Baisse du pouvoir d’achat des retraités en 2014…

Toujours moins…Il parait qu’on peut gagner 100.000€ pour une journée de travail, mais faut s’appeler de Villepin pour pouvoir y prétendre. Les 15 millions de retraités apprécieront…

@AFP Kenzo Tribouillard L’entrée des organismes de retraite complémentaire Agirc (Association générale des institutions de retraite complémentaire des cadres) et Arrco (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés), le 16 octobre 2012 à Paris

Difficile année pour le pouvoir d’achat des 15 millions de retraités français. En 2014, non seulement les pensions de base ne seront pas augmentées, comme d’habitude, le 1er avril, mais le 1er octobre, mais en plus les retraites complémentaires Arrco et Agirc, versées aux anciens salariés du secteur privé, ne seront pas, elles, revalorisées le 1er avril, selon Les Echos du mardi 11 mars.

Les conseils d’administration de l’Arrco et de l’Agirc, qui se réunissent cette semaine, décideront d’une revalorisation nulle au 1er avril, révèle le quotidien économique, et ce pour la première fois depuis le milieu des années 1990.

REVALORISATION D’UN POINT DE MOINS QUE L’INFLATION

Selon Les Echos, ce dispositif est la conséquence conjuguée de la faiblesse de l’inflation et d’un accord signé il y a un an par les organisations patronales et syndicales gestionnaires de l’Agirc-Arrco.

Le texte prévoit que les pensions seront revalorisées d’un point de moins que l’inflation en 2014 et 2015. Or la hausse des prix prévue cette année par le gouvernement est de 1,3 %…..

[…]

Lire la suite

Source Le Monde avec Reuters

Lire : Retraites complémentaires : faut-il racheter des points ?

A quelques jours des élections…..

Une bombe à retardement pour le contribuable dans 5500 communes

Peu après les municipales, éclate le scandale des emprunts toxiques : les nouvelles majorités découvrent dans les comptes de leurs communes des lignes de dette aux montants et aux taux potentiellement faramineux, qui proviennent de produits financiers risqués, vendus à des collectivités peu regardantes pendant des années par des banques peu scrupuleuses.

Si le sujet est technique, les conséquences sont graves. Des milliers de communes voient leurs taux d’intérêt exploser, et se retrouvent dans des situations financières impossibles, qui les forcent à augmenter drastiquement leur fiscalité et les empêchent d’investir……[…]

Six ans après, où en sont les 5 500 communes exposées à des emprunts toxiques ?

Lire : Tout comprendre des emprunts toxiques en 10 questions

Lire : Comment enquêter sur les emprunts toxiques d’une commune

Lire : Ces villes qui refusent de parler d’emprunts toxiques

Carte interactive des communes endettées ICI L’enquête étant difficile, vous pouvez contribuer à la mise à jour de la carte.

A suivre demain : les personnalités politiques impliquées dans les emprunts toxiques, les villes de gauche et les villes de droite sur Le Monde.fr

11 commentaires