AquaCell : La pile écologique qui se recharge à l’eau en 5 minutes.

aquacell1Écologique et économique, AquaCell est une petite révolution dans le secteur des piles rechargeables.

Toujours en galère de piles pour la manette de votre console ou pour la radio de la salle de bain ? Voici une innovation qui ne va certainement pas vous laisser indifférent.

Voici l’avènement de la pile chinoise Aquacell, l’invention de Niels Bakker, un Hollandais vivant à Hong Kong. Une batterie nouvelle génération qui se recharge à l’eau grâce à une réaction chimique qu’on nomme « électrolyse ».

Il suffit de prendre vos piles Aquacell, de dévisser l’embout en plastique fait de maïs recyclé,de les tremper 5 minutes dans de l’eau, de laisser l’eau stimuler les ions négatifs et positifs qui sont à l’intérieur des piles sous forme de poudres organiques non toxiques, pour créer la tension et donc le courant. Et lorsqu’il n’y a plus de bulles d’air qui remontent, vos piles sont rechargées.

Il n’y a plus qu’à remettre le bouchon, les essuyer et elles sont prêtes à alimenter vos appareils, notamment ceux qui n’ont pas besoin de trop d’énergie, comme une télécommande, un radio-réveil, une lampe torche, des jouets, etc.

Ces piles contiennent beaucoup moins de produits toxiques et de métaux lourds, juste une feuille de zinc de 1,6 grammes essentielle pour que ce fasse l’électrolyse. Elle est donc plus facile à recycler, à hauteur de 85% (contre 50% pour une pile alcaline).

Ces piles, non activées, peuvent se conserver indéfiniment, contre 6 à 7 ans pour les piles ordinaires. Utilisées quotidiennement dans une télécommande par exemple, elles durent au moins 2 ans.

Disponibles depuis un mois en Suisse, elles seront commercialisées en France dans le courant de l’année au prix de 5 euros le pack de 4 piles rechargeables.

Source : le journal du siècle via Wikibusterz

16 commentaires

  • nootrope12

    Sympa et toujours mieux que ce qui se fait actuellement, mais ces piles ne sont pas rechargeables, l’eau permet de les rendre actives et ensuite on ne s’en sert qu’une fois.

    • tarky48

      Merci de lire l’article avant de poster … ( Et lorsqu’il n’y a plus de bulles d’air qui remontent, vos piles sont rechargées. )

      • supermouton supermouton

        Survoler une info re-re-re-postée nécessite en effet une certaine attention…
        Donc reprenant ton propos, merci de mieux lire, et d’approfondir ta connaissance sur le site du fabriquant, avant de poster… ;-)
        http://aquacellbattery.com/
        Ils précisent bien qu’elles se conservent au sec autant de temps que l’on veut, et sont activable a l’eau quand on a décidé de s’en servir
        … mais elles servent qu’une fois.
        Désolé, ce ne sont pas des batteries, mais bel et bien des piles…

      • C’est bien ce que je subodorais. Il s’agit d’une pile livrée à sec, comme jadis pour les batteries de voiture. De plus, ce sont vraisemblablement des zinc-charbon, donc, pas vraiment top comme capacité.

      • Oui mais l’article se trompe, ce n’est pas parce que c’est écrit que c’est vrai ;)

        Le mieux est d’aller vérifier chez les distributeurs et on constate:

        « Les premières piles s’activant à l’eau et sans date de péremption ! »

        source: http://www.ceto.ch/shop/aquacell-battery/321-aquacell-4x-aa.html

        « Aquacell n’est pas une pile rechargeable (c’est-à-dire une batterie comme l’écrit Le Matin à plusieurs reprises); activable à l’eau, elle n’est utilisable qu’une fois.  »

        Source: http://www.frc.ch/articles/la-pile-a-leau-a-lepreuve-du-feu/

        Cela réduit grandement l’intérêt de ces piles qui demeurent tout de même une innovation écologique.

        Il faudrait apporter cette précision de taille à l’article. Vu qu’il est entièrement basé sur le fait que ces piles seraient rechargeables.

