La viande de qualité devient trop chère? Trouvez les protéines ailleurs!

Les meilleures sources de protéines dans le cadre d’un régime végétarien

Dans le cadre d’un régime végétarien, une alimentation qui ne répond pas à l’ensemble de vos besoins nutritionnels peut engendrer des carences en protéines, mais aussi en vitamines D et B12, en calcium, en oméga-3, en zinc et en fer notamment.

Pour pallier le manque à gagner et retrouver les meilleures sources de protéines plus spécifiquement, le Guide alimentaire canadien souligne que les végétariens peuvent en outre consommer des produits laitiers et boissons de soya. Les substituts de viande, mais aussi certains fruits et légumes peuvent s’avérer des alternatives fort intéressantes pour combler les besoins quotidiens en acides aminés.

Augmentez votre apport en protéines en intégrant les aliments suivants dans votre assiette:

1) La tomate séchée

istock_000034528586_smallLes tomates séchées constituent une impressionante source de protéines. En plus d’être une bonne source de fibres, cet aliment est également riche en potassium et en magnésium, en plus de fournir du fer, du phosphore, du cuivre et de la vitamine K, notamment.

Ajoutons que la tomate séchée contient aussi du lycopène, un antioxydant qui contribuerait à la santé des os et à la prévention du cancer de la prostate.

Avec son goût intense, à la fois légèrement sucré et acidulé, cet aliment est particulièrement savoureux dans les sandwichs, dans les pains, en guide d’amuse-gueule ou encore dans un pesto.

Valeur nutritive (100g de tomates séchées):

  • 160 calories
  • 7,5g de protéines
  • 1g de lipides
  • 29g de glucides
  • 12g de fibres

2) Le quinoa

Remplacez le riz par le quinoa, une céréale de grain entier riche en protéines. Vous aurez là un substitut savoureux qui fait durer la sensation de satiété plus longtemps. Une tasse de quinoa cuit fournit environ 4 mg de fer, plus que toutes les céréales non enrichies. Le quinoa procure également de la lysine, un acide aminé qui ne retrouve pas dans le maïs, le blé et autres céréales.

Mieux encore, grâce à son goût subtil, le quinoa est incroyablement polyvalent. Il peut être ajouté à votre soupe préférée, au chili végétarien, ou encore à une salade fraîche à base de fruits et de légumes.

Valeur nutritive (100g de quinoa):

  • 370 calories
  • 14g de protéines
  • 6g de lipides
  • 64g de glucides
  • 7g de fibres

3) La noix

Les noix constituent une excellente source de protéines, de fibres et de vitamines. Échangez une poignée de croustilles contre le croquant des noix nature pour donner à votre corps un coup de pouce de protéines. Ajoutez les noix à vos salades pour une entrée délicieuse et nutritive. N’hésitez pas à accompagner les amandes de fruits frais pour une collation complète, vous fournissant à la fois protéines, lipides et glucides.

Pour profiter de tous ses bienfaits santé, privilégiez les noix entières et optez pour les variétés non salées. Cela dit, il est préférable d’en consommer en quantité modérée, les noix étant riches en calories.

Valeur nutritive (100g d’amandes):

  • 634 calories
  • 20g de protéines
  • 54g de lipides
  • 17g de glucides
  • 12,5g de fibres

4) La lentille

Parfaites dans les soupes ou en mets d’accompagnement, les lentilles constituent un moyen économique d’ajouter saveur et protéines à votre alimentation.

Les lentilles constituent également une source intéressante de vitamine B et de fibres, en plus d’être une source de divers minéraux (potassium, fer et magnésium notamment).

Vous pouvez acheter les lentilles séchées et les faire tremper toute la nuit durant avant de les apprêter dans vos plats préférés. Si le temps vous manque, n’hésitez pas à vous procurer les lentilles en conserve. Il ne vous suffira qu’à bien les rincer avant la cuisson.

Valeur nutritive (100g de lentilles):

  • 88 calories
  • 8,5g de protéines
  • 0,5g de lipide
  • 12,5g de glucides
  • 4,3g de fibres

5) Le fromage

Choisissez votre fromage préféré et mettez-en quelques tranches dans un sandwich, ou mangez-le en collation avec des craquelins de grains entiers et une portion de fruit. Riche en protéines et en calcium, le fromage est essentiel aux végétariens. Cela dit, certaines variétés sont riches en gras, en cholestérol et en sodium.

