Voici qui compose le nouveau gouvernement ukrainien

Ce gouvernement ukrainien soutenu par BHL, par Fabius, pas l’Oignon Européenne ou les USA est composé de gentils extrémistes néo-nazis, et je dis gentil car ils sont pro-européens, partant de ce principe, cela ne peut être les méchants de l’histoire… Et bizarrement, personne ne parle des « sombres heures de l’histoire » de la seconde guerre mondiale, de la Shoah, et du reste… Reprenons déjà quelques informations, notamment sur le parti Svoboda qui a 7 de ses membres qui ont été promus ministres:

NAZI-Background

Comment l’extrême-droite ukrainienne cherche à annexer le mouvement populaire anti-corruption de ces derniers mois et ce depuis le début. Des néo-nazis, se référant explicitement au 3è Reich, sont dans le gouvernement ukrainien, soutenu par l’U.E. et mis en place sous l’influence américaine. Où va-t-on ?

Le nom original du parti Svoboda (« Liberté ») était « Parti National Socialiste d’Ukraine » (PNSU, qui avait un logo proche de la croix gammée)

Svoboda rend hommage à la division SS « Galicie » et se réfère à Stéphane Bandera, qui collabora avec les nazis par antisémitisme autant que par anti-communisme et sentiment anti-russe (déclaré « héros national ukrainien » en 2010, ce qui valut alors à Kiev la réprobation du Parlement européen)

Le 3 mars, le diplomate Youri Sergeïev, nouvel ambassadeur d’Ukraine à l’ONU déclarait « Les preuves présentées par l’Union soviétique lors du jugement des criminels de guerre Nazis ont été falsifiées »

Aujourd’hui, un des mots d’ordre préféré de Svoboda est « tabassons les youpins et les ruskoffs ».

Article complet sur Mediapart

Et donc, les « gentils nazis » ont un logo assez particulier, celui-ci:

Ucr%C3%A2nia-Black+bloc+armado+para+mani

Ce logo étant la « rune du loup », logo déjà utilisé dans le passé par un détachement de cette Panzerdivision qui a rasé le village d’Oradour-sur-Glane et exterminé sa population le 10 juin 1944.(Plus d’infos ici)

Maintenant, allons un peu plus dans le détail avec les autres membres de ce nouveau gouvernement ukrainien.

Si l’instauration d’un gouvernement provisoire – comprenant 21 membres –  a été présentée comme une victoire démocratique, il célèbre également l’arrivée au pouvoir de toute une frange extrémiste (7 ministres apparentés à Svoboda) accolée à des leaders pro-européens, du parti de l’ancienne premier ministre Ioulia Tymochenko installée par l’OTAN, ayant déjà trempé dans des scandales de corruption et de collusion avec des oligarques.

On retrouve des pro-européens – surtout atlantistes – au sein des Affaires étrangères avec notamment Boris Tarasiuk à l’intégration européenne, qui a été représentant de l’Ukraine à l’OTAN et fondateur de l’Institut pour la coopération euro-atlantique (IEAC). Aux finances, Oleksandr Shlapak, est un ancien ministre de l’intégration européenne, de l’économie sous la présidence de Leonid Kuchma (1994-2005) et ancien président du Trésor ukrainien. Il a également été à la tête d’un conglomérat de banques – dont PrivatBank, première banque d’investissement du pays – auprès de l’oligarque Kolomoïsky, principal actionnaire de Privat Group. Enfin, on retrouve à des postes stratégiques pas moins de sept membres de partis et groupuscules nationalistes et racistes.

Commençons le tableau avec un poste-clé et non des moindres, celui de second vice-premier ministre, occupé par Oleksandr Sych – auprès de Vitaliy Yarema – membre du parti Svoboda élu à la Rada, le Parlement ukrainien, en 2012 où il est connu pour son activisme anti-avortement. Outre le fait qu’il veuille faire une loi pour l’interdire même en cas de viol, Sych s’est aussi illustré pour son anti-communisme virulent via l’interdiction du Parti Communiste d’Ukraine au  sein de sa région d’Ivano-Frankisvk.

Au coeur de la défense et des affaires intérieures, à la présidence du Conseil de sécurité nationale, on retrouve Andriy Parubiy, le fondateur du Parti national-social, ancêtre de Svoboda, en 1991 avec Oleh Tyahnybok. Il devait être épaulé de Dmytro Yarosh, leader du “Secteur Droit” qui a refusé la vice-présidence du même Conseil qui lui était proposée. Bien que Parubiy fût le “Commandant” des groupes paramilitaires de la place Maïdan, il se réclame aujourd’hui de l’ “opposition modérée”. Il a décrété que le pays était “infiltré” par des saboteurs et des espions russes à de nombreux niveaux (Kyiv Post, 14/03). On retrouve à ses côtés un membre de Svoboda, au poste de ministre de la Défense, Ihor Tenyukh qui est amiral et ancien commandant en chef de l’armée navale ukrainienne (2006-2010). Lors du mouvement Euromaïdan, il a appelé les forces armées à commettre des actes illégaux (BBC News, 19/01).