        En fait la source (Le matin) a cultivé l’amalgame entre piles et batteries dès le départ dans son article d’origine et parle de charger la batterie alors qu’il ne s’agit que d’activer une pile:

        http://www.lematin.ch/suisse/Un-pile-qui-se-recharge-a-l-eau/story/24704929

        Ensuite, le journal du siècle en a conclu qu’il s’agissait d’une batterie rechargeable.

      • Chegoku Chegoku

        Je suis aussi dubitatif sur les passages qui parlent d’électrolyse.
        L’eau étant plutôt le solvant/conducteur aux éléments chimiques déshydratés présents dans la pile neuve.

  • Chegoku Chegoku

    Les premières piles à l’eau sont apparues en 2009 sous le nom de Nopopo. Il s’agit de petites piles rechargeables non polluante, d’où leur nom Nopopo: No Pollution Power. Créés et fabriquées au Japon, ces piles ont la capacité de se recharger au contact de l’eau ! Elles ont été testé pendant 3 ans (de 2007 à 2009) avant d’être commercialisées et vendues 10 francs (Faites le calcul en euro) le pack de 4 unités.

    Une pipette fournie avec l’emballage va nous permettre d’injecter de l’eau à l’intérieur de la pile pour que celle-ci puisse s’activer. À l’intérieur de la pile se trouve une barre de carbone entourée d’une poudre spéciale à base de magnésium fabriquée au Japon qui permet d’avoir une durée de vie plus importante qu’une pile à base de lithium. Son contact avec de l’eau va provoquer une réaction chimique qui va carburer la pile pour une durée initiale de 9 heures, une fois déchargé on la recharge une nouvelle fois avec de l’eau pour cette fois-ci une durée de vie de 5 heures puis 3 heures et enfin 1 heure pour la dernière recharge.

    L’Aquacell propose une durée de vie supérieur à la Nopopo (Son fonctionnement totale une télécommande utilisée quotidiennement est de deux ans). Mais à part la durée de vie, l’Aquacell possède les mêmes avantages et inconvénients que la Nopopo.

    Malgré leurs avantages, cette pile a de la peine à séduire le public, disponible depuis novembre, les piles sont assez difficiles à trouver et sont plus chères que les piles en lithium. Ces piles à l’eau écologique sont des inventions à très grand potentiel.

    source: http://www.hooper.fr

    • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

      J’ai quand un peu de mal à comprendre que la dite pile puisse se recharger sans énergie extérieure,hors mis la réaction chimique,à la première utilisation,normal! du type batterie.

      • Chegoku Chegoku

        Justement, il semble que ce soit une pile et non une batterie. L’eau va permettre la réaction. Et quand cette réaction est terminée, c’est fini pour la pile.
        Peut être que les résidus rincés et remis dans un nouveau solvant frais (eau dans ce cas) peuvent encore produire quelques restes avec le reliquat de réactifs (qui seraient encore disponibles après saturation de la réaction).

        Il semble clair que l’article est à côté de la plaque.

        Et je ne saisi pas trop l’aspect écologique ??

      • Natacha Natacha

        Cette pile est en aluminium en plus je crois.

  • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

    6 à 7 ans pour les piles ordinaires, ca m’étonnerait un peu, c’est fini ce temps là, c’est 2 ans max,sans dépasser la date limite.
    Les nouvelles piles, comme il est indiqué dans l’article :télécommandes ,jouets … donc pour du matériel de très faible consommation,ce qui signifie quelles ne doivent pas avoir une grosse capacité,certainement pas prévues pour des appareils plus gourmands ,comme les postes radios,les lampes torches …

  • Oui il faut faire un petit peu de recherches pour y voir clair
    Il y a en fait deux titres
    Un, la pile chargeable .. lejournaldusiecle
    Deux, la pile qui se recharge .. wikibusterz
    Si on va sur le site du fabricant, on se rend compte que c’est lejournaldusiecle qui a raison… CHARGEABLE… UNE FOIS