104 églises profanées sur les 4 premiers mois de l’année : plongée dans la France des actes antichrétiens

bjfe8ejcyaa6dpuLa basilique du Sacré Coeur profanée. Source de l’image: Twitter via France3-regions.francetvinfo.fr

Selon les rapports mensuels publiés par christianophobies.fr, le nombre d’église profanées en ce début d’année et jusqu’au mois d’avril s’établirait à 104.

Christianophobie ou connerie ?

Atlantico : Qu’est-ce qui caractérise les actes christianophobes, quelle diversité dans les actes et les profanations observez-vous ?

Jean-Pierre Bouchard : Il faut commencer par dire que les auteurs de ces profanations ne sont pas suffisamment appréhendés, et que notre connaissance n’est donc pas suffisamment précise sur ce point. En revanche, dans ce que l’on peut observer sur le terrain, il y a effectivement une large diversité dans les motivations des auteurs de ces profanations.

Tout d’abord, on constate que les individus qui les commettent répondent souvent d’une forme de sectarisme religieux, dont de revendications anti-chrétiennes.

Si cela peut venir de personnes qui croient en d’autres religions, et où l’islam est très représenté, il peut également y avoir des individus qui pratiquent la démonologie, même si cela demeure marginale.

Il y existe également le problème des incivilités qui camoufle aussi souvent la motivation du sectarisme religieux dans les médias (on a pu le voir des les profanations de cimetières en début d’année), ou en tout cas un dénigrement à l’égard du christianisme : il n’est jamais vraiment anodin de s’attaquer à ces lieux chargés religieusement. Je réfute l’erreur communément admise selon laquelle le fait de voler un chapelet, de faire un graffiti sur une tombe puisse être du ressort de la simple désorientation des jeunes. En effet, ces mêmes personnes auraient pu commettre leur délit ailleurs, au supermarché par exemple. Il y a toujours, effectivement, une portée symbolique dans le fait de s’attaquer à un lieu ou un édifice à connotation religieuse. Car on s’en prend à un héritage, à un patrimoine architectural, à la notion de respect des morts, des croyances… C’est donc très chargé sur le plan symbolique, que ces individus s’en prennent à la représentations des valeurs occidentales ou à la religion chrétienne en elle-même.

De même, entre les piratages de sites web ou la profanations des cimetières, certains actes comme le fait de perturber une cérémonie religieuse comme c’est relevé dans le rapport ressurgit aussi : récemment un individu serait rentré dans une église et aurait crié Allah Akhbar pendant la messe par exemple.

Les Eglises étant anciennes, leur mobilier a bien entendu aussi une valeur marchande qui peut intéresser des délinquants crapuleux (calices, chapelet, tableaux). C’est d’ailleurs dans cette dernière catégorie que l’on peut voir aussi des anarchistes, ou des extrémistes, voire des individus qui souffrent de délires mystiques. Il y a un grand magma.

Quelle évolution avez-vous pu remarquer ces dernières années ?

Jean-Pierre Bouchard : Ce qui est marquant, c’est l’ampleur de l’augmentation de ce nombre de faits. Entre 2008 et 2012, le nombre d’actes islamophobes a doublé. Ce que l’on peut remarquer, c’est qu’il y a un décalage dans la représentation dans les médias de ces profanations, car les actes christianophobes sont très largement majoritaires. C’est un phénomène extrêmement important, beaucoup plus que ce que l’on peut imaginer en comparaison des profanations d’autres lieux religieux, qu’ils soient musulmans ou juifs. Pour des raisons sociologiques, politiques, ou idéologiques, certains médias et journalistes ont tendance à sur-réagir lorsqu’il s’agit des profanations de mosquées par exemple, ou « d’actes islamophobes ». Or les édifices liés à la chrétienté sont beaucoup plus souvent la cible des vandalismes ou des actes haineux.

