Ces scientifiques qui expliquent tout : lls auraient résolu le mystère de la décorporation

Certains considèrent et à juste titre, que nous nous sommes trop éloigné de la spiritualité, sans que cela implique systématiquement la religion, car tout ne se rattache pas à la religion. Il n’y a pourtant pas QUE le monde physique, le palpable, le visible, et dans le domaine, le voyage astral reste une référence. Le concept est simple, et relativement difficile à concrétiser, via un travail mental, l’esprit doit ralentir les battements cardiaques et l’activité du corps dans son ensemble pour permettre à l’âme de quitter ce dernier, encore faut-il croire à l’existence de l’âme… Cela n’empêche pas les scientifiques d’étudier très sérieusement le phénomène, et d’en tirer des conclusions qui s’imposaient.

decorporation2La décorporation telle qu’elle était imaginée par les égyptiens

Comme vous allez le lire, la sortie hors du corps ou décorporation, ou encore voyage astral n’est qu’une question d’activation de certaines zones cérébrales. Exit donc, ces expériences prétendument mystiques, les sorties hors du corps au moment des expériences de mort imminentes (EMI). Balayées toutes ces balivernes et ces croyances moyenageuses…

Je veux bien. Mais alors, comment expliquer en tout cas dans les cas d’EMI, qu’un cerveau générant un électro-encéphalogramme plat puisse modifier son activité et stimuler certaines zones cérébrales sans que ce soit capté par les électrodes de contrôle ? Un cerveau mourant dont l’activité électrique est indécelable serait-il capable de faire spontanément ce qu’un cerveau sain en éveil est incapable (sauf rares exceptions) de faire ? Mais bon… Si ils le disent !

Certaines personnes prétendent avoir vécu des expériences dites de décorporation, sorte de voyage astral en dehors du corps et donnant l’impression de flotter et de le regarder de haut. Une équipe de scientifiques a déniché une patiente apte à le faire à volonté et lui a fait passer des scanners. Ce qu’ils ont découvert est étonnamment étrange.

Les chercheurs savent que les expériences de décorporation peuvent être induites  »par des traumatismes du cerveau, la privation sensorielle, les expériences de mort imminente, les médicaments dissociatifs et psychédéliques, la déshydratation, le sommeil, et la stimulation électrique du cerveau », entre autres. Elle peut également être délibérément induite par certains !

C’est la première fois que ce type d’expérience a été analysée et documentée scientifiquement.

Andra M. Smith et Claude Messierwere de l’Université d’Ottawa décrivent la capacité de ce sujet dans leur article, publié dans Frontiers of Human Neuroscience :

« Elle a pu tourner en l’air au-dessus de son corps, à plat et glisser le long d’un plan horizontal. Elle a signalé être restée consciente de son corps physique et n’a pas fait état d’émotions particulières pouvant être liées à l’expérience. »

Est-ce possible ? Cela peut-il être réel ? Les chercheurs ont effectivement constaté qu’il se passait quelque chose dans son cerveau ! L’IRM a montré une « forte désactivation du cortex visuel », et a contrario, « l’activation sur le côté gauche de plusieurs domaines liés à l’imagerie kinesthésique », qui comprend notamment l’imagerie mentale du mouvement corporel.

Précisément, c’est grâce à cette partie du cerveau qu’il nous est possible d’interagir avec le reste du monde. En somme, ce qui vous fait sentir que votre corps est en relation avec l’extérieur.

cerveau

Alors, réel ou pas réel ?

On peut considérer cette expérience comme réelle au sens où la patiente l’expérimente, son cerveau prouve qu’il s’agit de sensations tangibles pour elle. Les scanners cérébraux démontrent que ce qu’elle prétend ressentir est effectivement induit par son cerveau. En revanche, cela ne signifie pas que son ‘âme’ est sortie de son corps. Ce n’est pas un voyage astral comme décrit par les mystiques. Il n’y a pas d’activité paranormale, c’est même parfaitement empirique.

