Remaniement: le pire remplacé par encore pire?

Deux mots résument le possible remaniement du gouvernement: Au secours!!! Car si les ministres dont le premier ne sont vraiment pas bons, ce qui techniquement est plutôt normal vu que leur pouvoir décisionnel est pratiquement nul, Bruxelles étant le principal décideurs, ceux à venir risquent de ne pas être mieux! À commencer par le poste de premier sinistre ministre qui pourrait revenir à Manuel Valls, celui qui punit plus les manifestants pacifiques que les casseurs violents! Tout un programme… Un pseudo-sondage venant même expliquer que 80% des français souhaiteraient le voir à ce poste. Quand aux autres noms cités comme candidats potentiels pour occuper un poste au gouvernement, cela fait plus frémir qu’un thriller horrifique hollywoodien: Delanoë, Aubry…

Jean-Marc Ayrault ne sortira peut-être pas indemne des mauvais résultats de la gauche aux municipales. Un changement de Premier ministre pourrait être annoncé dans les prochains jours. Mais qui le pour remplacer ? Metronews vous livre le palmarès des pressentis.

valls-delanoe-fabius
Qui remplacera Jean-Marc Ayrault à Matignon en cas de remaniement ?  Photo : AFP

Manuel Valls, la carte popularité. Chouchou des Français dans les sondages, le ministre de l’Intérieur fait figure de grand favori pour remplacer Jean-Marc Ayrault. Le « premier flic de France » est d’ailleurs passé à un cheveu du poste après le fiasco de l’affaire Leonarda, en novembre. Ses atouts : l’homme est un bon soldat, rôdé à la communication. Problème : les écolos du gouvernement, et notamment Cécile Duflot, ont prévenu qu’ils claqueraient la porte s’il prenait la tête du gouvernement. Et il est tellement populaire que François Hollande pourrait choisir de l’écarter pour qu’il ne lui fasse pas trop d’ombre.

Bertrand Delanoë, la carte nouveauté. Voilà un choix qui créerait la surprise. L’ancien marie de Paris avait déjà été approché pour entrer au gouvernement en 2012. Cette année, il pourrait le faire par la grande porte. Et s’il n’a pas d’expérience ministérielle, il est crédité d’un bon bilan dans la capitale et populaire auprès de l’électorat de gauche. La nomination d’un Premier ministre homosexuel serait enfin un bon clin d’oeil, un an après la fameuse réforme du mariage.

Laurent Fabius, la carte expérience. Trente ans après, va-t-il revenir à Matignon ? Le ministre des Affaires étrangères a pour lui un bilan à la tête du Quai d’Orsay unanimement salué. Mais surtout, fort de son expérience, l’homme a deux qualités essentielles : la connaissance de l’appareil de l’Etat et l’autorité. Un bon patron, en somme, là où certains s’agacent de l’improvisation et des couacs à répétition. Mais pour l’image du renouvellement, on repassera… Surtout, avant l’élection de François Hollande, Laurent Fabius n’a jamais caché son mépris pour celui qu’il surnommait « la fraise des bois ».

Michel Sapin, la carte confiance. Fidèle parmi les fidèles, ministre du Travail respecté par ses collègues et homme de confiance du président, Michel Sapin a le bon profil du premier ministrable. Propulser le « Monsieur emploi » du gouvernement à Matignon pourrait aussi être un signal fort dans la bataille contre le chômage. Problème : l’homme semble incarner un Ayrault bis. Un proche du président, sérieux et discret, mais sans le souffle nouveau que les Français réclament. Un reproche que l’on pourrait adresser à deux autres proches de François Hollande, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian et son collègue de l’Agriculture, Stéphane Le Foll.

Martine Aubry, la carte sociale. Une femme à Matignon, le symbole serait fort. Populaire dans l’électorat socialiste, l’ancienne numéro deux du gouvernent Jospin, emblème de la réforme des 35 heures, incarnerait aussi un virage à gauche, réclamé par les électeurs de François Hollande. Mais qui pourrait être incompatible avec le fameux pacte de responsabilité. La maire de Lille l’a cependant redit ce mercredi : elle n’est « absolument pas intéressée » par le poste. Sans oublier un autre obstacle de taille : François Hollande ne l’aime pas, et elle le lui a toujours bien rendu.

