Accueil » Actualité générale, Les bonnes nouvelles, Médical et alimentation » Une carte collaborative pour récolter la nourriture de la rue

Une carte collaborative pour récolter la nourriture de la rue

Pour lutter contre le gaspillage ou aider ceux qui ont besoin de se nourrir sans en avoir les moyens, cette idée est tout simplement fantastique!!!

« Gratuivores », « freegans » et glaneurs, cette carte est faite pour vous. L’association américaine Falling Fruit a lancé depuis 2013 une carte collaborative proposant aux urbains du monde entier d’identifier les lieux où l’on peut « récolter » de la nourriture gratuitement. Sont donc référencés les arbres fruitiers et certains arbustes mais aussi… les poubelles des supermarchés qui jettent le plus de produits alimentaires. Ainsi, à Rennes, on apprend que les poubelles du magasin Monoprix rue de Cartage sont pleines le lundi, mercredi et vendredi vers 16h30. Bon appétit !

Falling Fruit

Source+carte interactive sur Terraeco

3 réponses à Une carte collaborative pour récolter la nourriture de la rue

  1. Dans ma région (Le Mans), le seul « bon plan » ressemble plus à du vol qu’autre chose^^
    Ci dessous la traduction rapide (google) de la description du spot:

    Rossignol avait son expérience de saut préféré en France à une Aire (station-service d’autoroute) sur l’A11 dans cette commune. Sur le chemin de «La Zad », Rossignol et ses compagnons ont été auto-stoppeurs campé toute la nuit dans les bois sur le bord de l’Aire, et faim le lendemain matin, se glisser sous une clôture où les principaux bâtiments sont trouvés que si vous pouvez ramper derrière la grande récipient que vous atteindre une échelle qui vous emmène sur un mur et à travers un toit à l’arrière de la boulangerie Paul (« boulangerie » en français). Malgré le plaisir du «style Tom Clancy ‘aventure et la vue des sandwichs et des gâteaux dans un sac Paul, la réalisation a frappé qu’il allait être difficile de revenir sans être vu, donc attendre quelques minutes autour d’un coin à essayer pour former un plan, il a eu la chance que la livraison a été faite et la porte a été ouverte. Pour le choc du conducteur de la livraison, le salua avec ‘bonjour’ et plaça une accélération sur le parking de retour dans les bois avec le sac en plastique noir sur l’épaule … Eh bien vaut l’expérience! Mais attention!