Ceci étant, si on le compare à d’autres variétés de fromage, le fromage cottage est très peu calorique avec 90 calories pour une portion d’une demi-tasse, mais il demeure très riche en protéines.

Le matin, vous pouvez donc troquer le beurre, la margarine ou un fromage à la crème pour du fromage cottage sur vos rôties de grains entiers. Ajoutez un peu de compote de fruits sur vos tartines pour un déjeuner à la fois délicieux, complet et nutritif!

Valeur nutritive (100g de fromage cottage):

  • 88 calories
  • 12g de protéines
  • 1,3g de lipides
  • 6,4g de glucides
  • 0g de fibres

6) Le tofu (soja)

Certaines variétés de tofu fournissent autant de protéines que le lait. Le tofu est préparé à base de soya, l’un des végétaux les plus nourrissants et les plus polyvalents. À volume égal, le soya renferme d’ailleurs plus de protéines et de fer que le bœuf et plus de calcium que le lait. Il aurait également des bénéfiques sur les maladies cardiaques et sur certains cancers.

En plus d’être une excellente source de protéines, le tofu est riche en zinc et en fer. Il est aussi fort polyvalent et peut s’avérer un excellent dessert en version soyeuse, avec du sirop d’érable par exemple. Il peut aussi remplacer avantageusement la viande dans les chilis et sautés végétariens… le cholestérol en moins!

Valeur nutritive (100g de tofu):

  • 125 calories
  • 11,5g de protéines
  • 7,4g de lipides
  • 1,6g de glucides
  • 0,5g de fibres

7) Le beurre d’arachide

À l’instar des noix, le beurre d’arachide est un excellent moyen de fournir à votre corps les protéines dont il a besoin. En raison de sa forte teneur en gras, il est toutefois préférable d’en consommer avec modération.

Des chercheurs de l’université de Purdue, en Indiana, ont étudié divers aliments à grignoter, dont le beurre d’arachide. Ils ont découvert qu’une collation à base d’arachides ou de beurre d’arachide permettait de calmer la faim davantage que plusieurs autres grignotines.

De plus, l’arachide est riche en zinc, en manganèse, en phosphore, en vitamine B3 et en phosphore, notamment. Si vous le pouvez, optez pour un beurre d’arachide qui contient un minimum d’ingrédients et d’agents de conservation. Surveillez également de près la quantité de sucres ajoutés dans certaines versions dites allégées.

Valeur nutritive (100g de beurre d’arachide):

  • 588 calories
  • 25g de protéines
  • 50g de lipides
  • 20g de glucides
  • 6g de fibres

8) Le brocoli

Ajouté à votre salade du midi ou en accompagnement aux repas des soirs de semaine, le brocoli, aux feuilles vert foncé, regorge de protéines. Il est sans doute le légume que les enfants en bas âge aiment le moins, mais il est pourtant délicieux… lorsque bien apprêté! Évitez de trop le cuire, sans quoi il développe un goût amer et une texture désagréable en bouche.

En plus d’être riche en protéines, le brocoli est une excellente source de vitamine C, de vitamine B9, de vitamine K. Ce légume contient également de la vitamine E, du potassium, du calcium, du phosphore et du magnésium. On retrouve enfin dans le brocoli du fer, zinc, cuivre et manganèse, notamment.

Valeur nutritive (100g de brocoli):

  • 35 calories
  • 2,5g de protéines
  • 0,4g de lipides
  • 7,2g de glucides
  • 2,4g de fibres

9) Le haricot

En plus d’être faibles en matière grasses, les haricots offrent un excellent moyen d’ajouter des protéines et des fibres à votre alimentation.

De plus, les haricots constituent une source intéressante de vitamine B6, de vitamine C, de fer, de magnésium, de phosphore et de potassium.

Grâce à sa texture qui peut s’apparenter au boeuf haché, l’haricot peut avantageusement remplacer la viande dans un chili végétarien, sur des nachos, ou encore dans un pâté chinois sans viande. Les sceptiques seront confondus!

