30 ans de pluies en 2 jours en Egypte

Avez-vous remarqué? Chaque jour les médias vous présentent la météo, vous expliquant la conditions ce à quoi sont confrontées différentes régions de la planète, sans pour autant vous expliquer pourquoi ces situations climatiques sont anormales, et quelle peut en être l’origine. Le réchauffement climatique? Cela n’explique pas pourquoi les États-Unis sont confrontés à une vague de froid sans précédent. Et si cela ne se limitait qu’aux USA… Les côtes françaises et le Royaume-Uni ont été confrontés à une série de tempêtes violentes, avant d’avoir un beau temps magnifique et particulièrement chaud, il y a des intempéries un peu de partout, et des sécheresses exceptionnelles ailleurs. Alors que dire de ces deux jours d’intempéries en Égypte durant lesquels il est tombé en 2 jours ce qu’il tombe généralement en 30 ans?

nout_douatEn Egypte, la déesse Nout fait partie, en tant que déesse originelle, du mythe de la création de l’Ennéade d’Héliopolis. Nout remplit une fonction importante dans la cosmogonie égyptienne. Elle incarne le ciel ; son rire est le tonnerre, ses larmes la pluie ; son corps symbolise la voûte céleste et sépare la terre du déluge qui l’entourait.

De violents orages ont eu lieu en haute vallée du Nil en fin de semaine dernière, chose assez rare dans cette région extrêmement sèche. Le week-end dernier, de forts orages ont eu lieu dans la région de Louxor et d’Assouan dans le sud de l’Égypte.

Cette région, l’une des plus sèche du monde, puisqu’il y tombe en moyenne moins de 1 mm par an, et où il n’y avait pas exemple pas plu depuis des mois, a été touché par de forts orages entre le 08 et le 11 mars, qui ont suivis de fortes chaleurs (maximales entre 35 et 40°C).

Il est tombé 29 mm à Louxor, et 15 mm à Assouan, soit l’équivalent d’une trentaine d’année de précipitations en quelques heures !

Hormis ces pluies extraordinaires, de la grêle a été observé dans les orages les plus violents, chose encore plus rare pour cette région du monde.

Source: actualite.lachainemeteo.com via Sott.net

La question à laquelle aucun météorologue ne répond donc dans les médias est simple: pourquoi? Peut-on spéculer sur le très fort ralentissement du Gulf Stream? Sur les perturbations magnétiques de la planète? Ou sur ce réchauffement climatique dont on nous parle tant?

13 commentaires

  • tarky48

    Bonsoir, ce n’est peut être pas lié à tout ceci mais le magnétomètre joue au yoyo : http://merriott-astro.co.uk/magnetometer.htm

  • laspirateur

    Pour ma part je persiste à croire à l’instabilité du champ magnétique terrestre car ces précipitations en Egypte vont de paire avec des phénomènes comme les aurores boréales observées en Grande Bretagne, la vague de froid aux USA, la sécheresse en Californie, la grosse tempête de neige au Japon, la douceur de l’hiver en Europe de l’Ouest et même à l’Est. Et il y en a pour 300 ans de drôles de phénomènes à moins que ça ne s’accélère mais peu probable. Et on oublie de dire que les risques de cancer de la peau augmentent sans bouclier magnétique homogène…

  • tarzan

    Les armes climatiques employées à l’occasion d’une guerre climatique en cours sans qu’on le sache ?

    Depuis des avions satellisables porteurs d’ondes radio, nouvelle génération possédés par la Russie, la Chine et l’Iran et / ou les USA ?

    Moi je dis cela, je ne dis rien.

    • Maverick Maverick

      Pourquoi pas ? Mais à défaut d’une démonstration intentionnelle de puissance, on peut aussi envisager que ce soit la conséquence indirecte des US qui empêcheraient des tempêtes à la Katrina de passer chez eux, ou un truc du même genre ?

  • Natacha Natacha

    La Terre fait partie d’un système qui nous dépasse et nous ne pouvons que tenter de nous adapter à des changements toujours plus rapides, plus extrêmes, avant un retour à l’équilibre qui se fera peut-être sans nous.

  • jofunq

    les stations d épurations fonctionnent sur le même principe que la terre (et non l inverse)!!!Plus les matières sont pollués,plus elles ont besoin d être brassé.

  • nootrope12

     » Le réchauffement climatique? Cela n’explique pas pourquoi les États-Unis sont confrontés à une vague de froid sans précédent. »
    La vague de froids des US, comme nos 3 mois de pluie, sont dû à la descente du Jet Stream « du nord » (il y en a un aussi vers l’équateur), lui-même dû à son ralentissement qui le fait onduler plus fortement que d’habitude, ce ralentissement étant dû à une différence entre la température de la température de surface des océans et celle de l’air moins importante que d’habitude, ce réchauffement de l’eau étant dû à la fonte des glace du pôle nord qui rend les eaux moins salines, cette fonte des glace du pôle nord étant dû… au réchauffement climatique…
    On peut y ajouter les effets du Gulf Stream, mêmes causes, mêmes effets sur la climat.

  • Pierre L

    Sommes-nous bien sûrs que la pluie qui tombe en Egypte ne s’abat pas en une fois tous les 30 ans ?

    • Yanne Hamar

      Bonne question ! Est-il vraiment possible d’apporter une explication à ces sautes d’humeur climatiques ? Est-ce nécessaire ?

  • laspirateur

    26 séismes dans le monde ces dernières 24 heures

  • laspirateur

    au dessus de magnitude 4