Claude Bartolone, la carte volontaire. L’élu de Seine-Saint-Denis ne s’en est jamais caché : il est candidat pour Matignon. Le président de l’Assemblée nationale a l’avantage d’être respecté des députés, parfois même jusque dans les rangs de la droite. Ces derniers mois, il n’a pas non plus hésité pas à faire entendre sa voix, moins consensuelle que celle des autres ténors socialistes. Un peu trop peut-être. Il s’est par exemple frontalement opposé à François Hollande sur la transparence de la vie publique. Et au sommet de l’Etat, peu sont ceux qui croient en ses chances.

Source: Metronews

Nous avons eu des personnalités politiques aux ordres de Bruxelles, des personnalités politiques aux ordres des Etats-Unis, des personnalités politiques aux ordres  d’Israël, des personnalités politiques aux ordres du Qatar, et si nous avions un peu des personnalités politiques aux ordres de la France et des français un peu? Pour changer?

28 commentaires

  • Clocel Clocel

    Un remake du Bon de la brute et du truand??? :o)

    Benji, là tu devrais fermer les commentaires direct, parce que,,, si on se lâche… :o)
    Personnellement, je préférerai Tulius Détritus Valls, qu’il finisse de démontrer toute sa nuisance à ceux qui n’ont pas encore bien compris à qui nous avons à faire.
    Z’ont le cerveau lent les adeptes du suffrage universel…
    M’enfin…

  • Fenrir

    Quand un oligarque doit choisir parmi d’autres oligarques, et qu’il rencontre d’autres oligarques pour en parler et faciliter son choix contraint par les ploutocrates et Banksters Associés & Co, qu’est-ce qu’ils se racontent ?

    ;0D

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Moi j’opterai plutôt pour *********** au centre ; …après le mariage Gay, une tafiole 1er sinistre, ça resterait cohérent quoi, …et puis il leur faudra au moins ça, un (de la) Noé, pour tenter de sauver leur ménagerie du déluge qui se profile (ce qui tiendra du miracle, qu’ils en soient sûr).

    Bien évidemment c’est aucunement mon choix perso loin delà (je ne veux rien avoir à faire avec ces gens là), …c’était juste histoire de pronostiquer un truc parmi ce musée des horreurs quoi !

  • Passetec Passetec

    Et Dominique Strauss-Canne ???

  • PhildeFer

    J’hésite entre blanc bonnet et bonnet blanc.. et vous?

    De toute façon, c’est juste un guignol qui va se palper un max de tunes plus une retraite en or… La politique à appliquer est déjà décidée, quel que soit la marionnette…

    Moi je parie pour Delanoe: un « gay » ça serait hyper tendance en ce moment… et puis, il ferait fureur dans les maternelles en train de promouvoir le gender »….^^

    Alors que Valls, il va brouiller les cartes avec Marine et du coup c’est l’UMP qui risque de récupérer son électorat perdu…

    Quand à « responsable mais pas coupable », on a déjà donné… merci! Qu’il aille tenter sa chance à Tel Aviv, si ils en veulent…

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    j’verrai bien delanoé, car quitte à ce faire ****** autant que ce soit par quelqu’un qui sait de quoi il parle. Faute d’efficacité on aurait au moin un ministre cohérent

  • Bobbafett84

    Manuel Valls ? On le sait, il vise le poste depuis des lustres. Seul problème c’est que l’affaire Dieudonné a laisser paraître une façade du personnage qui commence a déplaire. Pas seulement pour son penchant très affiché, mais surtout parce que dans beaucoup de milieux, il est comparer à un « Sarkozy » de gauche, qui profitera sans doute de sa fonction de premier ministre pour satisfaire sans aucun doute les ambitions de ses « amis », au détriment d’une pacification communautaire nécessaire et indispensable, dont sa politique n’a jamais été l’objectif, bien au contraire.