Valeur nutritive (100g d’haricots de Lima bouillis):

  • 115 calories
  • 8g de protéines
  • 0,5g de lipide
  • 21g de glucides
  • 7,0g de fibres

10) Le petit pois

Les petits pois fournissent une impressionante quantité de protéines et de fibres. À titre d’exemple, une tasse (250ml) de petits pois fournit la même quantité de protéines qu’une tasse (250ml) de lait. De plus, trois quarts de tasse (175ml) de petits pois compte autant de protéines qu’un quart de tasse (60ml) d’amandes.

Les petits pois contiennent également de la vitamine C et K, en plus du phosphore, du zinc et du magnésium. Ceux-ci fournissent enfin des antioxydants, soit de la lutéine et de la zéaxanthine.

Privilégiez autant que possible les petits pois congelés aux variétés en conserve qui sont plus riches en sodium.

Valeur nutritive (100g de petits pois):

  • 80 calories
  • 5,4g de protéines
  • 0,5g de lipide
  • 10g de glucides
  • 6g de fibres

11) La céréale entière

Des céréales de grains entiers constituent un excellent petit déjeuner car elles sont riches en protéines et en fibres. Pour commencer votre journée de façon saine et savoureuse, faites votre propre mélange de céréales entières et ajoutez-y vos ingrédients préférés.

Les céréales de grains entiers, notamment le son d’avoine, regorgent de nutriments santé. Riche en phosphore, magnésium, fer, sélénium, zinc et vitamine B1, le son d’avoine constitue un excellent aliment au déjeuner ou en collation.

Si vous le pouvez, évitez les céréales transformées ou sucrées qui sont beaucoup moins intéressantes au plan nutritif.

Valeur nutritive (100g de son d’avoine):

  • 350 calories
  • 13g de protéines
  • 3g de lipides
  • 51g de glucides
  • 15g de fibres

12) Le tempeh

Originaire d’Indonésie et élaboré à partir de graines de soya fermentées, le tempeh est une source de protéines complètes qui peut s’avérer des plus intéressantes dans le cadre d’un régime végétarien. À quantité égale, cet aliment au goût de noisette et de champignon fournit d’ailleurs autant de protéines que la viande.

Le tempeh compte également plusieurs bienfaits santé. En outre, il réduirait le mauvais cholestérol, en plus de fournir également de la riboflavine, de la vitamine B6, du zinc, de l’acide folique et du fer.

Tout comme le tofu, le tempeh est très polyvalent et peut s’apprêter de plusieurs façons. Vous pouvez l’intégrer dans vos recettes à base de tofu, ou tout simplement le sauter à la poêle et l’accompagner de légumes grillés, comme vous le feriez avec une viande.

Valeur nutritive (100g de tempeh):

  • 180 calories
  • 18g de protéines
  • 10g de lipides
  • 9g de glucides
  • 6g de fibres

13) L’abricot séché

Les abricots séchés sont parmi les fruits qui contiennent le plus de protéines. De plus, ce fruit au goût subtil, sucré et légèrement acidulé constitue une bonne source de vitamine A, de vitamine C, de fibres et de potassium.

Ce fruit, dont l’apparence et le goût peuvent s’apparenter à la pêche, est originaire d’Asie. Lorsque séché, il est parfait en collation, en dessert, ou encore ou dans un mélange maison de fruits et de noix. Il est toutefois préférable d’en consommer en quantités raisonnables car l’abricot séché est calorique et peut entraîner des inconforts lorsque mangé en trop grande quantité.

Valeur nutritive (100g d’abricots séchés):

  • 245 calories
  • 4g de protéines
  • 0,4g de lipides
  • 62g de glucides
  • 7,2g de fibres

14) La graine de chanvre

De plus en plus populaires, les graines de chanvre sont riches en protéines et en bon gras, sans parler de ses nombreuses vertus santé.

Les graines de chanvre fournissent notamment des oméga-3 qui aident à neutraliser l’action des radicaux libres et ainsi l’inflammation. De plus, celles-ci pourraient aider à protéger contre les maladies cardiaques, en plus de réduire le mauvais cholestérol et la pression artérielle. Les graines de chanvre fournissent enfin de la vitamine A, de la vitamine D ainsi que de la vitamine E.

