Cadeau de l’UE au Congo et au Rwanda: 620 et 460 millions d’euros

Quand il n’y a plus de sous, il y en a encore, pour distribuer dans les pays non-européens…

M. Andris Piebalgs, commissaire européen au développement, a annoncé l’octroi de nouvelles aides de l’Union Européenne (UE) en faveur de la République démocratique du Congo et du Rwanda, d’un montant respectif de 620 et 460 millions EUR pour la période 2014-2020, à l’occasion d’une visite dans la région des Grands Lacs, en Afrique centrale, où il se trouve actuellement en mission avec M. Jean-Pascal Labille, ministre belge de la Coopération au développement. Ces montants constituent une augmentation significative de l’aide par rapport à ces dernières années. Dans l’ensemble, les gouvernements et les organisations régionales de l’Afrique centrale, qui compte dix pays, recevront de l’UE une aide avoisinant les 3 milliards EUR sur la période 2014-2020.

sic…
Les fonds alloués par l’UE à la RDC sur la période 2014-2020 seront utilisés pour lutter contre la pauvreté en favorisant une croissance durable et inclusive, pour renforcer la démocratie et les droits de l’homme et pour contribuer à la paix et à la stabilité dans la région.

L’aide sera principalement axée sur la santé, l’environnement et l’agriculture durable, le renforcement de la gouvernance et l’État de droit, la remise en état d’un tronçon de 150 km de la Route nationale 1, l’axe principal reliant les ports maritimes à Kinshasa et à Mbuji-Mayi dans le centre du pays. Une attention particulière sera apportée à la réforme du secteur de la sécurité, notamment à la poursuite des actions déjà entreprises pour moderniser les forces de police, ainsi que le système de défense et le système judiciaire en RDC, et créer ainsi les conditions nécessaires à une meilleure protection des citoyens et de leurs droits.

Au Rwanda, l’objectif général est de réduire la pauvreté, de soutenir les progrès, déjà importants, accomplis dans la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement, et de renforcer la gouvernance démocratique en mettant en place des garanties pour la protection des droits de l’homme. Les secteurs de concentration de l’aide de l’UE convenus avec les donateurs et les autorités du pays seront l’énergie durable, l’agriculture durable et la sécurité alimentaire, ainsi que la gouvernance.

Info complète sur Diplomatie.belgium.be

9 commentaires

  • Natacha Natacha

    Il faut les aider à gérer leurs ressources naturelles !

  • kalon kalon

    Il faudrait que vous compreniez que « l’aide au développement » est une façon très pratique de vider la caisse sans laisser de trace !
    On donne publiquement, et puis….. on partage dans l’arriéré salle!
    Le coup des « factures gonflées » c’est du bricolage a coté du coup de « l’aide au développement »
    Demandez à french doctor, il en connait un bout sur la combine.

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      hé oui ces aides ne servent qu’à créer de l’endettement et au final la pays est x plus pauvre qu’avant les aides et devra céder ce qui lui reste de ressource et d’organisme public rentable à L’UE Mais noooooooon sinon nos caisse seraient plainent depuis longtemps. On revends à des organisme privée biensûr.
      Donc on résume on se sert de l’argent public (nos impôts) pour fabriquer un dettes publique abyssale qui créera de l’impôt dans ce pays pour qu’au final ce soit des organismes privés qui récupèrent les structures bénéficiaires du pays pendants que les habitants s’appauvrissent pour rembourser une dette et vois leur tarif eau elec santé explosé.

  • kalon kalon

    la distance entre Kinshasa et Mbuji-Mayi est de +/- 1.000 Km alors, en réparer 150 Km sur la période 2014 – 2020, soit 6 années, signifiera que la route sera praticable, au plus tôt en 2054 !

  • Itsmie

    C’est certainement un moyen de commencer à ralentir l’immigration vers l’UE!

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    j’ai adoré le dernier le paragraphe ; le Rwanda ( le pays ou l’expression pas de bras pas de chocolat prend tout son sens) où l’occident a orchestré tout les massacres ethniques voudraient aujourd’hui le bien des négros et les traiter en être humain. et la marmotte elle le met toujours dans le papier d’alu le chocolat ?
    Vient mon p’tit négro faire ton p’tit vaccin
    C’est bizarre mais du temps de l’esclavage ils étaient presque mieux traités

  • kalon kalon

    Un vrai morceau d’anthologie, ce texte pondu sur le site de la diplomatie belge !
    A le relire, on a, presque, l’impression qu’ils y croient eux même ! Mdr

  • xerthos

    L’argent va être distribué comment?
    moitié moitié entre chaque ministre

    je vois pas trop comment le peuple va y être gagnant, qui va vérifier?