A un autre poste majeur, celui du Bureau du Procureur général, on retrouve un autre membre de Svoboda, Oleh Makhnitsky. Le procureur général dispose du pouvoir suprême sur le plan judiciaire, il supervise toutes les enquêtes judiciaires et peut inculper tout élu, ce qu’il a déjà fait en accusant de “criminel” Sergueï Aksionov, leader criméen pro-russe (Time, 10/03/2014).

Pour ce qui est du ministère de la Politique agraire et de la nourriture, il a été confié à Ihor Shvaika, député du parti Svoboda élu à la Rada en 2012. «Il est l’un des hommes les plus riches du pays, en tant qu’oligarque de l’agroalimentaire cumulant le poste de ministre de l’agriculture. Vous avez dit conflits d’intérêts ? Le ministère de l’écologie et des ressources naturelles revient également à un membre du parti Svoboda, Andriy Mokhnyk. Il jouait le rôle d’envoyé spécial dans tous les partis extrémistes et fascistes européens comme en Italie où il a rencontré les leaders du parti ouvertement néo-fasciste Forza Nuovo l’an dernier. Au-delà de ne rien connaître à l’écologie, il est surtout reconnu pour être un farouche opposant aux énergies renouvelables, ce qui arrangera les multinationales du secteur énergétique traditionnel (gaz, électricité, pétrole,etc.).

Au ministère de l’Education et de la science, Serhiy Kvit a fréquenté dans sa jeunesse diverses organisations néo-nazies, dont le “Trident” (Tryzub), mouvement d’extrême droite dont Praviy Sektor (“Secteur droit”) utilise le site Internet (Slate, 23/01). Il était à la tête de la prestigieuse université ukrainienne de Kyiv Mohyla depuis 2007 sans n’avoir jamais eu le soutien de la communauté étudiante qui préférait un autre ministre de l’Education (Kyiv Post, 27/02).

Au ministère des Sports, Dmytro Bulatov était un des leaders de l’organisation de la place Maïdan, il est aussi connu pour ses liens étroits avec le groupe fasciste « Secteur Droit ». Son activisme durant la contestation lui a valu de recevoir un ministère. Parmi les héros du mouvement, on retrouve Tetiana Tchornovol, la responsable à la “personnalité explosive” de la communication du groupe nationaliste ukrainien UNA-UNSO se revendiquant du nazisme, qui à été nommée à la tête du Bureau anti-corruption. Le 27 février dernier, elle s’est vantée sur son blog d’être la “première” à être entrée dans le manoir de Mezhyhirya du président Ianoukovitch en fuite (Pravda.com/27/02). Sauf qu’elle omet de dire qu’elle y est entrée par effraction comme le note Katya Gorchinskaya (Kyiv Post, 27/02).

Enfin, pour couronner le tout, plusieurs personnalités déjà accusées de corruption et de détournements de fonds ont été reconduites au pouvoir. Lyudmyla Denysova, ministre des Affaires sociales (2007-2010), a déjà été ministre du Travail et des Affaires sociales sous Tymoshenko et n’est pas étrangère aux controverses. Une campagne non-gouvernementale pour la transparence, baptisée Chesno, a déclaré en 2012 la “haute probabilité” que Denysova ait été impliquée dans une affaire de népotisme, d’abus de pouvoir et de détournement de fonds de 60 millions de hryvnia (environ 4 600 000 euros) sans qu’aucune affaire judiciaire n’ait été ouverte. Arsen Avakov, ministre de l’Intérieur et ancien chef de campagne de Ianoukovitch, a été accusé de privatisation illégale de terres et d’abus de pouvoir et a fui en Italie après que le précédent gouvernement l’ait visé dans le cadre d’une enquête criminelle. Bien qu’en étant sur la liste des personnes recherchées par Interpol (Kyiv Post, 21/03/2012), cela ne l’empêche pas d’être l’un des membres les plus influents de l’Union panukrainienne “Patrie”, parti dirigé par Tymochenko, depuis la contestation.

Il faudra attendre l’élection présidentielle du 25 mai, pour qu’il y ait un quelconque changement dans ce petit théâtre des horreurs. Aucune élection législative n’a été prévue alors que la Rada est en décomposition et qu’elle est soumise à des groupes de pression extérieurs et aux influences extrémistes alors que le retour à la Constitution de 2004 lui restitue des pouvoirs importants face au président.