Valeur nutritive (100g de graines de chanvre):

  • 510 calories
  • 26g de protéines
  • 41g de lipides
  • 15g de glucides
  • 9g de fibres

15) Le raisin sec

Tout comme les abricots, les raisins secs se retrouvent parmi les fruits qui contiennent le plus de protéines. Ils sont également source de fer, de fibres, de potassium et de calcium.

De plus, ils contiennent des catéchines, des antioxydants qui contribueraient à ralentir l’action des radicaux libres, qui rappelons-le, sont impliqués dans la croissance de cellules cancéreuses.

Les raisins secs pourraient permettre de mieux prévenir l’hypertension et l’anémie, en plus d’être un remède efficace contre la constitpation, notamment en raison de sa teneur en fibres insolubles. Tout comme les autres fruits séchés, ils sont riches en glucides, il est donc préférable d’en consommer en modération.

En raison de leur goût sucré, les raisins secs sont particulièrement populaires en collation soit seuls ou mélangés à des noix. On peut également les savourer au déjeuner dans les céréales, ou encore au dessert, dans les muffins, pains et gâteaux.

Valeur nutritive (100g de raisins secs):

  • 305 calories
  • 3g de protéines
  • 0,5g de lipides
  • 76g de glucides
  • 3g de fibres

16) Le sarrasin (blé noir)

En plus d’être riche en protéines et en fibres, cette céréale cultivée depuis des millénaires en Chine et au Japon ne contient pas de gluten.

De plus, le sarrasin (ou blé noir) pourrait, selon de récentes études, améliorer la circulation, réduire le cholestérol sanguin en plus de contrôler le niveau de glucose dans le sang.

Ses grains sont également source de cuivre, de manganèse et de magnésium. Enfin, sur le plan gustatif, le sarrasin peut s’avérer particulièrement intéressant grâce à son goût amer et de noisettes.

Valeur nutritive (100g de sarrasin):

  • 345 calories
  • 13g de protéines
  • 3,5g de lipides
  • 72g de glucides
  • 10g de fibres

17) Le yogourt grec

Le yogourt grec peut contenir jusqu’à deux fois plus de protéines que le yogourt traditionnel. Malgré sa texture onctueuse, il contient environ la même quantité de calories que les autres types de yogourt. De plus, une portion de 100g de ce yogourtfournit environ 10% des besoins quotidiens en calcium.

Si vous le pouvez, troquez le yogourt grec sucré du commerce par un yogourt grec nature. Ajoutez-y un peu de sirop d’érable, de miel, ou une compote de fruits.

Vous pouvez également remplacer la trempette classique à base de crème sûre par un yogourt grec aromatisé à l’huile d’olive, au citron et aux fines herbes.

Valeur nutritive (100g de yogourt grec 0% de matières grasses):

  • 80 calories
  • 8g de protéines
  • 0g de lipides
  • 11g de glucides
  • 0g de fibres

18) Les nutriments essentiels

Zinc: pour compenser l’effet des phytates
Le végétarisme fait une large place aux grains entiers et aux fibres. Bien qu’ils soient bons pour la santé, ces derniers renferment des phytates qui interfèrent avec l’absorption du zinc. Les végétariens devraient donc en prendre plus que les 8 à 9 mg recommandés. On en trouve dans les légumes secs, les algues, les germes de blé, les céréales enrichies, les noix et les graines et dans les pois.
Fer: l’injecteur de carburant
Le fer préserve l’énergie et contribue à la formation des cellules sanguines. Comme le fer issu des plantes est moins bien absorbé que celui de la viande, les végétariens doivent en ingérer plus et veiller à leur apport en vitamine C, nutriment qui en accroît l’absorption. On en trouve dans les lentilles, les épinards, le quinoa, les haricots et la mélasse verte.

Oméga-3: les stimulants de l’immunité
La suppression du poisson et des fruits de mer peut entraîner un déficit en oméga-3, un acide gras qui contribuerait à protéger contre les maladies cardiovasculaires et l’hypertension. Rappelons que les oméga-3 permettent aussi de diminuer l’inflammation. On en trouve dans le lin, les graines de chia et de chanvre, les algues ainsi que dans la noix commune.

