Le Chef de la Bundesbank dit « Nein » pour bannir le cash !! (Zerohedge)/ La prochaine phase de la guerre contre la monnaie liquide sera plus agressive encore/ Dostoïevsky : l’argent c’est la liberté gravée dans le métal

Une s&érie de trois articles sont proposés à la suite sur le blog à Lupus, trois qui parlent de la disparition de l’argent liquide qui va nous être imposée. Avec cela, la NSA le système Tracfin pourra tout connaître de vos dépenses, même les plus intimes, sans parler des nombreuses conséquences: fin de la petite pièce pour votre enfant en argent de poche, plus de pourboires, plus de travail au noir, plus de risque d’un bankrun pour une banque en faillite (donc toutes en fait…), et bien plus, car l’argent liquide, on en a toujours besoin!

Le Chef de la Bundesbank dit « Nein » pour bannir le cash !! (Zerohedge)

Humour financeL

Voici un bref résumé :

Les actions collectives des banques centrales les plus influentes du monde ont fait des merveilles quand il s’agit de gonfler des bulles d’actifs, mais ont fait très peu pour relancer une croissance économique robuste. En fait, loin de lisser le cycle économique et de ressusciter la demande de DM, après la crise , la politique monétaire a effectivement eu l’effet exactement inverse : elle a ouvert la voie à un effondrement encore plus spectaculaire tout en créant un surplus d’offre déflationniste dans le monde entier. A ce stade, une personne saine d’esprit pourrait être tenté d ‘appeler ceci des expériences monétaires, surtout en considérant que les limites ont été atteintes. Autrement dit, il n’y a littéralement pas plus d’actifs à acheter et les taux ont atteint un niveau plancher où les acteurs rationnels évitent les dépôts bancaires … à la faveur du matelas. (mettre son argent sous le matelas est plus profitable que de perdre de l’argent en le mettant sur son compte ndlr)

Mais pas si vite. Le monde pourrait toujours interdire l’argent liquide parce que si vous éliminez la monnaie physique et forcez les gens à utiliser une carte de crédit liée à un compte bancaire contrôlé par le gouvernement pour toutes les transactions, vous pouvez tout planifier efficacement

Les consommateurs ne dépensent pas ? Pas de problème. Il suffit Juste de taxer les excédents du solde de leur compte . Surchauffe de l’économie ? Encore une fois, pas de problème. Levez les intérêts payés sur les avoirs en compte pour encourager les gens à arrêter de dépenser.

Sur les traces des commentaires de Bofinger, nous avons dit ce qui suit: « notez M. Weidmann, que vos compatriotes vont devenir des keynésiens fous. « 

Et voilà, Weidmann est bien entré dans le débat et sans surprise, il n’est pas un fan des appels à l’interdiction de cash .

D’apres FAZ   (via Google Translate):

Le Président de la Bundesbank Jens Weidmann a préconisé que l’argent cash, malgré les innovations techniques et la numérisation , devrait continuer à jouer un rôle important dans les opérations de paiement.

« La Bundesbank ne croit pas à abolir l’argent cash » Weidmann a déclaré lundi à Francfort pendant le biennial held payments Symposium de la Banque centrale. D’une part, chaque citoyen doit continuer à payer comme il veut – «Avec espèces ou sans espèces  » a soutenu Weidmann.

Deuxièmement, « la politique monétaire serait une des raisons qui peuvent être invoquées contre le cash », debout sur ​​des pieds d’argile. »

Par sa deuxième justification Weidmann a recours à ce qui est souvent soulevé par les critiques de l’argument du cash, dans un monde sans espèces la politique monétaire fonctionnerait mieux . Derrièrec’ est l’idée que les épargnants réagissent à des taux d’intérêt négatifs des banques centrales et commerciales, en retirant leur argent des comptes et en les gardant  sous forme de liquidités.

Si il n’y avait pas d’argent cash, les taux d’intérêt négatifs seraient directement impactés sur les comptes des déposants.Parce qu’ils ne pourraient simplement pas retirer leur argent, ils consommeraient plus et investiraient à la place – et donc stimuleraient la croissance économique.