Sur les 807 cas de profanations recensés l’an dernier (deux par jour), la grande majorité d’entre-eux avaient pour cible des monuments chrétiens (206 cimetières et 467 lieux de culte). Comment expliquer que ce phénomène si imposant soit si peu relayé ou évoqué, que ce soit dans les médias ou de la part des pouvoirs publics ?

Vincent Tournier : Il n’y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. On a ici un exemple malheureusement classique d’aveuglement idéologique. Le propre de l’idéologie, c’est de retenir ce qui arrange et d’écarter ce qui dérange. Aujourd’hui, la haine anti-chrétienne, voire anti-blanche, fait partie de cet aveuglement. Quelle est son importance ? On n’en sait rien parce que la question n’a même pas droit de cité. Le récent rapport de la CNCDH en fait une nouvelle démonstration : en France, on a de très beaux sondages sur le racisme et les Français sont scrutés sous tous les angles, mais l’idée d’aller étudier le racisme qui émane des autres groupes de la société est tout simplement inconcevable. Par exemple, on enquête beaucoup sur les discriminations de la population majoritaire, auxquels on consacre une grande partie du temps et des ressources de la recherche publique, mais nous n’avons aucune étude sur les préjugés qui émanent des minorités elles-mêmes, sur leur niveau d’intolérance ou de discrimination. Pourtant, quand on regarde des atteintes aux édifices religieux entre 2008 et 2012 (sépultures et lieux de culte), il y de quoi se poser des questions. Bien sûr, les atteintes contre les édifices chrétiens ne sont pas forcément motivées par des raisons politiques ou religieuses. Mais le problème est qu’on n’en sait rien. Et puis, pourquoi n’en irait-il pas de même pour les autres lieux de culte ? Qu’est-ce qui permet d’affirmer que seules les atteintes aux édifices chrétiens seraient comme miraculeusement dépourvues de toute motivation politique ou religieuse ? J’ajoute une question subsidiaire : pourquoi ces statistiques ne sont plus fournies par le ministère de l’Intérieur ? Cécité volontaire ?

stats_profanation

Source et article en intégralité: Atlantico.fr

 

24 commentaires

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Tout cela ne me surprend pas. Nous sommes dans un pays déchristianisé. Oh certes, on aime encore bien se marier en grand tralala et le passage à l’église en fait partie, non par conviction religieuse, mais par tradition ou pour épater famille et amis, ou alors lors des obsèques – parce qu’on ne sait jamais ce qui nous attend « là-haut » – c’est de la superstition.

    l’Eglise catholique a tant et tant fait pour détacher les fidèles qu’on ne peut s’attendre qu’à l’absence de ceux-ci pour défendre les lieux de culte. Au lieu de les conduire vers la spiritualité, elle s’en est tenue aux textes réfutant ainsi ce que le Christ avait dit « s’en tenir à l’Esprit et non à la lettre  » !

    Maintenant que le vide s’est fait, que les Eglises ferment les unes après les autres, que beaucoup sont vendues pour servir à n’importe quoi,(même de discothèque !) on s’offusquerait de voir les dernières restantes être profanées ? quelle hypocrisie !

    Je suis Chrétienne, mais non catholique ayant depuis longtemps tourné le dos à ces simulacres, mais quand même je m’insurge contre le silence assourdissant qui existe autour de ces profanations, qu’elles soient envers les cimetières, les églises, chapelles, ou autres. Le moindre « bobo » fait à une synagogue, à une mosquée, et voilà le gouvernement qui monte aux créneaux, mais pour ce qui a construit la France, avec ses erreurs et ses réussites, là… personne ne lève même un cil dans ce milieu pourri et abject.

    C’est une honte supplémentaire dont notre Pays n’a vraiment pas besoin, mais on n’est plus à une honte près maintenant, voir l’histoire des navires et leur non livraison au mépris de la parole donnée …

    Comment ensuite se dire Français sans que les regards étrangers nous couvrent opprobre !…

    • rouletabille rouletabille

      Oui,vous avez raison ,c’est lamentable de profaner des monuments..
      Je vous rejoint
      « Je suis Chrétienne, mais non catholique »
      Je suis athée mais non croyant,vous comprenez ?

