France « Les conséquences de la faillite ou les conséquences pour éviter la faillite sont les mêmes… ! »

Pas réjouissant le billet de C.Sannat, mais savoir c’est aussi pouvoir agir, avant le grand chambardement annoncé.

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Quoi que l’on pense de Charles Gave, qui pour certains est un vilain « ultralibéral », il n’en demeure pas moins que ses analyses économiques se révèlent très souvent justes et qu’il a su à travers son succès dans les affaires prouver sa pertinence et sur la durée, ce qui est beaucoup plus rare.

Son avis n’est donc pas, loin de là, à prendre à la légère. Or que nous dit Charles Gave de GK Research dans sa dernière note confidentielle du 11 juillet 2014 ?

« En 43 ans de carrière, c’est la première fois que je recommande une position de vente sur la dette française qui ne soit pas une position de couverture.

Aujourd’hui, je pense que le moment est venu de vendre à découvert la France.

Soyons clair : si j’ai raison, cela signifie aussi que vous ne devriez en aucun cas détenir d’actions bancaires ou financières de la Zone euro, ni aucune obligation des pays périphériques de la Zone euro et très peu d’obligations d’entreprises européennes. Les seules obligations en euro à détenir sont les bunds allemands.
Bref, pour l’anniversaire de la prise de la Bastille, j’émets donc un conseil très baissier. »

La France a déjà fait faillite !

Je crois que tout le monde doit bien comprendre cette idée-là. Le problème n’est plus de savoir si la France va faire ou pas faillite. Le problème n’est pas non plus de savoir quand. Non mes chers amis, la France a déjà fait faillite, comme la Grèce, le Portugal, l’Espagne ou l’Italie.

Pourquoi ? Pour une raison très simple. Les conséquences de la faillite ou les conséquences pour éviter la faillite sont les mêmes ! Explications :

Si notre pays faisait faillite officiellement demain, que se passerait-il dans les faits ? Tous ceux qui détiennent des obligations de l’État français seraient ruinés ou presque. Plus personne ne voudrait prêter à la France. Du coup, nous devrions effectuer des coupes budgétaires sans précédent et ne payer que ce que nous pouvons payer… en clair, plus de Sécu, plus d’assistanat, plus de RSA, plus beaucoup de retraite et des salaires en forte baisse pour nos amis fonctionnaires et de façon générale pour tous ceux qui dépendent de l’argent public.
Ce serait évidemment une catastrophe économique qui rapidement dégénérerait en un chaos social. D’où l’idée de « tout » faire pour éviter la faillite y compris de l’austérité…

Mais personne ne remarque-t-il donc que pour éviter la faillite il faut faire de l’austérité et que cette fameuse austérité n’est ni plus ni moins sensiblement la même chose que les conséquences éventuelles d’une faillite ?

On coupe dans les budgets de la Sécu et on baisse les remboursements des soins ou des médicaments.
On recrute moins de fonctionnaires.
On flexibilise le marché du travail.
On augmente les impôts et les taxes de toutes sortes.
On diminue les allocations chômage.
On gèle les pensions de retraite.
On revient sur nos célèbres avantages acquis, etc., etc.

Vous devez comprendre que la seule différence réside dans la rapidité des événements. En cas de faillite de la France, les conséquences sont brutales, multiples et immédiates. Hier tout marchait, demain tout est à l’arrêt.

Pour éviter la faillite, on tente désespérément, sans que cela ne fonctionne, de limiter les dépenses de l’État ainsi que notre endettement et pour ce faire, nous faisons la même chose que si nous avions fait faillite mais plus doucement, plus progressivement ; cependant, au bout du compte, les pensions de retraite – pour ne prendre que cet exemple – devront baisser d’une façon monumentale. D’ailleurs en Allemagne, désormais le débat c’est la retraite… à 76 ans !!

Dans tout cela, encore une fois, je ne juge pas et il ne s’agit pas de savoir si notre fonctionnaire mérite son salaire ou si le retraité mérite sa pension, bien sûr qu’il l’a mérité, en plus il a cotisé « toute sa vie », hélas les caisses sont vides et ses cotisations ont servi à payer les retraités d’avant… Nous n’avons tout simplement, et c’est déjà le cas, plus d’argent.

La France est donc déjà en faillite et en voulant l’éviter à tout prix nous sommes obligés, en tous cas nos dirigeants sont obligés de prendre des mesures de restriction de la dépense publique.

Dans tous les cas, nous sommes allés tellement loin dans la dépense en croyant chaque fois que nous serions sauvés par une croissance miraculeuse que nous en sommes arrivés au point de non retour et quoi qu’il se passe désormais, que la France fasse officiellement ou pas faillite, les conséquences économiques, sociales et politiques de décennies de gestion calamiteuse seront très douloureuses et le sont déjà pour beaucoup de nos concitoyens.

