L’histoire de la mauvaise Herbe…

Une jolie façon de faire connaissance avec les mauvaises herbes…

Chardon Marie

Sur un terrain de pierre et de sable, poussait une mauvaise herbe. Cette herbe avait une fleur en bouton. Le jardinier qui ne s’occupait pas de cette parcelle de terre voulut l’arracher. Mais son jeune fils qui ne connaissait aucun des noms des plantes et encore moins leur utilité observait cette pousse verte et disgracieuse.

L’homme connaisseur passait à grands coups de binette les plantes sauvages qui envahissaient un coin de terre qu’il voulait juste être « propre ». Le jardinier demanda à son fils de s’écarter pour continuer son labeur, mais le petit lui dit la gorge serrée : « NON PAPA, laisse cette plante vivre ».

Le père eut un sourire attendri et lui dit :  «Mais fiston, ceci n’est qu’une mauvaise herbe, laisse moi donc l’arracher. » L’enfant regardait la pousse aux feuilles épineuses. Elle avait une tige poilue, une forme biscornue, une grande hauteur sans épaisseur et juste un bourgeon.  »Papa, il y a une fleur qui va naître! »

Le père continua son chemin car il voulait que son fils observe la nature. « Je l’arracherai plus-tard » se dit-il. Le père mit les outils dans la grange. Le gamin continua à observer les insectes monter sur cette plante. Puis le gamin rentra prendre son goûter.

La chèvre était malade depuis plusieurs jours. Allongée sur son flanc dans son enclos, elle regardait les humains s’agiter dans tous les sens. Après avoir rangé les outils, l’homme ouvrit l’enclos de la chèvre car de toute façon il n’y avait ni fleurs, ni potager à saccager dans cette parcelle de terrain.  «Qu’elle meurt libre » se dit-il. Avant la nuit tombée, l’animal se promena sur cette terre de pierre et de sable, puis d’instinct elle mangeât la longue pousse au bourgeon naissant.

Le lendemain l’enfant courut voir Suzette la chèvre, et surprise ! Elle allait mieux !! Il joua pendant quelques temps le cœur léger et heureux. Puis il partit voir sa plante, son bourgeon, mais il n’y avait plus qu’une brindille cisaillée d’un coup de dent.

Alors, l’enfant sourit et comprit que les mauvaises herbes n’existent pas, qu’il n’y a que des êtres dont on ignore les vertus et l’existence.

LE CHARDON MARIE

Silybum marianum est une plante de la famille des astéracées. Cousine de l’artichaut, on l’utilise depuis l’antiquité comme dépuratif, draineur et surtout revitalisant hépatique. Elle est surtout préconisée pour la prévention et le traitement des cirrhoses et des hépatites mais aussi pour régénérer les cellules endommagées lors d’intoxications par des substances naturelles ou par des composés synthétiques.

J’ai écrit ce texte avec l’envie qu’il soit lisible par tous mais également pour qu’on puisse le lire aux enfants.

Alexandre Lecouillard

Source l’histoire de la mauvaise herbe : alexandrelecouillard relayée par Clément Artois pour Conscience-et-éveil-spirituel

 

42 commentaires

  • samlours94

    Tout le monde n’est pas botaniste….mais c’est une jolie histoire…pour enfants :)

    • gwenhadu gwenhadu

      En effet, tout le monde n’est pas botaniste, mais la morale de l’histoire (pour les grands et les petits !) est tout à fait compréhensible ! Regardez autour de vous et apprenez… Chez moi, j’adore les « mauvaises » herbes !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

  • SURICATE

    Une bien jolie histoire que celle de Suzette…

    Mais pour nous, Pierre, Paul, Vincent, Sophie, Annabelle, il existe bien une mauvaise HERBE, une vraie « saloperie » qui vous anéantit, vous vampirise. C’est une espèce endémique que l’on trouve en FRANCE.

    Son Nom ? LA SOCIALIE ! un fléau.