Issu de l’article Euromaïdan : couvrez ces extrémistes que je ne saurais voir sur Médiapart

Étrange quand même… Quand un comique français d’origine africaine balances quelques vannes sur les juifs, cela entraine une tempête médiatique dans le pays, les politiques s’en mêlent, la justice, les journaux, les philosophes, les célébrités, et même d’autres pays montent au créneau comme Israël. Des invitations au lynchage des « quenellistes » sont diffusées sur internet, des spectacles sont annulés, des manifestions sont organisées, etc… Mais quand un gouvernement pro-européen et/ou nazi à fond prend le pouvoir, cela ne dérange personne, simplement par ce que cela va dans les intérêts des USA ou de l’Union Européenne. Vous ne trouvez pas cela choquant?

Partant de cela, comment ne pas comprendre les juifs ukrainiens qui se sentent en danger et qui souhaitent fuir après l’appel lancé dans ce sens par un rabbin du pays

65 commentaires

  • luxion

    Bonjour, Benji. Cet article de Mediapart mélange tout et désinforme. Je vais t’expliquer pourquoi.

    • luxion

      1. La mouvance Svoboda, suite à un lissage cosmétique ces dernières années en vue de récolter davantage de support, a fait son discours moins dur et ses nouveaux adhérents sont bien moins extrémistes que Tiagnibok le vociférateur. Bien qu’il existe une frange svobodienne franchement nazie, il y avait relativement peu de ces symboles à Maïdan. Ces nazis sont marginaux.
      Cependant, en raison des nombreuses invasions et oppressions qu’ils ont subies, les Ukrainiens ont une certaine tradition et une franche tendance nationaliste.
      2. L’article associe à Svoboda des gens qui s’en sont distanciés en faveur d’idées différentes.
      3. Yarosh n’a pas refusé le poste de député en charge du Conseil National de sécurité.
      4. La structure gouvernementale ukrainienne actuelle est différente de ce que vous connaissez en France. Le pouvoir est réparti différemment.
      5. Pravy Sektor est une émanation de Trident dont Yarosh était déjà le dirigeant. Trident n’est pas nazie et entend combattre « l’imperialisme et le chauvinisme, le fascisme et le communisme ». Pravy Sektor a été créée par Yarosh en novembre 2013 pour fédérer tous combattants disponibles (certains nazis inclus).
      6. Suite à la crainte des juifs qui voyaient des symboles Nazis, Yarosh s’est empressé de rassurer officiellement la communauté juive.

      En bref, l’article se focalise sur Svoboda qui n’a eu que quelques os à ronger pendant que Yarosh et sa bande ont pris le contrôle des véritables structures de pouvoir : l’armée, la police et les services secrets, qui ont immédiatement été infiltrés par des gens sous ses ordres et que lui et ses sbires chapeautent directement.

      Luxion

      • Merci pour ces précisions, donc cela implique qu’un parti aussi extrémiste et haineux soit-il peut changer? Cela peut arriver ici en France avec le FN ou celui-ci reste irrémédiablement extrémiste et haineux? ;)

      • Itsmie

        FN haineux et extrémiste???
        Tu rigoles j’espère!

      • Oups j’ai repris le.discours « politiquement correct »!

      • luxion

        Je me suis peut-être mal exprimé :) Je n’ai pas voulu dire que le parti était devenu respectable selon les standards français. Seulement que beaucoup de sympathisants actuels sont bien moins radicaux que leurs dirigeants. Je crois que le FN français a déjà tenté le lissage cosmétique, avec moins de succès car le terreau est, encore, moins propice en France au développement de ces idéologies, fussent-elles édulcorées.

        Je soulignais surtout que cet article se trompe de cible. Les « nationalistes » qui sont au pouvoir peuvent se révéler dangereux. Les méthodes employées ne sont pas démocratiques, et la naissance d’un « Reich » ukrainien n’est pas à exclure (grande reconquête ukrainienne et européenne). Mais sur base de choses différentes que le nazisme.

      • Pchit

        Euh .. Y’ avait plus de partisans radicaux à l’époque des divisions SS ??? J’ai quand même bien cru comprendre qu’une large partie du soutiens du Reich était loin de partager l’idéologie de fond du führer, je me trompe ? En plus d’avoir été élu.
        La naissançe du mal. Un film merveilleux qui met en avant comment un peuple approuve l’avènement d’un monstre ..
        Je crois malheureusement qu’il a du vrai dans tout ce qui est dit sur l’article.

      • luxion

        L’article, qui consiste à faire croire que Svoboda dirige, est faux, pour les raisons évoquées. Les nazis sont minoritaires en Ukraine, et n’ont pour ainsi dire aucun poids politique.

