[MàJ] Dernière minute: La centrale de Fessenheim occupée…

Il y a VRAIMENT un souci de sécurité dans les centrales nucléaires françaises, 60 (?) militants anti-nucléaire sont perchés sur le réacteur n°1 de la centrale de Fessenheim depuis 5h30, pour demander sa fermeture, promise rappelons le  par F.Hollande, et de s’occuper au plus vite, de la transition énergétique. Si on peut entrer dans les centrales comme dans des moulins, la sécurité des français est compromise à plus d’un titre…Alors que des menaces sont proférées tout azimuts, sur la possible utilisation de l’arme nucléaire par des psychopathes, voilà un acte qui mérite toute notre attention…Dès qu’un article sera disponible, nous le relayerons.. (source audio BFMTV). Le Parisien est le premier à diffuser l’info! merci pour la réactivité..

Mardi matin, une soixantaine de militants de Greenpeace, venus de , d’Allemagne, des Pays-Bas, de Belgique, d’Italie ou de Pologne «manifestent et occupent Fessenheim», la plus vieille centrale française, indique l’organisation écologiste sur Twitter. Ils dénoncent le risque que fait courir le français à l’Europe entière, et entendent rappeler au français, qui a programmé la fermeture de la centrale alsacienne,  «l’impérative nécessité d’une vraie transition énergétique en France».

D’après Greenpeace, certains de ces militants ont déployé une banderole indiquant «Stop risking Europe» (« Cessez de mettre l’Europe en danger ») à côté du dôme du réacteur n°1 sur lequel se trouve une demi-douzaine de militants. D’autres militants seraient sur la piscine de ce même réacteur.

Deux jours avant le sommet des chefs d’Etats européens consacré ce jeudi 20 mars à l’avenir de l’énergie en Europe, les militants de Greenpeace demandent à François Hollande et Angela Merkel d’engager leur pays et l’Europe entière dans une vraie transition énergétique, débarrassée du risque nucléaire et basée sur les renouvelables.

Seolon Greenpeace, «les réacteurs de la centrale de Fessenheim ont 37 ans. Fessenheim est située à proximité des frontières suisse et allemande, dans une zone exposée aux risques sismiques et d’inondation, et connaît de sérieux problème de sûreté. Plus de 7 millions de personnes vivent à moins de 100 km et seraient affectées en cas d’accident majeur.»

« La centrale de Fessenheim est un symbole, explique un porte-parole de l’organisation. Sa fermeture annoncée ne doit être que le début d’une série de nombreuses fermetures de réacteurs en Europe pour limiter les risques, accidentels et financiers, liés au vieillissement et pour enfin lancer la transition énergétique. »

 

LeParisien.fr

15 commentaires

  • voltigeur voltigeur

    D’après des « responsables » on laisserait faire ces intrusions, car ils savent qui sont les intrus, et ont les moyens de les arrêter.Moyens qu’ils n’emploient pas, pour ne pas envenimer la situation…..
    Au dernières news, 20 d’entre eux ont été interpelés

    • tarzan

      Cela démontrerait que personne n’a conscience du danger, car si cela était le cas, cela pourrait donner des idées à d’autres… d’autres qui ne seraient pas sous le contrôle des autorités !

      Il faut faire fusiller sur place quiconque tente de pénétrer clandestinement sur un site atomique, jusqu’à ce que le peuple prenne le Parlement et l’Elysée pour proclamer l’arrêt immédiat des centrales atomiques.

      Le combat est scientifique et politique, contre la propagande des médias, l’incompétence des polytechniciens et des élus, alors le combat il est à livrer frontalement et démocratiquement devant les bâtiments officiels, devant le Parlement, devant l’Elysée, devant les Préfectures, pas dans les centrales ni même devant ces dernières, là où les terroristes de Greenpeace et de Europe Ecologie les Verts veulent nous emmener pour notre propre perte.