Avant, les scientifiques pensaient que ces expériences hors du corps étaient un type d’hallucination provoquée par un mécanisme neurologique. Il s’avère que ledit mécanisme est présent chez le tout-un-chacun et qu’il suffit de se former à l’activité pour pouvoir planer.

Bon, il n’y a plus qu’à… Voilà une excellente raison pour justifier une bonne petite sieste à votre patron. Pour la science que diable !

Source: gizmodo.fr
Trouvé sur les brindherbes
Il ne faut pas oublier pour ceux qui seraient tentés par une telle expérience, que l’exercice peut s’avérer dangereux, comme toute pratique en rapport avec les esprits ou touchant au monde de l’invisible. Voici néanmoins quelques conseils, si réellement vous voulez tenter:
commencer par détendre tout vos muscles ; ne pensez a rien et respirez longtemps et profondément puis imaginez une corde accroché au plafond ; étendez vos mains imaginaires et hissez vous main après main ; essayer d’imaginer la sensation d’une corde solide ; rude et épaisse dans vos mains ; (ne cherchez pas a la visualiser ; imaginez la juste dans vos mains ) vous savez juste ou elle est ; mais n’essayez pas de la voir (imaginez la seulement ) en faisant cela vous éprouverez une sensation de vertige ; n’arrêtez pas ; continuez vous y êtes presque ;
vous devez ignorez toute sensation ressentie;
continuez a grimper main après main ; toujours plus haut ( vous sentirez la lourdeur vous envahir ) la pression que vous exercez sur votre corps astral vous poussera en état de transe ; ignorez le lorsque cela se produit et concentrez vous sur ce que vous êtes en train de faire; continuez toujours vous sentez ensuite les vibrations arriver ; votre corps entier semble vibrer et vous vous sentez paralysé ;; ( mais continuer toujours ; pensez qu’a la corde ) vous sentirez ensuite que vous vous libérez de votre corps ; vous bourdonnerez légèrement en vous extrayant de votre corps; vous sortirez de votre corps dans la direction de la corde et planerez au dessus de lui.
vous êtes enfin libre.
Je le répète, une décorporation peut être dangereuse. Quand à savoir si vous en avez déjà réalisé de manière inconsciente, sachez qu’un « retour en urgence » de l’âme dans le corps se ressent au plus profond de soi, c’est une sensation violente de basculement dans le vide, à grande vitesse, et qui vous réveille  instantanément. Si vous avez déjà vécu cette sensation, alors c’est que vous avez déjà réalisé une décorporation.

22 commentaires

  • DESPERADOS

    H.S. : Et le conflit démarrera avec la mort d’un dirigeant d’un pays de l’est…

    http://french.ruvr.ru/news/2014_03_07/Viktor-Ianoukovitch-frappe-dinfarctus-medias-3020/

    A vérifier.

  • polemile

    Rien n’est impossible et il faut se garder d’émettre des certitudes en ce qui concerne le domaine de la vie et la mort. Personne ne sait ce qu’est la vie, pourquoi elle nous anime et pourquoi elle cesse de nous animer.
    Certains font des expériences par curiosité, à leur insu ou lors d’une situation de trépas. Pour ces personnes, c’est une réalité que personne n’ayant fait l’expérience ne peut comprendre.
    Il ne faut pas oublier que la réalité que nous percevons et que nous croyons vraie, est différente pour chacun. La réalité que nous percevons n’est que le résultat du calcul des signaux électriques de nos sens dans notre cerveau. Le cerveau est enfermé dans le noir et n’a jamais rien vu .
    Donc, il n’est pas impossible que nous possédions d’autres sens immatériels que nous ignorons et qui influent les calculs du cerveau.
    Il se peut aussi que les mèmoires soient stockées à l’extérieur de notre cerveau par l’intermédiaire d’un lien que nous ne percevons pas. Ceci expliquerait qu’une fois le cerveau mort, notre vécu continuerait à exister dans une sorte de mémoire universelle.
    Les scientifiques commencent tout juste à défricher le fonctionnement du cerveau. Je crois que nous ne sommes pas au bout de nos surprises .

