Blanchiment, violations d’embargo: des banques françaises sous enquête

Au bal des faux-cul, les États-Unis sont invités à danser! Car ils sont très bons pour critiquer, pour jouer les gendarmes de la planète, mais ils oublient trop souvent que ce qu’ils critiquent, ils le font souvent en bien pire! Entre autres faits qui peuvent être reprochés aux banques américaines ainsi que celles de leurs grands amis anglais: Le blanchiment d’argent:  le point, le monde, les banques qui aident les cartels de drogue: France24, Atlantico.fr, la prostitution enfantine financée par la Goldman Sachs: les actualités du droit, bigbrowser.blog.lemonde.fr, la spéculation: graphbourse, 24hgold, les faux tribunaux, faux juges et faux policiers pour mieux saisir les gens: wtae.com (source en anglais) avec le Foreclosure gate pour lequel les banques ont été totalement protégées, le scandale des subprimes: rue89.com, l’interdiction aux pauvres d’avoir de l’argent: les moutons enragés ou de posséder plus de 50 euros: giornalettismo.com (source italienne). Et tout cela ne sont que quelques exemples sur la longue liste de faits avérés qui peuvent leur être reprochés. Bref, c’est le coup du fétu de paille dans l’oeil du voisin et de la poutre dans le sien…

74a152b0f0e0e9c1b274be3c3a3c1886-0-628-402-3544794

Les autorités américaines enquêtent pour tenter de déterminer si le Crédit agricole et la Société générale ont violé la législation sur le blanchiment d’argent et des embargos économiques contre certains pays, a-t-on appris de source proche du dossier.

Outre des soupçons de violations des sanctions économiques visant l’Iran, l’enquête porte sur Cuba et le Soudan, a précisé la source.

Parmi les autorités concernées figurent le Trésor, le ministère de la Justice, le département des Services financiers de l’Etat de New York et les services du procureur de Manhattan, a-t-elle ajouté.

Des porte-parole du procureur et du Trésor ont refusé de commenter ces informations.

Dans son dernier rapport annuel, Société générale dit avoir engagé des discussions avec l’Office of Foreign Assets Control du Trésor américain « au sujet de virements libellés en dollars US effectués sur instruction de clients personnes morales établis dans un pays faisant l’objet de sanctions économiques édictées par les autorités américaines ».

Le groupe a lancé un audit interne et coopére avec les autorités américaine,s a déclaré une porte-parole du groupe dans un courrier électronique en réponse à une demande de commentaire de Reuters.

Des porte-parole du Crédit agricole n’ont pas répondu dans l’immédiat à une demande de commentaire. Mais le groupe explique lui aussi dans son rapport annuel qu’il a ouvert une enquête interne pour déterminer s’il avait violé des sanctions américaines.

Le Wall Street Journal a fait état vendredi de l’enquête des autorités américaines.

Source: Boursorama

Bien sur que les banques doivent être poursuivies pour les actes illégaux dont elles pourraient être responsables, mais que cela soit fait avec honnêteté, ce qui n’est pas le fort des américains dans le domaine. Mais ne tirons pas trop vite non plus sur les institutions américaines qui on joué le protectorat, les autorités français n’ont pas fait vraiment mieux! Notre « ennemi intime de la finance national », aussi connu sous le nom « Hollandouille » (voire « ho! l’andouille ») a quand à lui sacrément bien protégé nos banques françaises, avez-vous vu une seule poursuite contre un banquier français pour les scandales du Libor et de l’Euribor alors que les épargnants français ont été spoliés de plusieurs dizaines de milliards d’euros? Non, rien non plus par ici….

3 commentaires

  • Fenrir

    Magouilles et corruptions à tous les étages…

    Les Banksters ont du oublier d’arroser certains oligarques, ou alors, dans le jeu de la concurrence contrôlée entre elles, les Banksters US veulent impacter l’activité des escrocs français, à moins que le gouvernement US soit tellement à la rue, qu’il cherche tout les moyens pour aller gratter quelques milliards par ci, par là, pour ne pas s’effondrer…

    Bien des hypothèses, pour le simple et triste constat qu’en attendant, nous sommes les cons qui payons…

    Pendant que les Mafieux, Banksters, et politiques professionnels continuent à s’en foutre plein les poches…

    Dire que la majorité d’entre nous pense que le fait de voter pour X ou Y permettra d’y changer quelque chose…

    Il y aurait de quoi désespérer si quelques individus de Bonne Volonté ne se manifestaient pour chercher ensemble à construire un Autre Monde…

    Ou nous pourrions les traduire TOUS en justice !

    Les condamner, et récupérer les milliards de milliards dont ils ont spoliés les populations de ce Monde, afin de les redistribuer…

    Cela serait très simple.

    Il suffit que nous prenions le pouvoir…

  • nuronuro nuronuro

    On sait ce que ça va donner :

    _ou une mega amende déjà provisionnée grâce au agios des moutons
    _ou rien
    _ou pire

    :à(