Hallucinant : Project PHEME. L’Europe finance un projet informatique de censure globale !…

Faut il que ce soit important pour mettre au point ces « outils espions ». Pilule rouge ou bleue??

Img/Le Contrarien

 

C’est un article du Parisien  intitulé « Des chercheurs veulent passer les réseaux sociaux au détecteur de mensonges » qui vend la mèche du dernier gros projet informatique financé par l’Union Européenne, la plus belle invention démocratique du siècle et comparable à terme à l’Union soviétique.

« Des chercheurs universitaires travaillent à l’élaboration d’un système capable d’identifier automatiquement les fausses informations qui se répandent comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux. »

« Les réseaux sociaux sont une mine d’or en termes d’informations et d’expressions citoyennes pertinentes mais peuvent aussi être utilisés pour répandre des rumeurs. Pour faire le tri, des chercheurs planchent sur une sorte de «détecteur de mensonges» actif sur Twitter ou encore Facebook. Un projet ambitieux qui, selon le New York Times, pourrait se concrétiser dans dix-huit mois. »

« Ce programme de «fact cheking» (vérification des faits en direct) automatique, baptisé «Pheme», devrait pouvoir identifier la fiabilité des sources des informations communiquées grâce à un algorithme complexe. Un travail titanesque que coordonne la faculté de Sheffield, dans le nord de l’Angleterre, avec quatre autres universités et quatre entreprises. Financé par l’Union européenne, ce projet est mené sur trois ans. »

« Selon la directrice de l’étude, Kalina Bontcheva, l’objectif est de vérifier en temps réel les informations pour permettre aux gouvernements, services de secours, médias et entreprises de répondre plus efficacement à des rumeurs infondées.

Le projet doit identifier quatre types d’informations peu fiables : les spéculations, la controverse, la fausse information et la désinformation. Les chercheurs comptent utiliser trois facteurs pour établir la véracité des données : l’information en tant que telle, un système de vérification via des sources fiables et la diffusion de l’information. Le résultat de cette recherche pourra apparaître sur l’écran de l’utilisateur. »

Alors le côté « attention l’information que vous consultez est une rumeur » pourrait presque sembler assez inoffensif et je suis persuadé que l’on nous vend toute cette affaire comme étant un immense progrès pour la « véritable » information sur Internet, ce qui permettra de sécuriser les positions dominantes des médias traditionnels de plus en plus remis en cause par la blogosphère.

Rien n’empêchera après d’utiliser ce type de système pour bloquer des informations, bloquer des sites Web, bloquer des informations gênantes.

Ce type d’outil par son ampleur (tout le Web) et son fonctionnement en temps réel n’est rien de moins que le plus important logiciel de censure mondial. Même la Chine n’y a pas pensé. Seule l’Europe a l’esprit assez tordu pour penser et financer ce genre de projet.

Retenez bien. Projet Pheme. Internet ne sera bientôt plus libre, et lorsque vous lirez le Contrarien (si c’est encore autorisé) apparaîtra sur votre navigateur le message : « Attention ce site présent des contenus subversifs. Votre adresse IP ainsi que votre ADN ont été transmis à la police de la pensée »… signé le ministère de l’Amour.

Précisions: la liste des participants.

Universités et entreprise: les partenaires du projet sont les cinq universités Sheffield, King’s Collège London, Warwick en Angleterre, Saarland en Allemagne et l’Université MODUL à Vienne avec quatre entreprises ATOS en Espagne, ihub au Kenya et Ontotext en Bulgarie sans oublier le site suisse swissinfo .ch.

Charles SANNAT

Lire l’article du Parisien consacré au projet Pheme et qui fait mine de ne pas en comprendre les implications parfaitement liberticides.

Source Le Contrarien.com

Voir aussi:

Une nouvelle taxe sur chaque SMS envoyé pour financer les dégâts des intempéries !