    Laurent Fabius ? Un ténor. Incompétent, abus de sa personne, hautain à souhait (j’étais à Rouen et je l’ai rencontré a plusieurs reprise donc je confirme), il est connu dans la sphère comme le serpent qui endort, qui compatis mais qui n’a que faire de la logique, au profit de l’idéologie élitiste et moraliste du parti, pour ne pas dire les copains d’abord. Un ténor de l’ancienne génération, qui pourrait bien servir les intérêts d’Hollande d’essayer de rassemblée autour d’un premier ministre, qui l’a déjà été sous la présidence de dieu. Si l’on oublis évidemment la casserole du sang contaminé, mais ce qui ne l’a pas empêcher d’être à la tête de la diplomatie française et de tenir toujours rubis sur l’ongle que c’est bien Assad qui a tiré du chimique sur des civils le 21 août 2013.

    Bertrand Delanoë ? Lui qui quitte le siège de la Mairie de Paris pour une retraite qu’il considère mérité…. ou est ce qu’il n’a pas enfumé tous le monde en sachant à l’avance ce que les municipales allaient données, et qu’il est déjà au courant d’être la roue de secours d’Hollande. Qui plus est de part son appartenance à une génération socialiste contemporaine, et aussi de part son appartenance a une communauté qui réglera définitivement le conflit sur la question. Problème, il est adulé de la gauche des bobos de Paris, des artistes et des médias, mais peu apprécier par le petit peuple, et de ce fait, aura fortement des difficultés a être accepter en tant que tels, excepter si l’on joue la carte du premier ministre homosexuel pour faire passer le pilule d’un homme politique qui n’a jamais eu d’expérience ministériel, et dont seul son bilan parisien est sa carte de visite. Une carte de visite très contesté selon certains, du fait de préférences très évidentes dans ses choix et ses orientations politiques, qui n’ont pas forcément fait l’unanimités auprès des parisiens, surtout populaires.

    Reste aussi d’autres personnalités…. Martine Aubry mais avec Hollande, çà n’a jamais été le grand amour. Et quand à Ségolène Royal, tout est possible. Même Harlem Désir pourrait bien atterrir au gouvernement. Et pourquoi pas certaines têtes de listes importantes qui ont raté la conquête des municipales ? De toute façon, vu le contexte, on a jamais fait pire, du fait que le paradoxe aurait été de choisir DSK comme premier ministre. Car malgré qu’il soit un queutard de première, on ne juge par un politique sur l’usage de sa queue mais sur ces compétences a gérer le pays. Et sur ce point, le monsieur a les compétences. Sauf qu’il a viré de bord pour s’installer dans la finance privée. …. quoique ! ! !

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    « Car malgré qu’il soit un queutard de première, on ne juge par un politique sur l’usage de sa queue mais sur ces compétences a gérer le pays.Et sur ce point, le monsieur a les compétences »
    Depuis quand on choisis un homme politiques sur ces compétences à gérer le pays.
    Ils gèrent certes mais pas le pays.
    ET Quand à cet individu qui préfère loué ses services au pays de l’étoiles qu’à la France hé bien à part exhausser les fantasme d’Athalie et transformer un peut plus la france en serviteur des pleurnicheurs en chef, je ne vois pas en quoi il pourrait un tant soit peut être efficace pour les français.

  • Fenrir

    Au final, je suis surpris qu’ils n’organisent pas une rotation semestrielle…

    En effet, après 6 mois dans un Sinistère, ils sont assurés de la rémunération à vie…

    Le Premier Sinistre ayant je suppose une « indemnisation » plus conséquente, ils optimiseraient ainsi notre spoliation…

    Manquent vraiment d’imagination ces escrocs.

  • Maverick Maverick

    Vu la bande de catastrophes naturelles et de (m/s)inistres en puissance, ça m’étonne que Obama n’ait pas encore décidé de nous envahir à cause de notre stock d’Armes (Biologiques) de Destruction Massive ;-)