Los Angeles s’attend à un puissant tremblement de terre

Cela fait longtemps que l’on nous annonce un séisme possible dans cette région, et si la probabilité d’un séisme ne peut être contestée, savoir quand reste délicat, voire impossible pour l’heure, ils ne peuvent qu’écouter les signes et suivre les pistes. Pour l’instant, les prévisions parlent du « big one » d’ici trente ans, mais ce n’est au final qu’une estimation, et cela peut survenir à tout moment, même demain…
nepal-earthquake-US-map

La fissure de la croûte terrestre aux alentours de la ville américaine de Los Angeles s’avère plus profonde qu’on ne le pensait, et pourrait provoquer un séisme très puissant.

Cette conclusion a été faite par le géologue de l’Université de Californie à Santa Barbara, Jim Boles, et diffusée par la station radio KPCC.Lors de sa recherche, le scientifique a constaté une fuite importante d’hélium de la faille Newport-Inglewood, longue de 45 km et passant par le territoire du grand Los Angeles. « Cela indique que la faille est plus profonde qu’on le pensait jusqu’à présent », souligne Boles.

Le scientifique a réussi à effectuer une analyse chimique de l’hélium provenant de la fissure. Selon le chercheur, ce dernier contient des additifs spéciaux qui témoignent de l’existence d’une « anomalie particulière » aux environs de la deuxième plus grande mégapole américaine. Boles prédit qu’au cours des 30 prochaines années, Los Angeles devra faire face à un séisme de magnitude 7. Jusqu’ici, les chercheurs prédisaient un scénario moins catastrophique — un tremblement de terre avec une magnitude de 4,7.

« La faille Newport-Inglewood s’est formée il y a 30 millions d’années. La fuite active d’hélium qui provient par cette fissure des profondeurs de notre planète, témoigne de la forte activité du manteau terrestre dans cette région », affirme Boles.

Source: Sputniknews

Quand aux conséquences d’un séisme, voici les estimations par des spécialistes:

Les chiffres estimés par les spécialistes sont effrayants.  Un réveil, en semaine, lorsque la ville connait sa plus grande affluence, aurait des conséquences humaines sans précédent.

Au-delà des 250 milliards de dollars de dégâts, le rapport de l’USGS évoque des pertes humaines de presque 20 000 personnes!

Sans oublier non plus 300 000 blessés et plus de 735 000 familles devenues sans-abri d’un instant à l’autre.

L’ampleur et la froideur des estimations sont une chose. La réalité en est une autre. Et finalement, elle est pire.

RÉALITÉ

En effet, à mots à peine voilés, les services de secours de Los Angeles avouent qu’ils ne pourraient tout simplement pas faire face à une telle catastrophe.

La police? Un millier d’hommes en fonction qui se retrouveraient soudainement chargés de porter secours, de protéger les centres névralgiques de la ville et d’empêcher le chaos.

La Croix-Rouge? La logistique nécessaire au relogement soudain de familles ayant tout perdu ne pourrait pas faire face à une telle affluence.

Les blessés? Le scénario de l’USGS prévoit que le tremblement de terre entraînerait la disparition d’au moins un tiers des places en hôpitaux. Sans compter l’absence d’électricité pendant plusieurs jours.

L’aide fédérale décidée par Washington? L’ouragan Katrina a démontré qu’elle n’est pas capable d’atteindre les personnes dans le besoin en moins de 72 heures. En fait, dans l’éventualité d’un tremblement de terre à Los Angeles, on évoque plutôt la nécessité de survivre avec ses propres ressources pendant sept jours!

L’ampleur d’une telle catastrophe aurait des conséquences économiques pour l’ensemble de la nation américaine, et rien ne semble pouvoir l’empêcher.

SIMULATION

Pire encore, une telle catastrophe a fait l’obet d’une simulation effectuée par le San Diego Super Center, qui nous permet aujourd’hui de savoir exactement comment la catastrophe se déroulerait.

D’abord donc, un réveil de la faille de Puente Hills. Les premières secousses toucheraient quasi immédiatement Orange County, où résident des milliers d’habitants de la banlieue sud de Los Angeles.

Puis, les secousses se propageraient directement vers Los Angeles en gagnant en intensité, car la faille passe progressivement d’une profondeur de 10 kilomètres à à peine quatre sous le stade des Dodgers.

La secousse poursuivrait sa route via le campus universitaire USC, détruirait l’essentiel  du système autoroutier entourant la ville, se propagerait vers le quartier des gratte-ciels pour atteindre son pic d’intensité en plein centre-ville, puis à Hollywood.

Le séisme serait alors tellement violent qu’il projetterait en l’air des objets d’un poids équivalent à celui d’un semi-remorque.  Et entraînerait la destruction de milliers de bâtiments construits avant 1975 et la mise en place de normes sismologiques sévères.

Source et article en intégralité sur Journaldemontreal.com

12 commentaires

    • Eaglefeather Eaglefeather

      Haarp Alaska n’est plus en exploitation ! (des potes y ont travaillés (entretien des terrains), remerciés depuis trois ans, seul un garde reste de planton et plus aucune activité ni personne n’y vient encore (!!)
      En revanche un système plus compact à vu le jour depuis 5 ans encore à l’essai jusqu’il y a 2 ans d’ici, il est depuis, effectif et sous une forme embarquée. Pour l’heure il est installé sur une frégate basée en Corée et ne voyage pas. Maintenant rien n’est dit qu’un autre modèle n’existe pas, toujours est-il que la technologie n’est pas exclusive aux US ou ses alliés. Les russes eux aussi disposent de ce procédé, et selon des bruits de couloirs, il serait plus puissant, ??? et sur le marché de la contrebande !!!, donc ???

