Demain, des poules « cou nu » ou des poissons végétariens (Ajout vidéo)

Suivant eux, la technologie est devenue indissociable du travail de l’agriculteur… Où sont passées les méthodes d’antan? Les techniques traditionnelles et les animaux qui ont toujours existé tels quels pour notre plus grand plaisir gastronomique? Et surtout, les agriculteurs à venir vont-ils encore pouvoir échapper à ces technologies extrêmement couteuses puisque la simple notion de choix a tendance à disparaître dans cette profession, même sur le refus d’utiliser un pesticide

8be366e90bfe92c2ec805a8c20fc5365-0-628-386-3522478Un poulet partiellement déplumé génétiquement est présenté le 28 février au salon de l’agriculture à Paris ( AFP / Sandra Laffont)

Des poules « cou nu » qui ont moins chaud, des truites végétariennes, des robots qui scannent les mauvaises herbes ou des caméras 3D pour ausculter les vaches, c’est demain dans les fermes.

L’Inra (Institut national de la recherche agronomique) donne un aperçu des agricultures du futur sur son stand du Salon de l’Agriculture, qui se tient Porte de Versailles jusqu’à dimanche.

Tous ces projets, dont certains sont déjà en cours de concrétisation, visent à répondre à la nouvelle équation « agroécologique » : produire plus en consommant moins (d’eau, de produits chimiques… et d’argent si possible).

François Guyvarc’h et Marjorie Bideau sont venus de leur station expérimentale du Finistère présenter des truites végétariennes. Les poissons d’élevage sont en principe nourris avec des farines de poissons, issus de la pêche minotière.

Une pêche décriée qui tire sur la ressource en prélevant beaucoup de petits poissons et qui coûte cher puisqu’il faut plusieurs kilos de poissons pour produire un seul kilo de farine.

Du coup, ils ont tenté de développer un aliment aux mêmes qualités nutritionnelles mais à base de gluten de blé, de lupin blanc, de tourteaux de soja, de gluten de maïs et d’huiles, qu’ils ont ensuite proposé aux poissons.

-Poissons végétariens –

Ils ont ensuite progressivement sélectionné les truites qui acceptaient cette nouvelle tambouille pour produire une nouvelle souche de poissons végétariens.

« Ça fait six ans qu’on travaille là-dessus et j’espère dans quatre ans avoir les premières mises en place » dans des élevages, explique François Guyvarc’h.

Un peu plus loin, un écran montre une vache sous toutes ses coutures. C’est la caméra 3D sur laquelle planchent Ludovic Brossard et Jacques Lassalas de l’Inra de Rennes.

Ils veulent développer un outil qui permette de mesurer le poids et les besoins de l’animal pour lui donner une ration sur-mesure.

Cela avec deux objectifs: éviter de suralimenter les bêtes car cela suscite non seulement du gaspillage mais de la pollution via les déjections. Et pouvoir suivre la santé de l’animal au plus près.

C’est ça l’agriculture de précision: donner juste la bonne dose.

– A vous d »AGIIR’ –

Comme pour ce robot de désherbage. Avec sa tête-scanner, il passe dans les champs à la recherche des mauvaises herbes et il envoie une petite dose d’herbicide uniquement sur les zones nécessaires.

Il parcourt environ un hectare à l’heure alors qu’à la main, il faudrait deux fois plus de temps, souligne fièrement Jean-François Launay, directeur de cabinet du président de l’Inra.

Car, comme ce salon l’a bien démontré, les nouvelles technologies sont désormais indissociables du travail de l’agriculteur.

Article complet sur Boursorama

Rajout: merci Trystia ♥♥

Apparemment, ils n’ont toujours pas compris:  des poulets sans plumes ont déjà été tentés, voici ce qu’en dit Claude Bourguignon, un ancien de l’Inra, ( à se plier en deux durant 32 secondes )

28 commentaires

  • voltigeur voltigeur

    Les poulets « cou-nus » ou cou-pelés » sont archi connus dans nos campagnes et passent pour être les meilleurs quand ils sont élevés à l’ancienne, c’est à dire en plein air.♥♥

    • Itsmie

      C’est surtout qu’ils n’ont pas de duvet et sont donc plus faciles à plumer!

