Vol MH370: l’océan trop profond pour le robot sous-marin

Profondeur de cet endroit de l’océan: 4500 mètres, et le sous-marin n’est pas en mesure de descendre aussi profondément! Peut-être vont-ils faire appel à James Cameron qui est quand à lui descendu dans la fosse des Mariannes dont la profondeur est de plus de 10 000 mètres! À moins qu’il n’y ait quelque chose à cacher… Une chose de sure, c’est que les théories se multiplient autour du sujet, et que suivant celles-ci, il y a bien eu une exploration en profondeur et pas vraiment sous-marine, plutôt dans une de nos cavités naturelles généralement exploitée par le FISC et le gouvernement…

4401207_3_07f8_le-robot-bluefin-21-utilise-pour-fouiller_36515baf0fa396d19f67ac5920c4be71

Le robot sous-marin dépêché par les Etats-Unis pour aider à la localisation du Boeing disparu de Malaysia Airlines a vu sa première mission tourner court après avoir atteint la profondeur maximale de 4500 m, a annoncé l’agence australienne qui coordonne les recherches. Sa mission s’est achevée après six heures sous l’eau au lieu des seize prévues.

L’épave du Boeing 777, disparu le 8 mars peu après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin avec à son bord 227 passagers et 12 membres d’équipage, repose semble-t-il au fond de l’Océan Indien, à 1550 km environ au nord-ouest de la ville australienne de Perth. Les secours ont pu établir cette position grâce à quatre signaux sonores qui, estiment-ils, émanaient des boÎtes noires de l’appareil.

L’autonomie des batteries des enregistreurs de vol étant d’environ 30 jours et aucun signal n’ayant plus été capté depuis une semaine, les secours australiens ont décidé lundi d’envoyer le robot ‘Bluefin-21’ explorer les fonds marins en espérant que son sonar et ses caméras permettraient de localiser l’épave.

« Après six heures de mission, Bluefin-21 a dépassé sa limite de profondeur d’action de 4500 m et son système de sécurité intégré l’a fait remonter à la surface », a indiqué l’agence australienne. « Les six heures de données recueillies par le véhicule autonome sont en cours d’extraction et d’exploitation », a-t-elle ajouté.

Le robot devait initialement passer 16 heures au fond de l’Océan Indien, après deux heures de descente. L’an dernier, son sonar sophistiqué et ses caméras fonctionnant avec une faible lumière avaient permis de retrouver l’épave d’un chasseur F-15 qui s’était écrasé au large des côtes japonaises.

Source: Agence de presse via Romandie

 

 

21 commentaires

  • yael

    Et la marmotte?

  • yael

    Un petit cours les mecs avant de lancer un Robot sous marin pour le fun! lollll
    http://archimer.ifremer.fr/doc/00017/12790/9731.pdf

  • kalon kalon

    En somme, ils connaissant la profondeur de l’Océan là ou ils doivent larguer un sous marin de recherche et ils envoient sur la zone un sous marin qui ne sait pas atteindre ces profondeurs !
    Si ce sont les mêmes qui préparent la 3éme guerre mondiale, on a encore une chance d’en réchapper ! :-)

  • edK

    Je trouve que cet engin a une forme idéale pour nous le mettre bien ******** !!!!

  • pokefric pokefric

    Et puis,un avion vide serait mal vu !mdr

  • rouletabille rouletabille

    Voila ce que m’a envoyer un copain.

    Écrit par un ancien pilote : intéressant !

    Bonjour,
    Je me prends aujourd’hui pour Sherlock Holmes, la disparition mystérieuse de l’avion de la Malaysian Airlines m’intrigue,
    je ne suis certainement pas le seul à réfléchir à cette affaire.
    Mon pif me dit que le mystère du Boeing 777 de la Malaysian Airlines est à la veille d’être dévoilé,
    mais partiellement.

    J’y ai bien réfléchi,
    depuis le début, j’avais des soupçons et certains indices les confirment actuellement.

    Les autorités malaisienes et américaines nous donnent les informations au compte-goutte.

    À présent elles confirment ce qu’elles savent depuis le début,
    à savoir que c’est un pilote expérimenté qui a délibérément détourné l’avion de son trajet
    et l’a amené en direction de l’Ouest au lieu du Nord comme il était prévu.

    On nous confirme aujourd’hui que l’avion a volé durant 7 heures avant que tout contact soit interrompu.
    Les américains disent qu’il avait pris une direction l’amenant au Sud de l’océan indien.