Vitamine B12: pour les fonctions neurologiques
La vitamine B12 joue un rôle de premier plan en ce qui a trait aux fonctions neurologiques, en plus d’être essentielle à la croissance ainsi qu’à la division des cellules. La vitamine B12 est naturellement présente dans la viande, les produits laitiers et l’œuf, vous auriez sûrement intérêt à en prendre sous forme de supplément ou de lait de soja ou d’amande enrichi.

Calcium et vitamine D: pour des os en santé
Essentiel au développement et à la solidité des os et des dents, le calcium peut être consommé en trop faible quantité dans le cadre d’un régime végétarien. La vitamine D, quant à elle, favorise l’absorption du calcium et jouerait un rôle clé dans la prévention de l’ostéoporose. Pour augmenter votre apport en calcium et en vitamine D, consommez des produits laitiers, du lait de riz ou d’amande enrichi, de même que des légumes à feuilles, des brocolis, des champignons et des graines de sésame.

Source : Selection.ca

——-
Dr Jean Valnet à propos des champignons :
« Principaux constituants connus
protides (certains en contiennent plus de 30g p. 100, la viande n’en contennant que 15 à 20g). Aussi appelle-t-on justement les champignons viande végétale. »
Source : MetaTV

Les champignons peuvent donc rentrer dans le classement des aliments végétariens les plus protéinés. On constate également par cette information que la viande ne serait qu’au milieu de ce classement. Faire l’apologie de la protéine par la viande est donc ridicule.

Sephy pour MetaTV.org
——-

Sources : Selection du Reader Digest via Metatv.org

28 commentaires

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Bon, pour résumer un peu, je dirai par expérience de tout contient plus ou moins des protéines : les céréales complètes – pas bonnes pour les intolérants au gluten – alors à ce moment là :
    riz : 1/2 complet, car la première peau d’un grain de riz est très dure et ne peut être digérée, elle passe donc telle quelle dans les intestins, alors gare aux estomacs et intestins fragiles,
    le quinoa, comme il est dit ici, excellente source de protéines et que l’on peut manger comme du riz
    le sarrasin, ou blé noir.
    Attention ! les céréales doivent être bio, sinon elles sont chargées en OGM surtout les complètes (seules à contenir des protéines) pensez-y !

    Toutes les légumineuses : lentilles, pois de toutes sortes etc..
    Le soja sous toutes ses formes : lait, steak ( il y en a de tout prêts dans les magasins bio, qui sont excellents,paillettes pour mettre dans une sauce Bolognaise par exemple. Tous ses dérivés aussi…

    Les graines oléagineuses : amandes, surtout avec les noix, noisettes, noix de cajou, noix du Brésil (très riches en Sélénium puisque 2 noix par jour suffisent !)
    http://altitudes06.canalblog.com/archives/2012/10/20/25378953.html
    noix de pécan http://altitudes06.canalblog.com/preview/25396145.html?pkey=h9rRlYPe1pmZlJbflcjQnITaz5yBwtOVld7SloTb2JmAyJ8=
    (Bon je ne peux vous les citer toutes ni mettre toutes les références de mon blog à leur sujet !)

    Je mets un très gros bémol au sujet des arachides car beaucoup de personnes y sont intolérantes, alors attention !

    Idem pour les laitages, fromages et yaourts compris. Même bio. Le lait étant une véritable colle pour les intestins ! L’excès de fromage est nocif à la santé, pas plus de 30 à 40 gr par jour, de préférence de brebis ou de chèvre;
    Quant aux yaourts, ils acidifient le sang, et comme la grande majorité de la population est en acidose, ce n’est vraiment pas recommandé. Donc faire le petit test très simple pour savoir où vous en êtes de ce côté là (bandelettes réactives à l’urine, dans les pharmacies) si vous êtes intéressés je peux vous donner les bonnes indications.
    Enfin, consommer du poisson trois fois par semaine est excellent, au moins deux fois des poissons gras, pleins d’Omega 3 ! sardines, anchois, maquereaux, harengs, pas chers et si bons pour la santé, parfois thon, saumon, mais attention là aussi, ces gros poissons contenant beaucoup de mercure sont à manger de temps en temps, même d’élevage pour le saumon, qui en plus est bourré de produits chimiques pour l’engraisser et lui éviter les maladies, donc d’antibiotiques !
    Pour l’instant je ne vois pas autre chose à écrire, heureusement pour vous…. depuis des décennies je m’occupe de diététique alors…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    J’oubliais quand même les légumes verts, qui contiennent tous des protéines en plus ou moins grande quantité.