    Comment s’en débarrasser ? Le piétinement grâce à une belle et urgente INSURRECTION …

    • Sur tous les sujet, même sans le moindre rapport, il faut qu’il y ait un malade mental qui vomisse sa haine primaire des socialistes. Obsédé à ce point, faut vous faire soigner…

      • Je suis assez d’accord, il n’y a pas que le socialisme qui a tué la France, c’est l’ensemble des partis politiques qui sont responsables, par leur mépris, par leur soumission à des causes supranationales (et donc qui vont à l’encontre de la constitution en place), droite comme gauche, tous coupables, et nous le savons bien! Quand aux extrêmes gauche et droite, leur silence les rend complices, et donc aussi coupables. Ils souhaitent se démarquer? Qu’ils expliquent la réalité aux gens, s’ils ne le font pas, alors ils ne valent pas le coup que l’on s’intéresse à eux.
        Maintenant, ramener tous les sujets à la politique, ce n’est vraiment pas une bonne chose non plus, il faut savoir se déconnecter un peu de cette saloperie qui pollue l’esprit, et parler du sujet.

      • voltigeur voltigeur

        Ca sert à ça les partis, faire des promesses, se gaver, tromper,
        trahir, diviser et j’en passe.. Election piège à c***, z’avez pas compris?
        Ben!! votez encore et encore droite/gauche un/deux un/deux! gaaaarde à vous!!… big

      • Thierry92 Thierry92

        Un parti politique est par essence totalitaire, son but n’a pas d’autre fin que lui même ; augmenter sa croissance.

        La propagande pour gagner les élections, c’est la triple mythomanie du militant qui se ment à lui même, au public, et à son parti politique.
        Lorsqu’il représente son parti, il ne dit pas ce qu’il pense, mais doit gagner par tous les moyens possibles.

      • Thierry92 Thierry92

        Le seul parti qui vaille est le Parti Anti Parti.

      • john galt

        Ça revient au même !!!
        Juste un autre parti…

      • Le veilleur

        « Quand aux extrêmes gauche et droite, leur silence les rends complices et donc aussi coupables. »

        Benji je ne suis tout a fait d’accord car ces gens là voudraient sans doute parler aux Français mais on leur en empêche, en leur refusant l’accé aux plateaux télé l’or des heures de grandes écoutes. Le seul moyen de savoir ce qu’ils pensent vraiment c’est en cherchant sur internet et certain de ces gens sont surprenant. Enfin bien sûr, pas tous, il faut trier.

      • engel

        ..Et un autre malade mental qui vomisse sa soumission primaire aux socialistes. Obsédé à ce point, faut vous faire soigner…

        Comme quoi c’est facile d’écrire des conneries vexantes, il suffit de s’inspirer.

      • Vexant ? T’es loin du compte.

        « J’vais pas m’laisser emboucaner,
        Par les fachos, par les gauchos,
        Tous ces pauvres mecs endoctrinés,
        Qui foutent ma révolte au tombeau »
        Renaud – Ou c’est qu’j’ai mis mon flingue.

        C’est juste que ça me fait penser au maccarthisme, aux antifa ou aux nazis (ouais je sais, point Godwin). L’idéologie nauséabonde change, mais le principe reste le même. C’est celui qui consiste à se trouver un bouc émissaire et s’acharner dessus jusqu’au bout en essayant de rallier ceux que tu peux à ta « juste croisade ».

  • Dubitatif

    la Nature ne fait rien d’inutile, d’une part et est économe
    d’autre part.
    Ensuite, elle cache souvent sous des formes ternes ou banales
    ce qu’elle a de plus précieux.

    comme cette fleur dans cette belle histoire et aussi chez
    les oiseaux. Regardez ! Toutes les femelles dans toutes les
    variétés, sont ternes. A l’inverse du mâle, toujours bigarré
    explosant de couleurs, de panache.

    la raison en est que c’est la femelle qui va couver, protéger les oeufs et donc pour ne pas être voyante envers les prédateurs, la Nature l’a ainsi faite TERNE.
    Mais les oeufs seront protégés et donc la génération suivante.

  • Dubitatif

    bonjour Amie Suricate !
    la Droitarie… est pas mieux http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • xeos839

    Comme quoi vouloir dompter la nature par la force ne sert a rien mieux vaut user de sagesse pour l’apprivoiser !