    Or qu’y a-t-il dans cette région qui pourrait intéresser un pirate de l’air ou un pilote musulman fanatisé?

    La réponse la plus limpide et la plus évidente est l’île de Diego Garcia.

    Et qu’y a-t-il sur cette île : une grosse base américaine
    qui abrite un aéroport pour les bombardiers stratégiques B1 et B52,
    les mêmes qui ont bombardé à partir de cette base les talibans en octobre et novembre 2001.

    On y trouve des bombes thermonucléaires également.

    Moi je pense que le pilote djihadiste,
    sans doute le capitaine (très expérimenté) et probablement le copilote
    plus jeune mais sans doute fanatisé lui aussi,
    avaient pour mission une opération suicide contre ladite base,
    compte tenu de la distance l’avion l’aurait atteint à l’aube.

    Les américains ont été mis au courant dès le début du détournement de l’avion,
    ils ont sans doute suivi son trajet
    et quand ils ont compris qu’il s’en allait droit sur la base de Diego Garcia, ils n’ont eu d’autres choix que de l’abattre.

    J’imagine qu’ils ont tenté à plus d’une reprise de forcer le pilote à changer de trajet mais en vain.

    Le cinéma monté sur toute cette affaire a pour but de gagner du temps :
    1. faire croire à la thèse d’un accident d’ordre technique au début et par la suite à la thèse d’un détournement sans raison apparente.
    2. récupérer rapidement et cacher les débris de l’avion, et les boîtes noires pour en tirer le plus d’informations possibles.
    3. évaluer l’étendue de l’infiltration d’al Qaeda dans le staff des pilotes et des techniciens de la Malaysian Airlines
    4. retarder d’au moins une semaine les recherches officielles dans l’océan indien et faire en sorte qu’elles se fassent loin de Diego Garcia.
    5. préparer plan de communication conjointement avec les chinois et les malais, à savoir qu’il s’agit d’un détournement d’avions sans but apparent, l’avion à bout de carburant se serait abîmé dans l’océan indien.
    6. Last but not least exonérer l’islam de toute responsabilité

    Il est sans doute difficile pour les américains de reconnaître ouvertement avoir abattu un avion civil pour protéger leur base,
    même si les passagers à bord étaient de toute façon condamnés à mourir.

    L’odieux tomberait inévitablement sur les américains,
    on n’arrêterait pas de dire que le pilote s’est simplement égaré,
    qu’il ne savait pas trop où aller,
    qu’il cherchait un aéroport où atterrir,
    que son système de communication est tombé en panne, etc.

    Bref l’acte terroriste se transformerait en erreur de navigation et la destruction de l’avion par les américains en crime contre l’humanité.

    Le public chinois et le public malais ne l’accepteraient pas
    et les gouvernements chinois et malais
    se sentiraient obligés de protester et de condamner les États-Unis.

    Bon tout ça n’est qu’une théorie, on ne saura pas ce qui est arrivé au juste.

    Si al Qaeda n’a pas revendiqué l’attentat manqué,
    c’est qu’elle ne veut pas ébruiter l’étendue de son infiltration des compagnies aériennes,
    elle prépare sans aucun doute d’autres attentats.

    Donc prudence, il est préférable de ne pas voler sur des compagnies aériennes islamiques.

    • mstrlo

      n’importe quoi. Al qaeda C’EST LAMERIQUE, donc cette théorie ne tient pas la route. Ca va par contre faire du bien que les cons ne prennent plus les compagnies Islamiques, qu’ils prennent Rayanair. J’ai presque l’impression que c’est Donald Rumsfeld ou Dick mes fesses qui à pondu une théorie aussi grotesque. Toujours ce grand Satan Barbu l’axe du mal. Le mal sent la graisse le cocacola et le ketchup… et je suis ni Arabe ni Russe …..

    • Eaglefeather Eaglefeather

      Clap clap clap Super la théorie ! AH ça oui !

      Mais il y a un détail qui clope pas dans ce tableau, et il est, … de taille !
      Que fais-tu du signale des mobiles perçu encore bien des jours après la disparition, si cet avion avait été pulvérisé comme tu le dis, plus de mobiles aussi !!!

      Pas de chance encore raté. Tu feras mieux la prochaine fois !! ;) ;)
      Amicalement

      • rouletabille rouletabille

        Quels messages?encore quoi?
        Des gents qui envoient des messages hahahaah.
        Tu déconsidères le fait que des GSM n’ont pas besoin de leur propriétaires pour emmètrent…
        Amicalement aussi.