  • leonidas

    « Il n’est rien de plus sale et plus gonflé de vent
    que cet âne bâté que l’on nome savant… « 

  • walter kurtz walter kurtz

    Salut ! l’histoire du contenant et du contenue.
    vidéo trouvé sur you tube ; http://www.youtube.com/watch?v=a5GUS7AvZe0
    Il y a bien trop de choses que l’on nous caches ,mais comme jésus ( oui oui !)disait a ses disciples »j’ai encore beaucoup de choses à vous raconter,mais maintenant vous ne pouvez pas les contenir ».
    Bref rien de nouveau sous le soleil….

  • Maverick Maverick

    Avant de faire ce genre d’expérience, je conseillerais quand même de prévenir quelqu’un: Si on vous retrouve inanimé avec un encéphalogramme plat, c’est un coup à se réveiller entre quatre planches ou au crématorium :-)

    • utoro

      Ne faites pas peur et n’ayez pas peur. Si vous avez peur de la mort et que vous ne croyez pas à la continuation après celle-ci, en effet, ne faites pas l’expérience. Vous ne risquez rien en faisant une décorporation sauf si vous êtes physiquement trop faible où en effet le choc du retour violent peut secouer votre organisme et votre coeur.

      Mais généralement on réussi ce genre d’expérience volontairement quand on est assez équilibré, dans un état serein et reposé. Un personne physiquement faible fera l’expérience que si elle est proche de la mort…

  • utoro

    Cette découverte ne prouve rien et n’explique rien contrairement à ce que veut faire croire le titre. Ce n’est pas le corps physique qui se décorpore que je sache. Normal que des zones du cerveau soit activé si la personne est encore vivante…

    Par contre ils n’arriveront pas à expliquer avec ça tous les cas de NDE où les gens savent ce qu’ils se passent au même moment, voient des choses que personne n’avaient jamais vu (par ex le type qui lit les infos sous sa table d’opération)

    Enfin encore une perte de temps de la part de nos « savants » qui savent rien :-)

  • Nevenoe Nevenoe

    Les cas les plus intéressants sont les cas de morts cliniques pendant lesquelles les personnes se voient de dessus et décrivent ce qui a été dit et fait et par qui avec beaucoup de précision. Activité cérébrale nulle, et pourtant …

    je vous propose ce film passionnant, sans aucun sensationnalisme : juste des faits et surtout des questions.

  • Le Russe Le Russe

    Les scientifiques sont devenues pour la conscience « de masse » (on pourrait dire de manière plus péjorative pour « les moutons »), les nouveaux grands prêtres.

    On écoute, révère et se réfère aux scientifiques avec la même « foi aveugle » que l’on avait jadis pour le clergé, (tout décadent qu’il eu peu être).

    Je ne suis guère pédagogue, mais pour illustrer mon propos je tente ceci :

    – Vous viendrais-t-il à l’idée, pour un problème mécanique sur votre voiture, d’aller quérir l’avis d’un expert en mathématique ?

    A supposé que vous le fassiez, et que cet expert, fort de son savoir théorique, vous « enfume » avec ses explications… (sans bien évidement pouvoir réparer votre véhicule).
    Quelle serait votre conclusion ?

    Que ce monsieur est un imposteur ?
    Où que vous êtes un fieffé idiot d’être allé demander son avis à quelqu’un qui n’a aucune connaissance pratique du domaine qui vous intéresse ?

    Entre la connaissance théorique et l’expérience pratique, il y a le même gouffre qu’entre la masturbation et la fusion alchimique…

    D’un côté on dilapide ses énergies dans le vide… de l’autre, on transforme le plomb en or.

    D’un côté on reste « bloqué » dans sa tête et « prisonnier » de ses « pensés »… de l’autre, on peut à loisir « se promener un peu »… comme l’illustre la représentation Egyptienne pour laquelle en lieu et place du sous-titre :

    « La décorporation telle qu’elle était imaginée par les égyptiens »

    Je propose :

    « La décorporation telle qu’elle était représentée par les Egyptiens, qui en avaient une science intérieure, Vivante ».