      • voltigeur voltigeur

        Ils font de meilleurs poulets de chair aussi, depuis toujours
        j’ai vu de ces poulets partout, alors les faiseurs de tomates carrés,
        d’œufs en poudre, et autres lapins fluos, laissez nos poulets tranquilles!!! Grrr!
        Qu’ils se la bouffent leur merde transgénique ces faiseurs de misères. ♠♠♠

      • Itsmie

        Oui, ce sont de très bons poulets mais il y en a d’autres qui sont tout aussi bons mais qui ont moins de succès car difficiles à plumer!
        Exactement le contraire des Français!!!:D

        Comme tu dis, qu’ils se les carrent où je pense leurs saloperies!

  • unmar

    j’entendais tres récement sur une radio , un eleveur dire que d’ici 10 ans en france un grand pourcentage de petits eleveurs de tout poil prendrais leur retraite et qu’aujourdhui , ils faut savoir de maniere commune si on laisse la place aux grand elevages ou si on defend au contraire l’idée de produire locale et de petites structures avec plus de temps et de qualité de production.il faut donc aussi des jeunes qui s’oriente vers ces activités .belle phrase qu’il a rajouté dans l’entrevue : « un paysan n’a pas besoin d’hectares mais de voisins « 

  • lolita

    mais dans ma campagne, on a aussi une race de poulets qu’on appelle cous nus! je ne crois pas que ce soir récent, ou alors ce n’est pas la même….
    mon mari a fini de faire le poulailler et j’avais l’intention d’en trouver…
    et si quelqu’un voulait bien me guider pour les nourrir de façon saine, j’accepte tous les conseils!

    • Fenrir

      Bonjour Lolita,

      Tu devrais aller jeter un oeil chez les Copains Brinsdherbes, car c’est un sujet qui y a été bien développé.

      De mémoire, il doit également y avoir un article sur le sujet dans les archives du Blog…

      J’essaie de te le trouver pour mettre le lien.

      Les poules cous-nus sont d’assez bonnes pondeuses, et sont surtout réputées comme poules de chair.

    • voltigeur voltigeur

      Bonjour Lolita,
      Tu as bien raison de rechercher cette race de poulets,
      trouver du grain non OGM surtout pour le maïs, est difficile et
      il faudra faire avec, associé avec une pâtée faite avec du pain dur et de la « repasse »
      plus toutes sortes de déchets de cuisine, fruits, feuilles de salade, épluchures
      de légumes, pas d’épluchures de pommes de terre crues, cuites si tu leur fait la soupe
      en hiver, choux ils n’aiment pas, qu’ils puissent courir et gratter la terre etc.
      Tu auras de superbes poulets !!
      Bon courage :) ♥♥

      • Fenrir

        Et voilà, j’ai retrouvé l’article…

        http://lesmoutonsenrages.fr/2013/11/18/comment-tuer-et-preparer-une-volaille/

        En utilisant le moteur de recherche avec les mots poules, poulaillers, oeufs, tu devrais pouvoir trouver ton bonheur.

        Bonne lecture

      • lolita

        Fenrir: merci je vais aller visiter le lien dès que j’aurai le temps

      • lolita

        je dois avoir l’air bête, mais si tu pouvais me dire ce que c’est que la « repasse »?
        merci pour les conseils!

      • voltigeur voltigeur

        Non tu n’es pas bête :) la repasse c’est de la farine de céréale,
        Blé, orge, etc.. on la mélange à du pain mouillé, il ne faut pas que ce soit liquide,
        mais assez « sec », et l’hiver je la prépare avec de l’eau chaude, et grains à volonté.
        Si elles sont dehors tes poules, elles se régaleront, de vers, limaces, souris (oui-oui!!) herbes, etc. ♥♥

      • lolita

        oui, elles seront dehors dans un enclos assez grand que je pourrai changer chaque fois que nécessaire!

        j’ai des vaches et des chevaux dans le voisinage, pas question qu’elles aillent chez eux!

        et la nuit, par crainte des renards, on pense les rentrer dans le poulailler qui ferme!
        et pour qu’elles pondent tranquillement, je voulais leur installer des paniers avec de la paille ou du foin, également dans le poulailler auquel elles auront accès comme elles voudront, tu en penses quoi?