  • Trollzilla Trollzilla

    19) http://www.domainespiruline.com/sp_comp.cfm

    (Je n’ai aucun intéressement fi avec eux, en moyenne 100g de spiruline coûte autour de 14 merdiers.
    Privilégié les petits producteurs, de même si vous vous y déplacez pour montrez ça à vos gosses, demandez à goûter de la fraîche, goût beurre noisette assuré, en sec c’est fongique. Il n’y a pas de déclenchement peptidique, donc assimilation direct, ce petit plus est « intéressant ».
    Bon weekend)

    • Graine de piaf Graine de piaf

      exact, je ne pensais plus aux algues, mais sans aller chercher la Spiruline (j’en fait environ une cure par an, mais jamais celle cultivée en France ou en Europe, beaucoup moins riche que celle venant des hauts plateaux d’Asie) qui est chère, ajouter des algues, genre salade du pêcheur par exemple, dans une salade composée, apporte beaucoup de bienfaits; on peut aussi les manger cuites légèrement comme des légumes, les ajouter aux légumineuses pour les attendrir et éviter les flatulences etc…
      Si vous êtes en Bretagne, il y a plein d’algues fraîches, un vrai délice !
      Merci Trollzilla d’en avoir parlé !

      • Trollzilla Trollzilla

        Wakame etc…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
        Pour les bretons maraîchers, le maerl est une excellente source de magnésium à incorporer aux fumures et au compost.
        Votre potager vous dira merci.

        PS vérifiez la méthode de déshydration des algues, critère de qualité ultra important !
        Les usines utilisent la nébulisation à 110°C, c’est des gros malades :( !!!

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Merci pour ton message, tu es Breton ou habite en Bretagne ?
        Peux-tu mettre quelque chose sur la méthode de déshydratation la meilleure ? merci

        le goémon est excellent pour les sols. Je suppose que c’est ce que tu appelles le maerl ?

      • Trollzilla Trollzilla

        La meilleure sous nos lattitudes?
        Process artisanale, faire un tunnel avec de la bache noire, se servir de l’effet goûlot en obturant des 2/3 une sortie et placer de la moustiquaire à chaque extrémités.
        On peut y placer des cadres servant de support à de l’étamine ou encore de la toile à moustiquaire, reste la suspente aussi (?).
        Ne peut se faire en hiver et à déconseiller en période/zone humide, en moyenne avec un minima à 18°C ext. il faut entre 36 et 48h.
        Pour garder les valeurs et les apports nutritionnels au max, les procédés de séche ne doivent jamais atteindre 65°C sous peine de voir détruit les micronutriments fragiles…http://fr.m.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9shydratation
        http://www.youtube.com/watch?v=QnshhDD5Zgchttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif
        ps je suis un moco, c’est autant pénible qu’un breton, « é commo co… » ;) !

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Merci pour ta réponse.

      • Trollzilla Trollzilla

        Merci pour ton article.

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Avec plaisir !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        Un livre en pdf sur les algues

        « les algues de A à Z »

        http://www.editions-jouvence.com/sites/default/files/K2008.pdf

  • Maverick Maverick

    Les produits à base de soja ? Génial … Renseignez-vous sur la part des OGM dans la production mondiale de cette plante … http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    Je sais bien qu’il paraît que vu la teneur en strontium dans les os des gladiateurs, ceux-ci devaient apparemment manger beaucoup de légumes, il n’empêche; je sais la pêche et le plaisir que ça me donne de manger un bon gros bout de viande rouge (et je ronge toujours mes os « à blanc »).
    Alors si je dois payer cher pour que la bête ait été élevée décemment, sans antibiotiques ni hormones, je suis d’accord; les choses ont une valeur, pas un prix. Nos soi-disant ancêtres préhistoriques chasseurs-cueilleurs diraient probablement la même chose : la viande, ça se mérite http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    • Graine de piaf Graine de piaf