    Car la « science de l’Esprit »… cela existe aussi…

    Bonne journée à tous !

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    la décorporation oui mais que dire de l' »incorporation » si je puis m’exprimer ainsi ; qu’une où plusieurs « âmes » étrangères incorpore votre corps. Car pour certain le corps n’est qu’un véhicule.
    Bref dans tout ces types d’expériences il ne faut pas être dans la négation et être ouvert à l’inconnu.
    Certain le pratique de manières comme on pourrait pratiquer du yoga quand d’autre utilisent des substances et que pour d’autre ça leur arrive comme ça.
    Le sensibilité individuelle de chacun permet ou non de percevoir. C’est pourquoi beaucoups d’enfants ont vu ou perçus certaine chose
    Leur esprit n’est pas encore abîmé par une société corrompus. Adulte si vous avez su préserver cette sensibilité vous aurez accès volontairement ou non un jour à cette dimension. Dimension qui ne comprends par que des « esprits humains ».
    N’ayant eu que des expériences « positives » je ne dit pas que cela n’est pas dangereux mais dans mon cas je dirais des sensations de « surprises et de plénitude »

  • Emy Emy

    article bidon il y a même une notice pour te dire comment faire c’est d’un ridicule.

    mettre une recette de cuisine a la place aurait été plus intéressant.

    • utoro

      Euh c’est quoi le bidon ? L’explication « scientifique » ? Le phénomène ? Ou votre esprit limité ?

      • st malo q

        out utoro …in vitro?
        in utoro véritas ?
        bloug bloug dada ?
        zoubinight patcha?
        guiliguili ??? esprit sain ???

        moi je viens de faire une décorporation anisée…hips ! à la vot’…

  • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

    Emanuel Swedenborg
    Gros mangeur de chocolat et gros buveur de café

    L’homme qui visitait le royaume des morts.
    Que signifie la mort pour l’individu ou l’espèce?
    A t’il rencontré les esprits et les anges?
    Ses livres,Arcana Coelestia.12 volumes, 5800 pages en latin(traduit en Anglais)
    L’univers mental de Swedenborg.
    Qu’éprouve t’on aussitôt après la mort?
    Qu’est ce que la mort selon Swedenborg?
    Les trois états de l’homme après son trépas.

    Le concept chez Emanuel Swedenborg est celui du Grand Homme qui correspond au Mahat(le grand) du Samkhya.
    Le Grand Homme c’est la nature humaine totale et parfaite et dont chacun de nous est une image.
    Il est très proche du Védanta par son concept de l’Un sans second,il en perçoit l’action derrière toutes les manifestations du monde.

    A t’il vraiment visité l’univers des trépassés?
    Nous sommes tous en rapport avec tous les divers niveaux de la réalité cosmique.
    Plusieurs univers se superposent au notre,l’être humain que nous sommes ,s’étend du subatomique au supra-galactique,au cosmique et par son psychisme ,par niveaux successifs,le plus souvent sans le savoir,il est en rapport avec les innombrables psychismes cellulaires,organiques,de son propre corps qu’il connaît si mal.

    D’autre part,son niveau de conscience de veille est une frontière mouvante vers l’inconscient collectif et ainsi jusqu’au Soi cosmique .
    Et la mort, à chacun de ces paliers, revêt une signification différente.

    AVL

  • Nevenoe Nevenoe

    Ils n’ont rien résolu du tout car leur théorie s’effondre lorsque les individus sont cliniquement morts et que leur activité cérébrale mesurée est nulle.

  • La technique Paco Rabanne

    Allongez-vous
    Fermez les yeux
    Plaquez les paupières sur vos pupilles
    Et…
    Voyagez dans le temps, votre temps.

    Source : http://sdebeketch.com/files/emissions/1993/1993-11-10.mp3