Mise à jour pour: Accident nucléaire au Nouveau-Mexique …

Mise à jour pour faire suite à l’article sur cet accident nucléaire, voici de plus amples informations  données par l’article du journal Libération, relayé par le réseau sortir du nucléaire . Tout va bien ??…..

Des radiations ont été détectées en surface de cette installation souterraine de stockage de déchets nucléaires.

 Des enquêteurs prélevaient dimanche des échantillons, dans l’Etat américain du Nouveau-Mexique, sur un site de stockage de déchets nucléaires où des radiations ont été détectées vendredi dans l’air, bien que les autorités soulignent qu’aucune contamination n’a été signalée. « Nous continuons de surveiller et nous insistons sur le fait qu’il n’y a pas de danger pour la santé humaine et l’environnement », a indiqué à l’AFP la porte-parole du Waste Isolation Pilot Plant (WIPP), Deb Gill, qui a précisé que le site a été fermé et reste pour l’instant inactif.

Premier dispositif de ce type aux Etats-Unis, le WIPP, situé près de Carlsbad au Nouveau-Mexique, permet de confiner des déchets radioactifs, principalement du plutonium, utilisé pour les recherches militaires et la production d’armes nucléaires. Enfouis à 655 mètres de profondeur, les déchets sont disposés dans des salles creusées dans une formation géologique ancienne et stable de sel.

Lorsque des rayonnements ont été détectés dans l’air du site souterrain situé près de Carlsbad vendredi à 23h30 (7h30 samedi en France),

la ventilation du WIPP a aussitôt été mise en mode filtrant afin d’éviter tout échange d’air avec l’extérieur, a précisé Deb Gill.

Aucun employé n’était alors sous terre et « aucune contamination n’a été constatée sur le matériel, le personnel ou les bâtiments », a-t-elle souligné. Par mesure de précaution, les employés ont été sommés de s’abriter dans un refuge et autorisé à quitter le site dès samedi 17 heures. Le 5 février, un véhicule transportant du sel au sein du site souterrain avait pris feu et avait mené à son évacuation partielle.

Source AFP

 

Lettre d’information du réseau Sortir du Nucléaire

Encore une victoire !

Des dizaines de militant-e-s devant le Palais de Justice… une militante dispensée de peine… un procureur qui reconnaît que « c’est aussi grâce aux militants que la société évolue et progresse. »… une presse locale qui se fait largement l’écho du procès… notre campagne d’actions contre l’usine Areva-Comurhex continue de porter ses fruits !

Du 8 mars au 26 avril : 50 jours d’actions

Partout en France, entre les commémorations des catastrophes de Fukushima et Tchernobyl, le Réseau « Sortir du nucléaire » appelle à l’organisation de 50 jours d’actions antinucléaires. Vous aussi, rejoignez la mobilisation !

Éternels et ingérables…

Le mois dernier, nous suivions les trajets incessants de l’uranium et autres matières nucléaires sur les routes et voies ferrées de France. Mais que deviennent les déchets nucléaires une fois sortis de l’usine ou des réacteurs ?

30 000 signatures : n’en restons pas là !

Areva veut ouvrir une mine d’uranium en plein coeur du territoire des Inuit au Canada. Depuis plusieurs mois, nous menons un travail de fond sur ce dossier et interpellons le gouvernement français pour obtenir l’abandon du projet ; nous vous tiendrons bien-sûr informé-e des avancées.

Notre pétition contre ce projet a déjà rassemblé 30 000 signatures ; c’est bien, mais il nous fait être encore plus nombreux ! Nous comptons sur vous pour accroître le poids de cette action : il ne vous faudra que quelques minutes pour la relayer à vos contacts, par e-mail ou par les réseaux sociaux.

Enquête – Corruption nucléaire généralisée

La corruption est une pratique endémique dans l’industrie nucléaire, à travers le monde. En 2012 et 2013, une série de scandales a révélé que la corruption gangrène en profondeur tout le secteur nucléaire de la Corée du Sud, dotée de 23 réacteurs. C’est un véritable « cas d’école » que nous vous proposons de découvrir, avec la traduction inédite de cette enquête.

 

5 commentaires

  • robertespierre

    FAUX!

    Filtre à café pour plutonium

    AREVA ON TORAH

    « FAUX SOYONS »

  • valerie

    Voir ce qu’en dit Jim Stone =

    From what I can see, it is absolutely nothing. The radiation charts quoted show enormous spikes each day starting in the morning and peaking at high noon, and dropping significantly at night, It is measuring solar radiation because there was not enough of leak there to even compete with sunlight in any way at all.
    Of course those who drive hits with fear are going to milk this. FOR THE RECORD, Whatever happened happened underground, and even in a contained underground environment no one got enough radiation to get sick. This is a non event, which even if it became an event would simply get sealed off and buried forever from our perspective. This did not happen at Los Alamos, it happened at a nowhere location that can simply be disposed of. I could really care less if there is radiation a thousand feet down a hole, we will never have to worry about it anyway.

    This leaked a lot less than Project Gnome, and people went into the chamber created by project gnome afterward, and even after standing in the heart of it, green glowing walls and all, they were fine.

    Feb 27 2014

    Voir chart sur son site ici = http://www.jimstonefreelance.com

  • guilforce

    en alsace aussi ils mettent les déchets dans les mines de sel, les humains ont ils trois neurones ? mettre des déchets dans du sel ;c’est de la contamination provoquée, n’importe quel enfant sait que le sel se dissous avec l’humidité de l’air et un collégien sait qu’avec le sel on fait de l’acide, rien n’est plus actif que le sel, je crois que ces gens après s’être contaminés eux mêmes se vengent en contaminant les autres