils gobent encore et encore les mensonges mille fois répétés des vainqueurs. 70 ans que ça dure!…
    Non seulement ils gobent tout mais, ce faisant, ils se font les complices des menteurs.
    A qui mieux mieux ils crachent sur un peuple frère, le peuple Allemand qui d’un coup, d’un seul est devenu monstrueux en élisant un certain démon; Adolf Hitler.
    Hitler qui était pourtant cité en exemple au quatre coins de la planète jusqu’en 1938 et proposé pour le prix Nobel de la paix.
    Oui…70 piges de matraquage idéologique ça fait des dégâts sur les esprits faibles.
    Et le peuple Allemand malgré toutes les injustices qui l’on frappé, malgré ses souffrances, malgré les crachats et les insultes ne se plaint pas, ne réclame pas de réparations et n’est pas revanchard. Contrairement à un petit peuple pleurnichard…
    Si les moutons pouvaient faire l’effort de se renseigner sur le  » fameux  » plan morgenthau…ils seraient horrifiés.
    Merci pour cet article qui essaye de remettre les pendules à l’heure.

    • Enki13

      personnellement j’ai rien contre les allemands ,
      mise a part que le nom utilise une chancelière et un handicapé d’un pays accusé « du plus terrible crime de tous les temps » pour mieux nous entuber.
      donc s’est pour cela que je dit que le pouvoir allemand est américains.
      et que les usa s’est le iv Reich.
      par contre il y a une énorme différence entre le peuple et ceux qui les gouvernent.
      et parmi mes artistes préféré ils y a beaucoup d’allemand :

      http://www.youtube.com/watch?v=bYdd4fMtW_A

      blind guardian , avantasia , helloween , scorpions ,wagner etc…

      • Nevenoe Nevenoe

        blind guardian , avantasia , helloween , scorpions ,

        Là on est carrément sur la même longueur d’ondes ;)
        Accept, Feedom Call, Edguy, Doro, Running Wild etc etc

        Je sens bien Blind Guardian au Hellfest cette année

    • Grand marabout Grand marabout

      ils faut nuire aux horlogers
      et rien d’autre,et
      aucune pendule,ne sera fabriquée
      et peu importe son lieu d’assemblage ou de pose
      ne pas oublier,oui,
      mais ne pas y rester ou y retourner
      semble primordial,pour le futur

  • blablablietblabla

    bsr, comme ça été dit plus haut l’animal te tue pas pour le plaisir mais pour se nourrir , il ne fera pas souffrir .
    cet article ma complètement retourner l’estomac , j’ignorais totalement cette période après guerre, je savais que Dresde à presque été volatilisé suite au bombardement alliés , mais ça me bouche un coin .
    Merci pour cet article très instructif !

  • waldenst

    A lire votre article il n’y as que les « alliés de l’ouest » qui on commis ces actes de barbarie.

    Dans un article parlant du livre :

    According to Ferguson the death rate of German soldiers held prisoner in the Soviet Union was 35.8%.[107]

    Ferguson tabulated the total death rate for POWs in World War II as follows:[108]

    Percentage of
    POWs who died
    Russian POWs held by Germans 57.5%
    German POWs held by Russians 35.8%
    American POWs held by Japanese 33.0%
    German POWs held by Eastern Europeans 32.9%
    British POWs held by Japanese 24.8%
    British POWs held by Germans 3.5%
    German POWs held by French 2.58%
    German POWs held by Americans 0.15%
    German POWs held by British 0.03%

    Les russes ne sont pas en reste.