      Il ne s’agit bien sûr pas de céréales ni de soja non bio voyons ! d’ailleurs je l’ai mentionné dans mon message !
      moi aussi j’adore la viande et bien saignante en plus, mais maintenant je n’en mange plus par respect pour la vie,et surtout pour ces animaux martyrisés durant leur vie et au moment de leur abattage ! je ne veux plus manger de cadavre et autant de souffrances…
      Même les animaux élevés en bio et le mieux possible, sont conduits dans les abattoirs et tués dans des conditions atroces. Si les murs étaient transparents, si leurs cris pouvaient parvenir jusqu’à nous, jamais plus nous ne pourrions seulement regarder, un morceau de leur chair sur un étal sans avoir la nausée !

  • Marevick, du soja bio surtout !

    J’avais noté aussi les algues. J’ai fait un tartare tout bête. Voir par exemple

    http://www.consoglobe.com/recette-bio-caviar-d-algues-cg

    Eviter les laitages de vache, et même les autres, absolument. Le calcium des laitages a besoin, pour être digéré, du calcium du corps, d’où le fait qu’il en faille énormément pour que le corps puisse quand même en récupérer une petite partie. Il y a bien des fruits et légumes qui en contiennent, du facilement assimilable: le chou vert = 400 mg de calcium au 100 gr, l’amande, …

    La viande rend nerveux, voire agressif. On récupère les toxines dues à la souffrance animale. Et c’est mauvais pour la planète !

    Graine de Piaf, tu sais que les Norvégiens ne mangent pas le saumon qu’ils produisent ! C’est dire…

    http://www.consoglobe.com/acheter-du-saumon-norvege-cg

    Le gluten: attention danger ! C’est de la glue qui colle les villosités de la paroi intestinale. Plus rien à voir avec les beaux champs de blés dorés que bien des poètes ont chantés. Maintenant, ils sont beiges, maladifs. De plus, j’ai rencontré un jour un boulanger qui semblait avoir le rhume. Il m’a avoué qu’il faisait une allergie « à cause de tout ces produits qu’on met dans la farine ! »
    Je plains vraiment les personnes qui ont la maladie coeliaque. Quelle galère elles doivent vivre ! Ce fichu gluten se glisse partout !

    Tout cela, plus mon com sur les supermarchés, c’est vraiment le parcours du combattant !

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Oui, je le sais, c’est pourquoi j’ai mis un bémol sur sa consommation. Une fois par semaine ne fait pas de mal à condition qu’elle ne s’ajoute pas à d’autres produits identiques. C’est l’accumulation qui est nocive.
    je mange presque complètement sans gluten, étant simplement intolérante, mais comme tu le dis, ceux qui ont la maladie cœliaque doivent traquer le gluten dans tous les produits, même les boîtes de conserves en contiennent souvent ! et la lecture des étiquettes est non seulement difficile mais fastidieuse !

  • marley

    Sans rentrer dans le débat éthique sur l’élevage et l’abbatage qui sont de véritables horreurs mais les protéines animales ne sont elles pas indispensable tout de même ?il me semble qu’elle contient de la lysine, acide aminé essentiel a l’organisme et uniquement présente dans la viande en quantité suffisante

    • Graine de piaf Graine de piaf

      quand on mange, pas obligatoirement en même temps, mais dans la même journée, il faut associer céréales et légumineuses, justement pour avoir cette Lysine qui manque. Avec cette association pas besoin de viande qui laisse des déchets dans l’organisme se transformant en ces maladies dites de civilisation.
      Les peuples les plus végétariens associent toujours ces deux sortes d’aliments : lentilles-riz, haricots-maïs, etc…

  • Jujusmart

    Quand on parcourt ces magasins de bouffe, j’en ai la nausée ! Voir autant de produits différents sur des mètres et des mètres qui, en fait, ne servent à rien pour les 3/4 sinon à attirer le pigeon pour qu’il consomme sans rien cuisiner lui-même me devient de plus en plus insupportable.
    L’expression « pouvoir d’achat » qui est devenu le cri de guerre de chaque citoyen doit bien satisfaire les gouvernements, on a mordu à l’hameçon.
    Avons-nous besoin de POUVOIR pour acheter, est-ce un pouvoir que de manger ? Acheter est la norme à atteindre pour les gouvernements. C’est devenu comme à la fête foraine dans le temps, la floche qu’on devait attraper mais qui remontait à chaque fois qu’on l’approchait ! Il font le même avec l’idée du Pouvoir d’achat, nous maintenir sous tension, nous donner l’envie d’atteindre une chimère.

