L’Europe autorise les OGM : la France n’a pas la possibilité de s’y opposer…

Merci à Sceptique pour l’alerte. Malgré les pétitions et les millions de signatures, on se moque bien du refus des populations, des études, du principe de précaution. Ce n’est que le début de ce que sera TAFTA, avec en prime, le Codex Alimentarius.

L’Europe autorise les OGM : la France n’a pas la possibilité de s’y opposer.

Fabrice Renault 15 juillet 2015

L’Europe autorise les OGM, aucun pays n’est en mesure de pouvoir préserver sa population de cette décision compte tenu du marché de libre échange économique. Les différentes politiques nationales sont donc bien ignorées par Bruxelles : emballez c’est pesé !

L’Europe a donc décidé d’autoriser l’importation et la commercialisation de 19 organismes génétiquement modifiés (OGM). Une décision qui s’affranchit des diverses volontés nationales exprimées sur le sujet. Car les États membres ne se sont pas encore mis d’accord sur une proposition de réforme leur permettant d’interdire ces fameux OGM sur leur territoire. Ils ont été pris de vitesse par Bruxelles

Cette autorisation s’impose. Aucun recours légal pour la France ou d’autres pays, pour s’y opposer. Ces OGM sont pourtant directement destinés à l’alimentation animale et humaine : soja, maïs et colza. Onze d’entre eux viennent de chez Monsanto.

La mesure s’est accélérée « car les États ne parvenaient pas à trouver un compromis ». Mais comment aurait-il pu en être autrement ? L’Europe est bel et bien une machine à créer du désaccord. Il n’est déjà pas facile de trouver un accord à deux, alors quand on rapporte l’équation aux 28 pays dans la Communauté Européenne… pas d’accord possible à 28. C’est mathématique, plus le nombre de variables est élevé, plus les possibilités de parvenir à un accord sont faibles.

La Commission impose donc de force à tous les pays son autorisation qui prend application immédiatement pour une durée de dix ans. C’est une victoire pour les multinationales et une défaite cuisante de la démocratie, une de plus.

Que faire alors des états membres qui s’opposent aux OGM ?

L’Europe laisse de faux espoirs aux pays « anti-OGM » qui ont la possibilité de restreindre ou d’interdire ces biens sur leur territoire. » Très bien » me direz-vous ? Seulement voilà : l’Union Européenne étant une zone de libre circulation des biens, ces OGM pourront facilement se retrouver dans nos assiettes sans que l’on puisse vérifier quoi que se soit.

Les USA trouvent que la Commission Européenne ne va pas assez loin ! Ils estiment que ces produits sont sans risque, au regard de l’avis des scientifiques de l’Union européenne (!) Le lobbying forcené qui gravite autour des institutions n’est évidemment pas au centre des débats. Les multinationales du « transgènique » applaudissent la décision.

Pas moins de 40 demandes d’OGM supplémentaires attendent de recevoir l’autorisation à l’importation pour la commercialisation dans l’UE pour l’alimentation animale et humaine.

Au delà de l’organisme modifié lui-même (et sa toxicité ou non), c’est tout le débat de fond sur les techniques de productions industrielles polluantes s’y rattachant qui passe à la trappe.

Source: Mieux Vivre autrement

15 commentaires

  • Dubitatif

    marre de cette europe de connards qui se goinfrent hotels, voyages, restos sur NOUS, de payer les assistants et les assistants des assistants, trains, commissions, réunions…

    marre de ces connards qui ne défendent pas nos intérêts
    marre de voir les USA foutre leur nez dans les affaires
    de l’europe.

    et tout ça se déroule en plein mois d’août.

    SVP UN GRAND SORCIER pour tout faire capoter !!!!

    • darwin_kayser

      IMAGINEZ que la secte dieudosoraélienne au lieu de s’acharner sur les Juifs et dire de la merde sur les gents ( alors qu’ils sont Pire )etc. avaient ENVOYéS TOUS leurs ADEPTES devant les BANQUES ( notemment Celle ou était Boulefkad )et avaient appeler les gents à adhérer à l’UPR (momentanément) pour sortir la FRANCE de la DICTATURE EUROPéENNE : UNION SUPRANATIONALE préalable à la destruction des états nations par le Régionalisme et le Supranational pour Créer un Gouvernement mondial Tant voulu par Attali and CO …
      100 000 Adhérent à l’UPR au lieu de les envoyers Au PS pour leur faire une « quenelle » …

      On serait peut etre déja sorti de Cette Dictature …

      Les grands sorciers ne feront pas tout capoter puisque c’est eux qui l’on créée pour détruire les états nations par le supranational et le régionalimse ( voir conférences de Pierre Hillard et François Asselineau ;)

      Je regarde de temps en temps les sites dit : dissident et les commentaires depuis plus de 6 ans et c’est toujours pareil :
      Raler
      Diviser
      Aucune solution Viable et réaliste pour que l’on récupére notre souveraineté monétaire etc …

      Ceux qui ont vraiment envie de sortir de cette Merde Adhérent à l’UPR.