        Je pense donc qu’il est inutile de perdre son temps à chercher désespérément des liens avec cette relique, il est bien plus intéressant à mon sens de s’intéresser à ceux qui détiennent véritablement le pouvoir, et de déceler leurs intentions.

      • luxion

        Pour vous faire une petite idée, vous pouvez voir ce un reportage photo d’une commémoration de la division SS Galizien à Lviv, une ville de 700.000 âmes, vous pourrez voir comme les sympathisants venus de toute l’Ukraine étaient peu nombreux (2000 selon le blog).

  • PhildeFer

    Ben J,
    Comment vous faire confiance sur ce que vous dites, si vous vous faites le chantre de tous les poncifs de la juiverie…

    « Ce logo étant la « rune du loup », logo déjà utilisé dans le passé par un détachement de cette Panzerdivision qui a rasé le village d’Oradour-sur-Glane et exterminé sa population le 10 juin 1944. »

    Consultez donc ceci:
    http://youtu.be/TJ57sepnlUw

  • Le Russe Le Russe

    Un petit rappel historique :

    Le « coup » le plus dur infligé à la Russie, fut l’accès au pouvoir des Bolchevick en 1917. Devait s’en suivre des millions de morts parmi le « petit peuple » et un HOLOCAUSTE des Chrétiens Orthodoxe dans les années qui suivirent.

    Mais à la base, qui avait-il derrière ce « coup d’état », derrière cette « Révolution Russe » qui n’avait rien de Russe !?
    Les « forces de l’argent »… transitant par des juifs-américains.

    Voir =>
    (Wall Street and the Bolshevik Revolution by Antony C. Sutton) en téléchargement ici =>

    http://www.voltairenet.org/IMG/pdf/Sutton_Wall_Street_and_the_bolshevik_revolution-5.pdf

    Des faits :

    – Les 62 membres du Comité [ Central ] bolshevique étaient composés de cinq Russes , 1 ukrainienne , 6 Lettons , deux Allemands , 1 tchèque , deux Arméniens , trois Géorgiens , 1 Karaim [ Karaïmes ] ( une « secte » juive ) , et 41 Juifs .

    – La Commission Extraordinaire [ Tchéka ou Vecheka ( la police secrète soviétique et prédécesseur du GPU , le NKVD et du KGB ) ] de Moscou était composé de 36 membres : dont 1 allemand , 1 Polonais, 1 arménien , 2 Russes , Lettons 8 , et 23 Juifs .

    – Le Conseil des Commissaires du Peuple [le gouvernement soviétique ] comptait deux Arméniens , trois Russes et 17 Juifs .

    – Selon les données fournies par la presse soviétique , sur 556 fonctionnaires importants de l’état bolchevique , y com-pris les sus-mentionnés, en 1918-1919 , il y avait : 17 Russes , 2 Ukrainiens , 11 Arméniens , 35 Lettons , 15 Allemands , 1 hongrois , 10 Géorgiens , 3 Polonais , 3 Finlandais , 1 tchèque , 1 Karaim , et 457 Juifs « .

    Donc ceux qui sont un peu « branché » Nouvel Ordre Mondial… feraient bien de regarder, qu' »ils » ont déjà fait un SALE COUP au peuple Russe… qui a mis des décennies à retrouver un peu de son « équilibre ».

    Ensuite, Hitler, seconde guerre mondiale.
    On aime bien louer le courage des américains, comme si c’est eux qui avaient fait tout le boulot pour arrêter hitler.

    Ce sont les Russes qui ont arrêté Hitler ! Voici le prix du sang qu’ils ont payé ==>

    (Source wikipedia)

    « Au total, selon les estimations, environ 17 877 000 de militaires sont morts sur les champs de bataille européens, dont 10 774 000 du côté des alliés et 7 103 000 du côté des forces de l’Axe. Les tués de l’Armée rouge constituent 53 % du total des pertes militaires connues en Europe, ceux de la Wehrmacht 31 %, ceux du Royaume-Uni 1,8 %, ceux de la France 1,4 % et ceux de l’armée américaine 1,3 %. Les pertes militaires de l’Union soviétique représentent 88 % du total des pertes alliées en Europe (Royaume-Uni 3 %, France 2,3 % et États-Unis 2,2 %). Le total des pertes militaires seules de l’Allemagne et de l’Union soviétique réunies représentent 84 % du total de toutes les pertes militaires subies en Europe. Les pertes militaires du conflit germano-soviétique seul sont de 13 876 400 soit 78 % du total des pertes militaires subies en Europe. »

    Ceci pour dire qu’a une autre époque… certaines « forces » ont déjà tenté de mettre le chaos sur la terre…
    En 1917 (ce serait trop long, mais c’est tout à fait d’actualité de revisiter les dessous de la soit disant « révolution » Bolchévique !)… ils avaient besoin de « dézinguer » la Russie pour avancer leur pions… et ils ont fait ce que l’on sait.

