Belle comme un coeur, 3 ans, et sauvée grâce au cannabis…

Une belle histoire qui montre que le cannabis peut sauver des vies, et donc qu’il faudrait peut-être revoir la législation quand à cette plante et ses utilisations. Bien sur il n’est pas question ici d’une consommation « fumée » mais de l’huile cannabique dont les effets ont pu sauver une petite fille.

448001137_1376399860

Charlotte Figi, une jolie petite Américaine de 6 ans, coule des jours heureux auprès de ses frères et soeurs et de ses parents. Il y a quelques temps encore, elle était pourtant promise à une mort certaine, suite à des crises d’épilepsie très graves. Ce qui l’a sauvée ? Le cannabis…

C’est en 2006, que les parents du petit Max, donnèrent naissance à des jumelles : Charlotte et Chase. La petite famille coulait des jours heureux, jusqu’à ce que la petite Charlotte, alors agée de trois mois, fit des crises d’épilepsie très fortes. Les médecins l’ayant prise en charge, ont prodigué toutes sortes d’examens mais la fillette semblait en parfaite santé

Les crises se faisant de plus en plus fortes et rapprochées, les médecins ont alors diagnostiqué « Le syndrôme de Dravet », une forme très rare d’épilepsie touchant essentiellement les nourrissons.

Les médicaments semblaient inefficaces et les traitements plus lourds ne lui laissaient que quelques jours de répit. Son système immunitaire montrait de graves faiblesses tandis que la petite fille commençait à présenter des signes de retard comportementaux. A l’âge de deux ans, Charlotte ne parlait plus, ne marchait plus et ne pouvait s’alimenter.

Ses crises ne cessaient d’augmenter tant dans sur leur intensité que sur leur fréquence (300 crises par semaine en moyenne), sans compter le nombre d’arrêts cardiaques enregistrés..

Les médecins désemparés ont proposé aux parents de la mettre sous coma artificiel, le temps de laisser son corps au repos.

Les parents, à bout de souffle, ont alors pris une décision inattendue. Jusque là, fermement contre l’idée de proposer un traitement à base de cannabis médicalisé à leur petite fille, ils ont alors fait volte face. Face à la maladie de leur enfant, au caractère infructueux des lourds traitements successifs, leur dernier espoir était de tenter la Marijuana.

Source+vidéo+article complet:  Facon2parler.com via Informaction

3 commentaires

  • Lionel

    Petite précision, il ne s’agit pas à proprement parler d’huile de cannabis qui est obtenue à partir du pressage des graines mais bien qu’ayant une grande valeur nutritive, qui ne contient pas de THC ou autres CBD.
    Dans ce cas, c’est une substance molle qui n’est ni plus ni moins que de la résine pure extraite par solution alcoolique évaporée !

  • babs

    c’est fou, non ?
    on dirait bien qu’elle est passée entre les mailles de leurs filets … tendu depuis 1937 !
    la controverse de la cannebiere …
    mais, Elle sera de nouveau parmi nous, bientôt …