Hutte primitive et four solaire : les vidéos à voir avant la fin du monde

Il est très étonnant qu’un journal comme Rue89, appartenant au Nouvel Obs, se permette un article « survivaliste-fin du mondiste » à moins qu’il ne racole auprès des foules un peu plus conscientes des probables problèmes à venir, que cela soit l’éclatement des bulles qui s’annoncent plus nombreuses que dans un verre de soda, l’effondrement de la finance et du système tel que cela a pu se produire par le passé avec l’empire romain notamment, ou encore un nouveau conflit organisé de toute pièce pour figer le remboursement des dettes… Bien sur, ils annoncent tout de même que le titre est une « boutade » et qu’aucun effondrement à venir, mais que ces vidéos pourront être utiles en cas de « rupture avec la normalité », il ne faut pas non plus effrayer les lecteurs…

Cela permet néanmoins de découvrir des chaines Youtube intéressantes qui regorgent d’astuces et de bonnes idées toujours utiles au cas où…

S’abriter, se nourrir, se chauffer ou même produire son électricité… Rue89 a sélectionné dix tutoriels YouTube, partagés par des survivalistes ou des adeptes des « low-tech ». A regarder juste au cas où.

Tout commence avec une vidéo publiée début mai sur une formidable chaîne YouTube australienne : Primitive technology. On y voit un jeune homme recourir à nombre de savoir-faire datant du néolithique pour fabriquer en quelques minutes une hutte en torchis à partir de végétaux et de boue collectés dans une forêt. Le tout sans commentaire et en un temps réduit. C’est fascinant et relaxant.

cabane bois torchiConstruction d’une hutte en torchis de type néolithique

En quelques semaines, cette vidéo a été visionnée plus de 2 millions de fois. Dans les commentaires, beaucoup d’internautes échangent sur les meilleurs moyens de reproduire ou d’améliorer les techniques utilisées.

Quand il a été question de présenter cette pépite aux lecteurs de Rue89, pendant notre conférence de rédaction matinale, une réaction renversante a surgi :

Making-of
Ce titre est bien sûr une boutade, pas besoin d’attendre la fin du monde pour s’approprier certaines techniques voire même viser une forme d’autonomie. N’empêche, si vous lisez cet article parce qu’une rupture de la normalité se présente, nous vous souhaitons beaucoup de courage. Et vous invitons à bâtir un monde meilleur.

« Si on a besoin un jour de recourir à ces méthodes de survie, on n’aura probablement déjà plus accès à Internet et à ces vidéos. »

Si vous partagez les craintes des survivalistes, si vous aimez l’idée de vous approprier les low-tech ou si vous avez simplement toujours rêvé de faire du feu en tournant un bout de bois entre vos mains, nous vous avons préparé une liste de vidéos à regarder tant qu’il en est encore temps.

S’abriter

Vous êtes seul dans les bois, le froid et la pluie vous menacent. Vous vous félicitez d’avoir visionné quelques mois plus tôt les vidéos de la chaîne Primitive technology. Vous avez le choix. Tailler une pierre pour découper du bois qui fera l’ossature de votre maison puis tisser des végétaux pour couvrir votre abri et enfin fabriquer un pot en terre cuite pour transporter de l’eau et mouiller la terre argileuse qui formera votre torchis. C’est l’option de la première vidéo postée par cette chaîne australienne.

Vous pouvez aussi, si vous êtes dans un climat plus tropical, vous servir de feuilles de palmier pour concevoir une chaumière primitive.

Se nourrir

Vous avez dépensé une quantité hallucinante de calories pour fabriquer votre abri. Vous êtes sur le point de tomber d’inanition.

Ne cherchez pas tout de suite à chasser un daim ou un sanglier. Mieux vaut commencer par une salade sauvage. Pour ce faire, les deux youtubeuses survivalistes françaises de la chaîne Les mamas prévoyantes ont tourné deux vidéos très bien faites sur les plantes comestibles de l’Hexagone.

Manger des herbes crues ne suffira pas à vous sustenter des mois durant. Pour cuire vos aliments dans un monde post-apocalyptique, rien de tel qu’un four solaire. Ce tutoriel vous permettra d’arriver à un résultat quasi professionnel en recyclant notamment une antenne parabolique.

Se chauffer

Il y a quelques mois, Corentin de Chatelperron, jeune ingénieur et aventurier, a vécu plusieurs semaines sur un bateau en fibre de jute où il a expérimenté des low-tech. Il nous avait expliqué comment il avait fabriqué un « rocket stove », sorte de poêle en système D :

« On récupère deux boîtes de conserve de tailles différentes. On perce la plus petite de plusieurs trous et on emboîte l’autre par-dessus.

On brûle un peu de bois dans la petite boîte et, au bout d’un moment, du gaz s’échappe par les trous, remonte la paroi et entre en combustion dans la grande boîte.