    Durant la deuxième guerre mondiale, le principal instrument de ces forces sombres (Hitler)… a été stoppé par les Russes !

    Le peuple Russe n’est pas amnésique… car il est toujours relié à ses racines. Et il sait reconnaitre ceux qui avec qui il a déjà eu à faire !
    C’est pour cela que l’Ukraine est un « front » bien plus large que ce qu’il pourrait apparaitre…

    Et c’est pour ça que les « faux-cons » de l’Occident sont aussi énervés, hystériques… et « endiablés » dans leurs démarches…
    Ce ne sont que des marionnettes, téléguidés par des forces qui les dépassent…. et qui les dévoreront quand elles n’auront plus besoin d’eux.

    Pourtant tout est transparent… les forces en présence ne sa cachent pas… les loups sont sorties…

    Et l’Ours l’a senti…

    • odin29

      Le russe…bravo et merci de remettre les pendules de l’ histoire ( la vraie…pas celle des vainqueurs ) à l’ heure.
      Mais tu sais…la vérité, la vérité historique, dérange beaucoup de monde.
      La plupart des moutons préfèrent un gros mensonge à une petite vérité, à plus forte raison si cette vérité met en cause une certaine communauté.
      Oui la révolution d’ octobre des bolcheviks et les horreurs qui s’ ensuivirent était dues aux ju…a t’ on le droit de prononcer le mot sans encourir les foudres des censeurs?
      Quant au parti Svoboda qui a la rune du loup pour emblème je doute sérieusement qu’ il envisage de  » collaborer » avec les sionistes de l’ empire.
      M’ est avis que cette alliance est conjoncturelle, rien qu’ un calcul mais un mauvais calcul…bien à toi Le russe.

  • pourpour

    Je ne comprends pas cet antinazisme primaire des ME: Vive Poutine neanmoins… pour la partie Crimee, faussement ukrainienne…

    • Le Russe Le Russe

      En fait là où il y a de vrais Nazis (dans un gouvernement pro-europe-us installé par la force), c’est secondaire…
      Et en France quand un quidam fait une quenelle dans la rue, ça vient tout droit d’Hitler !

      Oui, c’est sans doute trop élémentaire (ou primaire), on a du mal à comprendre…

      Les forces armés « Russes-pro-Russes » en Crimée ont été baptisées par la population « молчаливых вежливых людей » (gens polis silencieux)… pourquoi une telle appellation ?

      Par contre les « sbires » de Kiev, là où ils passent (et il y a un grand nombre de vidéos où leurs violences et leurs « méthodes » d’intimidations ne sont pas du tout à chercher au microscope, au contraire, ils en sont fièrs et ils le montre)… on voit tout de suite qu’on a à faire à « autre chose ».

      Les « autochtones » de Crimée (et les Russophones de l’Est de l’Ukraine) quand ils les voient débarquer en car (comme cela s’est encore produit vendredi -je sais plus où) pour « casser du Pro-Russe »… n’ont pas besoin de se faire payer par qui que ce soit pour spontanément faire front uni contre ces « bandes ».

      Et je pense qu’ils ont les pieds sur leur terre, et qu’ils « sentent » très bien ce qui se passe.

    • Commentaire affligeant! Je sais que selon toi le « juif » c’est le mal absolu, mais sur les moutons enragés, les juifs sont des humains qui ont le droit de vivre comme les autres.

      • Le Russe Le Russe

        Je ne comprend pas ce que ce « contre-commentaire » fait ici.
        (Il vise peut être mon autre commentaire ?)

        Non, « le juif » n’est pas le mal absolu « pour moi », et OUI, ils ont le droit de vivre comme les autres ! Qu’est-ce que c’est que cette projection et ce raccourci ?

        Je n’ai jamais fait du mal à un seul « juif »… ou non juif !

        La Russie a déjà vécue une « Révolution colorée »… bien avant l’heure. Cela a influé de manière considérable sur son Histoire… et tous les travers qu’on lui prêtes aujourd’hui (ou presque) proviennent à la base de l’arrivée au Pouvoir de gens qui étaient profondément ennemis du « peuple Russe »…

        Dans tous les manuels d’histoire on appel cela « la révolution Russe »… La belle déformation et inversion sémantique !

        Je fait remarqué que pour une « révolution Russe », il y a beaucoup de « Non Russes » qui étaient aux commandes.
        C’est factuel… et vérifiable, et si ça avait été des japonnais ou des berbères, ils seraient nommés de la même manière, non pas pour pointer du doigt leur origine, mais pour mettre en lumière leur caractère « étranger » au pays dans lequel ils viennent « prendre le pouvoir », exécuter comme des chiens le tsar et sa famille (femmes et enfants compris) et toutes les horreurs qui ont suivis…

        Mais c’est déjà « au delà » de la « ligne rouge » de ce qu’on à le droit d’exprimer ? Même ici ?