Weidmann contredit cet argument pointu. D’une part, un intérêt négatif modéré ne provoquerait pas nécessairement « une fuite vers les liquidités » .D’autre part – et cela est beaucoup plus important – la discussion sur « le vrai problème » est terminée. Le contrôle des taux d’intérêt et du marché des capitaux sont dues à des perspectives maussades de croissance « et de faibles tensions inflationnistes dans un avenir prévisible »

 La politique monétaire expansive des banques centrales doit être comprise comme une réaction contre cela . Donc, la tâche la plus importante était d’aborder la cause de la faiblesse de la croissance dans la zone euro.

« Donc, si la croissance faible est le nœud du problème, alors il est nécessaire de surmonter cette faiblesse, plutôt que d’opérer des acrobaties audacieuses comme de vouloir faire disparaître l’argent liquide, de sorte que la politique monétaire serait  encore plus expansive et couvrirait des problèmes structurels à long terme, avec de l’argent pas cher à court terme « , a déclaré Weidmann.

Donc, une fois que la cabale keynésienne aura réussi et abolira le cash, jetant efficacement l’ancre sur les taux négatifs , ce qui permet de manipuler non seulement les résultats macroéconomiques, mais aussi  microéconomiques , il apparaît que ceux qui apprécient toujours leur droit de choisir eux-mêmes comment et quand ils dépensent leur argent peuvent au moins se déplacer en Allemagne ..

http://www.zerohedge.com/news/2015-06-17/bundesbank-chief-says-nein-cash-ban – resistanceauthentique

https://resistanceauthentique.wordpress.com/2015/06/17/le-chef-bundesbank-dit-nein-pour-bannir-le-cash/

Source et suite des articles sur Leblogalupus.com

 

17 commentaires

  • Dubitatif

    en espérant que soient nombreux à suivre les propos de ce
    Weidmann !

  • Trollzilla Trollzilla

    Synchronicité ou effet papillon ?
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    Vous vous rappelez du méga sapin en forme de plug anal sur la place du Louvre sans doute et de hier notre Adolfo Blancos naziÔnal avec le Tafta en force version Fistinière avec le 49.3 ?

    Bé ça a eu son petit effet du Louvre jusqu’à Pittsburgh, état de New York…

    http://www.20minutes.fr/culture/1634047-20150617-vagin-reine-grande-sculpture-kapoor-versailles-vandalisee

    http://www.20minutes.fr/insolite/1633927-20150617-etats-unis-braque-banque-sex-toy

    Avant on disait dans le commerce que le client était le roi, maintenant avec leurs putain de « libre échange » qui n’a de libre que le N.O.M. pour sûre qu’on est pris pour des reines…

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • SURICATE

    « L’Argent, c’est la Liberté gravée dans le Métal ».

    Aujourd’hui en FRANCE, le SOCIALISME c’est LA DICTATURE gravée dans son programme de NAZISLAMISTES aux Ordres des USA.

  • .article35. .article35.

    Petite réflexion : l’abandon du cash, hormis le raz de marée de problèmes qu’il va causé , ne sera efficace que s’il n’existe aucune alternative de paiement. Je dis ça pour tous ceux qui, prudents ont investi une partie de leurs économies dans les métaux précieux .
    Voilà un petit article qui expose les précédents concernant la réquisition de l’or auprès des particuliers
    http://www.challenges.fr/patrimoine/20120917.CHA0874/l-etat-pourrait-il-confisquer-votre-or.html
    La pénalisation de la possession de l’or n’est pas un risque à prendre à la légère , on le sait  » les cons, ça ose tout…. » et lorsqu’on voit les lois qu’ils sont capables de nous pondre, une de plus, une de moins ne leur fera ni chaud ni froid.
    Mais il y a fort à parier aussi que cette suppression de l’argent liquide ne touchera qu’une partie de la population , entre autre , nous bien sûr . Sinon quid des pots de vin, des rétro-commissions occultes , des fonds spéciaux qui sont censés avoir disparu en 2001 ,du financement des campagnes électorales et j’en passe .
    Il n’y aura de réel changement que le jour où la chasse au politicard sera ouverte et que les têtes rouleront dans la sciure, ce qui visiblement n’est pas pour demain .

  • nux nux

    @ .article35.

    bien dis !!! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    peu être les préludes de la chasse ,commenserons par un bon 80% d’abstention au élection ?

    m’enfin tant que la masse seras scotché devant poubelle la vie ….