  • Trollzilla Trollzilla

    Un peu de poésie dans ce monde dicté par de fieffés fumiers fumistes et enfumeurs de première (ou du fog Londonien mondialisé…)

    http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/20150811.OBS3986/shakespeare-fumait-il-du-cannabis.html

    Conclusion:
    Y devraient s’y mettre, ça nous ferait des vacances…

  • Graine de piaf Graine de piaf

    je suis éberluée en lisant ces commentaires faisant suite à une jolie histoire. j’aimerais que l’on m’explique – ben voui quoi j’suis un peu retardée du ciboulot – comment on peut passer d’une histoire de plante à des histoires de politique …http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • Il n’y a pas de mauvaises herbes. Il n’y a que des mauvaises gens. M’intéressant aux plantes sauvages comestibles, je constate à quel point très peu sont dangereuses pour l’être humain. Ce qui ne veut pas dire « mauvaises » car elles participent à l’équilibre naturel. Et si l’être humain ne peut pas les manger, d’autres animaux le peuvent. Donc chaque plante est importante. Même le chiendent est comestible !

    Il faut juste pouvoir gérer son bout de jardin en composant avec certaines sauvageonnes, voire même en les encourageant dans certains espaces, et avec les plantes que l’on cultivera.

    Le fait que, dans cette histoire, ce soit un enfant qui intervienne, est encore significatif: innocence, intuition, spontanéité, écoute de la nature. Voilà les qualités qu’il nous faut retrouver.

    • Dubitatif

      @ + 1 million avec ton commentaire Biquette !
      Sage tu es http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

    • quantum latin

      Bonsoir,
      Bien dit, mais si il n’y a pas de mauvaises plantes,il n’y aurait pas de mauvaises êtres humains,juste une histoire de place ,de lieu…
      L’estomac de la « Chèvre »(lol)……pour cette plante.

  • Ce qu’il y a de bien avec les histoires, c’est qu’on peut leur faire raconter ce qu’on veut.

    Au lieu de l’histoire de la chèvre, on aurait pu voir le gamin revenir à la parcelle, et trouver la plante cassée après avoir été piétiné par des morpions qui jouaient et couraient. Alors le gamin tout triste essaya de réparer la plante cassée, et ce faisant, se mit sur la peau une sorte de latex blanc qui se mit a le brûler. Il pleura, puis se frotta les yeux, et plus jamais il ne revit la plante ni quoi que ce soit d’autre puisqu’il devint aveugle.

    Il comprit alors que la nature, toute magnifique qu’elle puisse être, n’est pas un jardin potager et qu’elle ne considère pas l’homme comme une de ses brebis mais comme un prédateur contre lequel elle ne manque pas de lutter sans pitié ni état d’âme. Quant-au père, il se sentit coupable pour le reste de sa vie de ne pas avoir arraché cet euphorbe quand il en avait l’occasion, et qui compte à lui seul, 2300 espèces, toutes plus ou moins toxiques.

    • quantum latin

      Ahahah, black joke style !
      Mais attention à pas tomber dans le marxisme(le combat avec la nature si j’ai bien compris,mouais…),ou si,the Grouch’marxism;o)
      La nature,la nature…?
      Elle a bon dos!
      M’enfin,ma grand mère me dit : »waouch! les orties! »,aussi!
      C’est possible une juste relation?
      Bordel(….là,c’est nature!)…de Dieu!

      • Si tu lis régulièrement ce site, tu dois savoir que la pensée dominante ici est que la nature est notre amie, qu’il faut revenir à la nature, qu’elle guérit tous les maux et que « mère Gaïa » bla bla bla (tu vois le genre)…

        Alors je suis probablement un troll, mais il en faut bien un. Les moutons, enragés ou pas, ne voient de la nature que leur petit pré tout mignon et protégé par le berger. Il est donc nécessaire de rappeler qu’il y a aussi des jungles sans bergers et bourrées de bestioles et autres plantes qui te zigouillent avant que tu n’aies le temps de comprendre ce qui se passe…

