Ukraine: Washington prépare activement de nouvelles sanctions contre Moscou

Le gros risque, c’est l’éventuel retour de flamme en fait, car les USA jouent de plus en plus avec le feu malgré les risques de plus en plus visibles…

La Maison-Blanche a indiqué mercredi que les Etats-Unis préparaient activement de nouvelles sanctions contre la Russie en représailles de ses actions en Ukraine.

Alors que le secrétaire d’Etat américain John Kerry s’est envolé mercredi matin pour Genève, où il doit rencontrer jeudi ses homologues européen, ukrainien et russe pour une réunion censée dénouer la crise en Ukraine, la Maison-Blanche a prévenu que ces nouvelles sanctions contre Moscou pourraient être imminentes.

Nous préparons activement de nouvelles sanctions, a déclaré le porte-parole de l’exécutif américain Jay Carney, accentuant la pression après les déclarations mardi du département d’Etat, qui avait dit que Washington considérait des mesures additionnelles contre la Russie.

M. Carney a par ailleurs précisé à des journalistes à bord de Air Force One que les Etats-Unis attendaient de la Russie, lors de la réunion de Genève, qu’elle montre un signe de sa volonté de faire retomber les tensions dans l’est de l’Ukraine, où des séparatistes pro-russes affrontent les autorités de Kiev.

Le porte-parole a ajouté que Moscou devait aussi reconnaître lors des pourparlers que le gouvernement ukrainien s’était engagé à des réformes constitutionnelles.

Un peu plus tôt, une porte-parole du département d’Etat avait rappelé depuis Washington que les Etats-Unis voulaient voir immédiatement cesser les provocations russes. Nous allons continuer à préparer activement des sanctions additionnelles et d’autres mesures si l’on ne peut pas obtenir une désescalade des tensions sur place, avait-elle insisté. Clairement, la présence de groupes armés soutenus par les Russes dans l’est de l’Ukraine est une priorité extrêmement urgente.

Vendredi, les Etats-Unis avaient déjà annoncé des sanctions à l’encontre de six responsables de Crimée, un ancien responsable ukrainien ainsi qu’un groupe gazier, soupçonnés de menacer la paix et la stabilité en Ukraine. Cette vague de sanctions s’ajoute à celle du mois de mars où Washington avait gelé les avoirs aux Etats-Unis de 31 personnes et entités russes ou pro-russes.

Source: Agence de presse via Romandie

8 commentaires

  • mirzabad mirzabad

    Il va falloir s’attendre à ce que la France, qui a envoyé deux navires de guerre en mer noire, se prenne aussi un retour de baton par la Russie.

    Nous allons de plus en plus vers la réalisation de prophéties de Nicolas Van Rensburg….

    http://www.pdfarchive.info/Va/

    Maintenant, reste à voir si la guerre en question qu’il prophétise restera d’ordre économique ou passera par un vrai conflit armé…

    • kalon kalon

      Le gouvernement sioniste « Français » vient d’inventer un moyen révolutionnaire et peu couteux de fabriquer des sous marins.
      Elle envoi ses navires de surface face aux SS-400 Russes ! lol

  • Maverick Maverick

    On en est où, de l’adoption par la Russie d’un système concurrent de SWIFT, et de l’abandon du pétrodollar ? Comme ils disent sur Zerohedge : Il ne manquerait plus que la Chine attaque Taïwan …

    :-?

    • kalon kalon

      ce système parallèle au système « Swift » est déjà en cours d’élaboration au sein du groupe « BRICS » et de ses affiliés.
      Il devrait être présenté officiellement lors de leur prochaine réunion.
      le problème étant que ce système sera basé sur le cours de l’or et que les différents participants doivent mettre un certain temps pour recréer un stock d’or physique suffisant.
      D’où les achats massifs d’or ces derniers temps par la Chine, l’Inde et la Russie.
      A ce sujet, il faut savoir que le cours de l’or est totalement manipulé par les U.S.A. pour l’instant car ils doivent, eux même, en racheter des tonnes pour satisfaire les pays tel que l’Allemagne qui réclament leur or stocké, en principe, à Fort Knox mais qui, de fait, n’y est plus !
      Quant à Taiwan, la Chine n’a plus besoin de l’envahir car, de fait, Taiwan a déjà été abandonnée par les U.S.A. qui n’ont pas la possibilité de défendre, physiquement, cette île située à deux doigts des côtes Chinoises.

  • kalon kalon

    Bonjour,
    Une chose me semble certaine.
    La censure totale imposée aux médias subventionnés à propos des évènements se passant en Ukraine sera totalement contre productive pour ceux qui ont imposer cette censure car désinformer les gens est une chose mais appliquer une censure totale en est une autre.
    Cette censure a probablement été édictée du fait que les mensonges de plus en plus grossiers de la désinformation se retournent systématiquement vers « l’envoyeur »
    En somme, ils en sont arrivé au point ou il est préférable de se taire que de continuer à raconter des bobards que plus personne ne croit !
    Il est évident que, face à cette censure totale, nous n’aurons plus d’autre moyen d’information que d’aller chercher les informations pertinantes sur les sites russes et affiliés, ce qui, tel qu’écrit plus haut, sera totalement contreproductif pour ceux qui nous imposent cette censure !

  • kalon kalon

    Dire la vérité est chose relativement aisée, et même si cette vérité pourrait être différente de celle du camp d’en face, elle reste défendable.
    Par contre, mentir systématiquement et déformer les faits est un exercice qui se révèle être très périlleux à moyen terme.
    en effet, à la longue, les différents mensonges finissent par se contredire et, donc, deviennent inopérants du fait de leur propre contradiction !
    Poutine est nettement plus cohérant dans sa communication même si celle çi est faite à l’avantage de la partie Russe, ce qui, quelque part, est tout a fait normal.