  • baron william baron william

    je cite dans la conclusion

    Donc, une fois que la cabale keynésienne aura réussi et abolira le cash,etc

    rien que cette phrase montre a quel point cet article est pourri

    tout le monde sait que ce sont les neo liberaux qui menent la politique economique europeenne et mondiale depuis le debut des annees 80

    pour bien entendre les buts vises par weidmann voici un article tout chaud tout frais d une entrevue de weidmann avec le journal les echos

    http://m.lesechos.fr/industrie-services/jens-weidmann-l-existence-de-l-euro-ne-depend-pas-de-l-evolution-en-grece-021144619402.htm#

    il est clair que cet ancien conseiller de cette traitresse de merkel a encore beaucoup de progres a faire pour se mettre lui et tous les politiciens monetaristes au service du peuple

    contrairement a ce qu ils font actuellement

    a bon entendeur

    salut

  • Grand marabout Grand marabout

    Des économistes de renom, comme Larry Summers, l’ex-secrétaire au Trésor de Barack Obama, ou Kenneth Rogoff, ancien économiste du FMI, plaident pour un tel interdit. Quelle est leur motivation ? ».

    « La méfiance des autorités envers le citoyen est telle en 2015 que l’argent non contrôlé et certifié par un homme de l’État est considéré comme le produit d’un acte répréhensible. L’argent a subitement mauvaise odeur.
    Ce n’est plus le fruit d’un travail honnête, une récompense que l’on se plaît à détenir ».

    Nous ne vivons plus dans un État de droit car celui-ci promulgue des lois qui défendent la sphère publique et des privilèges au lieu de lois qui défendent le citoyen. Nous ne vivons plus dans un État de droit depuis que les députés de l’Assemblée nationale se sont auto-amnistiés en 1998 (affaire Urba-Gracco). Les lois protègent désormais privilèges et monopoles accordés par les élus à certains, et notamment les banques.

    Les banques profitent de la dette publique. Elles ont obtenu la délégation du monopole de création monétaire et encaissent des intérêts sur de l’argent qui n’existe pas mais qu’elles ont le droit d’émettre, contrairement à vous et moi.
    La dette publique est, du point de vue d’une banque, une « bonne dette » puisqu’elle est garantie par les contribuables et que l’État peut lever l’impôt arbitrairement, à tout moment.

    Or quoi de plus facile de lever un impôt quand il n’y a plus de cash?

    Quand tous vos avoirs, épargne, livrets, comptes, déclarations d’impôt, prélèvements automatiques, facturations, numéros de comptes, allocations, salaires, et bientôt dépenses de santé sont en ligne, tous étant liés, corrélés, il ne suffirait, en gros, que d’un « clic » pour que tous soient bloqués.
    http://www.contrepoints.org/2015/06/17/211127-resistez-refusez-limmoralite-de-la-societe-sans-cash

    – le Danemark s’apprête à interdire le cash
    – l’Italie a rendu illégale toute transaction en espèces supérieure à 1000 euros
    – la Suisse a proposé d’interdire les paiements en espèces de plus de 100 000 francs suisses
    – la Russie a interdit les transactions en espèces de plus de 10 000$
    – l’Espagne interdit les transactions en espèces au-dessus de 2 500 euros
    – le Mexique a rendu illégaux les paiements en espèces de plus de 200 000 pesos
    – l’Uruguay a interdit les transactions en espèces excédant 5 000$
    – la France a rendu illégales les transactions en espèces de plus de 1 000 euros, abaissant ainsi la limite précédente qui était de 3 000 euros
    – la France et Tracfin demandent la suppression du billet de 500 euros
    – les banques américaines Chase Manhattan puis J.P. Morgan ont interdit à leurs clients de déposer des espèces dans les coffres qu’ils louent
    – Chase a limité l’usage des espèces dans la région de Cleveland
    – l’État de Louisiane a interdit les transactions en cash aux vendeurs d’occasion
    – en France, l’anonymat sur les opérations de change sera limité à 1000 euros au 1er janvier 2016.