Alors encore une fois, prenez vos précautions, anticipez, le moment n’est plus aux demi-mesures. Vous devez prendre votre propre situation en main sans attendre quoi que ce soit d’un État déjà totalement dépassé par la situation. Vous devez tout faire pour être en mesure de vous assumer financièrement sans l’aide de l’État sinon vous allez vous retrouver dans une situation de très grande fragilité et de très grande précarité.

Préparez-vous et restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes »

Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com.

Source Le Contrarien

10 commentaires

  • .Mario-Bros.

    quoi ??? plus de R.S.A ??? un vrai scandale !!!

    pour le reste ça change pas grand chose l’austérité on connais

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif on est dans la mer** et c’est pas ceux d’en haut qui donnent l’exemple (baisse de salaire , de frais , moins de resto ect …) non eux c’est l’élite et peuvent dormir dans l’hémicycle , jouer , regarder du porno (pas tous) !!! pour 8000 euros par mois escroc !!!

    celui qui est au R.S. A quel salaud !!! il dort , joue et regarde du porno aussi (pas tous) pour 500 euros par mois voleur !!!

    finalement je me demande ! qui vol le plus ? vaste débat mais je préférerait quand même être député ou ministre mais ils ne les lâche pas comme ça leurs place … surtout que eux même en faisant comme ceux du R.S.A ils ont une sacré retraite …

  • Berrurier

    On connait peut être l’austérité mais nos générations d’après guerre n’ont jamais connu le chaos et le manque.

    • .Mario-Bros.

      peut être vrai jusqu’à 1990 , 1999 Berrurier ! mais depuis 2000 beaucoup de gens sont quand même dans la misère et dans le monde entier , sur les très pauvres qui n’ont strictement rien ne vois aucune différence ! mais tu a raison ici en France ça va mais on est quand même ruiné …

      moi je suis un pauvre riche la preuve j’ai internet et un ordi donc le mot pauvre n’a pas du tout le même sens ici par rapport à l’Afrique par exemple c’est évident , je ne sais pas combien gagne un pauvre la bas mais je doute fortement qu’il est un ordi moyen de gamme , internet et cerise sur le gâteau une PS4 fraîchement acquis depuis 1 mois avec pas mal de sacrifice ! même les pauvres ne sont pas égale un comble … eux jouent avec des bâtons et nous avec des : smartphone , ordi , PS3 , PS4 , XBOX 360 ,ONE , WII.U !

      on c’est que ça va pas durée ils retardent le chaos car au R.S.A les gens ne sont pas sans rien face au ceux qui on la chance d’avoir : un C.D.I , un C.D.D et même de l’intérim !!! le jour ou ils disent fini plus de R.S.A ok limite c’est normal mais alors il va falloir qu’ils donnent un boulot au 9 millions de vrai chiffre des inactifs (chômeur) alors qu’il y’a 500 000 offres d’emplois plus ou moins pourvu !!!
      plus d’aide ok mais du boulot et un vrai (minimum smic)pour absolument tout le monde http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

      sinon ça va pas être la même et la guerre civile sera à notre porte on dit salaud de riche égoïste , il y’aura aussi salaud de travailleur égoïste … je connais aucun Français à mon avis qui acceptera de crever dehors sans aucune aide voyant passer les gens aller au taf en continuant de dire : bande de fainéant …

      j’ai jamais voler je me contente de la solidarité non pas des gens mais de l’état (sans l’état bonjour les dégâts vu la mentalité des Français ou des autres nation d’ailleurs).

      mais si j’ai plus rien pas une seul seconde je n’hésiterais : je pillent les grandes surfaces et rien ne m’en empêcheras et mon avis est que je serais pas le seul …

      alors face à la crise c’est simple : du boulot pour tout le monde comme dans les années 1960 jusqu’à 1970 … il n’y avait ni chômeurs , ni R.S.A ni A.P.L il me semble .http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      mais tout le monde c’est que c’est impossible de donner du boulot à tout les actifs de la planète et en plus de payer les inactifs à la retraite partout dans le monde la même équation , impossible sur une planète ronde et limité et avec absolument toute les ressources sans exception qui parte à la vitesse grand V .

      • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

         » payer les inactifs à la retraite » Ah,bon! ben en voila une quelle est bonne!

        C’est les prélèvements et les cotisations qui sont prélevées pendant l’activité, et en plus cette argent a rapportée(intérêts) aux organismes que la ponctionne.

        Ils ne faut pas se leurrer ,est ce que tu a vu une caisse de retraite faire faillite ???
        Et leurs bureaux et informatique dernier cri!

        Maintenant quand à dire que c’est les actifs qui paient les retraités ,c’est encore une façon de monter les citoyens les uns contre les autres.

        Travailler 40 ans pour 10 ans en moyenne de retraite,les caisses touchent le jack pot.