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Pour ce qui est des conséquences, les spécialistes de l’USGS ne se sont arrêté « qu’à » Los Angeles ! Or ils le savent mieux que quiconque, qu’un tel séisme entraînerait inévitablement, une série d’autres évènements, tant au Nord qu’au sud de la faille. Et selon de récents relevés, il est devenu encore plus qu’évident, qu’une telle puissance aura également des répercussions vers l’intérieur du pays. A un point tel qu’il n’est même pas permis de parler de diminution avec l’éloignement, certains endroits très fragiles pourraient servir de relais, et de développer autant de puissance, car ces points sont considérés comme sous très haute tension.
    Il ne faut pas non plus perdre de vue que la Côte Ouest n’est pas « QUE » sismique, elle est aussi volcanique, et certains volcans ne sont pas de moindre menace en cas de violent séisme. Les ondes de choc (effet domino) n’auront aucun souci pour atteindre Yellowstone par le sud-ouest (faille de rupture).
    Alors que sur toute la face Ouest des USA le tramage des failles est bien connu, ce n’est pas le cas plus à l’intérieur, sinon que pour quelques sites comme New Madrid. NM, n’est en fait qu’une continuité d’une fracture qui démarre au beau milieu de l’Atlantique et ressort du continent au nord, par l’estuaire du Saint Laurent jusqu’au-delà de la crête de Reykjavík, au Golf de Biscaye(?).
    Par contre pour l’Oklahoma les questions restent éternellement sans réponse, l’exploitation du gaz, ne peut à elle-seule, expliquer le pourquoi de ce foyer.

    • Trollzilla Trollzilla

      Merci pour ce complément sans langue de bois.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    • robertespierre

      Bonjour Eagle
      Par Zeus!!!!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
      ne vois-tu pas la main de Poseidon?
      depuis qu' »on »lui chauffe les oreilles
      El Nino a changé de braquet…et on commence à cuire
      Depuis le « déroutage » de la DNA
      Ce que « certains » appellent des « Dieux »
      Ne faut-il pas voir ,à la lumière des explications Scientifiques de Jacques Grimault (LRDP),des Civilisations supérieures qui nous ont laissé des pistes codées à explorer,relatifs à des événements Naturels cycliques
      En les négligeant,on court après l’événement,en tentant de le prévoir alors qu’on est dans le brouillard,
      Seul exemple
      El Nino,il y a 3 mois était prévu « ordinaire »
      ça me fait penser aux gens de la météo qui prévoient le temps de la veillehttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
      TOUT ce qui se passe sur terre est un réglage de très haute précision,y compris la technologie « susurrée à l’homme « dans ses rêves ou son inspiration
      Il est difficile d’accepter le fait qu’on soit simplement des outils qui mettons un certain temps à admettre,ce pourquoi nous sommes sur terre.
      J’ai toujours plaisir à te lire
      J’en suis arrivé à cette conclusion
      Au plus on cherche,au plus on trouve et au moins on en sait
      Faut dire que prenant pour base l’infini,
      c »est pas surprenanthttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • robertespierre

        Bonjour mon Ami

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Je te retourne le compliment Robertespierre, j’en ai autant à ton égare.
        Pour ce qui en est de ta conclusion, c’est en effet plus qu’exact, et permets-moi d’achever par ceci, « et ce qu’on croit avoir trouvé, n’est en réalité l’essence même de l’évidence. Celle-ci finit par se perdre dans l’infiniment vaste, tout en devenant à la fois de plus en plus insignifiante » http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

        Bonne soirée.

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Je te retourne le compliment Robertespierre, j’en ai autant à ton égare.
        Pour ce qui en est de ta conclusion, c’est en effet plus qu’exact, et permets-moi d’achever par ceci, « et ce qu’on croit avoir trouvé, n’est en réalité l’essence même de l’évidence. Celle-ci finit par se perdre dans l’infiniment vaste, tout en devenant à la fois de plus en plus insignifiante » http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • lalumiere

    Selon l’étude, si vous la lisiez, le séisme sera moins violent que prévu…

    • Trollzilla Trollzilla

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
      Vas donc voir les com sur l’article source.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    • Eaglefeather Eaglefeather

      Moins puissant que prévu ? Alors comment pourrait-il être expliquer que les spécialistes dépêchés aux States, penchent tous et ce depuis l’an dernier, pour un séisme équivalent entre 8.2 et 9.4 aux abords de San Francisco et de seulement (enfin ??) 7.6 à 8.2 entre Los Angeles et le sud du golfe de Californie (Mexique). Et pour clore, un séisme 8.0 et 9.3 est fortement estimé entre Sacramento et Seattle (plusieurs indicateurs font craindre pour la région d’Eureka (jointure sud de la plaque de Juan de Fuca). Cette extrémité de cette plaque est en extrême tension, et a connu plusieurs séismes proches ou dépassants le 7.0.