      • vico

        ebhen quel analyse obtus! ton prosélytisme grotesque
        Assélineau intéressant.. mais y’a des constats probants et son cv tapinant pour l’empire à affaiblir le national ! il roule pour qui?
        est il lucide, sérieux? à Maastricht en 1992 il était ou le prétendu ? est il payer par l’empire? :P
        il ais pas telle qui l’ais ^^ est il un sayanime ? affaiblir le FN http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Le veilleur

    Le compte à rebours a commencé, l’heure est venue mes amis de sélectionner le bon du mauvais, le fruit mur du fruit pourrit, les respectueux de la nature de ceux qui s’en foutent et ne pense qu’à se goinfrer de l’argent du crime.

    Quelque chose se prépare en coulisse, quelque chose qui va nous dépasser tous et il est plus que temps de faire notre choix.

    Actuellement, le mal a atteint son sommet, les grands maîtres parlent d’une période charnière, de décembre 2014 à 2030, celle de la lutte entre le bien et le mal mais au bout, il ne pourra rester qu’un seul vainqueur.

    2030 lorsque tous les atolls seront sous les eaux alors une nouvelles civilisation verra le jour, dans un premier temps, le mal ne sera pas bannie de la terre mais il n’aura plus de pouvoir car les générations qui nous succèderont auront la force de le vaincre et de lui résister.

    Le futur est entre nos mains, les générations d’aujourd’hui portent en elle la graine qui engendrera cette civilisation du futur, ne cédons pas à la tentation de ce que le mal nous propose, refusons dans un premier temps ce que le « Dieu argent » nous propose, moins nous consommerons, plus nous ôterons son pouvoir sur les masses.

    Comme il est dit dans la bible: Tu ne peux servir deux maitre, Dieu ou Mammon.
    Et comme le disait le Christ: Celui qui n’est pas avec moi, est contre moi.

    Matthieu 25

    « Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire. Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.… »

    Alors choisissons notre camp avant qu’il ne soit trop tard et agissons tous en conséquence !

  • Graine de piaf Graine de piaf

    En 2030 je ne serai plus de ce monde, mais en attendant j’espère que les autres s’en seront bien sortis.

    • Planete bleu Planete bleu

      D’un certain côté tu as de la chance car tu en subira pas les conséquences. Moi j’aurai 61 en 2030, si je suis toujours là à cette époque et je sens que l’avenir ne va pas être rose, ce qui m’inquiète le plus c’est les conséquences de la destruction de notre environnement et je me demande vraiment si les jeunes ont vraiment un avenir dans ce monde. Tout aurait pu être différent, si on avait créer une civilisation qui vie en harmonie avec la nature et qui respecte toute forme de vie. Mais là, l’humanité va droit dans un mur.

  • Sages paroles, le Veilleur.

    Oui Planète Bleu. Cependant, à mon humble avis, il se passera quelque chose avant 2030. C’est presque à espérer car 15 ans… ça fait encore long, même si le temps passe vite. Je pense que c’est ce « quelque chose » dont parle le Veilleur. Les forces du Mal sentent que la partie est perdue et jettent toutes leurs forces dans la bataille.

    Il ne sert à rien de les combattre – sauf de façon sporadique – , il faut suivre nos chemins respectifs, et revenir à des valeurs sûres autant que possible, en visant l’autonomie comme objectif, notamment l’autonomie alimentaire.
    Bien sûr, la réunion en hameaux, en villages, en quartiers seraient vraiment intéressante, constructive. Mais comme on l’a vu dans un autre sujet, il faut que les caractères humains s’adaptent et s’entendent. Ce qui n’est pas une mince affaire…

  • Vasavoir

    Citation

    « Cette autorisation s’impose. Aucun recours légal pour la France ou d’autres pays, pour s’y opposer. »

    L’Ecosse interdit la culture des OGM sur son territoire  Publié le 09-08-2015

    L’Ecosse a décidé d’interdire la culture des OGM sur son territoire. Ce gouvernement autonome au sein du Royaume-Uni entend ainsi profiter d’une possibilité ouverte récemment par l’Union européenne.

     

    L’Ecosse veut rester un territoire vert et propre et le gouvernement écossais estime que l’introduction des cultures OGM (organisme génétiquement modifié) pourrait nuire à son image et remettre en cause la prospérité du secteur agroalimentaire et de la boisson qui pèse près de 20 milliards d’euros par an.

  • lahdo49

    Bonjour à tous,
    il doit y avoir un problème car dans un autre article j’ai relevé ce passage : « Le gouvernement autonome écossais applique ainsi une directive européenne entrée en vigueur en avril dernier. Elle autorise tout pays de l’union à refuser les OGM en invoquant des motifs socio-économiques, de politique agricole ou d’aménagement du territoire, même si ces OGM ont été autorisés au niveau européen. » c’est l’article qui parle du refus des ogm par les écossais, alors pourquoi nous on ne peut pas faire pareil????