      C’est le plateau du journal de France2 et de TF1 qu’il faut prendre d’assaut pour dire de force que Tchernobyl fit 1 million de mort selon l’Académie des sciences de New York City et que nous risquons actuellement un minimum de 85 fois Tchernobyl à Fukushima, mais ce ne sont pas les centrales atomiques qu’il faut prendre, nom de dieu !

      http://www.nyas.org/publications/annals/Detail.aspx?cid=f3f3bd16-51ba-4d7b-a086-753f44b3bfc1

      Nous devons réussir à marier les paradigmes pour que les mouvements comme La manif pour tous s’associent à l’écologie humaine pour l’arrêt immédiat des centrales atomiques, tel que le préconise la science contre les obscurantismes collectivistes et scientistes des centrales atomiques.

      • voltigeur voltigeur

        Fusiller? on est pas en temps de guerre, il
        n’y a pas attentat, ni trahison encore moins désertion,
        tu fais le nettoyage par le vide, c’est ça ta solution?
        Au lieu de tenir compte des failles et de les résoudre, tu fusilles!!
        Greenpeace frappe là où ça coince, ils mettent en évidence la dangerosité
        de ces sites sensibles, et la facilité à s’y introduire…
        Mettre au plus vite le plan de transition énergétique est une de leurs
        revendications.
        Ranges ton fusil, et fais marcher tes neurones.. ;) ♥♥

  • yannick511

    Si Greenpeace avait pu faire péter chaque centrale dans laquelle ils sont rentrés il n’y aurait déjà plus de nucléaire en France. Mais le gouvernement va encore les traiter d’irresponsables.

    • tarzan

      Si Greenpeace avait fait péter ne serait-ce qu’une seule centrale nous aurions risqué la fin du monde, comme nous le risquons actuellement sur les 3 coriums et la piscine du réacteur n°4 de Fukushima, où nous risquons plus de 85 fois Tchernobyl.

      Greenpeace sont un groupe terroriste de fausse écologie au service du pouvoir et de leurs subventions.

      C’est à nous le peuple de nous mobiliser devant le Parlement, devant l’Elysée, devant les préfectures, pour l’arrêt immédiat des centrales atomiques et pour la dissolution de ces terroristes de Greenpeace.

      https://www.youtube.com/watch?v=VUbWz9ydm0I&list=PLi21QH_IMA3ecl71kpIsCYezp2IBEHmX1

  • polemile

    Que voulez-vous? Des miradors autour des centrales avec des hommes armés de fusils mitrailleurs? C’est la seule solution pour empêcher une intrusion.
    Personne ne pourrait admettre celà, qu’après une tentative d’intrusion, il y ait 50 morts de chez Greenpeace.
    Donc, la sécurité passive a ses limites, ce n’est pas pour autant qu’elle n’est pas efficace malgré l’aspect spectaculaire d’une intrusion.

    Si quelqu’un veut faire des dégâts , il peut le faire sur d’autres installations stratégiques que je tairais pour ne pas donner de mauvaises idées.
    Il s’agit bien là d’une action motivée par des antinucléaires et l’intrusion ne concerne que cette population. Faire péter la centrale comme vous dites, n’est pas dans leur objectif, car c’est justement pour éviter qu’elle péte qu’ils interviennent.
    Maintenant, expliquez-moi comment pourraient-ils s’y prendre pour faire « péter » la centrale?

    • rouletabille rouletabille

      Un tsunami comme au Japon ?..

      • polemile

        Une réévalution majorée des protections contre la montée des eaux a été réalisée sur tous les sites nucléaires français, suite au tsunami du Japon.
        Les modifications pour assurer la robustesse de ces protections sont en cours.

      • rouletabille rouletabille

        Merci,c’est super ..
        A mon avis 40 Ans en + semble un minimum..
        VIVE les Centrales NUL CLÉ AIRES,que devient cette ordure de PROGLIO ?SARKO on sait qu’il est commique,les autres tirent la gueule comme le PHOQUE derrière L. LOUIS..