        Merci de me le signifier… ça m’éclaire.

        Enfin, et pour terminer, si je devais qualifier le « mal absolu » (ou en tout cas ce qui s’acoquine souvent avec) je dirais « les forces de l’argent »…

        Qui disait qu’on ne peux servir deux maîtres, Dieu et Mamoun ?

        Un célèbre Nazaréhen, je crois…. pour lequel j’ai grand respect. Le plus célèbre des juifs, crucifié par… ???…

      • Désolé le russe, ma réponse ne t’etait pas destinée, je m’adressais à Pourpour dont le niveau de tolérance est en dessous de zéro dès qu’il s’agit de juifs ou d’étrangers.

      • Le Russe Le Russe

        Autant pour moi…

  • HS:

    Anelka est resté debout.

    L’esclave noir à montré à cette fameuse « communauté » que le passé, c’est le passé.

    http://croah.fr/revue-de-presse/le-chantage-de-west-bromwish-albion-qui-a-pousse-anelka-a-partir/

  • rouletabille rouletabille

    Et pendant ce temps la MLP reste au Parlement Européen,le FN en France est si plaisant avec un parti frère en Ukraine..
    Votez FN les gars les Fesses Nationales sont disponibles..

  • Scandale: Gladio, le formatage de l’Europe par les réseaux fascistes et les USA

    http://dondevamos.canalblog.com/archives/2014/03/01/29336578.html

  • Michele DRAYE

    Je suis allée à Oradour

    Merci à Phildefer pour cette vidéo

    qui a le mérite de remettre les vérités en place

  • ErJiEff

    Toutes ces manips en Ukraine sont absolument écœurantes.

    Même des européistes convaincus en arrivent à douter du rôle joué par nos dirigeants.

    Allez voir là, ce n’est pas triste.

    http://www.leap2020.eu/GEAB-n-83-est-disponible–Crise-systemique-globale-Escalade-dans-la-reaction-de-survie-des-Etats-Unis-declencher-une_a15799.html

  • tarzan

    Pour une vraie analyse de la situation en Ukraine je vous conseil ce lien, qui clouera le bec au poutinisme :

    http://institutdeslibertes.org/vae-victis/

  • Pchit

    Eh tarzan, faudrai peut être arrêter les fils de banane non ?
    Tarzan + connerie = pchit !
    N’importe quel ORDRE mondiale sera tyrannique. L’ordre, c’est le bordel, au sens propre ! Il vous faut le regarder pendant combien de temps pour vous en rendre compte ?
    On ne sait à peine s’organiser humainement dans un village qu’on a la prétention de le faire à l’échelle du monde .. Trop drôle. Ah oui, les automistes sont utopistes, c’est vrai ..
    On parle d’indépendance au sortir de l’adolescence .. Qui affronte sa propre dépendance à cette société corrompue ? A sa propre corruption ?
    Les autonomistes ne sont pas utopistes, mais réalistes. Ils ont compris la source du problème .. Le rapport direct entre son petit monde intérieur et celui qu’il perçoit, il qu’il ne peut plus lui remettre la faute dessus, alors il change, tout les jours, apprend de lui même, des autres ..
    Comme toi Delphine, je vote pour une chaise vide, mais mon candidat n’est pas représenté, et je ne l’attend pas .. :) Je veux être assis sur le trône de mon microcosme, une place qui me reviens de droit ..
    Je vous en souhaite à tous autant !!

  • Je me tâte vraiment pour ne pas modérer systématiquement vos message car pout lire des mensonges pareils… Le sionisme n’existe plus depuis 50 ans??? Dingue de lire cela, vraiment dingue! Et comment appelez-vous la politique du cric ou d’Israël? Et savez-vous réellement ce qu’est le sionisme? Vraiment, vous n’avez aucune crédibilité avec ce genre de message! Le pire, c’est que je vous laisse me polluer la base de donnée du blog avec ce genre d’intox! Je doit être couillon moi…

    • Pchit

      Non, tu laisse tout le monde et c’est l’occasion pour nous autres de relever les conneries, et de le dire.
      J’avais envie de rajouter hier le fait qu’en plus de dire de la merde que Benji et le russe relève à mon goux tres bien depuis quelque jours, tu es juste con tarzan ! Tu parle d’étudier les psychismes ? Que t’es ethnologue ?
      Tu dis que parler de sionisme c’est réducteur. En fait je suis entièrement d’accord, je veux réduire au maximum le groupe de chiens de Satan a qui j’en veux pas mal de me faire passer pour un extrémiste. Ces sionnistes de mort, qui sont de véritables criminels appuyés par nous, lèches cul de bourgeois français, trop bien installé le cul dans leurs chaises.
      Tarzan je trouve que tu fait parti de cette sale partie de l’humanité qui voudrai bien continuer de croire que le monde n’est pas ce qu’il est, mais tu ne peux plus faire passer ce qui n’est pas pour étant.
      Ai je critiquer à un seul instant le peuple juif ? Non, pourtant plus d’un va le penser, et c’est exactement ce que je vous reproche.
      J’ai pas envie que le monde te prenne pour le reflet d’une partie de la France, alors que tu n’es au le reflet de toi même, ne l’oublie pas.