  • J’aime quand des gens acceptent de reconnaître les vrais deux aspects de la « crise », indépendamment des conventions idéologiques de partis. A la fois:
    – L’insouciante dépensière passée en période de vaches grasses, par croyance naïve en la croissance éternelle (un non sens même physique, en plus d’être questionnable).
    – La destruction actuelle de l’économie réelle de nos pays par le libre échange, la soumission aux intérêts mondialistes US, la délocalisation massive et la chasse à tout ce qui serait encore sous contrôle de l’Etat, rentable ou pas.

    Ces deux causes sont à prendre en compte, et il est regrettable que très souvent des dialogues de sourds aient lieu entre ceux qui défendent des lignées politiques opposées, périmées mais si conventionnelles, et qui ont encore pignon sur rue.

  • L687

    La Dette n’existe pas, elle est virtuelle, elle a été créée par la loi du 3 janvier 1973 par le Président Pompidou,elle peut être effacée par un reset général en 24h mais les élites utilisent cette dette comme une arme pour mettre les peuples en esclavage. La solution existe, elle ne viendra pas des élus, payés pour se taire, mais du peuple : il faut sortir de l’Europe comme le dit Asselineau. Nous sommes dans un hiver de Kondratieff mais cet hiver est artificiel, créé par nos banquiers. Il existe une solution à tous les problèmes. Voir « Solutions locales pour un désordre global » de Coline Serreau.Les Japonais vont commercialiser une voiture qui fonctionne à l’eau, on peut soigner la grippe sans antibiotique avec l’argent colloidal, etc. Il y a une solution pour tout…

    • georges57

      Tout à fait d’accord, il y a plein de solutions à tous les problèmes et la première serait d’arrêter tous les profit…eurs
      de la cabale.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • sceptique

    remarque:
    lundi et mardi, les cours de l’or et de l’argent ont été massacrés par les banquiers centraux par le truchement des bullion banks:
    http://or-argent.eu/james-turk-mini-crash-lor-du-14-juillet
    Maintenant, le même jour, M.GAVE, investisseur avisé proche des milieux libéraux, recommande de shorter la dette française? C’est le même qui recommandait les gazs de schiste et les biotechnologies, deux super-bulles sur les quelles repose l’économie américaine à Wall-Street, comme placement il n’y pas si longtemps…
    Je vous rappelle que nous n’avons toujours pas les résultats du 2ème trimestre aux US, qui devraient être catastrophiques, et faire rentrer officiellement les US en récession:
    http://www.paulcraigroberts.org/2014/07/08/deteriorating-economic-outlook
    Ma conclusion: cela l’attaque massive contre la France,
    1° pour la punir de l’affaire Mistral et de la volonté affichée de nos élites de sortir de la tyrannie du Dollar,
    2° pour faire diversion par rapport à l’effondrement de l’économie US, et à l’inanité des politiques monétaires keynésiennes et des politiques d’austérité qui ont permis à l’oligarchie de racheter le monde à bas pris.

    PS: je n’ai pris conscience que récemment à quel point Washington avait acheté tout le monde avec des valises de billet vert: libéraux, extrême-gauche, néo-nazis, journalistes, sans parler de ceux bien sûr, qui sont ouvertement atlantistes (une bonne partie de l’UMPS)…

  • Tyr

    Le principal moteur de la crise, c’est le mondialisme, mais personne ne veut voir ça puisque la réponse au problème nécessite de faire le contraire de ce l’on nous serine depuis des années (et des décennies).

    Revenir à un modèle à taille plus humaine, plus gérable, avec retour à certaines barrières qui sont nécessaires pour avoir un espace vital et un espace économique viable, voilà une solution qui est toujours écartée, uniquement pour des raisons politiques et idéologiques.

    Et la solution est très simple, puisqu’il suffit de regarder ce qu’on nous présente comme le mal absolu pour avoir une idée du chemin où aller. Mais avant il faut retirer les œillères offertes par la télé et « l’éducation nationale ».

    Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

  • Maverick Maverick

    Ben voyons. Vendez tout, achetez du Bund. Voyons voir :
    1 ) si on compare l’exposition de la Deutsche Bank aux produits dérivés au PIB de l’Allemagne, ça fait combien de pourcents déjà ?
    2 ) Combien de dette française y a-t-il dans les coffres des banques allemandes ? Si la France dépose le bilan, il va pas y avoir comme un trou dans le bilan ?
    3 ) Combien pèse la France dans le commerce extérieur allemand ?
    Bref; c’est à mon avis le conseil le plus stupide que j’ai entendu. Si je m’attendais à ce que la France dévisse tout d’un coup, je transfèrerais mes fonds sur des places hors Euro(pe) et Dollar ; Moscou, Shanghai(?), Hong Kong, etc.

    Au fait, quelqu’un a entendu parler des rumeurs de gisements d’hydrocarbures de schiste en Australie ?

    http://www.smh.com.au/business/mining-and-resources/australias-shale-reserves-among-worlds-biggest-20130611-2o15z.html