 

18 commentaires

  • supermouton supermouton

    Et les politiques laissent faire ca ? Ils ne vont plus pouvoir rien dire du tout, ce sera filtré comme étant spéculations, controverse, fausse information et désinformation :-)

    • @ supermouton

       » et les politiques laissent faire ça » » dites vous ?
      Mais ne savez vous pas qu’ils sont payés pour obéir à leurs maitres de Bruxelles qui sont eux mêmes aux ordres du gouvernement occulte ?

      Ne pas oublier que c’est grâce aux bulletins de vote des moutons qu’ils sont élus

      l’Union Européenne est le nouveau soviet
      Vladimir Bukowsky le démontre ici :

      http://www.youtube.com/watch?v=js40QG3UEE8

  • ROY

    Les « réseaux sociaux » (Facebook, Google +, Twitter…) sont de véritables pièges pour les internautes, par eux bon nombre de personnes connaissent facilement vos relations, votre personnalité etc
    Avec eux plus besoin de se déshabiller pour être à poils et…à point…grillé selon leurs désirs.

    Ne donnez jamais votre date de naissance, votre téléphone, votre adresse etc c’est le meilleur moyen d’être fiché.
    Face à ces actions de plus en plus insidieuses il est temps de mettre des grains de sable pour casser la machine.
    Il est vrai que de fausses données peuvent perturber tout l’ensemble, utiliser un VPN apparaît une solution pour ne pas avoir son IP visée…mais il y en a d’autres et il faut déjà penser à un Internet qui ne soit pas via des leurres (réseaux sociaux par exemple) une base de données dans laquelle la vie privée est au grand jour…

    • stereo

      Il y a en France un numéro unique pour chaque individu répertorié pour vous identifier, celui de la Sécurité Sociale, ne soyons pas dupes, les M.E. sont très certainement connus et dans les cartons au cas où !!!…
      Les services de renseignements sont très, très efficaces !!!
      En outre, l’informatique est devenue la première source de surveillance… Un bon informaticien vous dira que l’on peut TOUT faire.

  • engel

    C’est pour notre bien!

  • nomdemon

    Censurez, censurez, il en résultera toujours quelque chose !

  • Natacha Natacha

    Quand un système n’a plus que la répression comme mode de fonctionnement, alors déjà il est moribond.
    « D’ici dansons  » ;-)

  • Musashi Musashi

    Et avec tous ces objets connectés qui arrivent sur le marché (pour votre bien être) ce sont des milliards de données perso (médicales entre autres) que l’on va pouvoir rapporter chaque jour à ceux qui vous veulent du bien.
    Quant à croire qu’il est nécessaire de donner des informations volontairement pour avoir la chance de faire partie de la banque de données, cette pensée est préhistorique .
    A voir sur cette même page :

    http://lesmoutonsenrages.fr/2014/03/10/fabrice-epelboin-la-liberte-dexpression-nexiste-pas-en-france/

  • Maverick Maverick

    Comparé au pouvoir de filtrage de Google et à certaines officines de E-reputation ou de COINTELPRO, ça fait un peu léger …

  • spipfx

    A étouffer les citoyens ils ne vont que les rendre plus furieux

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    C’est bientôt la fin des enragés et autres sites alternatifs de vraies informations quoi ! …lamentables cancrelats, …en fait ils chient dans leur ben car les moutons s’informent de plus en plus, et ils sentent venir le vent du boulet ; …sauf que ces cons avec ce FHEME ils signent juste leur arrêt de mort quoi !

    • Letzvan

      Peut-être que ce genre de crasses fera disparaître des sites comme celui-ci, mais il y aura toujours des alternatives, des « combines »… Aucun doute à ça.

      Mais oui, je pense que ça flippe de plus en plus là-haut… Hahaha
      Pas grave, leur panique et leur précipitation leur feront faire des conneries ;)

  • Mamane_laouali

    Ce terme nous paraîtraient très avantagieux car nous serons face à la verité sans ambiguté

  • Letzvan

    Cadeau, vous connaissez tous déjà… pour la musique comme pour le clip. :)
    https://www.youtube.com/watch?v=YR5ApYxkU-U