      Désolé mais je trouve que t’es qu’un sale .. Con !

      • Le Russe Le Russe

        Bonjour Pchit,

        C’est moi qui parle d’ethnologie et d’étude du psychisme, je l’avais dit avec un peu d’humour (et en m’adressant à Tarzan), mais comme j’ai tendance à être sérieux même quand je rigole… :)

        Quoi qu’il en soit cette nuit j’ai enfin « vu » ce qui m’avait échappé jusqu’alors dans le psychisme en question… et à toute fin utile, et pour être aussi bref que précis, je dirais qu’il y a comme un « lézard »…

        Je les avais oubliés ceux là…

        Quoi qu’il en soit, quand je m’adresse à quelqu’un j’utilise tout ou partie de son « référentiel », je tâche de m’adapter, de m’approcher, c’est à dire de « communiquer au mieux »…

        Votre expression « chien de Satan » par exemple, je ne l’aurais pas utilisé moi-même (par égards aux chiens, que j’aime beaucoup)… mais je vois précisément ce que cela veux dire, et de mon point de vue, cela décrit très bien les « serviteurs » de celui qu’on nomme aussi « le malin »… et qui moissonne plein pôt les âmes en ce moment, parce qu’il sait qu’il lui reste plus trop de temps…

    • tarzan

      @Benji :

      Je prends vos menaces de censure très au sérieux.

      Cette menace est honteuse et elle ne fait que confirmer le danger que vous représentez comme je vous l’expliquais déjà, lorsque vous croyez détenir la vérité, alors que vous ne détenez que votre vérité, au lieu d’ouvrir le débat pour me demander de préciser ma pensée.

      Laissez-moi vous expliquer mon propos :

      Le sionisme est un mouvement de retour des juifs en Palestine historique, qui a débuté à la fin du 19ème siècle et qui a connu son sommet dans les années 30.

      Le nationalisme arabe qui a persécuté les juifs dans tout le monde musulman, les pogroms contre les juifs en Russie au cours du 19ème siècle, puis la 1ère guerre mondiale furent à l’origine de ce mouvement du sionisme.

      Lorsque je dis la « Palestine historique », cela comprend l’actuelle Israel + la bande de Gaza + la Cisjordanie (ce que les médias français nomment la Palestine).

      De la fin du 19ème siècle jusqu’aux années 1930, l’Etat d’Israel n’existait pas, mais il y a toujours eu une forte présence juive en Palestine historique, que ce soit à Jérusalem ou ailleurs dans la Palestine Historique et cette forte présence a lentement augmenté, alors que globalement ces territoires étaient sous-peuplés, mais occupés par des nomades musulmans.

      Puis, la création de l’Etat d’Israel fut l’aboutissement du sionisme et à partir de là on peut historiquement considérer que ce fut la fin du sionisme, puisque l’objectif du Sionisme, c’est à dire la re-création d’un Etat juif, avait réussi.

      Les Historiens sont d’accord pour ne plus parler du sionisme à partir des années 50, puisque le mouvement historique du sionisme débute donc de la fin du 20ème siècle, jusqu’à la fin seconde guerre mondiale et la guerre des 6 jours.

      Depuis, évoquer le sionisme est donc un non sens historique, car il n’existe plus depuis au moins 50 ans, puisqu’il a abouti il y a déjà plus de 50 ans !

      Le sionisme, comme vecteur de la création d’un Etat juif, n’existe donc plus, puisque un Etat juif existe maintenant !

      Ceux qui évoquent donc encore le sionisme, comme le Hezbola, Dieudonné, le Hamas, l’Iran etc., ne reconnaissent donc pas le droit d’Israel à exister !

      Ceux qui évoquent le sionisme encore aujourd’hui, sont ceux qui veulent rayer Israel de la carte, puisqu’ils ne reconnaissent pas que le sionisme a déjà abouti et que c’est trop tard s’ils ne voulaient pas qu’un Etat juif soit créé.

      C’est pour cela que le sionisme n’existe plus depuis 50 ans, selon ce contexte et cette définition.