      • rouletabille rouletabille

        Bon ok t’as raison.
        bonne soirée connaisseur des GSM pulvérisés,il n’y a qu’aux TOURS
        (11/11) qu’ils pulvérisent tout même les GSM,pas les passeports..
        Bonne soirée braveEaglefeather …
        T’est vraiment mal embarquer en défendant sur base de GSM émettant hahahaah…
        bisous
        je vais faire une amicale ,ça klaxonne,et surtout qu’on se sent au chaud avec toi ..♥

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Ici je n’affirme rien, mais une perturbation ionosphérique très importante avait lieu au même moment. Qui dit ça, dit perturbation électromagnétique, avec ce que cela peut amener comme mésaventures. Comme le disait dernièrement, cette disparition me fait penser à « Philadelphia Experiment » ou devrais-je dire « Project Rainbow ».

    A propos je viens de lire plusieurs articles sur le net sur ce projet, et j’avoue qu’ils sont parvenus à la tourner en dérision et orienté l’opinion publique en faisant croire que ce qui a été la pire des expériences où des marines US ont disparus, y sont morts ou même devenus aliénés, était une expérience totalement imaginaire ! Jusqu’à faire croire que le navire n’avait « jamais » été au port de Phil !! Le plus étonnant c’est qu’on est parvenu à effacer toutes traces, parents, proches ou amis n’ayant pas accepté l’évidence que l’armée voulait leur imposer. Le sacrosaint secret défense ! Il est devenu difficile de prouver encore quelque chose, ou espérer une fuite dans le temps ??
    Les parents et le frère d’une victime ont trouvé la mort dans un accident de la circulation en 1947, alors qu’ils venaient d’apprendre le décès de leur aîné et frère survenu 2ans et demi auparavant. Le fait de ne pas avoir été mis au courant après tant de temps et dans des circonstances pas nettes, les avaient rendu suspicieux, à peine hors de la base ils s’étaient dirigés vers une chaîne de TV local pour y faire une déclaration. A peine garé devant le bâtiment que leur véhicule fut broyé par un camion (quasi à angle droit) dont le chauffeur avait soi disant perdu le contrôle (rue en ligne droite 40m du carrefour d’où venait le camion). Un journaliste présent sur les lieux à témoigné que c’était un acte délibéré, ainsi que plusieurs témoins l’ont corroboré. Le journaliste en voulant porté secours, a recueilli les derniers mots du frère, s’en est suivi une investigation acharnée. Approchant probablement de la vérité, c’est alors que le nettoyage à commencé, morts suspectes, manipulations, intimidations, suspicions, sous entendus, tout fut utiliser pour que la vérité n’émerge pas.
    Mais des doubles d’articles, de témoignages, des noms, etc existaient, mais pas suffisant que pour monté l’opinion publique sur ce fait. Un des marins avait été retrouvé dans un asile de l’autre côté des USA d’où il était issus et y avait encore de la famille. Cette dernière fut toute surprise d’apprendre qu’il était toujours en vie, mais aliéné, alors qu’il était déclaré mort dans un exercice en 45 (lettre officielle de décès de l’armée US), ayant été gravement blessé lors de l’essai fatal, étant méconnaissable, les parents se sont convaincus que ce n’était pas lui, mais le doute s’était emparé du coeur de la mère, et elle l’avait consigné dans son journal intime. Elle n’avait jamais oublié son regard de désespoir, lorsqu’ils ont quitté la pièce, « c’était bien lui, je l’ai reconnu à son regard » y justifiait-elle dedans.

  • TheNowaytogo

    http://www.flightradar24.com/data/flights/malaysia-airlines-mas/

    Ceci est l’historique des vols de la Malaysian Airline ….
    Il manque pas quelque chose ???Le MH 370 à eu lieu mais il n’apparait pas…
    Pour les autres rupture on sait pas si ils ont existés mais pour celui là oui !!

    Voici une trace que je viens de trouver !

    http://www.flightradar24.com/data/pinned/mh370-2d81a27/#2d81a27

    Virage à droite et …

    Appuyez sur la petite cible en bas à droite « follow… »

  • vanvoght

    perso je reste sur ma première impression . ce zing n’as pas explosé ni en vole ni sur l’eau . il s’est POSE sur l’eau , le temps de le vider , soit des occupants intéressant soit de matos  » spécial  » . après il a coulé peinard . d’ou , pas de débris . s’il y as un pro de l’avionique sur le site qu’il me dise si c’est possible ou pas .