      • polemile

        Mais qu’est- que tu racontes? T’as bu un coup ou t’as fumé un joint?

      • tarzan

        @Polemile :

        Ces digues c’est des conneries et votre propagande n’impressionne personne.

        Vous ferez quoi en cas de guerre ou de guerre civile avec vos centrales atomiques lorsque par temps de relative paix la République incite déjà les terroristes à y entrer par l’intermédiaire de Greenpeace ?

        Vous ferrez quoi des déchets atomiques sur 400 000 ans sachant que par ingestion des stocks mondiaux de plutonium sont déjà suffisant pour décimer 10 000 fois l’humanité, sachant qu’il est impossible de les enfouir et sachant que vous continuez encore à en produire ?

        Tout cela démontre comme le préconise le président de l’équivalent du commissariat à l’énergie atomique aux USA, qu’il faut un arrêt immédiat de toutes les centrales atomiques :

        http://www.youtube.com/watch?v=kh7h7BahqEo

        On se croirait dans un asile de fous.

      • Thierry92 Thierry92

        De la cote à Fessenheim il y a une petite trotte.
        Cela ne s’appelle plus un Tsunami mais un déluge divin.

      • tarzan

        Une rupture de barrage hydroélectrique en amont de Fessenheim et nous avons un tsunami sur la centrale.

        Mais cela ne fait parti que des milliers de scénarios qui statistiquement un a un vont finir par se réaliser, comme Fukushima, comme Chernobyl, comme tous les accidents atomiques militaires qu’on est pas supposé connaitre…

    • tarzan

      @Polemile :

      Vous venez de démontrez qu’il faut immédiatement arrêter les centrales atomiques.

      Je ne suis pas certain que nous ne soyons pas dans un asile psychiatrique lorsque je lis cet article et le débat qui s’en suit.

      Bien sur qu’il faut faire fusiller quiconque tente de pénétrer dans une centrale atomique, jusqu’à ce que ces putains de centrales ne soient toutes immédiatement fermées.

      Elles sont trop dangereuses pour qu’elles puissent même exister, donc bien entendu, qu’il est trop dangereux d’offrir des idées terroristes en laissant dans gens pénétrer dans des centrales atomiques !

  • tarzan

    Le comportement de ces militants doit être sévèrement réprimé par nous même le peuple.

    Nous devons sanctionner ces militants avec des méthodes coercitives.

    Les centrales atomique sont trop dangereuses pour l’humanité entière, pour qu’on puisse permettre, que des militants viennent y rentrer, comme dans un moulin !

    Cela ne fait que donner des idées à des terroristres qui voudraient provoquer la fin du monde et cela ne fait que renforcer la probabilité qu’un cataclysme atomique advienne !

    Sans compter que Fessenheim n’est que l’arbre qui cache la foret et que Hollande pourrait fermer Fessenheim pour nous faire taire, alors que la moitié des réacteurs atomiques français sont dans une situation au moins aussi périlleuse que Fessenheim !

    Les mobilisations doivent se faire devant le Parlement, devant le Palais de l’Elysée, ou devant les préfectures, mais plus jamais il ne faut manifester devant ou dans les centrales atomiques, c’est irresponsable et trop dangereux !

    Alors très vite faites passer le mot pour que nous nous chargions nous-mêmes de réprimer les mouvements qui manifestent dans les centrales et pour que le combat contre les centrales atomiques se fasse maintenant là où ils doit se faire, devant l’opinion publique, devant le Parlement, devant les préfectures et devant le Palais de l’Elysée, pacifiquement pour ne pas perdre l’opinion publique.

    Rien ne coute de débuter le mouvement des veilleurs pour l’arrêt immédiat des centrales atomiques, devant le Parlement, devant le Palais de l’Elysée, devant les préfectures en Régions…

    Mais aucun citoyen n’a le droit de s’attaquer aux centrales atomiques, de pénétrer à l’intérieur de ces dernières et nous le peuple nous devons réprimer les gens qui font cela, pour éviter une catastrophe atomique.