      Evoquer le sionisme, c’est nier le droit de l’Etat d’Israel a exister, c’est encore considérer que Israel serait un Etat illégal !

      Cela fait 50 ans au moins que Israel existe, cet Etat existe et on ne peut donc plus parler de sionisme.

      Ensuite, concernant ce qu’on nomme « les colonies », il faut mettre les choses en perspective.

      Il y a 2 millions de musulmans qui vivent en Israel et à peine 400 000 israéliens qui vivent dans ce qu’on nomme les « colonies » en Judée Samarie (ce que les médias français nomment la Palestine) et bande de Gaza.

      Alors, qui colonise qui ?

      Les femmes israéliennes font en moyenne 8 enfants par femme, lorsque les femmes de la bande de Gaza font en moyenne 16 enfants par femme.

      Alors, qui colonise qui par cette guerre démographique ?

      Et enfin, il faut rechercher la légitimité.

      Le conflit n’est pas israélo-palestinien, mais israélo-moyen-oriental.

      On ne peut pas isoler le conflit avec Israel en croyant qu’il suffirait de donner un Etat à l’Etat fantoche et mafieux de la Palestine, pour que cesse la guerre !

      Je dis fantoche, car sans nier la légitime présence musulmane en Cisjordanie, il n’existe pas de peuple palestinien, ce peuple est une invention au moins plus récente encore, que l’invention du peuple israélien !

      Les habitants de Cisjordanie sont des musulmans sémites ou Egyptiens, mais pas des palestiniens !

      Donc, l’invention de l’Etat de Palestine par les musulmans (D’Egypte et de Jordanie historiquement), c’est une tactique pour arriver à la destruction d’Israel !

      Israel qui est lui-même un pays d’invention récente.

      A moyen-terme Israel devrait disparaitre, du fait de la démographie musulmane dans cette région, du fait que Israel est le bouc-émissaire de tout le Moyen-Orient et du fait que la Russie fournit maintenant la bombe atomique à l’Iran pour que l’Iran puisse déclencher la guerre contre les Sunnites…

      Le Royaume de Jordanie lui-même devrait tomber, car le Royaume de Jordanie est gouverné par un roi qui représente essentiellement le peuple des bédouins (les vrais autochtones de l’actuelle Israel et Palestine), alors que maintenant la Jordanie et la Cisjordanie (ce qu’on nomme la Palestine) sont de plus en plus peuplées jusqu’au Liban par des musulmans chiites qui sont soutenus militairement par l’Iran.

      Tout cela est un beau merdier, mais le sionisme appartient à l’histoire, pas au présent, car pour le moment c’est Israel et la Jordanie qui sont colonisés, contrairement à ce que prêchent les médias français.

      Car la démographie va balayer les bédouins de Jordanie qui sont les vrais autochtones et qui vont perdre leur pays, alors que les « colonies » israéliennes dans ce qu’on nomme la « Palestine » ne représentent que 400 000 personnes, lorsqu’il y a 2 millions de musulmans qui peuplent Israel !

      C’est le problème du multiculturalisme.

      Le chaos multiculturel, multiconfessionnel, multi-civilisationnels…

      La bombe atomique au milieu de tout cela.

      • C’est vrai qu’une censure serait complètement contre-productive, vous avez le droit de vous exprimer. Maintenant, le sionisme est peut-être éteint au niveau intrinsèquement historique, mais pas pour une certaine partie de nos dirigeants et des lobbys qui font rage dans le domaine et qui ne le cachent même plus. Si la.forme à change, celui-ci existe toujours, suffisamment de preuves existent.

      • voltigeur voltigeur

        Le langage politique est destiné à rendre vraisemblables les mensonges,
        respectables les meurtres et à donner l’apparence de la solidité
        à ce qui n’est que du vent. (George Orwell) ;) ♥♥

  • Fenrir

    Au delà de tous les noms d’oiseaux qui commencent à fuser, je vous invite simplement à vous fier à votre instinct.

    Cette intuition profonde qui réside en tout individu, et que certains appellent « conscience ».

    Ressentir en soi l’existence de la Force qui anime l’Univers est à la portée de toutes et tous.

    Et de même, il peut être aisé de percevoir au plus profond de nous l’intention qui sous tend tous propos, et tout acte.

    Le Bien et le Mal se côtoient en permanence en nous, et nous savons les reconnaître sans forcément mettre les mots, ou les mêmes termes en face.

    C’est là que les influences culturelles sont plus ou moins prégnantes, mais nous percevons intuitivement ce qui est Bon et ce qui est Mauvais.

    Soyons à notre écoute, individuellement, et collectivement.

    C’est ainsi que nous pourrons progresser…

    En identifiant l’intention…

    Et en la distinguant de l’attention, ou de la tension…

    ;0D