Les Etats-Unis ont choisi une société israélienne pour construire un mur « anti-immigration » entre les USA et le Mexique

Ils ont choisi cette société car elle avait de l’expérience dans le domaine avec la Cisjordanie, tu m’étonnes!

d8832d1b2fce3577cab138b5ce480bb1_article

Les USA choisissent la société israélienne Elbit pour une muraille « technologique » avec le Mexique

La firme israélienne Elbit, spécialisée dans les systèmes de sécurité, vient de décrocher un contrat de 145 millions de dollars avec le département américain de la Sécurité intérieure pour édifier une barrière de sécurité technologique entre le Mexique et les Etats-Unis.

Elbit, qui assure la surveillance à la barrière de séparation entre la Cisjordanie et Israël, a été préféré à un large panel des plus grands entrepreneurs américains pour fournir cette technologie à la frontière sensible du sud de l’Arizona, selon le quotidien israélien Haaretz.

Boeing avait été choisi en 2006 pour créer un « mur virtuel » le long de la frontière avec le Mexique, mais le ministère de la Sécurité intérieure des États-Unis a gelé le financement de ce système en raison de problèmes techniques et de retards répétés.

Le projet avec Elbit, appelé le Project Tower Fixed (projet de tours fixes, ndlr), annoncé officiellement dimanche par l’entreprise, sera constuit sur un an. Mais l’analyste Brian Friel, de Bloomberg, a déclaré que le programme Elbit pourrait atteindre 1 milliard de dollars si le Congrès adopte la réforme de l’immigration et renforce son financement pour protéger la frontière dans le sud-ouest américain.

« Il est étrange d’aller chercher à l’étranger pour ce genre de projet, mais le département américain veut vraiment employer le meilleur », a déclaré Mark Amtower, un partenaire à Amtower & Co., un cabinet de conseil au gouvernement à dans le Maryland.

Amtower a ajouté qu’Israël, qui a l’expérience de la sécurité des frontières est « susceptible d’être beaucoup plus avancé dans ce domaine particulier. »

Les tours d’observation destinées à être installées le long de la frontière américano-mexicaine sont équipées de radars et de caméras pour détecter les mouvements humains et classifier les renseignements, ainsi que des centres de commandement et de contrôle, rapporte Haaretz.

« L’Arizona a attendu plus d’une décennie pour que le département de la Sécurité intérieure décide de se doter d’une technologie nécessaire le long de notre frontière pour seconder la patrouille des frontières et sécuriser complètement notre frontière sud », a déclaré le sénateur républicain d’Arizona John McCain dans un communiqué la semaine dernière.

« Si cette technologie est développée, intégrée et répond aux exigences, ces tours placées dans le sud de l’Arizona (…) donneront à nos agents la capacité de détecter, d’évaluer et de répondre à toutes les entrées illégales qui traversent notre frontière, » a-t-il conclu.

Source: I24news.tv

8 commentaires

  • HS:

    La révolte est belle et bien voulue par le système.

    http://nsnbc.me/2014/03/09/propaganda-psy-op-worldwide-wave-action-global-spring-begins/

    Le nouvel ordre mondial aura réellement besoin du désordre pour se mettre en place, une révolte orchestrée et contrôlée débouchera sur des guerres civiles, et là, les peuples réclameront l’ordre, la suite, vous la connaissez.

  • Thierry92 Thierry92

    La grande démocratie a besoin de se protéger, :D
    La mafia mexicaine étant personna grata n’aura aucuns pb pour passer les quintaux de drogue. Les peons se feront peut etre aider du Hamas et hezbollah. experts en tunnels.

  • Fenrir

    Assez curieux de noter l’absence de commentaires sur cet article…

    Est-il « politiquement incorrect » de critiquer les gouvernements qui érigent des Murs ?

    Y a-t-il de bons et de mauvais Murs ?

    De gentils et des méchants miradors, barbelés, champ de mines et autres douces amabilités comme formalités douanières lorsque des individus votent avec leurs pieds ?

    Apparemment oui.

    Vous êtes une dictature lorsque vous empêchez votre population de sortir, et de fuir votre régime.

    Et le pays de la liberté, lorsque vous fermez le robinet de la main d’oeuvre bon marché que vous exploitez pourtant avec de gras bénéfices…

    Les seuls bons Murs que je connaisse, nous appelons ça : des Frontons… Et c’est pour pratiquer la Pala…

    Pour les autres, depuis que je suis un Berlinois, je n’ai jamais supporté leur vision.

    Quelque soit l’excuse et les justifications qui sont données, un Mur reste un Mur.

    Ceux érigés par des gouvernements fascisants, proche de l’extrême-droite réactionnaire, et pratiquant en sous-main une politique impérialiste et ségrégationniste, pour contrôler l’immigration non autorisée semble moins soulever d’indignation…

    « Etonnant, non ? »

  • Maverick Maverick

    Pfft. Un transfert d’argent déguisé en marché public. Le plus triste, c’est que ce mur sera probablement construit par des ouvriers mexicains sous-payés.