      Respectueusement
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • Graine de piaf Graine de piaf

        On peut être athée, donc non croyant, mais avoir une spiritualité profonde, voir André Comte-Sponville.
        Religion et spiritualité ne font souvent pas bon ménage !
        Pour en revenir aux monuments, je pense qu’il faut respecter à travers eux, ceux qui les fréquentent…

        (merci pour la fleur, cela fait toujours plaisir) http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • rouletabille rouletabille

        Oui C Sponville est une référence que j’apprécie hors religieux (me rappelle plus ces textes d’apologies du savoir vivre)merci
        Être ce que vous dites « Je suis Chrétienne, mais non catholique »est ce suffisant ? ,moi je pense pas souffrir des croyances ,elles me réjouissent puisqu’elles rend les gens (heureux ?)
        Merci pour le rappel (Sponville)

        Bonne soirée
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Oui, parce que je suis allée plus loin que ce qui m’a été inculqué. J’ai cherché le fond et non la forme, mais j’ai encore bien du travail à faire…avoir la Foi dans un Esprit créateur, est tout à fait autre chose que dans un Dieu fabriqué par les hommes pour les hommes.
        quant à Jésus, qui n’a fondé aucune église, soit dit en passant, il faut rechercher ses « vraies » paroles qui ne se trouvent que très rarement dans les évangiles canoniques, et là, c’est vraiment quelque chose qui porte au cœur car il en sent la vérité.

      • rouletabille rouletabille

        Bravo
        La foi est synonyme d’Amour ?
        Vous pouvez chercher longtemps..

        N’avez rien d’autre comme but dans la vie ?

        Perso ,j’ai pas besoin de but,d’idéal etc ,alors qu’ils cherchent à IMPOSER le droit à la différence quand l’INDIFFERENCE envoie des enfants en consultation et que la CRIQUE nous croque.
        Je demmande le droit à l’INDIFFÉRENCE ,on est punissable ?

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Mais non cher RTB ta demande est tout à fait légitime.

        mais oui, la « vraie » foi = amour des autres et amour de tout. Je reconnais que c’est difficile d’y arriver, mais j’y travaille.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • rouletabille rouletabille

        Merci de vos réponses toujours agréables ,c’est le résultat de votre ,je vous cite
        « mais oui, la « vraie » foi = amour des autres et amour de tout. Je reconnais que c’est difficile d’y arriver, mais j’y travaille. »
        Bravo
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • Balou

        > quant à Jésus, qui n’a fondé aucune église, soit dit en passant

        ..et c’est depuis lors que l’enfumage a commencé…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      • whackangel

        « et sur cette pierre je bâtirais mon Eglise » ?

        Sur le principe, je dirais plutôt que l’Homme a construit l’Eglise à son image plutôt qu’à celle voulue par le Christ ; c’est pour cette raison que je me refuse à désigner les erreurs de l’Eglise (par définition, erreurs humaines) comme étant imputées à Dieu.

        Sinon, pour ceux qui veulent essayer d’avoir des pistes de compréhension sur ce joli bazar, je conseille « La Conjuration Antichrétienne » de Mgr Henri Delassus, écrit en 1910…. document on ne peut plus actuel pour comprendre ce qu’il se passe en France d’une part vis-à-vis de la chrétienté, mais aussi sur un plan politique…

  • Trollzilla Trollzilla

    Plus les années passent et plus mon coeur penche du côté orthodoxe de la chrétienté.
    Bizarre, ce ne sont pas les églises qui sont vandalisés mais le pays au demeurant et l’on s’offusque des effets en négligeant les causes.

    Moi ça me gonfle quelque chose de copieux!