        Se faire mordre par une vipère, c’est pas grave quand tu as un portable et un hôpital pas loin avec autant de sérum qu’il en faut. Quand il n’y à plus ni hôpital, ni sérum par contre, la gentille nature, t’as vite envie d’en faire cramer un bon gros morceau histoire de te mettre à l’abri de ses gentillesses…

      • quantum latin

        Bien,
        La pratique manque…
        Les anciens savaient des chooooses;o)

    • Dubitatif

      @Hector,
      super ta variation sur l’histoire initiale
      interessanthttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • sichri

    Dans ma région, tout le monde arrache une herbe, qu’ils appellent mauvaise, comme si une herbe pouvait être mauvaise !
    Quand je leur dis, moi, je la bichonne et je la mange, il me regarde avec des yeux comme si j’étais une cinglée !
    Mais qu’est-ce qu’elle est bonne en salade ! Et elle est géniale, elle se resème toute seule, pas besoin de s’en occuper, juste aller lui dire bonjour et merci tous les jours !
    Bon, c’est le pourpier !

    • rouletabille rouletabille

      Le pissenlit en salade (pas les fleurs) avec l’ortie au potage ..
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Avec les fleurs et une bonne bouteille de Bordeaux, on fait un excellent vin qui nettoie le foie au printemps ! j’en ai fait souvent et c’est excellent pour le nettoyer au sortir de l’hiver !
        Il y a tellement de « mauvaises » herbes qui sont délicieuses en salade ou en quiche ou en soupe etc…

      • Dubitatif

        @ Graine de Piaf
        faut faire gaffe que Mon…. to ne viennent pas mettre son
        nez dans ces « mauvaises herbes »
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

    • rouletabille rouletabille

      Les baies de sureau,mon épouse en faisait de la confiture,mais elle me disait qu’il fallait savoir lesquelles ,perso je suis incapable de faire la différence et ca m’intéresse plus, à part le thé à la mente qui pousse sauvage comme l’ortie,merci sichri çà me rappelle de bons souvenirs.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • engel

    Question.
    Combien de personne ici font-elles un véritable(+d’un are) jardin vivrier?
    …Pour prétendre qu’aucune herbe n’est néfaste au jardin et ne nuit pas à une bonne récolte!

    Si non, que ces gros malins m’expliquent pourquoi les jardiniers se casse le cul, oups pardon! le dos, à désherber, soit à pailler et à faire des associations pour éviter l’invasion d’adventices étouffantes, pourquoi on sarcle, etc…

    Certes toutes les plantes ont une utilité.
    Mais tout n’étant qu’une question d’équilibre(du biotope) certaines pressions herbacées sont rédhibitoires.

    Et puis dans se domaine aussi, le juste milieu c’est une bonne option,… aussi.

    • Si on prend l’exemple du pourpier précédemment cité, il pousse dans des sols trèp compacts. Il affectionne aussi les terrains à faible pouvoir de fixation de l’eau et des éléments fertilisants, et carencés en calcium. Sa présence dans ton jardin indique donc ce qu’il est nécessaire de faire pour le rendre plus fertile et te débarrasser du pourpier par la même occasion.

      Le chardon-marie lui, indique une zone très ensoleillée et sèche, et une terre plutôt acide.

      Alors c’est vrai que certaines adventices sont nuisibles pour les potagers, mais elles fournissent aussi des indications précieuses sur l’état du sol, et pour certaines permettent même de le nourrir.

      Encore une exemple, le liseron. Il indique un sous-sol tassé, et une terre riche en azote, et pauvre en silice (il remédie d’ailleurs à ce manque). Il attire aussi de nombreux insectes pollinisateurs, comme les abeilles, favorisant la culture de fruits et de légumes-fruits (comme l’aubergine ou le concombre). Il enrichi également bien le compost, en particulier en azote. Et pour conclure, en cas de grosse sécheresse, le liseron protègera ta terre.

      Bref, les adventices ont leurs inconvénients, mais aussi leurs avantages. Après forcément, si tu veux une maîtrise totale de ce qui pousse dans ton jardin, elles vont te faire chier, à toi de voir sous quel angle il faut prendre la chose.