      • voltigeur voltigeur

        Le soir elles rentrent seules dans leur poulailler, n’oublies pas
        de fermer hermétiquement la porte, les goupils sont malins.
        Des paniers?? poules de luxe?? :) :) fais leur deux coins avec de la paille
        propre, elles iront pondre toutes au même endroit. Attention elles peuvent
        se trouver un coin secret pour pondre, surtout s’il y a des dépendances avec
        du foin, paille etc..Mets leur des barres elles aiment dormir perchées, et si ton
        poulailler est à l’abri de l’humidité c’est le top!!
        Vive les poupoules et bon courage à toi ♥♥

      • lolita

        ben quoi? j’ai des vieux paniers qui ne servent pas à grand chose, je vais les gâter, vu les œufs qu’elles me donneront!

        pas de problèmes pour les dépendances, elles seront dans un enclos, et même grillagé sur le dessus à cause des rapaces !chez nous les buses et autres ont tous les culots! mdr!
        en tous cas merci pour les encouragements!

      • Fenrir

        C’est nickel, la belle vie que tu leur prépares. Plus elles auront de place, et plus elles seront heureuses, et te feront de bons oeufs.

        Surtout qu’avec vraiment de la place, elles esquintent moins le sol à gratter partout.

        N’hésites pas à leur offrir un champ avec deux oies pour assurer la tonte, et tu seras tranquille.

        Plutôt que des paniers, j’utilise des cagettes de légumes remplies de paille, ou de foin sans poussière.

        J’en ai installé en hauteur et au sol. Les poules naines appréciant de se percher, et les canards préférant être au sol…

      • lolita

        bah, elles pourront esquinter, il y aura de la place, on leur changera l’enclos de place si nécessaire!
        par contre, pas de canards pour l’instant! ni d’oies
        merci des conseils et les encouragements!

      • Itsmie

        Oui il faut les enfermer pour la nuit et elle aiment dormir perchées à +/- 1m du sol…
        Pour la nourriture, ce serait bien pour ceux qui mangeront les oeufs (et les volailles) de les nourrir aux graines bio (maïs et blé) c’est plus cher mais c’est le prix pour avoir de la nourriture saine!

        y a peut-être moyen d’élever des vers de terre ou des larves pour les nourrir…
        Il existe des lombricomposteurs, tu y mets tes déchets ménagers, des vers de terre les mangent et s’y reproduisent…

      • Itsmie

        Ah j’oubliais, moi, je mets de la sciure de résineux comme litière sur le sol du poulailler, ça les garde au sec et ça détruit les odeurs.
        C’est gratuit dans les scieries ou chez les ébénistes.
        A changer régulièrement!

        Et elles aiment que les pondoirs soient dans un coin sombre, pour se sentir protégées.

      • Natacha Natacha

        On peut aussi mettre du sable au sol. Elles se croient à la plage et font de bons gros œufs dorés.;)

      • lolita

        tu as une adresse pour les maillots de bain pour poules???mdr!

      • Natacha Natacha

        Pas cous nus, carrément nudistes ! ;)

      • lolita

        nous avons des composteurs que nous vidons régulièrement dans le potager, mais on va leur en installer un, et on verra si on peut trouver des vers dedans, sinon, on a une « mine » de limaces quand le temps est humide!!!!! je les ramasserai volontiers, car elles sont trop gourmandes de mes salades…
        merci pour le conseil de la sciure , on pensait mettre du sable, mais la sciure chez nous, on en a car mon mari fait son bois;
        merci pour tout

  • Emy Emy

    les poules cou-nus ce n’est pas une nouveauté ça existent depuis nos grand-parents.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    L’argent toujours l’argent, et toujours plus de haine du vivant:
    L’effroyable machine qui transforme le poulet vivant en viande hachée http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-l-effroyable-machine-qui-transforme-le-poulet-vivant-en-viande-hachee-122718239.html