    Autant trouver un lieux de culte gaulois!!!
    http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/2015/05/11/le-diocese-inaugure-un-bar-catho-toulon-722087.html

  •  » C’est donc très chargé sur le plan symbolique, que ces individus s’en prennent à la représentations des valeurs occidentales ou à la religion chrétienne en elle-même. »
    Oui c’est très chargé…chargé de haine surtout.
    Et c’est très inégal en terme de  » combat « , notre religion, celle de l’agneau, qui tend l’autre joue, face à celles des égorgeurs ( l’islam ) et des esclavagistes ( les talmudistes ) …comment se défendre?
    C’est à nos politiques de prendre des mesures fermes et sévères face à ces actes haineux. Tant que nous aurons des responsables politique
    éternellement attachés à d’autres cultures ou aux loges maçonniques nous continuerons de subir ce genre d’agressions et cela ira en augmentant…c’est mathématique.
    On ne mélange pas l’huile et le vinaigre…dixit de Gaulle.
    Le vivre ensemble est un leurre, une utopie qui finira très mal, hélas!

  • Le fait de tendre l’autre joue pourrait avoir une signification différente que celle qu’on donne généralement à cette expression:
    http://www.cles.com/enquetes/article/la-tour-de-babel#
    Voir Annick de Souzenelles qui lit la Bible comme elle n’a jamais été lue !

    La religion n’est pas un but mais une barque qui peut nous aider à traverser la rivière de la vie, en la comprenant mieux (la vie), en apprenant à nous connaitre. Le but véritable, à mon humble compréhension, est la spiritualité: corporifier son esprit et spiritualiser son corps. Faire l’union entre les deux, entre l’esprit et la matière, entre l’Orient et l’Occident.

    Je parlais un jour avec une dame charmante qui a un maître hindou depuis 10 ans, de la situation actuelle. Envisageant ce qui pourrait bien nous arriver (émeutes, guerre…) je lui faisait part de mon inquiétude de judéo-chrétienne: « mais je pourrais être amenée à tuer ! »

    Cette dame m’a répondu: oui, on peut avoir à se défendre !

    Je comprenais alors que oui, nous pouvons tuer, mais en cas de nécessité absolue (ou de réflexe), et surtout sans émotion. Non pas froidement comme un être dénué de toute humanité, mais elle voulait dire sans haine. Et mieux, si nous le pouvons, en envoyant de l’amour et en pardonnant à notre agresseur.

    Car il est notre miroir, un miroir d’un de nos personnages de pouvoir que nous portons en nous. Rien n’existe en ce monde que nous n’ayons créé.
    Je sais, c’est imbuvable, c’est juste ma compréhension…

    Pour ce qui est du silence des médias, il suit la politique anti-française et anti-chrétienne du gouvernement, c’est clair. Peut-être justement pour nous montrer notre désertion des églises, et peut-être nous inciter à recréer ces églises, non avec leurs dogmes et leurs travers anciens, mais des églises de solidarité, d’entraide, ou Orient et Occident se complètent, s’unifient par leurs spiritualités. Sans compter l’apport inestimable du Bouddhisme.

  • Spartacus LGS

    Croire en un créateur pourquoi pas mais alors vouer un culte, là, ça montre toute la misère humaine.
    C’est quoi ce besoin de se mettre sur un piédestal comme quoi l’homme aurait été créé par dieu ? Si c’est le cas, vu ce que l’homme fait autour de lui, il y a un problème non ?

  • Balou

    Il y a mieux à faire que profaner des lieux de cultes, si on a vraiment quelque chose contre une religion. Pour moi chacun a le droit de croire en ce qu’il veut, dès l’instant qu’il accorde ce même droit à quiconque.

    Abolir l’empire: Mouvement pour la répudiation de la doctrine chrétienne de la découverte
    https://resistance71.wordpress.com/abolir-lempire-mouvement-pour-la-repudiation-de-la-doctrine-chretienne-de-la-decouverte/

  • Ozdik

    Il est temps que la France fasse le grand ménage et vire ces irrespectueux **********************
    *************************

    Modération:
    Commentaire modéré désolé!