    • Maverick Maverick

      Liste intéressante; pour ma part, je pense que les pays en question prennent les devants pour le prochain Krach, pour empêcher un Bank Run. Cette liste est à comparer avec les pays qui doivent adopter des lois de Bail-In avant le 28 Juillet, du genre « on t’échange ton épargne contre des actions de ta banque en faillite » ? Comme disait l’autre, « La France, c’est bientôt la Grèce sans le soleil » …

      A la Deutsche Bank, on en est maintenant à trois directeurs qui sont partis; certains disent que c’est à cause d’un gros problème qu’ils ont eu sur les produits dérivés, au début du mois :

      http://investmentresearchdynamics.com/a-derivatives-bomb-exploded-within-the-last-two-weeks/

      Deutsche Bank pourrait bien être le prochain Lehmann (vouv vous souvenez, les gens qui reviennent le lundi matin pour trouver leur bureau fermé et leur employeur en banqueroute ?)

      http://www.zerohedge.com/news/2015-06-12/deutsche-bank-next-lehman

      D’ici à Septembre, il y a d’ailleurs un agenda assez chargé, en plus de la « question grecque »; Un rapport avec la visite de Poutine au Vatican ?

      http://endoftheamericandream.com/archives/7-key-events-that-are-going-to-happen-by-the-end-of-september

      Passons de bonnes vacances, parce que la Rentrée risque d’être … « Intéressante » …

      • .article35. .article35.

        « je pense que les pays en question prennent les devants pour le prochain Krach »
        Effectivement, comme je le disais dans un commentaire d’un autre article sur le sujet, la disparition du cash va obliger les épargnants à vider leurs bas de laine et a déposer leurs économies sur un compte bancaire, ensuite le bail-in fera le reste . De plus il sera facile de remplacer le personnel des agences( ou du moins de le limiter) par des bornes inter-actives vu qu’il ne restera plus que des questions de gestion à régler . Les convoyeurs de fonds doivent se faire du soucis.

  • Question bête: qu’est-ce qui nous empêchera de continuer à utiliser la monnaie entre nous ? Bien sûr, cela nous bloquera pour certains échanges, mais pour d’autres…
    On ne devra plus le faire juste parce que c’est interdit ?
    Cette monnaie ne pourrait-elle pas suivre le sort d’une monnaie parallèle ?
    Si c’est une réflexion bête, merci de me dire pourquoi.

  • Atlante

    Bonsoir Biquette,

    Non, ce n’est pas une question bête, au contraire. De plus si mes souvenirs sont bon, et sauf erreur (dites-moi si vous êtes au courant) une ancienne loi Napoléonienne non abrogée permettrait la création de monnaies locale. Et puis, comment feraient ceux qui sont interdits bancaires ou simplement des touristes d’un autre pays, ou la monnaie existe encore. Pour moi c’est du pipeau, ils en rêvent, mais de passer à la pratique, c’est autre chose.

    Vous pouvez faire comme nous avions fait dans une ville pourrie, ou les PV pleuvaient pour stationnement, on a bloqué les parcmètres, trombone puis jeton avec de la colle !

    Les appareils de paiements seront aussi facile à mettre hors service, une pseudo carte banc, de la colle en roule ma poule :)

  • Merci Atlante pour ta réponse.
    Pas mal, le blocage des appareils à carte ! Réponse du berger à la bergère après tout, non ?

  • SOFTCONTACT

    Le pouvoir d’un PEUPLE qui s’ignore….
    Nous appelons le PEUPLE de FRANCE dans tout son ensemble à nous UNIR sur cette page, contre cette dette due à la corruption politique de tous les partis.
    Appel à tous de faire de cette page le fer de lance pour L’union pour le PEUPLE.
    Pris indépendamment nous ne sommes rien, ensemble nous sommes le PEUPLE et le PAYS.
    Cette dette insupportable qui conditionne notre quotidien !
    Toutes les nouvelles mesures prises dans le cadre des impôts, taxes ,sont liées à la volonté des élus politiques de cautionner le système financier actuel, où 80 % de la recette fiscale sur les revenus vont au seul remboursement des intérêts de la dette. Soit 50 milliards par an.
    Tous unis contre les banques sur fb

  • verisheep

    Pris indépendamment vous n’êtes rien, tous ensemble unis contre les banques sur facebook, vous êtes juste un listing utile, une base d’information pour Big Brother…