Petit traité de biologie et cosmologie comparées

La vitesse d’expansion de l’univers est donnée par la constante de Hubble.

Cette vitesse est d’environ 72 kilomètres par seconde/mpc (méga parsecs ou méga parallaxe-seconde)

Notre cœur bas en moyenne 72 fois par minute durant notre existence (De 140 pour un nouveau né à 65 pour une personne âgée).

Toujours en moyenne notre respiration est de 25.920 cycles par jours à raison de 18 cycles par minute (de 72.000 pour un nouveau né à 23.040 pour un adulte)

Un cycle précessionnel (temps de déplacement du point Vernal entre chaque degré du Zodiaque qui en comporte 360) dure 72 ans.
360×72 = 25.920 ans = Une précession des équinoxes (temps pour le passage de l’ensemble des 12 signes du Zodiaque par le point vernal)

Au moins 15 calendriers anciens (de l’égyptien en passant par le maya religieux) décomposent une année en 12 mois de 30 jours soit 30X12=360 jours.

Il n’y a plus guère de nos jours que le calendrier des banquiers qui en compte encore 360 seulement.

Continuons…

La lumière en jour solaire parcours 25.920 millions de Kms.

Une journée comprend 1.440 minutes

La surface des terres émergées est de 144 millions de kms

Les mers occupent 72% du globe.

La terre tourne autour du soleil à la vitesse de 30kms par seconde soit un parcours de 2.592.000 km par jour.

La surface de la terre correspond à la 12.000ème partie de celle du soleil.

La distance moyenne de la terre au soleil est de 12.000 diamètres terrestres et la distance moyenne de la Terre à la lune de 30 diamètres terrestres.

La masse de la lune est le 72ème de celle de la Terre.

Le volume de saturne est de 72 fois celui de la Terre

Le système solaire se déplace vers l’Apex à 72.000 Kms à l’heure

Et je vous épargne la liste des cycles de l’ensemble des planètes et bien d’autres relevés encore qui font que toutes ces corrélations biologiques et cosmiques sont des multiples de 3 ou de 3² soit 9 et correspondent à la triade (trinité) ou l’ennéade décrites dans nombreux textes sacrés.

Petite remarque, il n’est ici question que de proportions pour les distances laissant la place à des variations de grandeurs de l’ensemble. Expansion mais aussi contraction (via un Big Crunch) n’échappe donc pas à la règle.

A suivre…

Stef2892 pour les moutons enragés

20 commentaires