    • voltigeur voltigeur

      On a inculqué la notion du vivre pour manger, la course aux nouveautés,
      via la pub intoxiquante, la boulimie du toujours plus, à tous les niveaux.
      Alors que manger pour vivre est la notion fondamentale du maintien à la vie. ;-)

  • ciray

    Un oublie de taille le FENUGREC graine qui une fois germée donne 30 % des 8 Proteines indispensables avec en plus
    4 fois la dose journ de Phosphore et de Potassium 34 % de
    calcium et des vitam B
    Bref que du bon je carbure a ça depuis 3 ans .
    Ce soir au menu soupe de feuilles de Banian , oui ici c’est
    la Thailande , bonsoir .

  • PhildeFer

    Lorsque vous faites vos courses, lisez les indications qui doivent obligatoirement figurer sur les emballages des aliments: vous devez y trouver les valeurs énergétiques ainsi que la répartition en % entre les lipides, glucides et protides pour 100g de produit. En dessous de 7g de protides (protéines) pour 100g, c’est un aliment qui ne vous apportera pas beaucoup de protéines sauf si vous en mangiez de grandes quantités (mais avec alors trop de calories apportées…).
    Les médecins du sport qui suivent les athlètes préconisent pas plus de 0,5g de protéines / kg de poids corporel et par repas. Au delà de cette dose, le corps ne sait pas assimiler le surplus.
    Ne confondez pas « protéines » et « produits riches en protéines ».. dans 100g de viande de boeuf, il y a +/- 20/25g de protéines. Donc manger un beefsteak de 150g ne vous apportera que +/- 35g de protéines. Si vous pesez+/- 70kg, ce sera votre dose maximale assimilable lors d’un repas.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Les végétariens aussi doivent se supplémenter en B12 !

    • Heirani

      Je suis végétalien depuis plusieurs années. Je ne me supplémente pas. Tout va très bien.
      D’ailleurs je n’aime pas le terme de « végétalien ». C’est comme ci sans cesse on devait dire « je suis non fumeur ». Rien de plus normal pour une espèce frugivore d’être végétalienne.

      Pour ne pas avoir à se supplémenter, il faut manger des produits frais, de préférence crus, et non lavés/traités.
      http://www.dailymotion.com/video/x18290_le-betail-humain_animals

  • Bémol aussi sur le soja (tofu) dont les bienfaits donnent lieu à controverses. J’en mange depuis des années et je bois du lait de soja, pas tous les jours cependant. Mais si on ne le connait pas et qu’on veut l’introduire dans l’alimentation, il faut le faire à petites doses.

    Sachant cela, je mélange maintenant, le matin, lait de soja, de riz, et lait d’amandes/noisettes que je fais moi-même avec un appareil spécial. C’est hyper simple et l’appareil, bien que cher au départ, est vite rentabilisé. Les laits d’oléagineux sont chers en magasin. Je ne parle que de bio, bien sûr.

    Eventuellement, un petite dose de lithothame m’apporte le calcium qui manque aux laits végétaux.

  • Xipethotek

    Beaucoup de gens s’inquiètent d’une carence en protéines
    D’ailleurs c’est un running gag assez récurrent chez les vegans :) alors que la plupart des omnivores sont carencés en fibre mais ne le savent pas :)

    Nous avons besoin environ de 8 a 10 % de proteines par jour ? ce qui correspond à la teneur moyenne contenue dans beaucoup de vegetaux et fruits ;)

    Les proteines en mangeant varié , vous n’en manquerez jamais …

  • Pkpas

    « Valeur nutritive (100g de beurre d’arachide):

    588 calories
    25g de protéines
    50g de lipides
    20g de glucides
    6g de fibres »

    Total = 101 g ! J’espère que c’est à cause des arrondis ^^