C’est impressionnant à quel point c’est efficace, on consomme jusqu’à sept fois moins de bois. Tous les jours, des gens utilisent du bois pour la cuisson, c’est très simple ça pourrait être utilisé partout dans le monde. »

Il a depuis publié sur son site Nomade des mers – où l’on trouve une série de tutoriels dans une « biblilowtech » de très bonne facture – une vidéo expliquant comment fabriquer un « néostove », version améliorée de ce premier exemplaire.

Les plus motivés pourront aller encore plus loin, en regardant les tutoriels du bricoleur Barnabé Chaillot qui nous apprend à fabriquer trois types de poêles maison.

Et bien sûr, l’indispensable méthode Jean Pain permet de transformer un tas de compost (immense) en système de chauffage.

Article en intégralité avec vidéos sur Rue89.nouvelobs.com

J’ai pris le parti de ne pas relayer les vidéos de l’article, principale raison, la plupart ont déjà été proposées sur le blog dans le passé, mais pas que. Bien évidement, un effondrement n’est pas à souhaiter, mais celui-ni n’est pas à omettre pour autant, à l’heure actuelle, tout est possible…

11 commentaires

  • Encore une fois, le principal danger si on en arrive à être réduits à devoir utiliser ce genre de méthodes, ce sera la pollution.

    Si tout s’effondre, il y aura un grand nombre de morts. Du coup, les épidémies s’en donneront à coeur joie sur les survivants. Ensuite, les structures laissées à l’abandon, comme les usines de produits chimiques ou les centrales nucléaires vont contaminer de larges zones dans lesquelles il ne vaudra mieux pas s’installer. Et c’est sans parler d’éventuels nuages contaminants.

    Alors avant de se demander comment construire une cabane, une bonne question pourrait être quels sont les endroits en France ou il serait possible de survivre et ceux qui sont à éviter, et comment détecter les zones malsaines.

    • Dok

      En France !!! Avec toutes les centrales nucléaire disséminées sur ce territoire il ne fera pas bon vivre là !
      L’Australie peut être ?

    • coyote

      tu soulève un point intéressant voire primordial : la reflexion. bien souvent la plupart des gens auront les bons reflexes comme savoir où bivouaquer hors de portée des differentes menaces.
      Je voudrais adresser a Benji et volti un grand merci d’avoir fait un effort (il me semble ces derniers temps) sur la « texture » des infos présentées. plus de concret, plus de pistes de solutions, en revanche ce qui me désole c’est le nombre de commentaires sur ce genre de sujets alors que sur les sujets plus morbides les commentaires fusent ;)

      • voltigeur voltigeur

        Et oui, je pense que c’est pour exorciser l’angoisse
        de ces nouvelles, on commente à outrance pour
        donner un avis qui, ne changera rien aux résultats,
        mais qui rassure, puisqu’on partage. :)

    • .article35. .article35.

      « Alors avant de se demander comment construire une cabane, une bonne question pourrait être quels sont les endroits en France ou il serait possible de survivre et ceux qui sont à éviter, et comment détecter les zones malsaines. »
      Voilà une réponse :
      http://www.youtube.com/watch?v=MkFMzViwaKk
      Dépressifs s’abstenir . Surtout si vous habitez Limoges .

  • Trollzilla Trollzilla

    ‘Lut,

    http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=53&t=8946&p=35409#p35409

    Si une âme charitable pourrait envoyer ce lien à Mouton Grain, ça serait top, je ne l’ai pas trouvé sur la liste du forum et je lui avais promis…

    Merci à qui de droit.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

    • voltigeur voltigeur

      J’ai envoyé le lien par courriel, il n’est pas
      inscrit sur le forum.
      Me suis fait une rigolade de bon matin avec les
      explications :) :) Merci Trollzilla :)

      • Trollzilla Trollzilla

        Imagines donc un livre de ma main ayant pour titre « Vers la fin de la médecine traditionnelle »…
        Avec toutes les analyses psy défoncées, le big pharma nébullisé et ce qui en est de la « réalité » avérée…
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

        Gros gros taf de vulgarisation de ce qu’ils ne veulent pas nous informer, j’ai déjà trois personnes qui souhaitent m’aider à la correction et à la mise en page, le plus dur sera de trouver un éditeur qui ne me censurera pas…
        ça sera prêt d’ici deux ans ;)
        Le sujet est monolithique façon cocktail lithique pour « ces gens là ».
        Mektoub d Inch’Allah http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif(je m’en vais leur faire un attentat à la 9.11 !!!)

      • voltigeur voltigeur

        Pour ne pas être censuré, il y a l’option
        d’édition à compte d’auteur, en lançant un
        appel à participer. :)

      • Trollzilla Trollzilla

        Merci pour le conseil, j’étudierais la chose le moment venu.
        Vous serez les premiers informés.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif