Nouvelle web-série à voir absolument: « Jardiniers, levez-vous ! », chronique d’une résistance jardinière

Les web-séries pullulent sur internet, beaucoup font dans l’humour, et combien sortent réellement du lot et font passer un message réellement utile? C’est le cas de cette nouvelle web-série qui mérite d’être soutenue: « Jardiniez, levez-vous ! »

jardiniers-levez-vous-alternative-autonomie-banniere-e1430511886843

« Jardiniers, levez-vous ! », chronique d’une résistance jardinière

Jonathan Attias et Alexandre Lumbroso, gérants de la société de production COMUNIDEE, se sont spécialisés dans les documentaires sur l’autonomie. « Jardiniers Levez vous ! », leur web-série d’écologie politique, retrace le parcours de deux citadins à la découverte de la base du système alimentaire : la graine.

Tournée en autoproduction, cette chronique de la résistance jardinière est destinée à faire prendre conscience aux citoyens, et particulièrement aux citadins « hors sol », de l’absurdité de la législation franco-européenne sur les semences potagères qui empêche les maraîchers de recourir comme autrefois aux graines reproductibles, gage d’autonomie et de respect du vivant. C’est après s’être informés sur les dérives du système agro-industriel (le succès du « Monde selon Monsanto » en est l’exemple le plus parlant), qu’ils ont voulu se rendre sur le terrain à la rencontre des acteurs engagés dans la préservation de notre patrimoine alimentaire, à même le sol. Des citoyens-jardiniers qui se battent pour que la biodiversité potagère ait encore un avenir, ce qui peut sembler compromis à la vue des dernières législations en la matière (privatisation du vivant).

Ce web-documentaire se veut volontairement divertissant et non pas angoissant comme peuvent l’être (peut-être à juste titre également) certains documentaires sur le sujet. Composée de 7 épisodes, la série aide les gens à comprendre simplement, sans intervention d’experts, les solutions à portée de main et les nombreuses initiatives humanistes et écologistes qui « font leur part » pour changer de modèle de société. Le Mouvement Colibris a d’ailleurs beaucoup inspiré les réalisateurs. Pour rappel, c’est une association, créée en 2007 sous l’impulsion de Pierre Rabhi, qui se mobilise pour la construction d’une société écologique et humaine. Elle s’est donnée pour mission d’inspirer, relier et soutenir les citoyens engagés dans une démarche de transition individuelle et collective.

Deux citadins en recherche d’un « mieux »

L’histoire que retrace ce web-documentaire est donc celle de deux citadins « hors sol » qui ont décidé de rechercher ensemble, devant et derrière la caméra, la base du problème de notre alimentation moderne : la graine. Dans les différents épisodes, ils passent en revue de très nombreuses solutions pour se nourrir sainement et ne pas faire le jeu des lobbies. Citons, entre autres, le fait d’acheter ses produits dans une AMAP locale (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) ou via une Ruche Qui dit Oui de façon à encourager les achats groupés de produits locaux, le mouvement des Femmes Semencières qui développe des projets de reproduction et de conservation des semences vivantes, la pratique des jardins partagés qui gagne de plus en plus de terrain dans nos villes,…

Le jardin y est présenté sous des angles surprenants : lieu de résistance face à l’urgence de notre situation écologique et donc de l’importance de ressemer coûte que coûte, lieu de spiritualité où ce n’est pas seulement le sol qu’il faut désherber ou arroser mais aussi sa propre conscience, lieu de liens et de transmission de connaissances aux nouvelles génération…

Présentation complète sur Mrmondialisation.org

  • Episode 1: La banane du bio

Autres épisodes disponibles pour l’instant:

12 commentaires

  • Merci Benji !!! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
    Je partage, et je vais vite regarder ca ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Merci Benji, je vais transmettre ces vidéos car je suis tout à fait convaincue du bien fondé de cette démarche.

    Cette année, et malgré une très mauvaise terre – j’en ai parlé à plusieurs reprises ici – j’ai quand même réussi à préparer et amender, une longueur de planche, environ 2 m x 0,60, je ne sais pas encore ce que cela donnera car en montagne ce n’est toujours pas le moment de planter quoi que ce soit. Mais j’ai des pieds de tomates, des fraisiers, qui attendent leur repiquage, après les saints de glace, et des patates qui sortent leurs jolies feuilles vertes de terre.

  • Brebisapaisee Brebisapaisee

    Super émission à suivre, merci Bendji.

    (Pour ceux qui ne disposent pas d’un lopin de terre ou d’une terrasse, tomates, salades et autres peuvent être semés dans des bacs posés sur le rebord intérieur des fenêtres — le résultat est garanti + vivifie l’ambiance du logis. Les tomates montant, la fenêtre est condamnée vu qu’on ne peut plus les bouger, ce qui n’est pas le cas pour les salades, herbes aromatiques etc. Si le rebord de fenêtre intérieur n’est pas assez large pour y poser des bacs, il suffit de bricoler des supports à bonne hauteur, et pourquoi pas, munis de roulettes pour faciliter leur déplacement lors de l’ouverture des fenêtres.

    Aberrations agricoles, les petits pois http://www.youtube.com/watch?v=jqDpy5CkLwI

    Pierre Rabhi : La crise n’est pas financière mais humaine
    http://www.youtube.com/watch?v=bCjIhJtVeJs

    Bon dimanche à tous

    • Graine de piaf Graine de piaf

      oui, mais à la condition de cultiver dans de la terre et non du terreau, j’en avais fait l’amère expérience.

      • Brebisapaisee Brebisapaisee

        En effet, le terreau, seul, est intéressant pour démarrer la croissance des semis — au repiquage on peut en mélanger à la terre, pour son apport nutritif + pour l’alléger si nécessaire.(Expérience menée lors d’un séjour forcé en appartement sans jardin, qui fut fructueuse.)

    • Michele

      Ben ce genre de culture en pots à l’intérieur j’essaie tous les ans, mais rien à faire, terreau ou terre rien ne pousse, tout file et ensuite tout se dessèche.
      J’ai beau arroser, mettre une fontaine pour avoir de l’humidité, je ne parviens pas a faire pousser quelque chose de comestible et pourtant j’ai des plantes d’intérieur qui poussent comme c’est pas possible, inclus des aloés et des orchidées
      L’année passée j’ai bricolé quelque chose pour pouvoir mettre des jardinières sur le rebord de fenêtre extérieure, et tout ce qui a poussé ce sont deux fraisiers qui m’ont donné une dizaines de petites fraises, et la ciboulette qui a tenu tout l’été
      même le thym n’a pas poussé
      Je ne comprends vraiment pas
      Une année j’avais semé des radis, et je n’ai eu que des feuilles pour faire de la soupe, pas un radis n’a gonflé
      J’ai essayé du persil, que neni il n’a même pas daigné lever
      J’avais mis 2 plants de tomates dans un grand pot, ils ont séché, et pourtant j’arrose bien
      J’ai repiqué des petites salades, pareil
      Bref, je crois qu’en altitude et surtout au 7e étage par rapport à la terre, les légumes ne se plaisent pas
      Je me demande si ce n’est pas à cause de l’éloignement du sol, parce que je ne vois pas pourquoi ça ne pousse pas, car dans les jardins pas loin de chez moi tout pousse
      Cette année je vais encore essayer, je ne désespère pas de trouver un truc qui pousse ici

  • C’est ce genre d’actions que je vois comme résistance. On ne peut pas dire après cela que les ME sont endormis, ne font rien. Bien sûr, ce n’est pas une révolution bruyante mais au contraire, une révolution silencieuse et bigrement efficace.

    Décidément, dès qu’on parle jardinage, cela donne un bol d’air que j’apprécie drôlement !

    Je plante aussi comme je peux, sans jardin. Quelques pots à côté de mon garage, sur l’espace public, avec la visite des chats et le risque qu’on me pique mes modestes légumes quand ils seront à maturité.
    Et quelques pots sur les fenêtres. Ça prend beaucoup de place !

    • rouletabille rouletabille

      C’est de la résistance en pots.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      • rudolphe vandenberg rudolphe vandenberg

        de la bioresistance, ça fait plus « tendance » http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

        Tien un lien très intéressant pour les gens qui n’ont pas la chance d’avoir un potager, le gars expérimente pas mal et les résultats sont vraiment super, pleins d’astuce et une personne modeste bien loin des « pro de la permaculture »

        http://monpotagerurbain.jimdo.com/

        J’ai un petit jardin et je m’inspire de ses reflexions pour produire un peu mieuxhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Merci pour cette vidéo, elle aurait mérité plus d’explications comme par exemple la taille des pots et la région où tout cela est cultivé, mais elle donne de bonnes idées.